Liste des chemins de fer japonais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La liste des chemins de fer japonais concerne les quelques 200 entreprises ferroviaires, ou compagnies de transport sur rail, qui opèrent sur le territoire du Japon.

Japan Railway : entreprises issues des ex-Japanese National Railways[modifier | modifier le code]

Chemins de fer privés : les seize grands[modifier | modifier le code]

Région du Kantō[modifier | modifier le code]

  • Keikyū Corporation (京浜急行電鉄, Keihin Kyūkō Dentetsu?, Chemins de fer électriques express de Tokyo et Yokohama), communément appelée Keikyū.
  • Keiō Corporation (京王電鉄, Keiō Dentestsu?, Chemins de fer électriques de Tokyo et Hachioji), communément appelée Keiō.
  • Keisei Electric Railway (京成電鉄, Keisei Dentetsu?, Chemins de fer électriques express de Tokyo et Narita), communément appelée Keisei.
  • Odakyū Electric Railway (小田急電鉄, Odakyū Dentetsu?, Chemins de fer électriques express d'Odawara), communément appelée Odakyū.
  • Sagami Railway (相模鉄道, Sagami Tetsudō?, Chemins de fer de l'ancienne province de Sagami), communément appelée Sōtetsu.
  • Seibu Railway (西武鉄道, Seibu Tetsudō?, Chemins de fer de Seibu) ; Chemins de fer de l'ouest de Tokyo et Saitama, communément appelée Seibu.
  • Tōbu Railway (東武鉄道, Tōbu Tetsudō?, Chemins de fer de Tōbu) ; Chemins de fer de l'est de Tokyo et Saitama, communément appelée Tōbu.
  • Tokyo Métro (東京地下鉄 ou 東京メトロ, Tōkyō Chikatetsu ou Tōkyō Meturo?, Métro de Tokyo)
  • Tōkyū Corporation (東京急行電鉄, Tōkyō Kyūkō Dentetsu?, Chemins de fer électriques Express de Tokyo), communément appelée Tōkyū.

Région du Chūbu[modifier | modifier le code]

  • Nagoya Railroad (名古屋鉄道, Nagoya Tetsudō?, Chemins de fer de Nagoya), communément appelée Meitetsu.

Région du Kansai[modifier | modifier le code]

  • Hankyū Railway (阪急電鉄, Hankyū Dentetsu?, Chemins de fer électriques de Kyoto, Osaka et Kobe), communément appelée Hankyū.
  • Hanshin Electric Railway (阪神電気鉄道, Hanshin Denki Tetsudō?, Chemins de fer électriques d'Osaka-Kōbe), communément appelée Hanshin.
  • Keihan Electric Railway (京阪電気鉄道, Keihan Denki Tetsudō?, Chemins de fer électriques de Kyoto-Osaka), communément appelée Keihan.
  • Kintetsu Corporation (近畿日本鉄道, Kinki Nippon Tetsudō?, Chemins de fer japonais de la région du Kinki), communément appelée Kintetsu.
  • Nankai Electric Railway (南海電気鉄道, Nankai Denki Tetsudō?, Chemins de fer électriques du Nankaidō), communément appelée Nankai.

Île de Kyūshū[modifier | modifier le code]

  • Nishi-Nippon Railroad (西日本鉄道, Nishi-nihon Tetsudō?, Chemins de fer de l'ouest du Japon), communément appelée Nishitetsu.

Autres chemins de fer privés d'importance[modifier | modifier le code]

Région du Kantō[modifier | modifier le code]

Région du Kansai[modifier | modifier le code]

  • Kita-Osaka Kyuko Railway (北大阪急行電鉄 ?, Kita-Ōsaka Kyūkō Dentetstu) ; abrégé en Kitakyū (北急?)
  • Kobe Electric Railway (神戸電気鉄道 , Kōbe Denki Tetsudō?, Chemins de fer électriques de Kōbe) ; abrégé en Shintetsu ( 神鉄?)
  • Kobe Rapid Railway (神戸高速鉄道, Kōbe Kōsoku Tetsudō?, Chemins de fer rapides de Kōbe) ; en réalité, un réseau de métro géré par une entreprise semi-publique
  • Semboku Rapid Railway (泉北高速鉄道, Senboku Kōsoku Tetsudō?, Chemins de fer rapides Semboku), géré par Ōsaka Prefectural Urban Development (大阪府都市開発, Ōsaka-fu Toshi Kaihatsu?, Développement urbain de la préfecture d’Ōsaka)
  • Sanyo Electric Railway (山陽電気鉄道, Sanyō Denki Tetsudō?, Chemins de fer électriques Sanyō)

Chemins de fer secondaires[modifier | modifier le code]

Région du Tōhoku[modifier | modifier le code]

Préfecture d'Aomori
Préfecture d'Iwate
Préfecture de Miyagi
Préfecture de Fukushima
Préfecture d'Akita
Préfecture de Yamagata

Région du Kantō[modifier | modifier le code]

Préfecture d'Ibaraki
Préfecture de Tochigi
Préfecture de Gunma
Préfecture de Saitama
Préfecture de Chiba
Préfecture de Tōkyō
  • Metropolitan Intercity Railway Company (Tsukuba Express) (首都圏新都市鉄道 (つくばエクスプレス), Shuto-ken Shin-toshi Tetsudō (Tsukuba Ekusupuresu)?)
  • Tokyo Waterfront Area Rapid Transit (Rinkai Line) (東京臨海高速鉄道 (りんかい線), Tōkyō Rinkai Kōsoku Tetsudō (Rinkai-sen)?) (TWR)
Préfecture de Kanagawa

Région du Chūbu[modifier | modifier le code]

Préfecture de Niigata
Préfecture de Toyama
Préfecture d'Ishikawa
Préfecture de Fukui
Préfecture de Yamanashi
  • Fuji Express (富士急行, Fuji Kyūkō?) ; abrégé en Fuji-Q (富士急, Fujikyū?)
Préfecture de Nagano
Préfecture de Gifu
Préfecture de Shizuoka
Préfecture d'Aichi
Préfecture de Mie

Région du Kansai[modifier | modifier le code]

Préfecture de Shiga
Préfecture de Kyōto
Préfecture d’Ōsaka
Préfecture de Hyōgo
Préfecture de Wakayama

Région du Chūgoku[modifier | modifier le code]

Préfecture de Tottori
Préfecture de Shimane
Préfecture d'Okayama
Préfecture de Yamaguchi

Île de Shikoku[modifier | modifier le code]

Préfecture de Tokushima
Préfecture de Kagawa
Préfecture d'Ehime
Préfecture de Kōchi

Île de Kyūshū[modifier | modifier le code]

Préfecture de Fukuoka
Préfecture de Nagasaki
Préfecture de Kumamoto

Métros[modifier | modifier le code]

  • Métro municipal de Sapporo (札幌市営地下鉄, Sapporo-shi Chikatetsu?), géré par le Sapporo City Transportation Bureau (札幌市交通局, Sapporo-shi Kōtsū-kyoku?)
  • Métro municipal de Sendai (仙台市営地下鉄, Sendai-shi Chikatetsu?), géré par le Sendai City Transporation Bureau (仙台市交通局, Sendai-shi Kōtsū-kyoku?)
  • Tokyo Metro (東京地下鉄 , Tōkyō Chikatetsu?) (modifié par Eidan, Régie autonome des transports Métropolitain)
  • Métro préfectoral de Tokyo ( 都営地下鉄, Toei Chikatetsu?), géré par le Tokyo Metropolitan Bureau of Transportation (東京都交通局, Tōkyō-to Kōtsū-kyoku?)
  • Métro municipal de Yokohama (横浜市営地下鉄, Yokohama-shi Chikatetsu?), géré par le Yokohama City Transportation Bureau (横浜市交通局, Yokohama-shi Kōtsū-kyoku?)
  • Saitama Rapid Railway (埼玉高速鉄道, Saitama Kōsoku Tetsudō?)
  • Métro municipal de Nagoya (名古屋市営地下鉄, Nagoya-shi Chikatetsu?), géré par le Transportation Bureau City of Nagoya (名古屋市交通局, Nagoya-shi Kōtsū-kyoku?)
  • Métro municipal de Kyōto (京都市営地下鉄, Kyōto-shi Chikatetsu?), géré par le Kyoto Municipal Transportation Bureau (京都市交通局, Kyōto-shi Kōtsū-kyoku?)
  • Métro municipal d’Ōsaka (大阪市営地下鉄, Ōsaka-shi Chikatetsu?), géré par le Osaka Municipal Transportation Bureau (大阪市交通局 , Ōsaka-shi Kōtsū-kyoku?)
  • Métro municipal de Kōbe (神戸市営地下鉄, Kōbe-shi Chikatetsu?), géré par le Kobe Municipal Transportation Bureau (神戸市交通局, Kōbe-shi Kōtsū-kyoku?)
  • Métro municipal de Fukuoka (福岡市地下鉄, Fukuoka-shi Chikatetsu?), géré par le Fukuoka Municipal Transportation Bureau (福岡市交通局, Fukuoka-shi Kōtsū-kyoku?)

Monorails[modifier | modifier le code]

Tramways[modifier | modifier le code]

La distinction entre train et tram est relative a la loi japonaise. Le matériel roulant sur la ligne n'entre pas en ligne de compte.

  • Sapporo
  • Hakodate
  • Tokyo(Ligne d'Arakawa)
  • Tokyo(Ligne de Setagaya, TOKYU)
  • Toyohashi
  • Toyama(Réseau du Centre-Ville)
  • Toyama(Ligne du Port de Toyama)
  • Takaoka
  • Fukui
  • Gifu (fermé en 2005)
  • Otsu et Kyoto(Matériel type métro et train léger. Ligne partiellement mise en souterrain et relie au métro de Kyoto.)
  • Kyoto-Arashiyama
  • Osaka et Sakai
  • Okayama
  • Hiroshima (le plus grand réseau de tram du Japon)
  • Matsuyama
  • Kochi
  • Nagasaki
  • Kumamoto
  • Kagoshima
  • Kitakyusyu Réseau du centre-ville (fermé en 2000)

Ligne légalement chemin de fer, mais ressemblant plus a un gros tram.

  • Kitakyusyu (Chikuho)

Nouveaux systèmes de transport urbain[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]