Éparchie Saint-Maron de Brooklyn des Maronites

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

40° 41′ 39″ N 73° 59′ 39″ O / 40.694249, -73.994241

Éparchie Saint-Maron de Brooklyn des Maronites
(en) Eparchy of Saint Maron of Brooklyn
(la) Eparchia Sancti Maronis Bruklyniensis Maronitarum
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Église maronite
Rite liturgique maronite
Type de juridiction éparchie exempte
Création 10 janvier 1966
Siège Chancery Office
109 Remsen Street
Brooklyn
NY 11201
Titulaire actuel Gregory John Mansour (en)
Calendrier grégorien
Paroisses 34
Prêtres 61
Religieux 16
Religieuses 1
Territoire Caroline du Nord Caroline du Nord
Caroline du Sud Caroline du Sud
Connecticut Connecticut
Delaware Delaware
Floride Floride
Drapeau de la Géorgie Géorgie
Maine Maine
Maryland Maryland
Drapeau du Massachusetts Massachusetts
New Hampshire New Hampshire
New Jersey New Jersey
Drapeau de l'État de New York New York
Drapeau de la Pennsylvanie Pennsylvanie
Rhode Island Rhode Island
Vermont Vermont
Virginie Virginie
Washington D.C. Washington D.C.
Population catholique 33 000 (2010)
Site web www.stmaron.org/
Notice sur hierarchy catholic : Consulter
Image illustrative de l'article Éparchie Saint-Maron de Brooklyn des Maronites
Localisation du diocèse

L'éparchie Saint-Maron de Brooklyn (en latin : eparchia Sancti Maronis Bruklyniensis Maronitarum ; en anglais : eparchy of Saint Maron of Brooklyn) est une église particulière de l'Église catholique aux États-Unis. Exempte, l'éparchie relève immédiatement du Saint-Siège. Depuis 2004, son éparque est Gregory John Mansour (en).

Histoire[modifier | modifier le code]

Par la constitution apostolique Cum supremi du 10 janvier 1966[1], le pape Paul VI érige l'exarchat apostolique des États-Unis pour les fidèles de rite maronite (en latin : exarchatus apostolicus pro fidelibus antiocheni maronitarum). Le siège de l'exarchat est à Detroit. Il couvre les cinquante états des États-Unis ainsi que le district de Columbia.

Par la constitution apostolique Quae spes du 29 novembre 1971[2], Paul VI élève l'exarchat au rang d'éparchie sous le nom d'éparchie Saint-Maron de Detroit.

Par un décret du 27 juin 1977[3], le Congrégation pour les Églises orientales transfère le siège de l'éparchie de Detroit à Brooklyn et confère à l'éparchie son nom actuel.

Par la constitution apostolique Omnium Catholicorum du 19 février 1994[4], le pape Jean-Paul II érige l'éparchie Notre-Dame du Liban de Los Angeles pour trente-quatre états des États-Unis réduisant la juridiction de l'éparchie Saint-Maron de Brooklyn aux états de la côte Est.

Ordinaires[modifier | modifier le code]

Exarque apostolique[modifier | modifier le code]

Éparques[modifier | modifier le code]

Territoire[modifier | modifier le code]

L'éparchie Saint-Maron de Brooklyn couvre seize états de l'Est des États-Unis — la Caroline du Nord, la Caroline du Sud, le Connecticut, le Delaware, la Floride, la Géorgie, le Maine, le Maryland, le Massachusetts, le New Hampshire, le New Jersey, l'État de New York, la Pennsylvanie, le Rhode Island, le Vermont et la Virginie — ainsi que le district de Columbia.

Elle confine, au nord, avec l'éparchie Saint-Maron de Montréal, qui couvre le Canada, et, à l'ouest, avec l'éparchie Notre-Dame du Liban de Los Angeles, qui couvre les trente-quatre autres États des États-Unis.

Cathédrales[modifier | modifier le code]

La cathédrale Notre-Dame du Liban (en anglais : Our Lady of Lebanon maronite cathedral) de Brooklyn, dédiée à sainte Marie, est l'église cathédrale de l'éparchie[5].

L'église Saint-Maron (en anglais : Saint Maron maronite church) de Detroit, dédiée à saint Maron, est l'ancienne église cathédrale de l'éparchie[6].

Paroisses[modifier | modifier le code]

L'éparchie Saint-Maron de Brooklyn compte les paroisses suivantes :

Paroisse État Référence
Danbury Connecticut Connecticut [7]
Waterbury Connecticut Connecticut
Torrington Connecticut Connecticut
Washington Washington D.C. Washington D.C. [8]
Miami Floride Floride [9]
Orlando Floride Floride [10]
Jacksonville Floride Floride
Ft. Lauderdale Floride Floride [11]
Atlanta Drapeau de la Géorgie Géorgie [12]
Waterville Maine Maine [13]
Brockton Drapeau du Massachusetts Massachusetts
Fall River Drapeau du Massachusetts Massachusetts [14]
Jamaica Plain Drapeau du Massachusetts Massachusetts [15]
Lawrence Drapeau du Massachusetts Massachusetts [16]
New Bedford Drapeau du Massachusetts Massachusetts [17]
Springfield Drapeau du Massachusetts Massachusetts [18]
Worcester Drapeau du Massachusetts Massachusetts
Dover New Hampshire New Hampshire
Somerset New Jersey New Jersey
Pleasantville New Jersey New Jersey
Brooklyn Drapeau de l'État de New York New York
Olean Drapeau de l'État de New York New York
Watervliet Drapeau de l'État de New York New York [19]
Utica Drapeau de l'État de New York New York
Williamsville Drapeau de l'État de New York New York [20]
Fayetteville Caroline du Nord Caroline du Nord [21]
Easton Drapeau de la Pennsylvanie Pennsylvanie [22]
Carnegie Drapeau de la Pennsylvanie Pennsylvanie [23]
Darlington Drapeau de la Pennsylvanie Pennsylvanie
Scranton Drapeau de la Pennsylvanie Pennsylvanie [24]
New Castle Drapeau de la Pennsylvanie Pennsylvanie [25]
Uniontown Drapeau de la Pennsylvanie Pennsylvanie [26]
Wilkes-Barre Drapeau de la Pennsylvanie Pennsylvanie [27]
Philadelphie Drapeau de la Pennsylvanie Pennsylvanie [28]
Newtown Square Drapeau de la Pennsylvanie Pennsylvanie
Lincoln Rhode Island Rhode Island
Glen Allen Virginie Virginie [29]
Roanoke Virginie Virginie [30]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (la) Constitution apostolique Cum supremi du 10 janvier 1966, publiée aux Acta Apostolicae Sedis (AAS), vol. LIX (1967), n° 8, pp. 529-530 (consulté le 6 juillet 2013)
  2. (la) Constitution apostolique Quae spes du 29 novembre 1971, publiée aux AAS, vol. LXIV (1972), n° 6, pp. 413-414 (consulté le 6 juillet 2013)
  3. (la) Décret du 27 juin 1977, publié aux AAS, vol. LXIX (1977), n° 9 (30 septembre 1977), p. 548 (consulté le 6 juillet 2013)
  4. (la) Constitution apostolique Omnium Catholicorum, publiée aux AAS, vol. LXXXVI (1994), n° 7, pp. 551- 552 (consulté le 6 juillet 2013)
  5. (en) Our Lady of Lebanon maronite cathedral (Brooklyn) (consulté le 6 juillet 2013)
  6. (en) St. Maron maronite church (Detroit) (consulté le 6 juillet 2013)
  7. (en) [1] (consulté le 6 juillet 2013)
  8. (en) [2] (consulté le 6 juillet 2013)
  9. (en) [3] (consulté le 6 juillet 2013)
  10. (en) [4] (consulté le 6 juillet 2013)
  11. (en) [5] (consulté le 6 juillet 2013)
  12. (en) [6] (consulté le 6 juillet 2013)
  13. (en) [7] (consulté le 6 juillet 2013)
  14. (en) [8] (consulté le 6 juillet 2013)
  15. (en) [9] (consulté le 6 juillet 2013)
  16. (en) [10] (consulté le 6 juillet 2013)
  17. (en) [11] (consulté le 6 juillet 2013)
  18. (en) [12] (consulté le 6 juillet 2013)
  19. (en) [13] (consulté le 6 juillet 2013)
  20. (en) [14] (consulté le 6 juillet 2013)
  21. (en) [15] (consulté le 6 juillet 2013)
  22. (en) [16] (consulté le 6 juillet 2013)
  23. (en) [17] (consulté le 6 juillet 2013)
  24. (en) [18] (consulté le 6 juillet 2013)
  25. (en) [19] (consulté le 6 juillet 2013)
  26. (en) [20] (consulté le 6 juillet 2013)
  27. (en) [21] (consulté le 6 juillet 2013)
  28. (en) [22] (consulté le 6 juillet 2013)
  29. (en) [23] (consulté le 6 juillet 2013)
  30. (en) [24] (consulté le 6 juillet 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]