Liste des œuvres de César Franck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Voici la liste des œuvres de César Franck, qui suit la numérotation du catalogue de Wilhelm Mohr (FWV = Franck Werke Verzeichnis) publié en 1969.

Orgue ou harmonium[modifier | modifier le code]

  • Andantino en sol mineur (1857)
  • Trois Antiennes (1859)
  • 44 Petites Pièces (1858–1863)
  • Six Pièces, Op. 16-21 (publiées 1868) :
    • Fantaisie en ut majeur (Poco lento) - 1860 (FWV 28)
    • Grande Pièce Symphonique en fa dièse mineur (Andantino serioso) - 1860/62 (FWV 29)
    • Prélude, Fugue et Variation en si mineur (Andantino) - 1862 (FWV 30)
    • Pastorale en mi majeur (Andantino) - 1863 (FWV 31)
    • Prière en ut dièse mineur (Andantino sostenuto) - 1860 (FWV 32)
    • Final en si bémol majeur (Allegro maestoso) - 1862 (FWV 33)
  • Trois Pièces (1878) :
    • Fantaisie en la majeur (Andantino) (FWV 35)
    • Cantabile en si majeur (Non troppo lento) (FWV 36)
    • Pièce héroïque in si mineur(Allegro maestoso) (FWV 37)
  • Andantino (1889)
  • Trois Chorals (1890) :
    • Choral no 1 en mi majeur (Moderato) (FWV 38)
    • Choral no 2 en si mineur (Maestoso) (FWV 39)
    • Choral no 3 en la mineur (Quasi allegro) (FWV 40)

La collection incomplète de 59 courtes pièces connue sous le nom "L'Organiste" a été écrite pour l'harmonium et est le plus souvent jouée à l'orgue (1889–1890).

Piano[modifier | modifier le code]

  • Églogue op. 3 (FWV 11)
  • Premier Grand Caprice op. 5 (FWV 13)
  • Prélude, Choral et Fugue (1884, FWV 21)
  • Danse lente (1885)
  • Prélude, Aria et Final (1887, FWV 23)

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

des extraits sonores sont disponibles sur Commons
  • Quatuor à cordes en ré majeur (1889–90, FWV 9)
  • Andantino Quietoso en mi bémol mineur Op. 6 pour violon et piano (FWV 5)
  • Grand Duo pour piano et violon concertant en si bémol majeur Op. 14 sur des thèmes de Gulistan de Dalayrac (FWV 6)

Musique orchestrale[modifier | modifier le code]

Poèmes symphoniques[modifier | modifier le code]

  • Ce qu'on entend sur la montagne (poème symphonique d'après Victor Hugo, 1845–87, op. posth.)
  • Rédemption (poème symphonique pour soprano, chœur et orchestre, 1872, rév. 1874, FWV 52)
  • Les Éolides (poème symphonique, 1876, FWV 43)
  • Le Chasseur maudit (poème symphonique, 1882, FWV 44)
  • Psyché (poème symphonique pour orchestre et chœur, 1886–88, FWV 47)

Musique concertante[modifier | modifier le code]

Symphonie[modifier | modifier le code]

Musique chorale[modifier | modifier le code]

Messes[modifier | modifier le code]

  • Messe solennelle (FWV 59, 1858)
  • Messe à trois voix (FWV 61, 1860, version de 1872, dans laquelle est remplacé l'offertoire O Salutaris pour basse par l'aria Panis Angelicus)

Autres compositions[modifier | modifier le code]

  • Ruth, Églogue biblique (Paroles de A.Guillemin)(oratorio pour solistes, chœur, piano et orchestre) (FWV 51)
  • Panis Angelicus (pour voix, harpe, violoncelle, et orgue, 1872; aussi inclus dans la Messe à trois voix (FWV 61)
  • Quae est ista (offertorium, 1871)
  • Les Béatitudes (oratorio pour chœur, solistes, et orchestre, 1881, FWV 53)
  • Ave Maria (FWV 62)
  • Psaume 150
  • Dextera Domini, pour chœur, orgue et contrebasse (FWV 65)
  • Rebecca (cantate pour voix, chœur et orchestre, 1880–1881, FWV 54)
  • Plainte des israélites (cantate, 1865, publication posthume)
  • La tour de Babel (cantate, 1865, publication posthume)
  • Cantique de Moïse (cantate, 1881, publication posthume)
  • Les sept paroles du Christ (oratorio, publication posthume)

Opéras et œuvres pour la scène[modifier | modifier le code]

  • Stradella (1841)
  • Le Valet de ferme (1851–53, opéra comique non publié)
  • Hulda (1882–85, FWV 49)
  • Ghiselle (1889), drame lyrique (FWV 50) (seul le premier acte a été orchestré par César Franck).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Wilhelm Mohr, César Franck, Tutzing, Schneider,‎ , 2e éd.
  • John Trevitt, Joël-Marie Fauquet: 'Franck, César', Grove Music Online (consulté le 12 novembre 2005)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]