Liste des abbayes normandes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L’abbaye du Mont Saint-Michel.

Le monachisme prit son essor en Normandie avec Victrice de Rouen.

La distinction entre abbaye et prieuré, comme celle entre cathédrale et église, ne dépend pas de la grandeur de l’édifice, mais de l’autorité de celui qui dirige l’établissement religieux : un abbé (ou une « abbesse ») ou un(e) prieur(e). L’église d’un prieuré peut donc être plus imposante que celle d’une abbaye. D’autre part, certains prieurés ont pu continuer à être appelés, à tort, suivant l’habitude anglaise, « abbayes ».

Au cours des siècles, quelques monastères ont changé de catégorie (passant de prieuré à abbaye ou l’inverse) ; quant aux occupants, ils ont parfois changé d’ordre monastique ou de genre (homme/femme). Pour la période pré-normande (avant l'an 911), l'inventaire est souvent difficile. Notamment parce que les documents manquent. Quand il y en a, l'abbaye citée n'est pas toujours localisable avec certitude (Pennante ou Monasteriolum, Avanglia par exemple). Enfin, certains de ces premiers établissements religieux se définissent davantage comme des ermitages que comme des abbayes.

La liste suivante s’est efforcée de faire figurer toutes les anciennes abbayes normandes attestées avant la Révolution française (en mentionnant l’implantation géographique, la dénomination religieuse de l’établissement, la date de création, l’ordre monastique, le genre des occupants : homme ou femme, et le nombre de religieux ou religieuses de certains monastères inspectés par l’archevêque de Rouen, Odon Rigault, au milieu du XIIIe siècle).

Calvados[modifier | modifier le code]

L’abbaye aux Hommes de Caen.

Le prieuré Saint-Étienne du Plessis-Grimoult est abusivement qualifié d'abbaye.

En complément de ces abbayes, il y a lieu d’ajouter 70 prieurés (47 pour osb ; 3 pour oc ; 12 pour osA, 4 pour o pr et 4 pour o divers)

Eure[modifier | modifier le code]

L’abbaye du Bec-Hellouin.

Le prieuré fontevriste Notre-Dame de la Chaise-Dieu à Chaise-Dieu-du-Theil est abusivement qualifié d'abbaye.

En complément de ces abbayes, il y a lieu d’ajouter 92 prieurés (66 pour bénédictins ; 3 pour cisterciens ; 11 pour augustins ; 2 pour prémontrés et 10 pour ordres divers)

Manche[modifier | modifier le code]

L’abbaye de Saint-Sauveur-le-Vicomte.

En complément de ces abbayes, il y a lieu d'ajouter 87 prieurés (55 pour osb ; 7 pour oc ; 18 pour osA ; 5 pour opr ; et 2 pour o divers)

Orne[modifier | modifier le code]

L’abbaye de Lonlay.

En complément de ces abbayes, il y a lieu d’ajouter 84 prieurés (65 pour osb ; 2 pour oc ; 8 pour osA ; 1 pour opr ; et 8 pour o divers)

Seine-Maritime[modifier | modifier le code]

L’abbaye de Jumièges.

Ouville-l'Abbaye, les chartreuses Saint-Julien lès Rouen et Notre-Dame de la Rose, Sainte-Honorine de Graville sont désignés par abus abbaye mais n'étaient que des prieurés.

En complément de ces abbayes, il faut ajouter 87 prieurés (38 pour osb ; 11 pour oc ; 28 pour osA ; 2 pour opr ; et 8 pour o divers).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [S.n.], L’Abbaye N.-D.-de-Protection de Valognes (Manche), Rouen, C.R.D.P., 1979
  • Lucien Aubry, L’Abbaye de la Trappe (Orne), Rouen, C.R.D.P., 1979
  • Frédérique Barbut, La route des abbayes en Normandie, éditions Ouest-France, 1997, (ISBN 2-7373-2129-8)
  • Maylis Baylé, L’Abbaye aux Dames la Trinité de Caen (Calvados), Rouen, C.R.D.P., 1979
  • Philippe Deschamps, L’Abbaye Saint-Martin de Sées (Orne), Rouen, C.R.D.P., 1978
  • Jean-Luc Dufresne, L’Abbaye de Savigny-le-Vieux (Manche), Rouen, C.R.D.P., 1980
  • Cl. Étienne-Steiner, L’Abbaye de Bonport (Eure), Rouen, C.R.D.P., 1979
  • Jean Fournée, L'abbaye de Belle-Etoile dans "Le Pays Bas-Normand"
  • Jean Fournée, L’Abbaye de Bellozanne (Seine-Maritime), Rouen, C.R.D.P., 1979
  • Jean Fournée, L’Abbaye de Fontaine-Guérard (Eure), Rouen, C.R.D.P., 1979
  • Jean Fournée, L’Abbaye Notre-Dame d’Ardenne (Calvados), Rouen, C.R.D.P., 1979
  • Jean Fournée, L’Abbaye Notre-Dame de l’Isle-Dieu (Eure), Rouen, C.R.D.P., 1979
  • Jean Fournée, L’Abbaye Notre-Dame de Silly (Orne), Rouen, C.R.D.P., 1979
  • Jean Fournée, L’Abbaye Saint-Jean de Falaise (Calvados), Rouen, C.R.D.P., 1979
  • Jean Fournée, L’Abbaye de Bellozanne (Seine-Maritime), Rouen, C.R.D.P., 1979
  • Véronique Gazeau, Normannia monastica, princes normands et abbés bénédictins. Prosopograpie des abbés bénédictins, 2 vol., Publications du CRAHM, 2007, (ISBN 978-2-902685-38-7)
  • R Godbille, Le Prieuré des Bénédictines du Saint-Sacrement de Caen (Calvados), Rouen, C.R.D.P., 1980
  • Lucien Musset, Abbayes normandes : exposition itinérante, Caen, Lafond, 1979 (numéro spécial de la revue Art de Basse-Normandie)
  • Lucien Musset, Aspects du monachisme en Normandie, Paris, J. Vrin, 1982
  • Lucien Musset, L’Abbaye de Saint-André-en-Gouffern (Calvados), Rouen, C.R.D.P., 1979
  • Lucien Musset, « Les Origines et le patrimoine de l’abbaye de Saint-Sever » La Normandie bénédictine au temps de Guillaume le Conquérant (XIe siècle), Lille, Faculté catholique de Lille, 1968, p. 357-67
  • Lucien Musset, Le Prieuré de Perrières (Calvados), Rouen, C.R.D.P., 1978
  • Dom G. M. Oury, L’Abbaye Notre-Dame d’Almenèches-Argentan, Rouen, C.R.D.P., 1979
  • Elisabeth Gautier-Desvaux, Le Prieuré de Sainte-Gauburge (Orne), Rouen, C.R.D.P., 1979
  • Guy Marie Oury, L’Abbaye Notre-Dame d’Alménèches-Argentan (Orne), Rouen, C.R.D.P., 1979
  • Francis Petit, L’Abbaye de Mondaye (Calvados), Mont-Saint-Aignan, Rouen, C.R.D.P., 1979
  • Jacques Thirion, L’Abbaye de Saint-Évroult en-Ouche (Orne), Rouen, C.R.D.P., 1980
  • Rémy Villand, L’Église priorale de Saint-Come-du-Mont (Manche) Rouen, C.R.D.P., 1979

Voir également[modifier | modifier le code]

Pour une meilleure compréhension de l’implantation du monachisme en Normandie :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]