Liste des communes des Hauts-de-Seine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article présente une liste des communes des Hauts-de-Seine.

Le département français des Hauts-de-Seine est divisé en 36 communes.

Classement des 36 communes[modifier | modifier le code]

Par ordre alphabétique[modifier | modifier le code]

Carte du département.

Les Hauts-de-Seine sont composés de trois arrondissements :

Arrondissement
d’Antony
  1. Antony
  2. Châtenay-Malabry
  3. Sceaux
  4. Bourg-la-Reine
  5. Bagneux
  6. Fontenay-aux-Roses
  7. Le Plessis-Robinson
  8. Clamart
  9. Châtillon
  10. Montrouge
  11. Malakoff
  12. Vanves
Arrondissement de
Boulogne-Billancourt
  1. Issy-les-Moulineaux
  2. Boulogne-Billancourt
  3. Meudon
  4. Sèvres
  5. Chaville
  6. Ville-d'Avray
  7. Saint-Cloud
  8. Marnes-la-Coquette
  9. Vaucresson
Arrondissement de
Nanterre
  1. Garches
  2. Rueil-Malmaison
  3. Suresnes
  4. Puteaux
  5. Nanterre
  6. Colombes
  7. La Garenne-Colombes
  8. Bois-Colombes
  9. Courbevoie
  10. Neuilly-sur-Seine
  11. Levallois-Perret
  12. Clichy
  13. Asnières-sur-Seine
  14. Gennevilliers
  15. Villeneuve-la-Garenne

Par code INSEE[modifier | modifier le code]

La liste suivante donne pour chacune des communes son code postal, son code INSEE, ainsi que son appartenance éventuelle à une structure intercommunale.

Communes des Hauts-de-Seine
Nom Code INSEE Code postal Intercommunalité
Antony 92002 92160 HDB
Asnières-sur-Seine 92004 92600
Bagneux 92007 92220 SDS
Bois-Colombes 92009 92270
Boulogne-Billancourt 92012 92100 GPSO
Bourg-la-Reine 92014 92340 HDB
Châtenay-Malabry 92019 92290 HDB
Châtillon 92020 92320 CM
Chaville 92022 92370 GPSO
Clamart 92023 92140 SDS
Clichy 92024 92110
Colombes 92025 92700
Courbevoie 92026 92400 SD
Fontenay-aux-Roses 92032 92260 SDS
Garches 92033 92380 CDS
La Garenne-Colombes 92035 92250
Gennevilliers 92036 92230
Issy-les-Moulineaux 92040 92130 GPSO
Levallois-Perret 92044 92300
Malakoff 92046 92240 SDS
Marnes-la-Coquette 92047 92430 GPSO
Meudon 92048 92190
92360
GPSO
Montrouge 92049 92120 CM
Nanterre 92050 92000 MV
Neuilly-sur-Seine 92051 92200
Le Plessis-Robinson 92060 92350 HDB
Puteaux 92062 92800 SD
Rueil-Malmaison 92063 92500 MV
Saint-Cloud 92064 92210 CDS
Sceaux 92071 92330 HDB
Sèvres 92072 92310 GPSO
Suresnes 92073 92150 MV
Vanves 92075 92170 GPSO
Vaucresson 92076 92420 CDS
Ville-d’Avray 92077 92410 GPSO
Villeneuve-la-Garenne 92078 92390

Légende intercommunalités : CDS=Communauté d'agglomération Cœur de Seine ; GPSO=Communauté d'agglomération Grand Paris Seine Ouest ; HDB=Communauté d'agglomération des Hauts-de-Bièvre ; MV=Communauté d'agglomération du Mont Valérien ; SDS=Communauté d’agglomération Sud de Seine ; SD=Communauté d'agglomération Seine-Défense ; CM=Communauté de Communes de Châtillon-Montrouge.

Par superficie[modifier | modifier le code]

Les mêmes communes, classées par superficie décroissante (les Hauts-de-Seine mesurent 175,61 km2 au total). La taille moyenne des communes est 4,88 km2, tandis que la taille médiane est 3,64 km2, très inférieures à la taille moyenne et médiane des communes françaises (14,88 et 10,73 km2 respectivement).

Commune Rang Superficie
Rueil-Malmaison 1 14,7 km2
Nanterre 2 12,19 km2
Gennevilliers 3 11,64 km2
Meudon 4 9,9 km2
Antony 5 9,56 km2
Clamart 6 8,77 km2
Colombes 7 7,81 km2
Saint-Cloud 8 7,56 km2
Châtenay-Malabry 9 6,38 km2
Boulogne-Billancourt 10 6,17 km2
Asnières-sur-Seine 11 4,82 km2
Issy-les-Moulineaux 12 4,25 km2
Bagneux 13 4,19 km2
Courbevoie 14 4,17 km2
Sèvres 15 3,91 km2
Suresnes 16 3,79 km2
Neuilly-sur-Seine 17 3,73 km2
Ville-d'Avray 18 3,67 km2
Sceaux 19 3,6 km2
Chaville 20 3,55 km2
Marnes-la-Coquette 21 3,48 km2
Le Plessis-Robinson 22 3,43 km2
Villeneuve-la-Garenne 23 3,2 km2
Puteaux 24 3,19 km2
Clichy 25 3,08 km2
Vaucresson 26 3,08 km2
Châtillon 27 2,92 km2
Garches 28 2,69 km2
Fontenay-aux-Roses 29 2,51 km2
Levallois-Perret 30 2,41 km2
Montrouge 31 2,07 km2
Malakoff 32 2,07 km2
Bois-Colombes 33 1,92 km2
Bourg-la-Reine 34 1,86 km2
La Garenne-Colombes 35 1,78 km2
Vanves 36 1,56 km2

Sources : Répertoire géographique des communes, publié par l'Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne].

Par population[modifier | modifier le code]

Densités en 2006, en milliers d'hab/km² : rouge : > 15 ; orange : entre 12 et 15 ; jaune : entre 4 et 12 ; bleu clair : < 4

Les mêmes communes, classées par population décroissante (les Hauts-de-Seine comptaient 1 428 881 habitants au total en 1999, pour une densité de population moyenne de 8 163,7 hab./km², très supérieure à la moyenne nationale). La population moyenne des communes est 39 691 habitants, tandis que la population médiane est 33 937 habitants, là encore très supérieures à la population moyenne et médiane des communes françaises (1 542 et 380 habitants respectivement).

Par population en 1999[modifier | modifier le code]

Par population en 2005[modifier | modifier le code]

Par population en 2006[modifier | modifier le code]

Par population en 2008[modifier | modifier le code]

Par population en 2009[modifier | modifier le code]

Par population en 2010[modifier | modifier le code]

Population légale des communes des Hauts-de-Seine en 2010[3] :

Rang Nom Population
(2010)
Superficie
(km2)
Densité
(hab./km2)
1 Boulogne-Billancourt 114 205 6,18 18 480
2 Nanterre 89 185 12,19 7 316
3 Courbevoie 87 469 4,17 20 976
4 Colombes 85 398 7,81 10 934
5 Asnières-sur-Seine 82 327 4,9 16 801
6 Rueil-Malmaison 79 426 14,54 5 403
7 Issy-les-Moulineaux 64 355 4,23 15 142
8 Levallois-Perret 64 253 2,42 26 661
9 Antony 61 793 9,5 6 505
10 Neuilly-sur-Seine 61 754 3,73 16 556
11 Clichy 58 916 3,08 19 129
12 Clamart 52 546 8,77 5 992
13 Montrouge 48 597 2,07 23 477
14 Suresnes 46 723 3,79 12 328
15 Puteaux 44 753 3,19 14 029
16 Meudon 45 058 9,9 4 551
17 Gennevilliers 41 364 11,64 3 554
18 Bagneux 38 080 4,19 9 088
19 Châtillon 32 619 2,92 11 171
20 Châtenay-Malabry 32 111 6,35 5 057
21 Malakoff 30 982 2,07 14 967
22 Saint-Cloud 29 873 7,52 3 951
23 Bois-Colombes 29 284 1,93 15 173
24 La Garenne-Colombes 27 628 1,78 15 521
25 Le Plessis-Robinson 27 727 3,92 8 084
26 Vanves 27 002 1,56 17 309
27 Villeneuve-la-Garenne 25 183 3,2 7 870
28 Fontenay-aux-Roses 23 351 2,51 9 303
29 Sèvres 22 978 3,88 5 877
30 Bourg-la-Reine 19 985 1,86 13 235
31 Sceaux 19 638 3,6 5 455
32 Chaville 18 668 3,57 5 229
33 Garches 18 169 2,73 6 655
34 Ville-d'Avray 10 828 3,67 2 950
35 Vaucresson 8 615 3,08 2 797
36 Marnes-la-Coquette 1 647 3,48 473
Total Hauts-de-Seine 1 572 490 175,6 8 955

Par revenu fiscal[modifier | modifier le code]

Par revenu fiscal en 2006[modifier | modifier le code]

Par revenu fiscal en 2007[modifier | modifier le code]

Par revenu fiscal en 2008[modifier | modifier le code]

Par revenu fiscal en 2010[modifier | modifier le code]

Le classement 2010 de l'Insee indique le revenu fiscal médian par ménage, pour chaque commune de plus de 39 ménages (31 525 communes parmi les 36 700 communes recensées)[6].

Commune Rang parmi
les 30 687
communes
de France
Revenu fiscal
médian
par ménage
Marnes-la-Coquette 4 74 029 €
Vaucresson 45 59 488 €
Ville-d'Avray 81 56 319 €
Neuilly-sur-Seine 92 55 786 €
Saint-Cloud 197 52 018 €
Sceaux 334 49 457 €
Garches 490 47 598 €
Sèvres 960 44 450 €
Rueil-Malmaison 1127 43 700 €
Bourg-la-Reine 1254 43 220 €
Antony 1456 42 583 €
Chaville 2206 40 613 €
Meudon 2470 40 026 €
Le Plessis-Robinson 2498 39 972 €
Issy-les-Moulineaux 2738 39 517 €
Courbevoie 2873 39 278 €
Boulogne-Billancourt 3015 39 018 €
Châtillon 3094 38 905 €
Levallois-Perret 3508 38 326 €
La Garenne-Colombes 3524 38 305 €
Clamart 3918 37 793 €
Suresnes 4059 37 603 €
Fontenay-aux-Roses 4431 37 121 €
Vanves 5250 36 260 €
Bois-Colombes 5336 36 165 €
Puteaux 6340 35 214 €
Châtenay-Malabry 6698 34 883 €
Montrouge 7864 33 950 €
Asnières-sur-Seine 9274 32 937 €
Colombes 12714 30 753 €
Malakoff 13921 30 062 €
Nanterre 17781 27 941 €
Bagneux 17882 27 889 €
Clichy 20247 26 591 €
Villeneuve-la-Garenne 21508 25 901 €
Gennevilliers 25783 23 453 €

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Suivant la classification de l'Insee, toutes les communes des Hauts-de-Seine étaient incluses dans l'aire urbaine de Paris en 1999 et toutes étaient des pôles urbains.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Le département compte en 2011 sept structures intercommunales à fiscalité propre (voir aussi: Intercommunalités des Hauts-de-Seine) :

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Populations légales des Hauts-de-Seine en vigueur au 1er janvier 2011 », sur le site de l'Insee,‎ 31 décembre 2010 (consulté le 8 janvier 2011)
  2. « Populations légales des Hauts-de-Seine en vigueur au 1er janvier 2012 », sur le site de l'Insee (consulté le 2 janvier 2012)
  3. « Populations légales des Hauts-de-Seine en vigueur au 1er janvier 2013 », sur le site de l'Insee (consulté en 31 décembre 2012)
  4. a et b « CC-Résumé statistique/com,dep,zone empl », sur site de l'INSEE (consulté le 9 septembre 2009)
  5. « CC-Résumé statistique/com,dep,zone empl », sur site de l'Insee (consulté le 6 novembre 2010)
  6. « Fichier RFDM2010COM : Revenus fiscaux localisés des ménages - Année 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 11 novembre 2012).