Liste des ambassadeurs de France en Russie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Ambassade de France en Russie.

XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

Durant cette période ont été présents des consuls à Saint-Pétersbourg de manière presque continue : Henri Lavie (1717-1724), Jacques-Jean de Monicault de Villardeau (1724-1733), Jean-Baptiste Decury de Saint-Sauveur (1743-1748 puis 1757-1763), Jean-Baptiste-François Rossignol (1764-1770), Joseph Raimbert (vice-consul 1770-1775), Martin de Lesseps (1774-1787) et Joseph Raimbert (vice-consul 1788-1791).

À Moscou, le vice-consulat, créé en 1759, est dirigé par Pierre Martin, remplacé par Condert de Bosse.

XIXe siècle (1792-1917)[modifier | modifier le code]

Union des républiques socialistes soviétiques (URSS)[modifier | modifier le code]

Fédération de Russie[modifier | modifier le code]

M. Claude Blanchemaison présentant ses lettres de créance au président Vladimir Poutine en 2000

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Daniel Tollet, Guerres et paix en Europe centrale aux époques moderne et contemporaine, Presse de l'Université Paris-Sorbonne, 2003, extraits en ligne
  2. Secrétaire de l'ambassadeur de Pologne, il fut chargé de plusieurs missions auprès du tsar[1]
  3. Jacques de Campredon, Mémoire sur les négociations dans le Nord et sur ce qui s’est passé de plus important et de plus secret pendant le cours de la guerre de vingt années dont cette partie de l’Europe a été agitée de 1679 à 1719, Paris, 1864, lire en ligne.
  4. Jean-Pierre Poussou, Anne Mézin, Yves Perret-Gentil, L'influence française en Russie au XVIIIe siècle, Presse de l'Université Paris-Sorbonne, 2004, extraits en ligne.
  5. Il était ambassadeur de France à Liège.
  6. De 1808 à 1814, durant l'Émigration, c'est Pierre-Charles de Parseval de la Brosse, comte de Briou, qui représente les intérêts du futur roi Louis XVIII auprès du tsar.
  7. À la suite d'un incident diplomatique entre les deux pays, Barante garda le titre de 1842 à 1848, mais sans pouvoir remplir ses fonctions, qui furent assumées par des chargés d'affaires : Casimir Périer (1841-1842), puis le baron d'André (1842-1844), le comte Alphonse de Rayneval (1844-1846) et Edmond-Henri Mercier (1846-1848).
  8. Décédé avant d'avoir pu prendre son poste.
  9. (* 1878 † 1960), premier ambassadeur de France à Moscou).
  10. Georges-Henri Soutou, L'URSS et l'Europe de 1941 à 1957, Presses de l'Université Paris-Sorbonne, 2008.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :