Liste des œuvres de Giuseppe Verdi (classement chronologique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Giuseppe Verdi

Cette liste regroupe toutes les œuvres de Giuseppe Verdi par année de création. Voir également la liste des œuvres de Verdi par genre musical.

Légende des couleurs
Opéra
Musique vocale
Musique sacrée
Musique instrumentale
Hymne
Liste chronologique des œuvres de Verdi
Titre original
Titre français
Genre
Livret
Création
Avant 20 ans : l'apprentissage
Sinfonia (del M° Verdi) Symphonie du
Maestro Verdi
Symphonie
en ré Majeur
pour orchestre
183?[1]
Io la vidi Je la vis Scène lyrique[2]
pour ténor et orchestre
Calisto Bassi 1833
20 ans : les années de Busseto et le retour à Milan
Tantum Ergo Musique sacrée en
fa Majeur pour
ténor et orchestre
1836
Messa di Gloria Musique sacrée 8 octobre 1837,
église Croix Saint Esprit, Plaisance
Sei romanze Six romances Romance pour
chant et piano
1838
(25 ans)
Non t'accostare all'urna Ne t'approche pas
de l'urne
Jacopo Vittorelli
More, Elisa, lo stanco poeta Il meurt, Elisa,
le poète las
Tommaso Bianchi
In solitaria stanza Dans une chambre
solitaire
Jacopo Vittorelli
Nell'orror di notte oscura Dans l'horreur d'une
nuit obscure
Carlo Angiolini
Perduta ho la pace J'ai perdu le repos Goethe, traduction
Luigi Balestra
Deh, pietosa, oh addolorata De grâce, ô
miséricordieuse affligée
Goethe, traduction
Luigi Balestra
Oberto, Conte di San Bonifacio Oberto, comte de
Saint-Boniface
Drame en 2 actes Temistocle Solera 17 novembre 1839,
Milan, Teatro alla Scala
L'esule L'exilé Œuvre lyrique
pour chant et piano
Temistocle Solera 1839
La seduzione La séduction Œuvre lyrique
pour chant et piano
Luigi Balestra 1839
Guarda che bianca luna ! Regarde cette lune
blanche !
Nocturne pour soprano,
ténor, basse et
flûte obligée
Jacopo Vittorelli 1839
Un giorno di regno, o Il finto Stanislao Un jour de règne ou Le Faux Stanislas Dramma giocoso
en 2 actes
Felice Romani, d'après
Alexandre-Vincent Pineux-Duval
5 septembre 1840,
Milan, Teatro alla Scala
Chi i bei dì m'adduce ancora Qui me rendra les
beaux jours ?
Œuvre lyrique
pour chant et piano
Goethe, traduction
Luigi Balestra
1842
Nabucco[3] Drame lyrique en
4 parties
Temistocle Solera, d'après
Auguste Anicet-Bourgeois
et Francis Cornue
9 mars 1842,
Milan, Teatro alla Scala
I Lombardi alla prima crociata Les Lombards à la
première croisade
Drame lyrique
en 4 actes
Temistocle Solera, d'après
Tommaso Grossi
11 février 1843,
Milan, Teatro alla Scala
Cupo è il sepolcro e mutolo Sombre et muet
est le tombeau
Œuvre lyrique
pour chant et piano
1843
È la vita un mar d'affanni La vie est un
océan d'angoisse
Œuvre lyrique pr
voix et clavecin
1843
30 ans : les « années de galère »
Era bella, ancor più bella Elle était belle,
encore plus belle
Œuvre lyrique pr
voix et clavecin
1844
Ernani[4] Hernani Drame lyrique
en 4 parties
Francesco Maria Piave,
d'après Victor Hugo
9 mars 1844, Venise,
Teatro La Fenice
I due Foscari Les Deux Foscari Tragédie lyrique
en 2 actes
Francesco Maria Piave,
d'après Lord Byron
3 novembre 1844,
Rome, Teatro Argentina
Giovanna d'Arco[5] La Pucelle d'Orléans Drame lyrique en 1
prologue et 3 actes
Temistocle Solera,
d'après Schiller
15 février 1845,
Milan, Teatro alla Scala
Alzira Alzire Tragédie lyrique 1
prologue et 2 actes
Salvatore Cammarano,
d'après Voltaire
12 août 1845, Naples,
Teatro San Carlo
Amo l'ora del giorno che muore J'aime l'heure du jour
qui meurt
Œuvre lyrique
pour voix et piano
1845
Sei romanze Six romances Romance
pour voix et piano
1845
Il tramonto Le Coucher de soleil Andrea Maffei
La zingara La Bohémienne Manfredo Maggioni
Ad una stella À une étoile Andrea Maffei
Lo spazzacamino Le Ramoneur Manfredo Maggioni
Il mistero Le Mystère Felice Romani
Brindisi Andrea Maffei
Attila[6] Drame lyrique en 1
prologue et 3 actes
Temistocle Solera,[7]d'après
Zacharias Werner
17 mars 1846, Venise,
Teatro La Fenice
Macbeth[8] Mélodrame en
4 actes
Francesco Maria Piave[9]
d'après Shakespeare
14 mars 1847, Florence,
Teatro della Pergola
I masnadieri Les Brigands Mélodrame en
4 parties
Andrea Maffei,
d'après Schiller
22 juillet 1847, Londres,
Her Majesty's Theatre
Jérusalem[10] Opéra Alphonse Royer et
Gustave Vaëz
22 novembre 1847, Paris,
Académie royale de musique
Il poveretto Le Pauvre Diable Œuvre lyrique
pour chant et piano
Manfredo Maggioni 1847
Il corsaro Le Corsaire Mélodrame tragique
en 3 actes
Francesco Maria Piave
d'après Lord Byron
25 octobre 1848,
Trieste, Teatro Grande
Inno popolare : Suona la tromba Hymne populaire :
La trompette résonne''
Œuvre lyrique pour
chœur d'hommes à
trois voix et
piano ou orchestre
Manfredo Maggioni 1848
La patria La Patrie Hymne national
pour Ferdinand II
Manfredo Maggioni 1848
La battaglia di Legnano La Bataille de Legnano Tragédie lyrique
en 4 actes
Salvatore Cammarano,
d'après Joseph Méry
27 janvier 1849,
Rome, Teatro Argentina
Luisa Miller Mélodrame tragique
en 3 actes
Salvatore Cammarano,
d'après Schiller
8 décembre 1849,
Naples, Teatro San Carlo
L'Abandonnée Œuvre lyrique
pour chant et piano
Marie et Léon Escudier 1849
Stiffelio[11] Mélodrame en
3 actes
Francesco Maria Piave,
d'après Émile Souvestre
et Eugène Bourgeois
16 novembre 1850,
Trieste, Teatro Grande
Berceuse Fiorellin che sorge appena Berceuse Petite fleur
à peine née
Œuvre lyrique
pour chant et piano
Francesco Maria Piave 1850
Rigoletto[12] Mélodrame en
3 actes
Francesco Maria Piave
d'après Victor Hugo
11 mars 1851, Venise,
Teatro La Fenice
Il trovatore Le Trouvère Drame en 4 parties Salvatore Cammarano,[13]
d'après
Antonio García Gutiérrez
19 janvier 1853,
Rome, Teatro Apollo
La traviata Mélodrame en
3 actes
Francesco Maria Piave
d'après
Alexandre Dumas fils
6 mars 1853, Venise,
Teatro La Fenice
Fiorara Œuvre lyrique
pour chant et piano
Buvoli 1853
40 ans : la maturité
Les Vêpres siciliennes Drame en 5 actes Eugène Scribe et
Charles Duveyrier
13 juin 1855, Paris,
Opéra, Salle Le Peletier
Giovanna di Guzman[14] Drame en 5 actes Traduction de
Eugenio Caimi
26 décembre 1855,
Parme, Teatro Regio
I Vespri siciliani Titre définitif
de la version italienne
Drame en 5 actes 4 février 1856,
Milan, Teatro alla Scala
Simon Boccanegra[15] Mélodrame en un
prologue et 3 actes
Francesco Maria Piave[16]
d'après
Antonio Garcia Gutiérrez
12 mars 1857, Venise,
Teatro La Fenice
Aroldo[17] Harold Mélodrame en
4 actes
Francesco Maria Piave
d'après le livret de Stiffelio
16 août 1857,
Rimini, Teatro Nuovo
La preghiera del poeta La Prière du poète Œuvre lyrique
pour chant et piano
Nicola Sole 1858
Sgombra, o gentil, dall'ansia mente Libère-moi ô seigneur
de mon esprit anxieux
Œuvre lyrique
pour chant et piano
Alessandro Manzoni 1858
Valzer in fa maggiore Valse en fa majeur Œuvre instrumentale
pour piano
1859
Un ballo in maschera Un bal masqué Mélodrame en
3 actes
Antonio Somma,
d'après Eugène Scribe
17 février 1859,
Rome, Teatro Apollo
La forza del destino[18] La Force du destin Opéra en 4 actes Francesco Maria Piave,
d'ap. Angel de Saavedra,
Duc de Rivas et Schiller
10 novembre 1862,
Saint-Pétersbourg,
Théâtre Mariinsky
Inno delle nazioni Hymne des nations Œuvre lyrique
pour soliste, chœur
et orchestre
Arrigo Boito 24 mai 1862, Londres,
Her Majesty's Theatre
Il brigidino La Cocarde Œuvre lyrique
pour chant et piano
Francesco Dall'Ongaro 1863
50 ans : la saison du « grand opéra »
Macbeth 2e version en français Mélodrame en
4 actes
Charles Nuitter
et Alexandre Beaumont
21 avril 1865,
Paris, Théâtre Lyrique
Romanza senza parole Romance sans parole Œuvre instrumentale
pour piano
1865
Don Carlos[19] Grand opéra
en 5 actes
Joseph Méry et
Camille du Locle,
d'après Schiller
11 mars 1867, Paris,
Opéra, Salle Le Peletier
Libera me, Domine Œuvre lyrique pr
soprano chœur
et orchestre
1869
Messe pour Rossini[20]
La forza del destino
2e version
La Force du destin Mélodrame en
4 actes
Antonio Ghislanzoni
(ajouts au texte)
27 février 1869,
Milan, Teatro alla Scala
Stornello Ritournelle Œuvre lyrique
pour chant et piano
Anonyme 1869
Aida Aïda Opéra en 4 actes Antonio Ghislanzoni
d'après Mariette
24 décembre 1871,
Le Caire, Opéra[21]
Quartetto in mi minore Quatuor en mi mineur Œuvre instrumentale
pour cordes
1er avril 1873,
Naples
60 ans : le temps de la réflexion
Messa da requiem Musique sacrée pr
solistes, chœur
et orchestre
22 mai 1874,
Milan, Eglise San Marco
Pater Noster Musique sacrée pr
chœur à 5 voix
ss accompagnt
Texte vulgarisé du Dante 18 avril 1880,
Milan, Teatro alla Scala
Ave Maria Musique sacrée pr
soprano et cordes
18 avril 1880,
Milan, Teatro alla Scala
Simon Boccanegra 2e version Opéra Ajouts et modifications
d'Arrigo Boito
24 mars 1881,
Milan, Teatro alla Scala
70 ans : l'apothéose
Don Carlo Révision du texte français
de Camille du Locle
et Achille de Lauzières
Opéra Traduction italienne
d'Angelo Zanardi basée
sur la version originale
10 janvier 1884,
Milan, Teatro alla Scala
Otello Othello Drame lyrique
en 4 actes
Arrigo Boito,
d'après Shakespeare
5 février 1887,
Milan, Teatro alla Scala
Ave Maria Musique sacrée pr
chœur à 4 voix
1889
Falstaff Falstaff Comédie lyrique
en 3 actes
Arrigo Boito,
d'après Shakespeare
9 février 1893,
Milan, Teatro alla Scala
80 ans : les dernières années
Pietà, Signor Pitié, Seigneur Musique sacrée
pour voix et piano
Arrigo Boito
paraphrases de
l'Agnus Dei
1894
Tre pezzi sacri[22] Trois pièces sacrées 1898
Stabat Mater (1897) Musique sacrée
pour cœur à 4 voix
et orchestre
Jacopone da Todi
Laudi alla Vergine Maria (1886) Musique sacrée pr
chœur de soprani
et contralti ss acc.
XXXIIIe chant du
Paradis de Dante
Te Deum (1895) Musique sacrée
pour double chœur
et orchestre
7 avril 1898, Paris,
Théâtre de l'Opéra
Disparition de Verdi à l'âge de 87 ans
Re Lear Le Roi Lear Opéra
en 4 actes
Salvatore Cammarano et
Antonio Somma,
d'après Shakespeare
Projet étalé entre 1843 et 1867
et demeuré à l'état de livret inachevé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. chronologie des œuvres sur le portail Verdi (it)
  2. Genre hybride entre l'air de concert et la mélodie au sens habituel du terme, nous conserverons, pour qualifier les productions non sacrées et non opératiques autres que les romances, l'appellation générique d’"œuvre lyrique", traduction littérale de l'italien lirica.
  3. Le titre initial Nabuchodonosor a été abrégé à la suite de la première représentation
  4. Donné aussi avec les titres : Il proscritto, Elvira d'Aragona, Il corsaro di Venezia.
  5. Donné aussi avec le titre : Orietta di Lesbo
  6. Donné aussi sous le titre Gli Unni e i Romani
  7. Le livret fut complété par Piave
  8. Dans le but de donner l'œuvre à Paris, Verdi soumit Macbeth à une révision profonde. C'est cette seconde version, créée le 19 avril 1865 au Théâtre Lyrique de Paris qui semble s'être imposée aujourd'hui.
  9. Avec des interventions d'Andrea Maffei
  10. Il s'agit d'une version traduite en français et totalement remaniée des Lombardi alla prima crociata.
  11. Egalement donné sous le titre Guglielmo Wellingrode
  12. (donné aussi avec les titres : Viscardello, Clara di Perth, Lionello)
  13. Le livret fut complété par Leone Emanuele Bardare
  14. Les Vêpres siciliennes furent traduites et déguisées sous le titre Giovanna di Guzman dans le but de contourner la censure italienne. L'œuvre fut également donnée sous les titres : Giovanna di Sicilia et Batilde di Turenna.
  15. En collaboration avec le librettiste Arrigo Boito, Verdi révisa la partition de Simon Boccanegra en 1880-1881. L'œuvre, dans cette nouvelle version, fut donnée le 24 mars 1881 au Teatro alla Scala de Milan et s'est aujourd'hui imposée par rapport à la version de 1857.
  16. Le livret a fait l'objet de modifications par Giuseppe Montanelli.
  17. Aroldo est une version révisée de Stiffelio.
  18. Confronté au peu de succès remporté par La Forza del Destino, Verdi retravailla l'œuvre en collaboration avec Antonio Ghislanzoni. Cette nouvelle version, considérée comme définitive, fut créée le 27 février 1869 au Teatro alla Scala de Milan et remporta cette fois un franc succès.
  19. L'opéra Don Carlos fut immédiatement soumis à de nombreuses coupures et adaptations successives. Il fut en outre traduit en italien par Achille de Lauzières et Angelo Zanardini. À ce jour, aucune des différentes versions de l'opéra n'a réussi encore définitivement à s'imposer.
  20. Œuvre collective projetée par Verdi et écrite en collaboration avec douze autres musiciens.
  21. Après la création privée de Aïda au Caire le 24 décembre 1871, l'opéra fut présenté publiquement le 8 février 1872 au Teatro alla Scala de Milan.
  22. L’Ave Maria de 1889 fut ajouté aux exécutions suivantes et le titre fut modifié en Quattro pezzi sacri (Quatre pièces sacrées)