Liste des évêques de Sisteron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Ancien diocèse de Sisteron.

Liste des évêques de Sisteron

  1. Chrysaphius (449-452) : cet évêque est incertain[1]
  2. Jean Ier (500-516 ?) : étant donné les incertitudes quant à l’existence de Chrysaphius, il est possible que cet évêque, Iohannes, soit le premier évêque de Sisteron[1]
  3. Valère (517)
  4. Avole (541-554)
  5. Genès (573)
  6. Pologronius (584-585)
  7. Secondin Ier (614)
  8. Jean II (812-860)
  9. Viventius (IXe siècle)
  10. Magnibert (IXe siècle)
  11. Amantius (IXe siècle)
  12. Secondin II (IXe siècle)
  13. Virmagne (IXe siècle)
  14. Bon (867)
  15. Vincent (fin du IXe siècle)
  16. Eustorge (Xe siècle)
  17. Arnulphe (925 ?)
  18. Jean III (930-965 ?)
  19. Ours (967)
  20. Rodolphe Ier (981)
  21. Frodon (999-1015)
  22. Durand (1015 ?-1020)
  23. Pierre Ier (1023-1043)
  24. Géraud ? (1031 ?-1045 ?)
  25. Pierre II de Nice (1043-1059), ensuite évêque de Vaison
  26. Gérard ou Géraud Chevrier (1060-1074[2].)
  27. Charles (1082)
  28. Nitard (fin du XIe siècle)
  29. Bertrand Ier (1102-1105 ?)
  30. Gérard II (1110-1124)
  31. Raimbaud (1125 ?-1145)
  32. Pierre de Sabran (1145-1171)
  33. Bertrand II ([1172]-1174)
  34. Bermond d’Anduze (1174-1214)
  35. Rodolphe II (1216-1241)
  36. Henri de Suse (1244-1250), puis archevêque d'Embrun
  37. Humbert Fallavel (1250-1256)
  38. Alain de Lusarches (1257-1277)
  39. Pierre Giraud (1277-1291)
  40. Pierre d'Alamanon ou de Lamanon (1292-1304)
  41. Jacques Gantelmi (1306-1310)
  42. Raimond d'Oppède (1310-1328)
  43. Rostan Ier (1328-1348)
  44. Pierre Artaudi (1349-1360)
  45. Gérard III (1362-1369)
  46. Ranulphe de Gorze (1370-1382)
  47. Artaud de Mélan (1382-1404), ensuite archevêque d'Arles
  48. Antoine de Viale (1383-1386), d’obédience urbaniste
  49. Nicolas Sacosta (1404-1414)
  50. Robert du Four (1414-1437)
  51. Mitre Gastinel (1437-1440)
  52. Raimond Ralon (1437)
  53. Gaucher de Forcalquier (1440-1442)
  54. Charles de Borna (1442-1456)
  55. Jacques Radulphi (1456-1463)
  56. André de Plaisance (1463-1477)
  57. Jean Esquenart (1477-1492)
  58. Thibaud de la Tour d'Auvergne (1493-1499)
  59. Laurent Bureau (1499-1504)
  60. Pierre Filholi (1504-1506), ensuite archevêque d'Aix-en-Provence
  61. François de Dinteville (1506-1514), ensuite évêque d'Auxerre
  62. Claude de Louvain (1514-1519), alors évêques de Soissons, abbé commendataire de Saint-Jean d'Amiens et de Saint-Pierre de Bèze
  63. Michel de Savoie (1520-1522) ensuite brièvement évêques de Beauvais
  64. Claude d'Aussonville (1523-1531)
  65. Antoine de Narbonne (1531-1541)
  66. Albin de Rochechouard (1542-1543)
  67. Émeric de Rochechouard (1543-1580), frère du précédent
  68. Antoine de Couppes (1582-1606)
  69. Toussaint de Glandevès (1606-1648)
  70. Antoine d'Arbaud (1648-1666)
  71. Michel Poncet (1667-1675), ensuite archevêque de Bourges
  72. Jacques Potier de Novion (1677-1681), puis évêque d'Évreux
  73. Louis de Thomassin (1682-1718)
  74. Pierre-François Lafitau (1720-1764)
  75. Louis-Jérôme de Suffren (1764-1789), frère de Pierre André de Suffren dit le Bailli de Suffren, devient ensuite évêque de Nevers
  76. François de Bovet (1789-1801)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Joseph Hyacinthe Albanès, Ulysse Chevalier (complétée, annotée et publiée par), Gallia christiana novissima. Histoire des archevêchés, évêques et abbayes de France d'après les documents authentiques recueillis dans les registres du Vatican et les archives locales,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean-Marie Roux, « Les évêchés provençaux de la fin de l'époque romaine à l'avènement des Carolingiens (476-751) », Provence historique, no 86, volume 21, 1971, p. 377
  2. Jean-Christophe Labadie, Des Anges, Musée départemental d’art religieux, catalogue de l’exposition à la cathédrale Saint-Jérôme (5 juillet-30 septembre 2013), 2013, (ISBN 978-2-86004014-3), p. 31.