Liste de saints catholiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Liste des saints.

L'Église catholique romaine reconnaît à un certain nombre d'individus la qualité de saints. S'y rattachent également des saints qui, comme la plupart des saints bretons, n'ont pas reçu cette reconnaissance officielle de Rome, mais les évêchés ont le privilège d'honorer leurs saints propres (il s'agit alors à strictement parler de bienheureux et non de saints).

On trouve dans ce qu'on appelle « le Propre de l'évêché » ou le « Propre d'une congrégation religieuse », une liste des saints reconnus ou non par Rome, universels ou locaux, avec une biographie et la date de leur mort qui est, en principe, celle de leur fête[1], le tout formant un calendrier. Ces saints sont célébrés avec un degré variable d'obligation et de solennité selon le diocèse ou l'Ordre religieux : fête, mémoire, ou mémoire facultative et parfois solennité.

À la suite du Deuxième concile du Vatican, de nombreux saints ont disparu du calendrier général, laissant la place à la célébration ordinaire de la férie, et les degrés de célébration se sont simplifiés. Les Églises orthodoxes donnent la qualité de saint à un nombre moindre de personnes.

Dans certaines régions ou certains pays, l'usage existait de donner à un enfant le nom du saint fêté le jour de sa naissance, voire le nom de la fête inscrite au calendrier.

Il existe une fête de tous les saints, appelée la Toussaint qui prend place le 1er novembre. Elle est célébrée dans toute l'Église depuis le IXe siècle et ne doit pas être confondue avec la Commémoration des fidèles défunts, célébrée le 2 novembre, qui est consacrée à tous les fidèles décédés.

La connaissance du fait religieux rend accessible et intelligible une partie essentielle du patrimoine culturel de l'humanité. La liste ci-dessous permet ainsi d'accéder à la biographie réelle, à l'hagiographie légendaire et aux attributs d'un certain nombre de saints, permettant ainsi une lecture raisonnée d'un grand nombre d'œuvres, notamment picturales du Moyen Âge et de la Renaissance en Occident. Cette liste ne comprend que les saints catholiques.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A[modifier | modifier le code]

B[modifier | modifier le code]

C[modifier | modifier le code]

D[modifier | modifier le code]

E[modifier | modifier le code]

F[modifier | modifier le code]

G[modifier | modifier le code]

H[modifier | modifier le code]

I[modifier | modifier le code]

J[modifier | modifier le code]

K[modifier | modifier le code]

L[modifier | modifier le code]

M[modifier | modifier le code]

N[modifier | modifier le code]

O[modifier | modifier le code]

P[modifier | modifier le code]

Q[modifier | modifier le code]

R[modifier | modifier le code]

S[modifier | modifier le code]

T[modifier | modifier le code]

U[modifier | modifier le code]

V[modifier | modifier le code]

W[modifier | modifier le code]

X[modifier | modifier le code]

Y[modifier | modifier le code]

Z[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages en ligne en libre accès Gallica[modifier | modifier le code]

  • (fr) Les petits Bollandistes : vies des saints, d'après les Bollandistes par Mgr Paul Guérin, vies des saints de l'ancien et du nouveau testament, Paris, 1870 - 17 volumes (voir surtout le volume 17 qui contient la table générale).
  • (fr) Dictionnaire hagiographique, ou Vie des saints et des bienheureux honorés en tout temps et en tous lieux depuis la naissance du christianisme jusqu'à nos jours avec un Supplément pour les saints personnages de l'Ancien et du Nouveau Testament et des divers ages de l'Église par M. l'abbé Pétin, Paris, Migne, 1850
  • (fr) Dictionnaire d'hagiographie, mis à jour à l'aide des travaux les plus récents par Dom Baudot, Paris, Bloud et Gay, 1925
  • (fr) Dictionnaire de patrologie, ou Répertoire historique, bibliographique, analytique et critique des saints pères, des docteurs... par l'abbé A. Sevestre, ... publ. par M. l'abbé Migne, Petit-Montrouge, 1851-1855

Ouvrages du commerce[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des Saints, pour chaque saint : son histoire, sa prière, Émilie Bonvin, Ed. Exclusif 2005, (ISBN 978-2-84891-034-5)
  • Dictionnaire des dieux, des saints et des hommes, Pierre Chavot, Archipel, 2008, (ISBN 978-2-8098-0113-2)
  • La Fleur des Saints ou Vie des Saints pour chaque jour de l'année, Omer Englebert, Albin Michel, 1980

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Église catholique parle de leur "naissance au ciel", cf. site du Vatican, La naissance au ciel de saint Etienne.
  2. Saint-Ours est le nom d'un village sur les bords du Richelieu au Québec, Canada, selon http://www.operabaroque.fr/Saints.htm

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]