Liste des canaux romains

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Essai de reconstruction du canal de Pline en 1818.

Canaux[modifier | modifier le code]

Par ordre chronologique :

Italie[modifier | modifier le code]

Date de construction Connexion Type de canal Commentaire Références.
IIe siècle av JC Au sud d'une ligne ModèneParme Drainage Construit par Marcus Aemilius Scaurus pour drainer les eaux du [1]
IIe siècle av JC Bologne, Piacenza et Crémone et environs Drainage Construit par Marcus Aemilius Lepidus pour drainer le bas Pô [1]
Ie siècle av JC Forum AppiiTerracina Drainage Pour dégorger le Marais pontins; pouvait servir quand la voie Appienne était inutilisable par les mules [1],[2],[3]
Fin du Ie siècle apr JC FerrarePadoue De la terre à la côte Construit par Auguste pour relier Ravenne et l'estuaire du Pô (Fossa Augusta) [1]
Avant le Ie siècle av JC Fossa Flavia, Fossa Carbonaria, Fossa Philistina, Fossa Clodia Drainage Selon Pline l'Ancien pour drainer l'estuaire du Pô; l'érosion et les travaux ultérieurs rendent son identification impossible [1],[2]

Gaule[modifier | modifier le code]

Date de Construction Connexion Type de canal Commentaire Références
101 av JC RhoneFos-sur-Mer (Fosses Mariennes) De la terre à la côte Construit par Marius à travers la plaine de Crau pour ravitailler Arles dans sa campagne contre les Teutons [1],[2],[3]
 ? NarbonneAude De la terre à la côte Pour rendre Narbonne accessible à la Méditerranée; 13 km de long [1]

Germanie[modifier | modifier le code]

Date de Construction Connexion Type de canal Commentaire Références
12 av JC RhinIJssel (Canal de Drusus (Fossa Drusiana)) De la terre à la côte Pour des déplacements rapides des troupes des côtes de la Frise, en évitant les passages dangereux de la mer du Nord au large du Rhin; 14 km de long [1],[2],[3]
vers 9 av JC Digue du Rhin Dans les terres Construit par Nero Claudius Drusus pour conserver suffisamment d'eau pour son Fossa Drusiana; détruit par Gaius Julius Civilis en révolte en 70 apr JC [1]
47 apr JC Rhin–Meuse (Fossa Corbulonis) Dans les terres Pour naviguer entre les deux fleuves sans passer par la mer du Nord; environ 35 km de long [1],[3]

Grande-Bretagne[modifier | modifier le code]

Date de construction Connexion Type de canal Commentaire Références
Ie siècle apr JC CamGreat Ouse (Digue du Car) Drainage Terres asséchés en Fenland; également navigable [1]
 ? Great Ouse–Nene Drainage [1]
 ? Nene–Witham  ? [1]
vers 120 apr JC River Witham–Trent  ? Canal Foss Dyke toujours en service [1]
 ? Canal Bourne-Morton Navigation [4]

Égypte[modifier | modifier le code]

Date de construction Connexion Type de canal Commentaire Références
avant 112 (apr JC) NilMer Rouge (Canal des pharaons) De la terre à la côte Tandis que l'ancien canal Ptolémic, qui était le premier à utiliser des écluses[5], le canal de Trajan reliait la Méditerranée à la mer Rouge pas directement mais par le Nil. Contrairement au canal grec, qui se connectait sur un bras du Delta du Nil, le canal romain commençait d'une branche du Nil à Babylone, à 60 km au sud. Il rejoint la digue des Ptolemés à Bilbéis, éventuellement déchargeant dans le Golfe de Suez à Arsinoé. [6]

Mésie[modifier | modifier le code]

Date de Construction Connexion Type de canal Commentaire Références
101 apr JC bypass du Danube Dans les terres Pour éviter les cataractes des Portes de Fer; autrefois visible du côté Serbe, d'une longueur de 3 220 m [7],[8]
IIe siècle au VIe siècle apr JC bypass du Danube Dans les terres Selon Procope de Césarée pour permettre un passage sécurisé après ce qui reste du Pont de Trajan qui obstrue le fleuve; construit du côté serbe (Kladovo) [9]

Projets de canaux[modifier | modifier le code]

Les canaux suivants ne furent jamais complétés par les romains, le raisons sont indiquées.

Date de Planification Connexion Type de Canal Commentaire Références
vers 54–68 apr JC RomeOstie Des terres à la côte Planifié par Néron [1]
vers 54–68 apr JC Puteoli–Ostie De la terre à la côte Partant du Lac Averne près de Puteoli, Néron le voulait parallèle à la Méediterranée; il aurait fait 25 km [1]
vers 54–68 apr JC Isthme de Corinthe (canal de Corinthe) De côte à côte Pour éviter les longs sinueux et dangereux voyages autour du Péloponnèse; plusieurs travaux abandonnés concernant le projet de Canal de Corinthe dans l'antiquité visaient à remplacer le tracé de Diolkos; le travail a vraiment débuté avec Néron, mais a été interrompu à sa mort [1],[2],[3]
55 apr JC SaôneMoselle (Canal de l'Est d'aujourd'hui) Dans les terres Un autre projet ambitieux: aurait connecté la Méditerranée à la mer du Nortd via le Rhône, la Saône, la Moselle et le Rhin; en prévoyant des capacités de construction d'écluses bien, qu'il n'y ait pas d'évidences; pourtant ce projet n'aboutira pas, non pour des raisons technologiques, mais à cause d'intrigues politiques [1],[2],[3]
111 apr JC Lac SapancaMer de Marmara Des terres à la côte Pour faciliter le transport de marchandises venant de la mer; une correspondance existe entre le gouverneur Pline le Jeune et l'empereur Trajan; un dénivelé de 32 m aurait existé pour ce canal [1],[2],[3],[10]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r et s White 1984, pp. 227–229, table 6
  2. a, b, c, d, e, f et g Wikander 2000, pp. 328–330
  3. a, b, c, d, e, f et g Grewe 2008, pp. 333–336
  4. D.Trimble (1993), Excavation of a section of the Bourne-Morton canal in Morton Fen., Annual Report, Heritage Trust of Lincolnshire, pp. 29,30
  5. Schörner 2000, pp. 33f.
  6. Schörner 2000, pp. 36f.
  7. Tudor 1974, p. 38
  8. Serban 2009, p. 333
  9. Tudor 1974, pp. 68f., 80
  10. Froriep 1986, pp. 39–50

Sources[modifier | modifier le code]

  • Froriep, Siegfried (1986): "Ein Wasserweg in Bithynien. Bemühungen der Römer, Byzantiner und Osmanen", Antike Welt, 2nd Special Edition, pp. 39–50
  • Grewe, Klaus (2008): "Tunnels and Canals", in: Oleson, John Peter (ed.): The Oxford Handbook of Engineering and Technology in the Classical World, Oxford University Press, pp. 319–336, ISBN 978-0-19-518731-1
  • Moore, Frank Gardner (1950): "Three Canal Projects, Roman and Byzantine", American Journal of Archaeology, Vol. 54, No. 2, pp. 97–111
  • Schörner, Hadwiga (2000): "Künstliche Schiffahrtskanäle in der Antike. Der sogenannte antike Suez-Kanal", Skyllis, Vol. 3, No. 1, pp. 28–43
  • Serban, Marko (2009): "Trajan’s Bridge over the Danube", The International Journal of Nautical Archaeology, Vol. 38, No. 2, pp. 331–342
  • Tudor, D. (1974): Les ponts romains du Bas-Danube, Bibliotheca Historica Romaniae Études, Vol. 51, Bucharest: Editura Academiei Republicii Socialiste România, pp. 47–134
  • White, K. D. (1984): Greek and Roman Technology, London: Thames and Hudson, pp. 110–112; 227–229, table 6
  • Wikander, Charlotte (2000): "Canals", in Wikander, Örjan (ed.): Handbook of Ancient Water Technology, Technology and Change in History, Vol. 2, Leiden: Brill, pp. 321–330, ISBN 90-04-11123-9
  • Redmount, Carol A. (1995): "The Wadi Tumilat and the 'Canal of the Pharaohs'", Journal of Near Eastern Studies, Vol. 54, No. 2, pp. 127–135
  • Smith, N.A.F. (1977/78): "Roman Canals", Transactions of the Newcomen Society, Vol. 49, pp. 75–86

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :