Liste des cantons de l'Île-du-Prince-Édouard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ceci est une liste de cantons, connue aussi comme "lots", pour la province canadienne de l'Île-du-Prince-Édouard, certains sont aussi des divisions de recensement.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après avoir eu l'île par le traité de Paris de 1763, le Royaume de Grande-Bretagne a immédiatement cherché à apporter ses propres colons à occuper les propriétés des Acadiens. En 1764, la Grande Bretagne demanda un arpentage de l'Ile Saint-Jean (Île-du-Prince-Édouard) qui fut terminé en 1766. Comme les autres arpentages dans les territoires nord-américains de la Grande-Bretagne, l'arpentage de l'Ile Saint-Jean avait comme premier objectif d'encourager la colonisation à peu de coût pour le trésor. Un système féodal fut proposé, ressemblant au système européen de louer/bail.

Trois comtés d'environ 2 000 km² : le comté de Prince, le comté de Queens et le comté de Kings furent arpentés (le comté de Kings était le plus petit), chacun ayant un siège du comté. Chaque comté fut subdivisé en cinq paroisses de 400 km² (pour l'Église d'Angleterre) - le comté de Kings eu quatre paroisses dû à sa plus petite dimension et chaque paroisse fut subdivisée davantage en cantons ou "lots" d'environ 80 km². Chaque canton/lot était alloué à des individus avec certaines conditions de colonisation (comme le financement et le transport des colons à l'île; les colons étaient obligés de dégager les terres pour leurs fermes et de payer un impôt annuel qui avec le temps payerait le coût initial du propriétaire et éventuellement lui faire un profit). Comme il y avait plus d'individus intéressés que le nombre de lots, le gouvernement de Grande Bretagne eu une loterie pour les 64 (ou 67) lots alloués.

L'Ile Saint-Jean fut renommé l'Île-du-Prince-Édouard, le 29 novembre 1798. Après un siècle litigieux de conflits entre les propriétaires (dont plusieurs n'étaient pas là) et la plupart des pauvres paysans locataires, les derniers propriétaires furent rachetés dans le XIXe siècle après que le financement fut disponible au gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard pour racheter les propriétaires sous les Termes de l'union pour l'entrée de Île-du-Prince-Édouard dans la Confédération, le 1er juillet 1873.

Pour plus d'information, en anglais seulement, voir A Brief Summary of the History of Prince Edward Island - taken from Hutchinson's Prince Edward Island Directory, 1864.

Aujourd'hui, les cantons/lots continuent à exister sur papier et sur les cartes des divisions de recensement de l'Île-du-Prince-Édouard.

Comté de Prince
Paroisse North Lot 1 | Lot 2 | Lot 3
Paroisse Egmont Lot 4 | Lot 5 | Lot 6 | Lot 7
Paroisse Halifax Lot 8 | Lot 9 | Lot 10 | Lot 11 | Lot 12
Paroisse Richmond Lot 13 | Lot 14 | Lot 15 | Lot 16 | Lot 17
Paroisse St. David Prince Royalty | Lot 18 | Lot 19 | Lot 25 | Lot 26 | Lot 27 | Lot 28
Comté de Queens
Paroisse Grenville Lot 20 | Lot 21 | Lot 22 | Lot 23 | Lot 67
Paroisse Hillsboro Lot 29 | Lot 30 | Lot 31 | Lot 65
Paroisse Charlotte Queens Royalty | Lot 24 | Lot 32 | Lot 33 | Lot 34
Paroisse Bedford Lot 35 | Lot 36 | Lot 37 | Lot 48 | Lot 49
Paroisse St. John Lot 50 | Lot 57 | Lot 58 | Lot 60 | Lot 62
Comté de Kings
Paroisse St. Patrick Lot 38 | Lot 39 | Lot 40 | Lot 41 | Lot 42
Paroisse East Lot 43 | Lot 44 | Lot 45 | Lot 46 | Lot 47
Paroisse St. George Kings Royalty | Lot 51 | Lot 52 | Lot 53 | Lot 54 | Lot 55 | Lot 56 | Lot 66
Paroisse St. Andrew Lot 59 | Lot 61 | Lot 63 | Lot 64