Liste des centrales nucléaires de Finlande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Finland Nuclear power plants map.png

La Finlande possède deux sites nucléaires de production d'électricité équipés chacun de deux réacteurs et qui produisent environ 30 % de l'électricité nationale.
Le gouvernement finlandais a décidé en 2003 de lancer la construction d'un cinquième réacteur de type EPR.

Liste des réacteurs de puissance[modifier | modifier le code]

Réacteurs en service[modifier | modifier le code]

Quatre réacteurs sont en service en Finlande. Le premier a été installé en mai 1977, le plus récent en juillet 1982.

La puissance brute correspond à la puissance délivrée sur le réseau augmentée de la consommation interne de la centrale. La puissance nette correspond quant à elle à la puissance délivrée sur le réseau et sert d'indicateur en termes de puissance installée. Les quatre réacteurs ont une puissance nette installée de 2 696 MW.

La production d’électricité d’origine nucléaire en Finlande, grâce à ces quatre réacteurs, s’est élevée en 2010 à 21 884 GWh, soit 28 % de la production totale d’électricité produite dans le pays qui s’est élevée à 76 964 GWh[1].

Centrale nucléaire Nom du réacteur Rg Type Modèle Puissance [MW] Exploitant Construct. Début constr. Raccord. au réseau Mise en service comm.
therm. (MWt) brute (MWe) nette (MWe)
Loviisa LOVIISA-1[2] 1 REP VVER V-213 1 500 510 488   FORTUMPH[Note 1] AEE[Note 2] mai 1971 fév 1977 mai 1977
LOVIISA-2[3] 2 REP VVER V-213 1 500 510 488   FORTUMPH AEE août 1972 nov 1980 jan 1981
Olkiluoto Olkiluoto-1[4] 3 REB BWR 2500 2 500 890 860   TVO[Note 3] ASEASTAL[Note 4] fév 1974 sept 1978 oct 1979
Olkiluoto-2[5] 4 REB BWR 2500 2 500 890 860   TVO ASEASTAL nov 1975 fév 1980 juil 1982

Réacteur en construction[modifier | modifier le code]

  • Un réacteur EPR est en construction à Olkiluoto-3. La construction de ce réacteur à eau pressurisée a été confiée à un consortium conduit par Areva NP et Siemens. Elle a démarré en septembre 2005. En octobre 2011, la construction subissait un retard de cinq ans avec une mise en service du réacteur prévue en 2014. En septembre 2014, Areva a annoncé que le réacteur ne devrait entrer en service qu'en 2018, avec 9 ans de retard ; la construction serait terminée à la mi-2016, mais les essais dureraient jusqu'à 2018[6].

Réacteurs en projet[modifier | modifier le code]

  • Le projet d'investir dans deux nouveaux réacteurs nucléaires (type de réacteur non encore choisi), dont un sur le site de Loviisa, a été adopté par le parlement finlandais (mise en service prévue vers 2020)

Réacteur de recherche[modifier | modifier le code]

  • Espoo - TRIGA Mark II, State Institute for Technical Research (VTT) (installé en 1962)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Acronymes[modifier | modifier le code]

  1. FORTUMPH : Fortum Power And Heat Oy (Former Ivo)
  2. AEE : Atomenergoexport
  3. TVO : Teollisuuden Voima Oy
  4. ASEASTAL : Asea-Atom / Stal-Laval

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Power reactor information system – section Finlande », sur www.iaea.org/ (consulté le 10 mai 2011)
  2. (en) « Nuclear Power Reactor Details - LOVIISA-1 », sur www.iaea.org (consulté le 10 mai 2011)
  3. (en) « Nuclear Power Reactor Details - LOVIISA-2 », sur www.iaea.org (consulté le 10 mai 2011)
  4. (en) « Nuclear Power Reactor Details - Olkiluoto-1 », sur www.iaea.org (consulté le 10 mai 2011)
  5. (en) « Nuclear Power Reactor Details - Olkiluoto-2 », sur www.iaea.org (consulté le 10 mai 2011)
  6. Areva annonce un retard de neuf ans pour son EPR finlandais, Libération d'après AFP, 1er septembre 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]