Liste des Orques de la Terre du Milieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Voici une liste des Orques apparaissant dans le légendaire de l'écrivain britannique J. R. R. Tolkien. Les personnages inventés pour les adaptations de ces œuvres se trouvent dans l'article sur ces adaptations. En particulier en ce qui concerne les films réalisés par Peter Jackson il y a la liste des personnages inventés pour les films du Seigneur des anneaux, et celle inventée pour les films du Hobbit.

Premier Âge[modifier | modifier le code]

Le Silmarillion ne donne aucun nom d'Orque, mais divers individus de cette race sont mentionnés dans d'autres textes de Tolkien portant sur le Premier Âge. Dans La Chute de Gondolin, écrit vers 1916-1917, plusieurs de leurs chefs sont nommés : Balcmeg, dont le nom signifie « cœur de malheur », Lug et Othrod, tués par Tuor, et Orcobal, « leur principal champion », vaincu par Ecthelion[1]. La réécriture du Lai de Leithian, datant de 1949-1950, mentionne un Gorgol le Boucher, tué par Beren Erchamion durant ses années de hors-la-loi en Dorthonion[2].

L'Orque le plus mentionné du Premier Âge est le capitaine Boldog. Il apparaît dans le chant VII du Lai de Leithian, où il est dit avoir été envoyé par Morgoth pour attaquer Doriath et lui ramener Lúthien, mais il périt lors de cette incursion, tué par le roi Thingol lui-même[3]. Il réapparaît dans le même rôle dans la Quenta Noldorinwa de 1930[4], puis disparaît des textes de Tolkien pendant plus de trente ans. Sa dernière mention a lieu dans le cadre d'un essai sur l'origine des Orques, et Tolkien y émet l'hypothèse que le nom de Boldog ait en fait été un titre attribué aux Orques les plus puissants, qui étaient à l'origine des Maiar[5].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Troisième Âge[modifier | modifier le code]

Azog[modifier | modifier le code]

Azog, père de Bolg, est le chef des Orques de la Moria.

En 2790 T.A., il tue Thrór et lui grave son nom sur le front ; c'est ce meurtre qui déclenche la guerre des Nains et des Orques dans les Monts Brumeux. Les Nains pourchassent leurs adversaires de Gundabad jusqu'à la Moria, où Azog dirige les principales troupes des Orques dans la bataille d'Azanulbizar. Il parvient à tuer Náin, mais la bataille tourne à son désavantage. Il tente de fuir, mais le jeune Dáin Pied-d'Acier le rattrape et le décapite (2799 T.A.).

Dans le film Le Hobbit : Un voyage inattendu, Azog est interprété par Manu Bennett. Il apparaît comme un orque blanc, chevauchant un warg de la même couleur. Durant la bataille d'Azanulbizar, il décapite Thrór, puis combat Thorin, mais ce dernier lui tranche le bras, et son armée est mise en déroute. Cependant, il survit à la bataille et reçoit un bras prothétique. Cherchant à se venger des Nains et en particulier de Thorin, il envoie des orques à sa poursuite, puis prend lui-même la tête d'une expédition et se lance à ses trousses. La compagnie de Thorin, réfugiée dans des sapins, lui échappe grâce aux aigles. Il est finalement tué par Thorin qui sera lui aussi mortellement blessé par Azog.

Bolg[modifier | modifier le code]

Bolg est le fils d'Azog. Il mène les gobelins de Gundabad à la bataille des Cinq Armées, en 2941 T.A. Lui et sa garde personnelle parviennent à blesser mortellement Thorin, mais il est ensuite écrasé par Beorn.

Dans le film Le Hobbit : La Bataille des Cinq Armées, Bolg tue Kili sous les yeux de Tauriel puis est abattu par Legolas.

Golfimbul[modifier | modifier le code]

Golfimbul est un chef orque des Monts Brumeux. Il lance une attaque sur la Comté en 2747 T.A., mais est vaincu et tué par Bandobras Touque à la bataille des Champs Verts.

Grishnákh[modifier | modifier le code]

Grishnákh est un Orque au service de Sauron, décrit comme « une créature de courte taille et de forte carrure, aux jambes torses et aux longs bras qui tombaient presque jusqu'à terre[6] ».

Lors de la Guerre de l'Anneau, il est le capitaine d’une patrouille d'une cinquantaine d’Orques du Mordor dont la mission consiste à intercepter la Communauté de l'Anneau et à récupérer l’Anneau unique pour leur maître. Il rejoignent une compagnie d'Uruk-hai de Saroumane et des Gobelins de la Moria en Rohan. Après l'attaque de la Communauté à Amon Hen sur les bords de l’Anduin, au cours de laquelle Boromir est tué, ils parviennent à capturer Merry et Pippin.

La tension monte rapidement entre Grishnákh et Uglúk, le chef des Uruk-hai de Saroumane, dont les vues sont diamétralement opposées quant à ce qui doit être fait des deux hobbits. Grishnákh est au courant de la raison pour laquelle Sauron recherche des hobbits, et Merry et Pippin en profitent pour le tromper. Il les emporte à l'écart du camp pour les fouiller, mais est tué par un cavalier du Rohan.

Count Grishnackh est également un pseudonyme pris par Varg Vikernes, membre du groupe de black metal Burzum.

Shagrat[modifier | modifier le code]

Shagrat est un Uruk du Mordor qui commande une troupe stationnée dans la tour de Cirith Ungol.

C'est lui qui a volé la chemise de mithril de Frodon Sacquet. Sa troupe connaît un violent conflit avec celle d'un autre capitaine, Gorbag. Shagrat finit par tuer ce dernier, et il s'échappe pour apporter les effets de Frodon à la Bouche de Sauron.

Stian Thoresen, chanteur du groupe de black metal symphonique Dimmu Borgir, tire son nom de scène — Shagrath — de ce personnage.

Snaga[modifier | modifier le code]

Snaga n'est pas un Orque particulier : c'est le nom donné aux Orques moindres par les Uruks. Deux Orques sont appelés ainsi dans Le Seigneur des anneaux : le premier provient de l'Isengard et suit Uglúk ; le second est un orque du Mordor en poste à Cirith Ungol.

En langue gobeline, ce mot signifie « esclave ».

Uglúk[modifier | modifier le code]

Ugluk est un Uruk au service de Saroumane. Son nom a été improprement francisé en Ouglouk dans la traduction du Seigneur des anneaux.

Il est le chef de l'expédition d'Uruk-hai qui vise à récupérer les Hobbits, détenteurs de l'Anneau. Les Uruks enlèvent Merry et Pippin, croyant que l'un d'entre eux est le porteur de l'Anneau, et prennent le chemin de l'Isengard pour les mener devant Saroumane. Mais Uglúk n'atteint jamais Orthanc : il est tué à la lisière de la forêt de Fangorn par l'éored d'Éomer.

Dans l'adaptation de Peter Jackson, il n'est que le second de Lurtz, qu'il remplace à sa mort. Il dirige les Uruk-hai en route vers l'Isengard, mais est bientôt rejoint par les Orques de Mordor et de la Moria. Près de la forêt de Fangorn, tandis que Grishnakh suggère de manger les Hobbits, Uglúk déclare qu'ils ne sont pas à manger. Un Snaga sortant son couteau, l'Uruk le décapite. Les Uruks commencent alors à décimer les Orques, puis tous (Orques et Uruk-hai) sont exterminés peu de temps après par les Rohirrim.

Cas douteux[modifier | modifier le code]

  • Gothmog n'est pas obligatoirement un Orque. C'est un des lieutenants de Sauron lors de la bataille des champs du Pelennor. Dans les adaptations de l'œuvre, il a pu être représenté comme un Orque (notamment dans le film de Peter Jackson), comme un Nazgûl, ou comme un semi-troll. Dans le Silmarillion, ce nom est porté par un Balrog.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Second Livre des Contes perdus, p. 243-244 & 432 de l'édition Pocket, 2001,
  2. Les Lais du Beleriand, p. 344
  3. Les Lais du Beleriand, p. 310-313
  4. La Formation de la Terre du Milieu, p. 113
  5. Morgoth's Ring, p. 418
  6. Le Seigneur des Anneaux, livre III, chapitre III

Bibliographie[modifier | modifier le code]