Liste des Nains de la Terre du Milieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Voici une liste des Nains apparaissant dans l'œuvre fictionnelle de J. R. R. Tolkien.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A[modifier | modifier le code]

  • Azaghâl est un seigneur de Belegost. Il participe à l'union de Maedhros et mène les Nains des Montagnes Bleues lors de Nírnaeth Arnoediad. C'est lui qui fait fuir les dragons du champ de bataille en blessant grièvement Glaurung, leur seigneur, le forçant ainsi à fuir le combat. Il paie ce haut fait de sa vie. Après sa mort, ses combattants l'emportent hors de la mêlée en chantant un hymne funèbre « sans plus tenir compte de leurs ennemis, et nul n'osa les arrêter ». Ce haut fait d'armes accorde une grande gloire aux nains de Belegost, d'autant qu'ils sont les derniers à résister parmi ceux qui suivent Maedhros.

B[modifier | modifier le code]

L'inscription de la tombe de Balin, dans la Moria

D[modifier | modifier le code]

  • Dáin est un nom porté par plusieurs personnages :
    • Dáin Ier est le fils de Náin II. Roi du peuple de Durin en exil, il est le dernier à régner dans les Montagnes Grises, à l'époque où les Nains étaient harcelés par des Dragons. C'est l'un d'entre eux qui le tue, avec son second fils Frór, devant son palais.
    • Dáin II
Dís

F[modifier | modifier le code]

  • Farin est le fils de Borin. Il retourna en Erebor en 2590 T.A., et échappa à sa destruction en 2770, suivant certainement Thrór et Thráin II. Il est le père de Fundin et de Gróin.
  • Fíli est un membre de Thorin et Cie.
  • Flói est l'un des compagnons de Balin dans l'expédition visant à reconquérir la Moria. Il est tué d'une flèche à la bataille qui chasse les Orques de la grande porte et de la salle de garde, après avoir, semble-t-il, tué un grand champion Orque. Il est enterré sous l'herbe près du lac du Miroir.
  • Frár est l'un des participants à la tentative de reprise de la Moria organisée par Balin. Il est tué lors de la dernière attaque des orques contre la colonie, en défendant la deuxième salle avec Lóni et Náli. Sa mort est relatée dans le livre de Mazarbul.
  • Frerin est le fils cadet de Thráin II. Il meurt à la bataille d'Azanulbizar.
  • Frór est le second fils de Dáin Ier. Il meurt aux côtés de son père, tué par un dragon.
  • Fundin, fils de Farin, est le père de Balin et de Dwalin.

G[modifier | modifier le code]

K[modifier | modifier le code]

  • Khîm est le fils de Mîm, de la race des Petits-Nains. Avec Mîm et son frère Ibun, ils habitent une caverne creusée dans Amon Rûdh. Un soir, ils tombent par hasard sur Túrin et ses compagnons et s’enfuient ; mais un des hommes de Túrin, Andróg, leur tire dessus à l’arc. Touché, Khîm meurt peu après, et est inhumé dans l'une des salles de pierre d'Amon Rûdh.
  • Kíli est un membre de Thorin et Cie.

M[modifier | modifier le code]

  • Mîm est un Petit-Nain qui apparaît dans la Geste des enfants de Húrin. Túrin le force à lui révéler la cachette de sa famille, au sommet d'Amon Rûdh pour en faire un repaire pour lui et ses hommes. L'un des fils de Mîm, Khîm, ayant été tué par l'un des hommes de Túrin, Mîm le trahit aux Orques. Par la suite, Mîm se rend à Nargothrond et s'empare du trésor amassé là par le dragon Glaurung, justement tué par Túrin. C'est là que Húrin, le père de Túrin, le découvre, et le tue.

N[modifier | modifier le code]

  • Náin est un nom porté par plusieurs personnages :
    • Náin Ier succède à son père Durin VI sur le trône de Khazad-dûm en 1980, après la mort de ce dernier, tué par le Fléau de Durin. Un an plus tard, en 1981, il est lui-même tué par le Balrog, après quoi les Nains, menés par son fils Thráin Ier, fuient la Moria.
    • Náin II (2338-2585 T.A.), fils de Óin, devient roi dans les Montagnes Grises, à la suite de son père. C'est sous son règne que commencent les attaques des Dragons venus du nord. Il a deux fils : Dáin Ier et Borin.
    • Náin est un descendant de Náin II, et l'un des meneurs de l'armée naine pendant la grande guerre contre les Orques. À la bataille d'Azanulbizar, il mène les réserves de l'armée sur le champ de bataille et repousse les Orques jusqu'à la porte Est de la Moria. Là, il provoque Azog et l'affronte, mais l'Orque profite de sa fatigue pour le tuer. Náin est vengé peu après par son fils, Dáin Pied-d'Acier, qui tue Azog avec sa hache.
  • Narvi est un nain du Second Âge qui conçoit la porte occidentale de la Moria. Son nom est mentionné sur la porte, en tengwar gravés par Celebrimbor.
  • Nori est un membre de Thorin et Cie.

O[modifier | modifier le code]

T[modifier | modifier le code]

  • Telchar est un nain de Nogrod. Forgeron réputé, il est le créateur du poignard Angrist, utilisé par Beren pour extraire un Silmaril de la couronne de Morgoth, ainsi que de l'épée d'Elendil, Narsil. Le Heaume du Dragon de Dor-lómin, porté par les chefs de la Maison de Hador, est également l'une de ses œuvres.
  • Thráin est un nom porté par plusieurs personnages :
    • Thráin Ier est le fils de Náin Ier. Il fuit la Moria après le réveil du Balrog et s'installe en Erebor, où il découvre l'Arkenstone. Cette première occupation de la Montagne Solitaire ne dure guère : après sa mort, son fils Thorin part s'établir dans les Montagnes Grises.
    • Thráin II (2644 - 2850 T.A.) est le fils de Thrór et le père de Thorin II. Sa vie fut principalement faite d'errances : en 2589, le peuple de Durin dut quitter les Montagnes Grises à cause des attaques répétées des dragons ; en 2770, il dut fuir l'Erebor, chassé par Smaug. Lorsque l'Orque Azog tua son père Thrór, en 2790, il résolut de le venger et, pour cela, fit appel aux sept peuples des Nains, qui envoyèrent tous des contingents à son secours. La guerre dura de 2793 à 2799, et elle se conclut par l'éradication presque complète des Orques des Monts Brumeux. Après la bataille d'Azanulbizar, Thráin, qui depuis la mort de son père était roi du peuple de Durin, souhaita réoccuper la Moria, mais celle-ci était toujours hantée par le Balrog. Accompagné de son fils Thorin et de quelques fidèles, Thráin s'établit dans le sud des Montagnes Bleues et y vécut de 2802 à 2841, assez misérablement. Mais Thráin était sous l'emprise de son Anneau, qui était l'un des Sept forgés par les Noldor d'Eregion et Sauron ; et s'ils n'asservissaient pas leur porteur, ces Anneaux accroissaient incessamment l'envie d'or de celui qui les portait. Finalement, Thráin n'y tint plus et quitta les Montagnes Bleues avec quelques Nains, dont Balin et Dwalin. Ils prirent le chemin de l'Erebor, mais leur voyage fut long et difficile, et Thráin, séparé de ses compagnons, finit par être capturé et enfermé dans les oubliettes de Dol Guldur. Là, les serviteurs de Sauron, voire Sauron lui-même, le torturèrent et lui arrachèrent son Anneau, puis le laissèrent mourir. En 2850, cinq années après la capture de Thráin, Gandalf le Gris s'introduisit dans Dol Guldur, et y découvrit par hasard le Nain qui gisait dans un cul-de-basse-fosse. Celui-ci lui remit la carte et la clé de la porte secrète d'Erebor avant d'expirer. C'est ces deux objets qui permirent, quatre-vingt-dix ans plus tard, la réussite de l'expédition de Thorin II, la mort de Smaug et la reconquête de la Montagne Solitaire.
  • Thorin est un nom porté par plusieurs personnages :
    • Thorin Ier est le fils de Thráin Ier. Il quitte Erebor pour s'installer dans les Montagnes Grises, où la majeure partie de son peuple s'est établie après avoir fui la Moria.
    • Thorin II, ou Thorin Écu-de-Chêne, est le fils de Thráin II. Il est à l'origine de la reconquête de la Montagne Solitaire.
    • Thorin III Heaume-de-Pierre (Stonehelm) est le fils et successeur de Dáin II. Il chasse les Orientaux d'Erebor après la chute de Sauron.
  • Thrór (2542 - 2790 T.A.) naît dans les Montagnes Grises. En 2589 T.A., les Nains doivent fuir ces montagnes à cause d'attaques répétées de Dragons, et Thrór, devenu roi après la mort de son père, mène une partie de son peuple en Erebor. D'autres, menés par son frère Grór, fondent un nouveau royaume dans les Collines de Fer. La prospérité de l'Erebor dure deux siècles, jusqu'à ce que Smaug, dernier des grands dragons, ne l'attaque et oblige Thrór et son peuple à fuir de nouveau (2770). Les Nains errent quelque temps, et finalement, en 2790, Thrór, vieux et à moitié fou, donne son Anneau, le dernier des sept, à son fils Thráin, puis retourne à la Moria, l'ancien royaume de son peuple. Là, il est tué par l'Orque Azog. Ce meurtre est à l'origine de la guerre des Nains et des Orques dans les Monts Brumeux (2793-2799).

Généalogie de la maison de Durin[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Durin Ier
Trompe-la-Mort
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Durin VI
1731-1980
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Náin Ier
1832-1981
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Thráin Ier
1934-2190
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Thorin Ier
2035-2289
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Glóin
2136-2385
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Óin
2238-2488
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Náin II
2338-2585
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dáin Ier
2440-2589
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Borin
2450-2711
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Thrór
2542-2790
 
 
Frór
2552-2589
 
 
Grór
2563-2805
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Farin
2560-2803
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Thráin II
2644-2850
 
 
 
 
 
 
 
Náin
2665-2799
 
 
 
 
Fundin
2662-2799
 
 
 
 
 
 
 
 
Gróin
2671-2923
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Thorin II
2746-2941
 
 
Frerin
2751-2799
 
 
Dís
2760
 
 
Dáin II
2767-3019
 
Balin
2763-2994
 
 
 
Dwalin
2772-91 Q.Â.
 
 
Óin
2774-2994
 
 
 
Glóin
2783-15 Q.Â.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Fíli
2859-2941
 
 
Kíli
2864-2941
 
 
Thorin III
2866
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Gimli
2879
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Durin VII
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Bibliographie[modifier | modifier le code]