Liste des communes de la Nouvelle-Calédonie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte des subdivisions administratives de la Nouvelle-Calédonie
Légende

Orange Province Sud
1. Thio
2. Yaté
3. Île des Pins
4. Mont-Dore
5. Nouméa
6. Dumbéa
7. Païta
8. Bouloupari
9. La Foa
10. Sarraméa
11. Farino
12. Moindou
13. Bourail
14. Poya (partie sud)

Vert Province Nord
14. Poya (partie nord)
15. Pouembout
16. Koné
17. Voh
18. Kaala-Gomen
19. Koumac
20. Poum
21. Bélep
22. Ouégoa
23. Pouébo
24. Hienghène
25. Touho
26. Poindimié
27. Ponerihouen
28. Houaïlou
29. Kouaoua
30. Canala

Cet article présente une liste des communes de la Nouvelle-Calédonie.

La Nouvelle-Calédonie est divisée en 33 communes.

Liste des communes[modifier | modifier le code]

Nom Code Insee[1] Code Postal Population (2009)[2] Superficie (km²)[3] Densité (hab./km²)
Bélep 98801 98811 895 66,69 13,42
Bouloupari 98802 98812 2418 909,46 2,66
Bourail 98803 98870 4999 825,34 6,05
Canala 98804 98813 3341 448,25 7,45
Dumbéa 98805 98835 24103 258,37 93,28
Farino 98806 98881 598 48,5 12,33
Hienghène 98807 98815 2399 1002,47 2,39
Houaïlou 98808 98816 3945 945,43 4,17
Île des Pins 98809 98832 1969 177,59 11,09
Kaala-Gomen 98810 98817 1931 737,88 2,62
Koné 98811 98859 5199 406,36 12,8
Kouaoua 98833 98818 1345 390,53 3,44
Koumac 98812 98850 3690 562,51 6,57
La Foa 98813 98880 3323 505,82 6,57
Lifou 98814 98820 8627 1170,07 7,37
Maré 98815 98878 5417 670,22 8,08
Moindou 98816 98819 704 346,03 2,03
Mont-Dore 98817 98809 25683 648,94 39,57
Nouméa 98818 98800 97579 67,19 1452,28
Ouégoa 98819 98821 2132 678,05 3,14
Ouvéa 98820 98814 3392 160,07 21,2
Païta 98821 98889 16358 725,8 22,53
Poindimié 98822 98822 4818 674,51 7,15
Ponerihouen 98823 98823 2384 707,67 3,37
Pouébo 98824 98824 2416 212,99 11,34
Pouembout 98825 98825 2078 691,47 3,1
Poum 98826 98826 1388 529,47 2,62
Poya 98827 98827 2648 883,97 3
Sarraméa 98828 98882 636 106,42 5,98
Thio 98829 98828 2629 1007,14 2,72
Touho 98830 98831 2247 289,57 7,76
Voh 98831 98833 2408 842,28 2,86
Yaté 98832 98834 1881 1356,36 1,39

Superficie[modifier | modifier le code]

La taille moyenne des communes est 577,38 km2, tandis que la taille médiane est 648,94 km2, très largement supérieures à la taille moyenne et médiane des communes françaises métropolitaines (14,88 et 10,73 km2 respectivement) : la Nouvelle-Calédonie est en effet beaucoup plus grande que n'importe quel département de France métropolitaine (la Gironde, le plus grand, mesure seulement 10 000 km2) tandis qu'un département compte aisément plusieurs centaines de communes. La commune la plus étendue de Nouvelle-Calédonie, Yaté (1 356 km2), est la 15e de France en termes de superficie, venant derrière quatorze communes de Guyane.

Population[modifier | modifier le code]

La Nouvelle-Calédonie comptait 245 580 habitants au total en 2009, pour une densité de population moyenne de 12,5 hab./km², dix fois moins que la moyenne nationale. La population moyenne des communes est de 7 441 habitants, tandis que la population médiane est de 2 523 habitants, supérieures à la population moyenne et médiane des communes françaises (1 542 et 380 habitants respectivement). La commune la plus peuplée est Nouméa, le chef-lieu et capitale économique, avec 97 579 habitants (39,7 % de la population totale), suivi par les trois autres communes de l'agglomération du Grand Nouméa : le Mont-Dore (25 683), Dumbéa (24 103) et Païta (16 358). Ces quatre communes sont également les plus denses. Hors Grand Nouméa, la commune la plus peuplée est Lifou (8 627), et la plus dense Ouvéa (22,53 hab./km²). La commune comptant le moins d'habitants est Farino (598), et la moins dense Yaté (1,39 hab./km²).

Extrêmes géographiques[modifier | modifier le code]

  • La commune néo-calédonienne possédant l’altitude maximale la plus haute est Hienghène (Province Nord, 2 399 habitants), qui culmine au sommet du mont Panié à 1 629 m. La commune dont les zones habitées sont les plus élevées est Sarraméa (Province Sud, 636 habitants), dont le village s'étend à 570 m d’altitude.
  • Les communes néo-calédoniennes les plus basses sont toutes celles disposant d'un littoral (il n'y a pas d'altitude en dessous du niveau de la mer), soit 31 des 33 communes (seules Farino et Sarraméa n'ont aucun accès à l'océan). La commune la moins élevée reste Ouvéa (Îles Loyauté, 3 392 habitants), avec un point culminant à 42 m d'altitude.
  • L’Île des Pins (Province Sud, 1 671 habitants) est la commune française la plus éloignée de Paris, à 16 841 km de la capitale. Au sein du territoire néo-calédonien, la commune la plus éloignée de Nouméa est Belep (Province Nord, 895 habitants), à 400 km à vol d'oiseau du chef-lieu. Les deux communes néo-calédoniennes les plus éloignées l'une de l'autre sont Belep et l'île des Pins (Province Sud, 1 969 habitants), séparées par 515 km.
  • La commune la plus au nord est Belep, Province Nord.
  • La communes la plus à l’ouest est également Belep, Province Nord.
  • La commune la plus à l’est est Maré, Îles Loyauté, d'ailleurs commune française la plus orientale.
  • La commune la plus au sud est l'Île des Pins, Province Sud.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Source : [1]
  2. Source : Recensement 2009 sur le site de l'ISEE
  3. Source : IGN

Voir aussi[modifier | modifier le code]