Liste des alliances internationales de la guerre froide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dès l'entame de la guerre froide en 1947, les deux camps (occidental, autour des États-Unis et oriental, autour de l'URSS) s'organisent en alliances. Sous formes d'organisations, de pactes ou de traités, ces alliances ont pour but de fédérer chaque camp, en promouvant la coopération militaire, politique ou/et économique.

Le camp occidental : le « monde libre »[modifier | modifier le code]

Sous l'impulsion des États-Unis, la création de nombreuses alliances aura pour but d'appuyer la politique américaine de containment, face à la pénétration communiste dans le monde, suite aux victoires soviétiques de la Seconde Guerre mondiale.

Alliance militaire totale entre la France et le Royaume-Uni.

Alliance militaire entre la France, le Royaume-Uni et le Benelux.

Coopération économique pour la reconstruction européenne, grâce à la répartition des fonds du plan Marshall. Seuls les pays d'Europe occidentale en sont membres. En 1961, l'OECE laisse sa place à l'OCDE.

Alliance politique et diplomatique entre tous les états du continent américain (Cuba en fut exclu en 1962).

Alliance politico-militaire entre les signataires du traité de Bruxelles, le Canada, le Danemark, l'Islande, l'Italie, la Norvège, le Portugal et les États-Unis.

Alliance défensive entre l'Australie, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis.

Traité de sécurité multilatéral entre 48 pays, ainsi qu'une alliance bilatérale entre les États-Unis et le Japon.

Projet d'Organisation qui prévoyait la création d'une armée européenne avec des institutions supranationales. Elle sera rejetée par le parlement français avant sa ratification.

Alliance défensive entre les États-Unis, la France, le Royaume-Uni, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Pakistan, les Philippines et la Thaïlande.

Organisation européenne de défense et de sécurité, prolongement du traité de Bruxelles, avec la RFA et l'Italie en plus.

Alliance défensive du Moyen-Orient entre l'Irak, la Turquie, le Pakistan, l'Iran, et la Grande-Bretagne.

L'OCDE remplace l'OECE, avec l'arrivée des États-Unis et du Canada, qui s'ajoutent à l'Europe occidentale. Elle joue un rôle important dans la coopération économique et la régulation des marchés.

Le camp oriental : le « bloc communiste »[modifier | modifier le code]

Le "bureau d'information des partis communistes" est une organisation politique qui permet à l'URSS de contrôler étroitement l'évolution idéologique et politique des états du bloc communiste et des partis communistes français et italiens.

Organisation d'entraide économique entre différents pays du bloc soviétique, en réaction au plan Marshall.

Alliance défensive entre l'Union soviétique et la République populaire de Chine. Rupture en 1963.

Alliance militaire et "traité d’amitié, de coopération et d’assistance mutuelle", elle regroupe tous les pays sous influence soviétique.