Liste des évêques et archevêques de Clermont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vitrail représentant Namatius (orthographié Namacius), église Saint-Eutrope à Clermont-Ferrand.

Le diocèse d'Auvergne est établi à Arvernis, l'ancien chef-lieu de la cité des Arvernes. Ses évêques ne sont appelés évêques de Clairmont ou Clermont (aujourd'hui Clermont-Ferrand) qu'en 1160[1]. À partir de 1317, le diocèse est démembré et un diocèse particulier est créé pour la Haute Auvergne : le diocèse de Saint-Flour.

Évêques d'Auvergne[modifier | modifier le code]

Évêques de Clermont[modifier | modifier le code]

Blason des évêques de Clermont

Démembrement en deux diocèses en 1317

Jean-Baptiste Massillon
blason de Henri de Dampierre.

Archevêques de Clermont-Ferrand[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Vie des saints" des pères Baudot et Chaussin, 1935, p. 502.
  2. voir Vita Maximi, abbatis martyrisque Viennensis, AASS, II ianuarii.
  3. Pierre Riché - Les Carolingiens, une famille qui fit l'Europe - p. 42

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Riché - Les Carolingiens, une famille qui fit l'Europe - Hachette littérature, Paris, 1997 (1re édition 1983) - (ISBN 2012788513)
  • André-Georges Manry, Histoire de Clermont-Ferrand , Bouhdida éditeur, 1993. (ISBN 2-903377-15-4)
  • Abel Poitrineau (dir.), Le diocèse de Clermont, Paris, Éditions Beauchesne, 1979.
  • DHGE, article "Clermont", p. 1456-1457
  • TC (Trésor de Chronologie), p. 1410-1411
  • Annuaire historique de 1847 (année 1848), p. 160-164

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Articles connexes[modifier | modifier le code]