Liste des chefs du gouvernement algérien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Premier ministre de la République algérienne démocratique et populaire
رئيس وزراء الجمهورية الشعبية الديمقراطية في الجزائر
Aneghlaf amenzu n Tmurt n Lezzayer
Image illustrative de l'article Liste des chefs du gouvernement algérien

Image illustrative de l'article Liste des chefs du gouvernement algérien
Titulaire actuel
Abdelmalek Sellal
depuis le 29 avril 2014

Création 15 septembre 1963
Mandant Président de la République algérienne démocratique et populaire
Premier titulaire Ahmed Ben Bella
Site internet www.premier-ministre.gov.dz/index.php
Politique en Algérie
Image illustrative de l'article Liste des chefs du gouvernement algérien

Le Premier ministre de la République algérienne démocratique et populaire est à la tête du gouvernement algérien.

Fonction et Constitution[modifier | modifier le code]

Le titre du Premier ministre a évolué ainsi depuis l'indépendance de 1962 :

  • 1962-1963 : président du Conseil des ministres
  • 1976-1996 : Premier ministre
  • 1996-2008 : chef du gouvernement
  • depuis 2008 : Premier ministre

L'Assemblée constituante de 1962 a décidé de désigner un chef du gouvernement, président du Conseil jusqu'au vote de la Constitution[1]. La Constitution de 1963 n’inclut pas le poste de Premier ministre. Dans celle de 1976, le poste est facultatif et n'est pas attribué sous la présidence de Houari Boumediene. Dans la Constitution de 1996, il était appelé tout simplement chef du gouvernement[2]. Lors de la révision constitutionnelle de 2008, on parle de nouveau d'un Premier ministre nommé par le président de la République.

Mandat[modifier | modifier le code]

Le Premier ministre est nommé par le président de la République comme tout membre du gouvernement. Il est nommé en premier au cabinet pour ensuite proposer des personnes aux postes gouvernementaux à pourvoir. L'Assemblée populaire nationale doit approuver la déclaration de politique générale du Premier ministre ou celui-ci est démis de ses fonctions.

Il n'y a pas de limite constitutionnelle à la durée du mandat d'un chef du gouvernement. Mohamed Ben Ahmed Abdelghani est resté cinq années consécutives de 1979 à 1984. Mais depuis 2005, c'est Ahmed Ouyahia qui détient le record de durée avec dix années au poste de chef du gouvernement de 1995 à 1998, de 2003 à 2006 et de 2008 à 2012.

Liste[modifier | modifier le code]

Présidents du gouvernement provisoire (1958-1962)[modifier | modifier le code]

Le gouvernement provisoire n'était pas reconnu internationalement. Ses membres vivaient en exil, avant que l'Algérie ne devienne indépendante.

Depuis l'indépendance de 1962[modifier | modifier le code]

Nom Début du mandat Fin du mandat Parti Notes
Ahmed Ben Bella 27 septembre 1962 15 septembre 1963 FLN
Poste vacant[3],[4],[5]
Mohamed Ben Ahmed Abdelghani 8 mars 1979 22 janvier 1984 FLN
Abdelhamid Brahimi 22 janvier 1984 5 novembre 1988 FLN
Kasdi Merbah 5 novembre 1988 9 septembre 1989 FLN
Mouloud Hamrouche 9 septembre 1989 5 juin 1991 FLN
Sid Ahmed Ghozali 5 juin 1991 8 juillet 1992 FLN
Bélaïd Abdessalam 8 juillet 1992 21 août 1993 FLN
Redha Malek 21 août 1993 11 avril 1994 Sans étiquette
Mokdad Sifi 11 avril 1994 31 décembre 1995 Sans étiquette
Ahmed Ouyahia 31 décembre 1995 15 décembre 1998 RND
Smail Hamdani 15 décembre 1998 23 décembre 1999 Sans étiquette
Ahmed Benbitour 23 décembre 1999 26 août 2000 Sans étiquette
Ali Benflis 26 août 2000 5 mai 2003 FLN
Ahmed Ouyahia 5 mai 2003 24 mai 2006 RND
Abdelaziz Belkhadem 24 mai 2006 23 juin 2008 FLN
Ahmed Ouyahia 23 juin 2008 3 septembre 2012 RND
Abdelmalek Sellal 3 septembre 2012 13 mars 2014 Sans étiquette
Youcef Yousfi 13 mars 2014 28 avril 2014 Sans étiquette Intérim
Abdelmalek Sellal 28 avril 2014 En fonction Sans étiquette

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Résolution de l'Assemblée nationale constituante, fixant les modalités de désignation du gouvernement. Journal officiel de la République algérienne démocratique et populaire no 1 du vendredi 26 octobre 1962, page 6
  2. Constitution de 1996, Titre II chapitre 1 Du pouvoir exécutif
  3. Du 18 septembre 1963 au 19 juin 1965 : selon l'article 48 de la Constitution de 1963, le président de la République dirige le gouvernement : Constitution de 1963 consultable sur le site de la Présidence de la République.
  4. Du 20 juin 1965 au 10 décembre 1976 : la Constitution étant suspendue, c'est le président du Conseil de la Révolution qui exerce les fonctions de chef du gouvernement, président du Conseil des ministres.
  5. Du 10 décembre 1976 au 27 décembre 1978 : selon l'article 113 de la Constitution de 1976, le président de la République peut nommer un Premier ministre mais sous la présidence de Houari Boumediene aucun n'a été nommé : Constitution de 1976 consultable sur le site du Conseil constitutionnel.