Liste des îlots de l'île du Millénaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue satellite de l'île du Millénaire.

L’île du Millénaire, souvent appelée île de Caroline, est un atoll en forme de croissant situé à 1 500 km au sud de l'archipel d'Hawaï au centre de l'océan Pacifique. Elle est composée de 39 petits îlots entourant un lagon central peu profond. Les îlots, qui n'émergent que de quelques mètres au-dessus du niveau de la mer, ont une origine géologique commune et sont composés de dépôts de sable et de roches calcaires reposant sur le récif corallien.

Trois grands îlots - Nake, Long, et les îlots du Sud - représentent 68 % de la superficie terrestre. Le restant des petits îlots, répartis en quatre groupes, furent étudiés lors d'une étude écologique réalisée par Angela et Cameron Kepler en 1988. À cette époque, beaucoup de ces petits îlots isolés, alors sans nom, furent nommés par des dérivés de langues polynésiennes. Plusieurs des îlots les plus petits furent alors remarqués comme disparaissant entièrement ou réapparaissant suivant les grandes tempêtes, la forme des plus grands îlots ayant d'ailleurs beaucoup changé au cours du siècle passé.

La flore, la caractéristique la plus distinctive de chaque îlot, varie en fonction à la fois de la taille des îlots mais aussi de la présence d'anciennes colonies humaines. Les îlots les plus étendus abritent à l'intérieur de leurs terres des zones d'arbustes, principalement Tournefortia argentea et le plus grand d'entre eux possède une région forestière centrale principalement dominé par des bosquets d'arbres Pisonia grandis. Des constructions, telles les puits, les sites d'implantations passées, et les marae, sur plusieurs îlots, indiquent une habitation humaine passée, tout comme les plans de cocotiers non-autochtones. Cependant, de nombreux îlots n'ont peu ou pas de preuves d'une quelconque influence humaine, en dépit des perturbations passées.

Liste des groupes d'îlots et des îlots[modifier | modifier le code]

Îlot ou Groupe Superficie
(m²)
Coordonnées Position Nombre
d'îlots
Îlot de Nake 917 000 9° 54′ 43″ S 150° 12′ 18″ O / -9.91194, -150.205 (Ilôt de Nake) Nord 1
Îlot Long (Île du Millénaire) 760 000 Nord-Est 1 1)
Îlots Nake du Sud 162 000 Nord-Ouest 7
Îlots Leeward du centre 479 000 Ouest 11
Îlots Leeward du Sud 112 000 Sud-Ouest 5
Îlots Windward 513 600 Est 13
Îlot Sud (Rimapoto) 1 044 000 Sud 1
Atoll de Caroline 3 987 600 2) 9° 56′ 13″ S 150° 12′ 42″ O / -9.93694, -150.21167 (Atoll de Caroline)   39
1) au départ une chaîne de 5 îlots qui se sont liés en grandissant par la suite
2) superficie en 1988, actuellement de seulement 3 760 000

Liste des îlots[modifier | modifier le code]

Îlot Superficie
(m²)
Coordonnées Sous-groupe
Îlot de Nake 917 000 9° 54′ 43″ S 150° 12′ 18″ O / -9.91194, -150.205 (Îlots Nake) -
Îlot Long (Île du millénaire) 760 000 -
Îlot Pandanus 74 000 Îlots Nake du Sud
Îlot Danger 27 000 Îlots Nake du Sud
Îlot Booby 8 000 Îlots Nake du Sud
Îlot de corail 17 000 Îlots Nake du Sud
Îlot Lone Palm 20 000 Îlots Nake du Sud
Motu Kota ("Îlot du fou à pieds rouges") 6 000 Îlots Nake du Sud
Motu Mouakena ("Îlot du fou masqué") 10 000 Îlots Nake du Sud
Motu Mannikiba ("Îlot de l'oiseau de mer") 215 000 Îlots Leeward du centre
Îlot Blackfin 26 000 Îlots Leeward du centre
Motu Matawa ("Îlot de la Sterne blanche") 17 000 Îlots Leeward du centre
Îlot Emerald 83 000 Îlots Leeward du centre
Îlot Shark 80 000 Îlots Leeward du centre
Îlot Scarlet Crab 5 000 Îlots Leeward du centre
Motu Nautonga ("Îlot du concombre de mer") 3 000 Îlots Leeward du centre
Îlot Azure 2 000 Îlots Leeward du centre
Îlot Reef Flat 1 000 Îlots Leeward du centre
Îlot Bird 41 000 Îlots Leeward du centre
Îlot Fishball 6 000 Îlots Leeward du centre
Motu Raurau ("Îlot du Noddi bleu") 35 000 Îlots Leeward du Sud
Motu Eitei ("Îlot de la Frégate") 14 000 Îlots Leeward du Sud
Îlot Pisonia 24 000 Îlots Leeward du Sud
Motu Kimoa ("Îlot Rat") 18 000 Îlots Leeward du Sud
Motu Ana-Ana ("Îlot d'Anne") 21 000 Îlots Leeward du Sud
Îlot Bosun Bird 9 000 Îlots Windward
Îlot Windward 114 000 Îlots Windward
Îlot Crescent 31 000 Îlots Windward
Motu Atibu ("Îlot Coral Rubble") 1) 200 Îlots Windward
Îlot Pig du Nord 54 000 Îlots Windward
Îlot Pig 72 000 Îlots Windward
Îlot Skull 200 Îlots Windward
Îlot Brothers du Nord 17 000 Îlots Windward
Îlot Brothers 43 000 Îlots Windward
Noddy Rock 200 Îlots Windward
Îlot Arundel du Nord 9 000 Îlots Windward
Îlot Arundel 73 000 Îlots Windward
Îlot Tridacna 91 000 Îlots Windward
Îlot Sud (Rimapoto) 1 044 000 -
Atoll de Caroline 3 987 600 2) 9° 56′ 13″ S 150° 12′ 42″ O / -9.93694, -150.21167 (Atoll de Caroline) Atoll de Caroline
1) aurait disparu dans une tempête en Février 1990
2) superficie en 1988, superficie actuelle de seulement 3 760 000

Détails des îlots[modifier | modifier le code]

Groupe d'îlots Îlot Superficie Description Photo
Îlot de Nake

CarolineIsland-Nake.JPG

917 000 m² Nake, le second plus grand et le plus au Nord des îlots, est le site d’un marae. Son origine sur la cote Nord-Est fut notée pour la première fois par John Arundel dans les années 1800. Le marae, mesurant 18 m sur 14 m, est le seul site archéologique majeur de l’atoll bien qu’aucune autre étude archéologique n’ait été menée depuis 2006. La pointe Sud-Ouest de l’îlot abrite un réservoir d’eau potable construit en 1938. Des cocotiers furent implantés dans les années 1910 bien qu’ils n’occupent aujourd’hui que 20 % des forêts de l’île, les 80 % restants étant des bosquets de type Pisonia. Nake possède la plus grande superficie forestière (environ 90 % de la superficie de l’îlot) et la plus grande diversité d’oiseaux marins qui viennent s’y reproduire (neuf espèces). Une baie peu profonde au Sud, autour du lagon central, procure une zone d’alimentation facilement accessible à ces oiseaux. CarolinePic-Kepler-Nake.JPG
Mur de pierres empilées du marae typique des Tuamotu.
Îlot Long

CarolineIsland-Long.JPG

760 000 m² L'îlot Long se trouve le long du côté au vent de l'île du Millénaire, s'étendant sur 4,2 km pour seulement 300 m de large en moyenne. Un temps formé de cinq îlots distincts qui ont depuis fusionné, l'îlot Long a une longue histoire géologique complexe, avec quelques zones (anciens îlots) encore dépourvues de végétation de la plage au lagon intérieur. Il possède d'autre part la plus grande diversité végétale parmi tous les îlots de l'île du Millénaire. Des Tournefortia et Pisonia bien formés poussent sur les sites des anciens îlots, avec des cocotiers assez parsemés et des Cordia. En 1990, un petit marae fut découvert sur l'îlot le plus au Sud. CarolinePic-Kepler-Long.JPG
Bras de mer étroit séparant les îlots Nake et Long.
Îlots Nake du Sud

CarolineIsland-South-Nake.JPG

Îlot Pandanus 74 000 m² L'îlot Pandanus, le plus large et plus au Nord des îlots Nake du Sud, fut nommé de la sorte en raison d'un bosquet de Pandanus présent sur sa côte donnant sur le lagon. Recouvert sur environ les deux tiers de sa superficie par la forêt, l'îlot semble avoir sensiblement gagné en superficie par rapport aux cartes d'Arundel au XIXe siècle. Il continue à grandir par l'accumulation de sable sur son côté est. Sa côte Ouest, tournée vers la mer, présente également une quantité remarquable de débris coralliens.
Îlot Danger 27 000 m² L'îlot Danger, nommé ainsi en raison du bras d'eau infesté de requins qui le sépare de l'îlot Pandanus au Nord, est en forme d'ovale et possède une distribution concentrique typique de la flore : grandes pelouses d'herbes, broussailles Tournefortia, et une forêt centrale de Pisonia et Cordia.
Îlot Booby 8 000 m² Nommé ainsi en raison des deux espèces de fous présentes, cet îlot en forme de larme est assez petit mais est lui aussi boisé sur les deux tiers de sa superficie. La forêt vierge de Pisonia au centre forme un cercle de 40 mètres de diamètre.
Îlot de corail 17 000 m² L'îlot de corail (du nom de la barrière de corail qui forme la base géologique de l'atoll) est un îlot en forme de flèche qui est en processus d'unification avec les deux îlots à son Sud, les bras de mer entre eux ne sont profonds que de quelques centimètres à marée basse. Il contient en son centre une très petite forêt de Pisonia, certainement à cause du sol très granuleux et pauvre.
Îlot Lone Palm 20 000 m² Un long et distinctif cocotier émergeant d'une forêt de Tournefortia, observé au cours de l'étude de 1988, donna à l'îlot son nom. La distribution des plantes sur Lone Palm est par ailleurs typique: tapis d'herbe, des broussailles de Tournefortia et une lignée de Pisonia.
Motu Kota
("Îlot du fou à pieds rouges")
6 000 m² Presque joint au Motu Mouakena par son Sud, cette îlot présente une densité anormalement élevée de fous à pieds rouges, ce qui lui donna un de ses noms. La végétation est dominée par des Tournefortia bien que le Motu Kota avait aussi un unique cocotier et quelques Pisonia en 1988.
Motu Mouakena
("Îlot du fou masqué")
10 000 m² Nommé d'après les rares fous masqués, qui furent observés nichant sur cet îlot en forme de U, cet îlot est formé par la réunion de deux îlots depuis un passé peu lointain. Exceptionnellement peu fertile, plus d'un tiers de la surface de Mouakena est déserte. Un banc émergent se trouve juste au sud de Mouakena, déjà suffisamment stable pour abriter quelques Tournefortia.
Frégates dans la forêt de Pisonia de Mouakena.
Îlots Leeward du centre

CarolineIsland-CentralLeeward.JPG

Motu Mannikiba
("Îlot de l'oiseau de mer")
215 000 m² Quatrième îlot le plus large de l'île, Mannikibi mesure 700 m du Nord au Sud et 375 m d'Est en Ouest. Sa végétation présente des zones normales visibles sur les autres îlots de l'île du Millénaire : des tapis d'herbes, des Tournefortia, et une forêt de Pisonia. Celle-ci occupe moins de la moitié de l'îlot, sans doute en raison des cocotiers qui interrompirent sa prolifération dans les années 1920. Il reste encore aujourd'hui de ces cocotiers qui sont assez dispersés. En raison des nombreux oiseaux de mer qui donnèrent par ailleurs son nom à l'îlot, Mannikiba fut fortement perturbée au cours de la première ère d'extraction du guano. CarolinePic-Kepler-Mannikiba.jpg
Littoral de Mannikiba avec ses Pisonia et ses cocotiers.
Îlot Blackfin 26 000 m² Blackfin, prenant la forme de deux ovales joints, a récemment englobé un petit îlot sur son coin Nord-Ouest, ce qui, par conséquent, a rendu ses côtes irrégulières et des débris de corail couvre à présent 30 % de l'îlot, avec de l'herbe sur une grande partie du reste. La forêt centrale de Cordia et de Pisonia s'élève à une hauteur de 9 m. On donna à l'île le nom de "Blackfin" après deux attaques de requin pendant l'expédition de 1988 dans le bras de mer au Nord.
Motu Matawa
("Îlot de la Sterne blanche")
17 000 m² Cette île, ainsi nommée pour ses Sternes blanches, mesure de 105 m sur 190. Outre ses plages étroites, Matawa est en grande partie recouverte de Tournefortia, qui ceinturent une forêt de Pisonia et Cordia sur la côte orientale.
Îlot Emerald 83 000 m² Emerald est un îlot en forme de croissant nommé en raison de la couleur des eaux du lagon à proximité. Il présente une grande diversité de flore : en plus des Heliotropium, de l'herbe et des Tournefortia poussent des Pandanus le long de la côte donnant sur le large. L'intérieur de la forêt est plus mixte, avec des Pandanus, des Tournefortia, des Pisonia et des Cordia avec, le long de la côte Est, deux bosquets de cocotiers. Le caractère fragmenté de la forêt semble indiquer que l'îlot a été significativement perturbé par l'activité humaine dans le passé.
Îlot Shark 80 000 m² Nommé en raison d'une autre rencontre avec un requin pendant l'étude de 1988, cette fois le long de la plage, l'îlot Shark ("requin" en français), possède la plage de sable la plus notable de l'île du Millénaire, donnant sur la lagune. La végétation s'y est formée en anneaux concentriques, élevant une forêt de Pisonia qui couvre environ la moitié de l'îlot et fournit en abondance des lieux de nidification pour les frégates et les noddis noirs. CarolinePic-Kepler-Shark.jpg
L'îlot Shark vu depuis le lagon intérieur.
Îlot Scarlet Crab 5 000 m² Nommé pour les bernard-l'ermites écarlates abondants sur ses rives, Scarlet Crab est un îlot jeune et petit, mesurant 40 m du Nord au Sud et 125 m d'Est en Ouest, situé juste au large de la côte Sud de l'îlot Shark. Son platier est le plus étendu de tous ceux se trouvant du côté sous le vent, s'étendant sur quelque 480 m. La végétation est faible et ne couvre qu'une petite fraction de l'îlot.
Motu Nautonga
("Îlot du Concombre de mer")
3 000 m² Nommé pour les concombres de mer noirs visibles dans le lagon depuis les côtes, Nautonga mesure 70 m par 80 m et s'élève à peine au-dessus du platier. Malgré sa petite taille, il contient encore une forêt centrale de Tournefortia et de Pisonia.
Îlot Azure 2 000 m² Ce petit îlot (30 m par 66 m) partiellement recouvert par la végétation présente le profil typique d'un jeune motu : la flore observée au cours de l'étude de 1988 se composait d'un petit monticule de Tournefortia et un seul Pisonia. Il est le plus petit des îlots de l'île du Millénaire à abriter un Pisonia. Bien qu'ayant à peine une douzaine d'arbustes, quatre espèces différentes d'oiseaux de mer ont été observés nichant sur l'îlot Azure.
Îlot Reef-Flat 1 000 m² Cet îlot est formé d'une bande de corail qui s'élève très légèrement au-dessus du platier pour une taille de seulement 20 m par 60 et abritant trois espèces de plantes observées. Aucun oiseau n'y a été aperçu nichant.
Îlot Bird 41 000 m² De forme ovale, l'îlot Bird se trouve le long du côté intérieur du lagon. Il montre peu de signes de perturbations passées et est très boisé, avec des Tournefortia et des Pisonia partageant la majorité de la superficie terrestre. Il y a également une forêt plus mature avec des Morida, des Boerhavia et des Achyranthes. L'île tient probablement son nom des noddis noirs et des sternes fuligineuses qui nichent dans le feuillage.
Îlot Fishball 6 000 m² Nommé pour une ligne de pêche cassée découverte dans l'expédition de 1988, Fishball est un motu jeune, à moitié recouvert d'Heliotropium et d'herbe, avec quelques Tournefortia parsemés. ïlot le plus au Sud des îlots Leeward du Centre, il est séparé des îlots Leeward du Sud par un bras de mer large mais peu profond. CarolinePic-Kepler-Fishball.jpg
Milliers de sternes fuligineuses au-dessus de l'îlot fishball au coucher du soleil
Îlots Leeward du Sud

CarolineIsland-SouthLeeward.JPG

Motu Raurau
("ïlot du noddi bleu")
35 000 m² De forme ovale, Raurau possèdent le plus grand champ de débris de corail sur son contour. La forêt centrale de Pisonia est riche en Morinda dans ses sous-bois avec notamment le plus grand spécimen de Morinda observé pendant l'étude de 1988. L'île est également riche en frégates.
Motu Eitei
("Îlot de la Frégate")
14 000 m² Nommé pour les frégates du Pacifique qui font leur nid sur l'îlot, Eitei possède une répartition typique de la flore même si le tapis d'herbe sur son sud contenait en abondance des Portulaca. Cette plante se trouve aussi plus exceptionnellement dans le centre boisé de l'île.
Îlot Pisonia 24 000 m² Cet îlot fut nommé pour sa bien implantée forêt centrale de Pisonia entourée de Tournefortia, hautes jusqu'à 9 m, et d'un tapis d'herbes de type Heliotropium quasi exclusivement. L'expédition de 1988 a révélé la présence du fou à pieds rouges et de rats polynésiens en grand nombre.
Motu Kimoa
("Îlot Rat")
18 000 m² En forme de larme, Kimoa semble avoir augmenté sa superficie depuis l'étude d'Arundel du XIXe siècle, comme cela peut être attesté par les larges terrains de débris de coraux et d'herbe sur sa côte Sud-Est. Un prolifique récif de Tridacna s'étend sur le lagon vers l'îlot Tricdana de l'autre côté de la lagune intérieure. La forêt intérieure de Kimoa couvre presque la moitié de l'îlot.
Motu Ana-Ana
("Îlot d'Anne")
21 000 m² Nommé par Ron Falconer en s'inspirant du prénom de sa femme Anne, Ana-Ana a été le lieu de résidence de la famille Falconer pendant quatre ans dans la fin des années 1980. Ils y ont construit trois huttes couvertes de chaume. Typique des îles Leewards du Sud, à l'exception de l'installation humaine, une forêt de Pisonia couvre plus de 40 % de l'îlot. Les Falconers y ont introduit plusieurs espèces de plantes pendant leur séjour, dont quelques légumes et des cultures ornementales, ainsi que des poulets, des canards, et un chien. Cette occupation humaine fut remarqué pendant l'expédition de 1988 pour avoir perturbé la reproduction des oiseaux de mer sur l'îlot. CarolinePic-Kepler-AnaAna.jpg
Les Falconer; Ron nomma Ana-Ana d'après le nom de son épouse Anne.
Îlots Windward

CarolineIsland-Windward-Islets.JPG

Îlot Bosun Bird 9 000 m² Bosun Bird, nommé lors de l'expédition de 1988 pour sa population de Phaétons à brins rouges, la plus importante sur l'île du Millénaire, se trouve juste au sud de l'îlot Long. Petit et composé principalement de débris de corail et de sable, l'îlot n'abrite que de l'herbe et des Tournefortia. CarolinePic-Kepler-BosunBird.jpg
Un jeune phaéton dont l'espèce a donné son nom à l'île.
Îlot Windward 114,000 m² Nommé d'après sa position comme le plus grand des îlots Windward, il a totalement été déforesté en 1920 pour y planter des cocotiers. Cependant, l'étude de 1988 a montré que l'îlot s'était largement remis de ce trouble et abritait aujourd'hui une variété typique d'herbe, Tournefortia et Pisonia, une forêt de Cordia, sans qu'il ne reste actuellement de cocotiers. CarolinePic-Kepler-Windward.jpg
Tournefortia et un rare bouquet de Scaevola sur les côtes de Windward.
Îlot Crescent 31 000 m² Petit atoll composé principalement de débris de corail, Crescent est boisé avec une forêt de Pisonia et de Cordia sur environ les deux tiers de sa superficie.
Motu Atibu
("Îlot Coral Rubble")
0.02 ha Le plus petit des îlots permanents de l'île du Millénaire (13 m sur 18 m) étudié en 1988, Atibu aurait complètement disparu à la suite d'une tempête en février 1990.
Îlot Pig du Nord 54 000 m² Presque symétrique en forme et en végétation, North Pig, comme d'autres îlots de l'île du Millénaire, a vu se planter des cocotiers en 1920. En 1988, il ne restait cependant rien de ces plantations et l'îlot a vu repousser une solide forêt de Pisonia et de Cordia. Il abrite également la plus grande colonie de noddis noirs sur l'île du Millénaire.
Îlot Pig 72 000 m² Nommé ainsi en raison d'une population de porcs domestiques introduits en 1828 et réintroduit en 1848, il n'y a aujourd'hui aucune preuve d'aucun effet indésirable découlant de l'introduction de cette espèce sur l'île (aujourd'hui totalement disparue). Comme d'autres îlots, des cocotiers y furent planté en 1920, mais ils se font maintenant rare sur l'îlot. Une forêt de Pisonia couvre 46 % de l'îlot, la plus forte proportion de tous les îlots de l'atoll. CarolinePic-Kepler-Pig.jpg
Noddis and sternes à côté de la forêt de Pisonia de l'îlot Pig.
Îlot Skull 200 m² Nommé à la suite de la découverte d'un Phaéton à brins rouges au cours de l'expédition de 1988, cet îlot petit et apparemment jeune fut notifié par Arundel dans les années 1800. Globalement peu fertile, sauf pour quelques buissons de Tournefortia et un tapis d'herbe au bord du lagon, des oiseaux n'y ont été remarqués pour la première fois sur l'îlot qu'en 1990.
Îlot Brothers du Nord 17 000 m² Un îlot de forme ovale composé de débris de corail qui a peut-être déjà été connecté à l'îlot Brothers à son Sud, l'îlot Brothers du Nord abrite une grande parcelle en expansion de Tournefortia sur le côté Ouest et voit aussi pousser une forêt de Pisonia à l'extrémité Est. Il reste quelques cocotiers de la plantation de 1920.
Îlot Brothers 43 000 m² Nommé d'après le capitaine Brothers, qui créa une communauté d'élevage sur l'île du Millénaire, cet îlot a récemment absorbé un petit motu (remarqué par Ardundel) sur sa pointe Sud-Ouest. Quelques cocotiers ont subsisté depuis la plantation de 1920, mais l'île montre maintenant une végétation typique, tapies d'herbe, de Tournefortia et d'une forêt centrale de Pisonia qui est surprenamment composée uniquement de cette espèce. CarolinePic-Kepler-Brothers.jpg
Sternes volant au-dessus de l'îlot Brothers.
Noddy Rock 200 m² Ce petit rocher porte le nom du seul oiseau de mer observé se reproduisant dessus, le noddi brun, qui couve sur la petite portion de Portulaca couvrant sa partie centrale. La totalité du plateau calcaire mesure 26 m sur 9 m.
Îlot Arundel du Nord 9 000 m² L'îlot Arundel du Nord, situé juste au nord de l'îlot Arundel, est extrêmement similaire en composition à son voisin du Sud, dont elle est séparée par un chenal étroit. Les Morinda sont particulièrement présentes sur cet îlot. CarolinePic-Kepler-NorthArundel.jpg
Une forêt de Cordia sur l'îlot Arundel du Nord.
Îlot Arundel 73 000 m² Nommé en l'honneur de John T. Arundel, le gestionnaire des opérations du guano et du coprah sur l'île du Millénaire dans la fin des années 1890, l'îlot Arundel, comme son voisin du Nord, a un sol pauvre et par conséquent abrite une forêt relativement petite de Pisonia. Les Tournefortia dominent l'atoll et les Achyranthes sont exceptionnellement abondantes. CarolinePic-Kepler-Arundel.jpg
L'îlot Arundel vu depuis les fables profondeus du lagon.
Îlot Tridacna 91 000 m² Le plus au Sud des îlots Windward, Tridacna fut nommé pour le récif de corail à proximité et sa densité de population de bénitiers géants (Tridacna maxima). Des Tornefortia et des Morinda couvrent 88 % de l'îlot, ce qui est particulièrement pauvre en Pisonia. Quelques parcelles de Lepturus reflètent une déforestation antérieure de l'îlot, qui est par ailleurs un vivier important pour la sterne fuligineuse. CarolinePic-Kepler-Tridacna.jpg
The lagoon reef of Tridacna Islet with an extensive clam population.
Îlot Sud

CarolineIsland-South.JPG

1 044 000 m² L'îlot Sud, aussi connu sous le nom de Rimapoto, est le plus grand et le plus au Sud des îlots mais aussi le plus commun comme site de débarquement. L'île fut visitée par les habitants des Tuamotu, puis par les Européens. Ceux-ci amenèrent des plantes et animaux non originaires de l'îlot, mais seuls les cocotiers subsistèrent. La première communauté d'élevage fut installée au Sud en 1846, ce fut également le site d'observation de l'éclipse solaire de 1883. Une maison fut construite pour le directeur de la colonie qui y resta au moins jusqu'à la visite du HMS Wellington en 1936. Aucune trace de ces structures ne demeurèrent jusqu'à l'étude de 1988.

L'île Sud forme la frontière entre le lagon central et la plage du Sud formée par des lignes de cocotiers et décrite par Kepler comme « un des sites les plus pittoresque de l'atoll »[1]. Des noix de coco en développement couvrent les trois quarts de l'île avec d'autres plantes abondantes et des vignes Ipomoea. La pointe la plus australe est tapissée d'herbe, l'île est par ailleurs dépourvue des typiques buissons Tournefortia ou des forêts Pisonia. Les Pisonia furent décrits comme « allant de 80 à 100 pied de haut » (soit 30 m) par Arundel dans les années 1870 avant qu'une déforestation ne commence. Malgré sa surface étendue, seules deux espèces d'oiseaux furent observées par les membres de l'étude de 1988, le noddi brun et la Gygis blanche. Les forêts de Cocos-Ipomea forment également le refuge de la plus grande population de crabe de cocotier de l'île, population évaluée en 1988 à environ 500 individus.
CarolinePic-Kepler-South.jpg
Les cocotiers introduits sur la plage Sud de l'îlot.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Citation originale en anglais : one of the most picturesque spots on the atoll

Bibliographie[modifier | modifier le code]