Liste des cantons de l'Indre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le département de l'Indre compte depuis 13 cantons, suite au redécoupage cantonal de 2014.

Découpage cantonal de 1973 à 2015[modifier | modifier le code]

Le département de l'Indre en France.
Le département de l'Indre en France.
La carte des cantons de 1790 à 2015.
La carte des cantons de 1790 à 2015.
Les anciens 26 cantons[1] du département de l'Indre
Arrondissements Cantons Nombre de communes Code Insee Chefs-lieux
Le Blanc[2] Bélâbre 7 36 04 Bélâbre
Le Blanc 9 36 05 Le Blanc
Mézières-en-Brenne 8 36 15 Mézières-en-Brenne
Saint-Benoît-du-Sault 14 36 17 Saint-Benoît-du-Sault
Saint-Gaultier 8 36 19 Saint-Gaultier
Tournon-Saint-Martin 10 36 21 Tournon-Saint-Martin
Châteauroux[3] Ardentes 12 36 02 Ardentes
Argenton-sur-Creuse 11 36 03 Argenton-sur-Creuse
Buzançais 11 36 06 Buzançais
Châteauroux-Centre 1 36 07 Châteauroux
Châteauroux-Est 3 36 24
Châteauroux-Ouest 4 36 25
Châteauroux-Sud 1 36 26
Châtillon-sur-Indre 10 36 08 Châtillon-sur-Indre
Écueillé 9 36 10 Écueillé
Levroux 13 36 14 Levroux
Valençay 10 36 22 Valençay
La Châtre[4] Aigurande 9 36 01 Aigurande
La Châtre 19 36 09 La Châtre
Éguzon-Chantôme 8 36 11 Éguzon-Chantôme
Neuvy-Saint-Sépulchre 12 36 16 Neuvy-Saint-Sépulchre
Sainte-Sévère-sur-Indre 10 36 20 Sainte-Sévère-sur-Indre
Issoudun[5] Issoudun-Nord 12 36 12 Issoudun
Issoudun-Sud 14 36 13
Saint-Christophe-en-Bazelle 12 36 18 Saint-Christophe-en-Bazelle
Vatan 14 36 23 Vatan

Redécoupage cantonal de 2014[modifier | modifier le code]

Dans la poursuite de la réforme territoriale engagée en 2010, l'Assemblée nationale adopte définitivement le 17 avril 2013 la réforme du mode de scrutin pour les élections départementales destinée à garantir la parité hommes/femmes. Les lois (loi organique 2013-402 et loi 2013-403) sont promulguées le [6]. Un nouveau découpage territorial est défini par décret du pour le département de l'Indre[7]. Celui-ci entre en vigueur lors du premier renouvellement général des assemblées départementales suivant la publication du décret, soit en . Les conseillers départementaux sont élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton éliront au Conseil départemental, nouvelle appellation des Conseils généraux, deux membres de sexe différent, qui se présenteront en binôme de candidats. Les conseillers départementaux seront élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 10 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée.

Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair et avec des conditions de seuils minimaux[8]. Dans l'Indre le nombre de cantons passe ainsi de 26 à 13[7].

Les critères du remodelage cantonal sont les suivants : le territoire de chaque canton doit être défini sur des bases essentiellement démographiques, le territoire de chaque canton doit être continu et les communes de moins de 3 500 habitants sont entièrement comprises dans le même canton. Il n’est fait référence, ni aux limites des arrondissements, ni à celles des circonscriptions législatives.

Conformément à de multiples décisions du Conseil constitutionnel depuis 1985 et notamment sa décision no 2010-618 DC du , il est admis que le principe d’égalité des électeurs au regard des critères démographiques est respecté lorsque le ratio conseiller/habitant de la circonscription est compris dans une fourchette de 20 % de part et d'autre du ratio moyen conseiller/habitant du département[9]. Pour le département de l'Indre, la population de référence est la population légale en vigueur au , à savoir la population millésimée 2010, soit 231 176 habitants[10]. Avec 13 cantons la population moyenne par conseiller départemental est de 17 783 habitants. Ainsi la population de chaque nouveau canton doit-elle être comprise entre 14 226 habitants et 21 339 habitants pour respecter le principe de l'égalité citoyenne au vu des critères démographiques.

Composition détaillée[modifier | modifier le code]

Les 13 cantons du département de l'Indre
Cantons Arrondissements Nombre de communes Code Insee Bureau centralisateur
Ardentes Châteauroux (9)
Issoudun (3)
12 36 01 Ardentes
Argenton-sur-Creuse Châteauroux (12)
La Châtre (8)
20 36 02 Argenton-sur-Creuse
Le Blanc Le Blanc 27 36 03 Le Blanc
Buzançais Châteauroux 20 36 04 Buzançais
Châteauroux-1 Châteauroux 1 +
Fraction de Châteauroux
36 05 Châteauroux
Châteauroux-2 Châteauroux Fraction de Châteauroux 36 06 Châteauroux
Châteauroux-3 Châteauroux Fraction de Châteauroux 36 07 Châteauroux
La Châtre La Châtre (26)
Issoudun (8)
34 36 08 La Châtre
Issoudun Issoudun 6 36 09 Issoudun
Levroux Châteauroux (14)
Issoudun (22)
36 36 10 Levroux
Neuvy-Saint-Sépulchre Châteauroux (1)
La Châtre (24)
25 36 11 Neuvy-Saint-Sépulchre
Saint-Gaultier Le Blanc (29)
Châteauroux (5)
34 36 12 Saint-Gaultier
Valençay Châteauroux (19)
Issoudun (12)
31 36 13 Valençay

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site du conseil général de l'Indre : Les 26 conseillers généraux du département, consulté le 20 décembre 2011.
  2. Site de l'Insee : Liste des cantons de l'arrondissement du Blanc, consulté le 20 décembre 2011.
  3. Site de l'Insee : Liste des cantons de l'arrondissement de Châteauroux, consulté le 20 décembre 2011.
  4. Site de l'Insee : Liste des cantons de l'arrondissement de La Châtre, consulté le 20 décembre 2011.
  5. Site de l'Insee : Liste des cantons de l'arrondissement d'Issoudun, consulté le 20 décembre 2011.
  6. Loi no 2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral.
  7. a et b Décret no 2014-178 du 18 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Indre.
  8. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  9. « Décision no 2010-618 DC – 9 décembre 2010 - Loi de réforme des collectivités territoriales », sur http://www.conseil-constitutionnel.fr/ (consulté le 14 mai 2014).
  10. « Chiffres clés Évolution et structure de la population - Département de l'Indre (36) », sur http://www.insee.fr/ (consulté le 14 mai 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]