Liste des émirs d'Alep

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En 637, le général arabe Khalid ibn al-Walid conquit la Syrie face aux Byzantins.

D'abord partie intégrante du califat omeyyade, puis abbasside, la ville d'Alep est confiée à partir du Xe siècle à des émirs qui se la transmettent héréditairement.

Émirs hamdanides[modifier | modifier le code]

Gouverneurs fatimides[modifier | modifier le code]

En 1104, la ville et l'ensemble de la Syrie sont conquises par les fatimides, qui y nomment des gouverneurs :

Mirdassides[modifier | modifier le code]

Uqaylides[modifier | modifier le code]

Seldjoukides[modifier | modifier le code]

En 1086, Tutuş, sultan seldjoukide de Damas, bat son cousin Süleyman Ier, seldjoukide de Roum, et s'empare d'Alep, se proclamant sultan de Syrie. Mais son frère aîné, le grand seldjoukide Malik Shah Ier inquiet de l'apparition d'un sultanat en Syrie, impose un de ses officiers comme gouverneur d'Alep.

Ortoqides[modifier | modifier le code]

Atabegs[modifier | modifier le code]

Zengides[modifier | modifier le code]

Ayyoubides[modifier | modifier le code]

  • 1183-1193 : Saladin, sultan d'Égypte, émir de Damas et d'Alep (Ayyoubide)
  • 1186-1216 : Malik al-Zahir, fils du précédent
  • 1216-1236 : Al-Malik Al-Aziz Mohammed, fils du précédent
  • 1236-1260 : Al-Nasir Yusuf (El-Malek en-Naser Salah ed-Din Yusuf), fils du précédent

À partir de 1260, domination mongole, puis mamelouk (1317), puis ottomane (1516)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]