Liste des centrales nucléaires de Belgique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Belgium Nuclear power plants.png

La liste des centrales nucléaires de Belgique compte deux centrales nucléaires équipées de sept réacteurs nucléaires en fonctionnement et d'un réacteur nucléaire arrêté. La conception des réacteurs provient de la technologie américaine Westinghouse (REP). Ils produisent 55 % de l'électricité belge. La Belgique a prévu la sortie du nucléaire civil en 2015, la première phase a été repoussée de dix ans en octobre 2009[1].

Les réacteurs électrogènes[modifier | modifier le code]

Réacteurs en service[modifier | modifier le code]

Sept réacteurs nucléaires électrogènes sont en service en Belgique, répartis dans 2 centrales. Ils appartiennent à la filière des réacteurs à eau pressurisée. Les caractéristiques de ces réacteurs en service sont données dans le tableau ci-après, classés alphabétiquement[2]. Le rang indique le numéro d'ordre de mise en service de chacun des réacteurs. Ainsi Doel-1 a été le 2e réacteur mis en service en Belgique.

La puissance brute correspond à la puissance maximum disponible aux bornes de l'alternateur (hors consommation interne de la centrale). La puissance nette correspond quant à elle à la puissance installée disponible pour alimenter le réseau.

Mis en service en février 1975, Doel-1 est le réacteur le plus ancien en activité en Belgique. Tihange-3 est quant à lui le 8e et dernier à avoir été mis en service en Belgique en septembre 1985.

Centrale nucléaire Nom du réacteur Rg Type Modèle Puissance [MW] Exploitant Construct. Début constr. Raccord. au réseau Mise en service comm.
therm. (MWt) brute (MWe) nette (MWe)
Doel DOEL-1[3] 2 REP WE (2 loops) 1192 454 433   Electrabel ACECOWEN juillet 1969 août 1974 février 1975
DOEL-2[4] 4 REP WE (2 loops) 1311 454 433   Electrabel ACECOWEN[Note 1] septembre 1971 août 1975 décembre 1975
DOEL-3[5] 5 REP WE 3-loops 3054 1066 1006   Electrabel FRAMACECO[Note 2] janvier 1975 juin 1982 oct 1982
DOEL-4[6] 7 REP WE 3-loops 2988 1094 1047   Electrabel ACECOWEN décembre 1978 avril 1985 juillet 1985
Tihange TIHANGE-1[7] 3 REP Framatome 3 lo 2873 1009 962   Electrabel ACLF[Note 3] juin 1970 mars 1975 oct 1975
TIHANGE-2[8] 6 REP WE 3-loops 3064 1055 1008   Electrabel FRAMACECO avril 1976 oct 1982 juin 1983
TIHANGE-3[9] 8 REP WE 3-loops 3000 1102 1054   Electrabel ACECOWEN novembre 1978 juin 1985 septembre 1985

Réacteurs arrêtés[modifier | modifier le code]

Le premier réacteur nucléaire à eau pressurisée construit en Belgique, dénommé BR-3 a été construit au SCK•CEN et est situé à Mol. Ce réacteur construit en 1962 est définitivement arrêté depuis 1987.

Les réacteurs de recherche[modifier | modifier le code]

La Belgique dispose de deux réacteurs nucléaires de recherche opérationnels : BR-1 et BR-2. Quatre autres ne sont plus opérationnels.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Acronymes[modifier | modifier le code]

  1. ACECOWEN : Acec-Cockerill-Westinghouse
  2. FRAMACECO : Framatome-Acec-Cockerill
  3. ACLF : Acecowen - Creusot Loire - Framatome

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Conseil des Ministres restreint a atteint cet après-midi un accord sur le dossier nucléaire (12 octobre 2009), site gouvernemental
  2. (en) « Reactors in operations, 31 dec 2009 », sur www-pub.iaea.org/ (consulté le 10 mai 2011)
  3. (en) « Nuclear Power Reactor Details - DOEL-1 », sur www.iaea.org (consulté le 10 mai 2011)
  4. (en) « Nuclear Power Reactor Details - DOEL-2 », sur www.iaea.org (consulté le 10 mai 2011)
  5. (en) « Nuclear Power Reactor Details - DOEL-3 », sur www.iaea.org (consulté le 10 mai 2011)
  6. (en) « Nuclear Power Reactor Details - DOEL-4 », sur www.iaea.org (consulté le 10 mai 2011)
  7. (en) « Nuclear Power Reactor Details - TIHANGE-1 », sur www.iaea.org (consulté le 10 mai 2011)
  8. (en) « Nuclear Power Reactor Details - TIHANGE-2 », sur www.iaea.org (consulté le 10 mai 2011)
  9. (en) « Nuclear Power Reactor Details - TIHANGE-3 », sur www.iaea.org (consulté le 10 mai 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]