Liste de troupes collaborationnistes turques, caucasiennes et cosaques avec l’Axe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Soldat de la légion des volontaires arabes en Grèce, septembre 1943.

Cette liste dresse les troupes collaborationnistes turques, caucasiennes et cosaques qui ont collaboré militairement avec l’Axe Rome-Berlin-Tokyo pendant la Seconde Guerre mondiale.

Volontaires arabes[modifier | modifier le code]

Volontaires d'Azerbaïdjan, de Géorgie et d'Arménie[modifier | modifier le code]

  • Légion arménienne (volontaires arméniens)
  • 30. Waffen-Grenadier-Division der SS (russische Nr. 2) (volontaires arméniens et tatars)
  • Azerbajdjanische Legion or Kaukasisch-Mohammedanische Legion (volontaires azerbaïdjanais)
  • Sonderverband Bergmann (volontaires arméniens, géorgiens et azerbaïdjanais)
  • Georgische Legion (volontaires géorgiens mais incluant d'autres ethnies régionales)
  • Freiwilligen-Stamm-Regiment 1 (volontaires géorgiens)
  • Freiwilligen-Stamm-Regiment 2 (volontaires géorgiens et azerbaïdjanais)
  • SS-Waffengruppe Georgien (volontaires géorgiens)
  • SS-Waffengruppe Aserbeidschan (volontaires azéris)
  • SS-Waffengruppe Armenien (volontaires arméniens)
  • Waffen-Gruppe Aserbaijan (volontaires azéris)
  • I. Sonderverband Bergmann Battalion (volontaires géorgiens)
  • II. Sonderverband Bergmann Battalion (volontaires azerbaïdjanais)

Volontaires nord-caucasiens[modifier | modifier le code]

  • Kaukasischer-Waffen-Verband der SS or Freiwilligen Brigade Nordkaukasien
  • Nordkaukasische Legion
  • Freiwilligen-Stamm-Regiment 1
  • SS-Waffengruppe Nordkaukasus

Volontaires d'Asie centrale[modifier | modifier le code]

  • 16 (Turkistan) Infanterie-Division (volontaires du Turkestan)
  • Muselmanischen SS-Division Neu-Turkistan (volontaires du Turkestan)
  • Turkestanische Legion (volontaires ouzbeks, kazakhs, turkmènes, daghestanis et tchétchènes).
  • Böhler-Brigade (volontaires du Turkestan)
  • 1. Turkestanisches-Arbeits-Battalion (volontaires du Turkestan)
  • 2. Turkestanisches-Arbeits-Battalion (volontaires du Turkestan)
  • 3. Turkestanisches-Arbeits-Battalion (volontaires du Turkestan)
  • Turkestanisches-Arbeits-Ersatz-Battalion (volontaires du Turkestan)
  • Waffen-Gruppe Turkistan (volontaires d'Asie centrale)

Volontaires de Kalmoukie[modifier | modifier le code]

  • Kalmüken Verband Dr. Doll
  • Abwehrtrupp 103
  • Kalmücken-Legion or Kalmücken-Kavallerie-Korps

Volontaires tatars[modifier | modifier le code]

  • SS-Waffengruppe Idel-Ural (volontaires turcs de l'Oural et de la Volga)
  • Waffen-Gebirgs-Brigade der SS (Tatar Nr. 1) (volontaires tatars)
  • 30. Waffen-Grenadier-Division der SS (russische Nr. 2) (volontaires arméniens et tatars)
  • Wolgatatarische Legion (volontaires tatares de Crimée et d'autres ethnies régionales)
  • Tataren-Gebirgsjäger-Regiment der SS (volontaires tatars de Crimée)
  • Waffen-Gruppe Krim (volontaires tatars de Crimée)
  • Schutzmannschaft Battalion (volontaires tatars de Crimée)

Volontaires cosaques[modifier | modifier le code]

  • 1. Kosaken-Kavallerie-Division (volontaires cosaques de Kherson, à partir de février 1945 XV. Kosaken-Kavallerie-Korps)
  • Kosaken-Reiter-Brigade Kaukasus II (volontaires cosaques du Caucase)
  • Kuban-Kosaken-Reiter-Regiment 3 (volontaires cosaques du Kouban)
  • Don-Kosaken-Reiter-Regiment 5 (volontaires cosaques du Don)
  • Terek-Kosaken-Reiter-Regiment 6 (volontaires cosaques du Terek)
  • Kosaken-Artillerie-Regiment 2 (volontaires cosaques du Caucase)
  • Sibirisches Kosaken-Reiter-Regiment 2 (volontaires cosaques de Sibérie)
  • XV. Kosaken-Kavallerie-Korps (volontaires cosaques de Kotelnikovo)
  • Freiwilligen-Stamm-Regiment 5 (volontaires cosaques)

Unités volontaires mixtes du Caucase[modifier | modifier le code]

Volontaires mixtes du Caucase, de l'Asie centrale, de Crimée et de l'Oural[modifier | modifier le code]

  • Waffen-Gruppe Turkistan
  • Waffen-Gruppe Idel-Ural
  • Waffen-Gruppe Azerbaijan
  • Waffen-Gruppe Krim

Journaux de propagande entre les unités caucasiennes et cosaques[modifier | modifier le code]

Aserbaidschan (Azerbaïdjan)

  • Azerbajçan - Aserbaidschanische Legionäre

Kalmyken (Kalmoukie)

  • Kalmyckij Boec (Der kalmykische Kämpfer)-Kalmykisches Kavallerie-Korps

Kosaken (nation cosaque)

  • Kosaken-Illustrierte (trilingue) - 1.Kosaken-Kavalleriedivision
  • La terra dei cosacchi (Das Land der Kosaken) - unités cosaques en Italie supérieure

Krimtürken (Turcs de Crimée)

  • Kirim (Krim) - hebdomadaire pour les volontaires turcs de Crimée, Berlin, 1944-1945

Tataren (nation tatare)

  • Deutsch-tatarisches Nachrichtenblatt (bilingue) - Wolgatatarische Legion, mensuel, Berlin, 1944-1945

Turkestaner (nation d'Asie centrale)

  • Yeni Türkistan (Neues Turkestan) - Turkestanische Legionäre
  • Svoboda (Die Freiheit) - 162e division d'infanterie
  • Türk Birligi (Türkische Einheit) - Osttürkischer Waffen-Verband der SS, mensuel, Berlin, 1944-1945

Chefs militaires allemands liés à des unités d'Asie centrale, du Caucase et des Cosaque[modifier | modifier le code]

Ces chefs militaires allemands reçoivent également des honneurs, comme Helmuth von Pannwitz qui est promu « Ataman ».

  • Generalleutnant Helmuth von Pannwitz
  • Oberst Hans-Joachim von Schultz
  • Oberstleutnant Günther von Steinsdorff
  • Oberst von Baath
  • Oberst Freiherr von Nolcken
  • Oberst Konstantin Wagner
  • Sonderführer Othmar Rudolf Wyrba a.k.a « Dr. Doll » (spécialiste allemand des langues tibétaines et mongoles ; chef d'unités kalmouks)
  • Oberstleutnant Pipgorra
  • Oberst Raimund Hoerst
  • SS-Obersturmbannführer Andreas Meyer-Mader
  • SS-Hauptsturmführer Billig
  • SS-Hauptsturmführer Hermann
  • SS-Sturmbannführer der Reserve Franz Liebermann
  • SS-Hauptsturmführer Reiner Olzscha
  • SS-Hauptsturmführer Fürst
  • SS-Standartenführer Harun-el-Raschid Bey (pour les légions d'Asie centrale ; était un Allemand converti à l'islam et qui était conseiller d'Enver Pasha)
  • Generalmajor Prof. Dr. Oskar Ritter von Niedermayer
  • Generalleutnant Ralph von Heygendorff

Représentant allemand du ministère du Reich aux Territoires occupés de l'Est[modifier | modifier le code]

Chefs politiques d'Asie centrale, du Caucase et des Cosaques[modifier | modifier le code]

Organisations d'Asie centrale, du Caucase et des Cosaques[modifier | modifier le code]

  • Office central cosaque
  • Comité national Karachai

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]