Liste de prisonniers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vous trouverez ci-dessous deux listes de prisonniers célèbres. La première contient le nom de véritables personnes ayant été ou étant emprisonnées, alors que la deuxième contient le nom de prisonniers de fiction.

Prisonniers réels[modifier | modifier le code]

Chronologie des peines de prison de criminels et d'innocents célèbres[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A[modifier | modifier le code]

dans une prison fédérale aux États-Unis. Espion russe travaillant aux États-Unis.
en Turquie. Il a mené la révolte des Arabes en Afrique du Nord face à la domination ottomane.
à Cuba, durant les années 1960 et 1970. Écrivain et poète cubain.

B[modifier | modifier le code]

Mort en 1991 dans une prison en France. Membre de la Gestapo condamné en 1987 pour crimes contre l'humanité commis pendant la Seconde Guerre mondiale.
Criminel anglais ayant passé la majeure partie de sa vie en prison. Appelé par la presse anglaise le prisonnier le plus dangereux d'Angleterre. Un film éponyme de 2011 relate sa vie en prison.
dans une prison fédérale aux États-Unis. Tueur en série connu en Amérique du Nord.
dans une prison fédérale au Canada. Tueur en série connu au Canada.
  • Michael Blanc :
dans une prison de Bali. Citoyen français condamné à perpétuité, puis peine raccourcie à 20 ans, pour trafic de cannabis.
en Afrique du Sud, de 1975 à 1982. Écrivain et poète sud-africain d'origine, puis citoyen français.
à l'île d'Elbe et à l'île Sainte-Hélène. Empereur français.
prison fédérale au Québec. Chef des Hells Angels au Québec.
en France, divers séjours. Auteur français.
à Château-Gaillard. Épouse du roi de France.
à Château-Gaillard. Épouse du roi de France.
dans différentes prisons françaises. Homme politique et militant altermondialiste incarcéré pour la destruction du McDonald's de Millau et régulièrement pour fauchage volontaire de cultures OGM.

C[modifier | modifier le code]

entre 1941 et 1942 à Toulouse, et entre 1942 et 1943 au camp d'internement de Saint-Sulpice (Tarn). Écrivain, poète et résistant français.
en 1794 à la prison de Saint-Lazare. Poète français.
à Alcatraz aux États-Unis. Chef de la mafia de Chicago au début du XXe siècle.
  • Bertrand Cantat : Condamné à 8 ans de prison pour l'homicide involontaire de Marie Trintignant (actrice) décédée le 01/08/2003 à Vilnus (Lituanie).
à Toulouse. Leader du groupe de rock Noir Désir
au Québec. Homme d'affaires québécois impliqué dans une affaire de mœurs.
en Angleterre après la bataille d'Azincourt. Roi français.
à Château-Gaillard. Roi français.
en France. Terroriste.
en Guyane. Il était déjà célèbre dans le monde francophone à la suite de la publication d'une autobiographie. Le film Papillon l'a rendu célèbre dans le monde anglo-saxon, puis dans l'ensemble du monde occidental.
au Québec. Chef de la mafia montréalaise.

D[modifier | modifier le code]

En Yougoslavie. Dissident yougoslave qui a fait de nombreux séjours en prison.
En Sibérie, pour ses engagements dans des activités révolutionnaires contre le tsar Nicolas Ier. Ce sera la matière de son roman Souvenirs de la maison des morts.
à l'île du Diable en Guyane française. Officier français accusé d'espionnage, pour lequel Émile Zola a fait campagne en utilisant, entre autres, le pamphlet J'accuse.

E[modifier | modifier le code]

Ancien PDG de WorldCom, il purge une peine de prison importante pour fraude financière.

F[modifier | modifier le code]

à la prison de la Santé à la suite d'un braquage et d'un homicide. Il se convertit en prison, devint mystique et fut l'auteur d'ouvrages spirituels. Il est considéré par l'Église catholique comme un exemple de rédemption. Depuis 1993 s'est ouvert son procès en béatification.
à la Bastille et à Pignerol. Homme d'État français.

G[modifier | modifier le code]

en Inde. Dirigeant politique, important guide spirituel de l'Inde et du mouvement pour l'indépendance de ce pays.
à la prison de la HAYE. Ex président Ivoirien.
en France, Genet fréquente plusieurs prisons, dont la maison d'arrêt de Fresnes.
à Nuremberg. Chef de l'armée de l'air allemande pendant la Seconde Guerre mondiale et dignitaire nazi.
aux États-Unis. Ancien chef de la mafia newyorkaise.
à Falaise en 1174. Roi d'Écosse.
dans des camps de concentration de l'Allemagne nazie. Connu pour les différents livres qu'il a écrit, dont un qui relate sa survie à ces camps.

H[modifier | modifier le code]

dans une prison turque. Le film Midnight Express, dont il est le héros, a secoué l'Amérique lorsqu'elle a su dans quelles conditions les prisonniers étaient détenus en Turquie. Par après, il est devenu célèbre dans le monde occidental.
dans un château en Angleterre pendant la Seconde Guerre mondiale, et à la prison de Spandau à Berlin après son jugement à Nuremberg. Important dignitaire nazi pendant la Seconde Guerre mondiale.
en Turquie, pendant 17 ans, dans les années 1930 et 1940. Écrivain et poète turc.
à Pignerol, à l'Île Sainte-Marguerite et à la Bastille. On ignore encore avec certitudes sa véritable identité. Sa célébrité, dans le monde francophone, lui échoit à la suite de la publication du roman les Trois Mousquetaires. Les différents films et feuilletons télévisés qui le décrivent l'ont rendu célèbre dans le monde occidental.
dans une prison inconnue en Océan Pacifique tenue par l'armée américaine. Dictateur irakien.

J[modifier | modifier le code]

en Angleterre. Roi putatif d'Angleterre.
en Angleterre après la bataille de Poitiers. Roi français.

K[modifier | modifier le code]

en Russie. Milliardaire (première fortune russe en 2005) condamné pour fraude fiscale.

L[modifier | modifier le code]

au Maroc, de 1972 à 1980. Écrivain et poète marocain.
au camp d'extermination d'Auschwitz durant la Seconde Guerre mondiale, voir la section.
à la prison du Temple
aux États-Unis. Ancien chef de la mafia newyorkaise.

M[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis
en Afrique du Sud. Militant de la lutte contre l'application de l'apartheid. Il purgea une peine de 27 ans.
dans plusieurs camps en Russie, de 1934 jusqu'à sa mort, en 1938. Poète et essayiste russe.
en France, voir la section.
à la Prison de la Santé. Criminel français.
à La Haye aux Pays-Bas. Condamné pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité perpétrés au Kosovo.
incarcéré à Alcatraz aux États-Unis. Célèbre pour son évasion d'Alcatraz, pénitencier réputé le plus sécurisé des États-Unis à l'époque. Le film l'Évadé d'Alcatraz le rend célèbre dans le monde.
Dernier maître de l'ordre du Temple, arrêté en 1307 à Paris et brûlé vif en 1314 dans le cadre d'une affaire de lutte de pouvoir entre le roi de France et le pape. Incarcéré à Paris, au palais royal de Chinon et au château de Gisors.
en Italie. Dictateur fasciste italien.

N[modifier | modifier le code]

au fort de Ham en Picardie. Président puis empereur français.
aux États-Unis. Ancien dictateur du Panama.

O[modifier | modifier le code]

Mauritanien, défenseur des Droits de l’homme et anti-esclavagiste. Ancien Commissaire aux Droits de l'Homme, à l'Action Humanitaire et aux Relations avec la Société Civile, il est actuellement en détention provisoire arbitraire à la prison civile de Nouakchott dans l'attente d'un hypothétique jugement.

P[modifier | modifier le code]

Condamné pour crimes contre l'humanité.
à l'île d'Yeu. Ancien maréchal de France et chef du gouvernement pendant la seconde guerre mondiale..
dans une prison fédérale au Canada. Tueur en série connu au Canada.
à Auschwitz. Seule personne connue internée de son propre gré dans le camp de concentration nazi d’Auschwitz.
au Cambodge. Dictateur cambodgien.
en Russie. Pilote d'avion-espion U2, le premier à être abattu par les Russes pendant la guerre froide.

R[modifier | modifier le code]

en Autriche. Roi anglais.
en Grèce, dans divers camps de « rééducation nationale » ; plusieurs incarcérations durant les années 1940 jusqu'aux années 1970. Écrivain et poète grec.
au Canada et aux États-Unis. Escroc français ayant arnaqué différents membres de la haute société américaine.
à la Prison de Sainte-Pélagie. Importante figure de la Révolution française et la seule femme de cet établissement.

S[modifier | modifier le code]

au donjon de Vincennes (1763 puis 1772-1778), à la Bastille (1784-1790), etc. Auteur et débauché célèbre.
en Russie. Physicien russe qui avait à son actif d'importantes découvertes théoriques en physique atomique et dissident du régime soviétique.
à Fresnes. Braqueuse qui a rédigé une autobiographie largement diffusée dans le monde francophone.
en Sibérie. Écrivain russe et dissident, qui a publié plusieurs ouvrages sur les conditions de vie dans les goulags russes.
à Alcatraz aux États-Unis. Condamné pour meurtre, mieux connu comme l'homme aux canaris d'Alcatraz. Le film le Prisonnier d'Alcatraz le rend célèbre.
aux États-Unis. Riche femme d'affaires américaine condamnée pour fraude.
en Écosse. Reine d'Écosse et Reine de France, au XVIe siècle.

T[modifier | modifier le code]

à la Maison d'arrêts d'Aix-en-Provence. Ancien ministre français, homme d'affaires et dirigeant de l'Olympique de Marseille

V[modifier | modifier le code]

dans le Tullianum. Chef gaulois vaincu par Jules César.
à Bruxelles et à Mons, de 1873 à 1875, Paul Verlaine & Arthur Rimbaud ]
à Bicêtre, puis au Bagne de Brest et au Bagne de Toulon. Aventurier français célèbre pour son évasion du Bagne de Toulon. Les romans Les Mohicans de Paris et le Fils du Forçat, entre autres, l'ont rendu célèbre.

W[modifier | modifier le code]

en Pologne. Syndicaliste polonais dissident et chef du mouvement Solidarność.
en Angleterre, de 1895 à 1897, voir la section.

Y[modifier | modifier le code]

à Alcatraz. Le film Meurtre à Alcatraz le rend célèbre dans le monde occidental en soulignant les conditions inhumaines de détention qu'il a subi.


Divers[modifier | modifier le code]

à la prison de Guantanamo, sur l'île de Cuba, en territoire américain. Ils sont accusés de terrorisme, mais n'ont fait l'objet d'aucun traitement judiciaire, en contravention avec les règles édictées par la Convention de Vienne, tout comme les règles de la Constitution des États-Unis.
en Corée du Nord. Ils ont subi différentes techniques de lavage de cerveau.
en différents pays d'Europe. Ils étaient soit accusés d'appartenir à une ethnie « impure », soit prisonniers de guerre.
en différents pays d'Europe. Ils étaient accusés d'appartenir à une ethnie « impure ».
en Chine. Ils sont souvent accusés de crimes contre l'état, mais le jugement est en général sommaire et les motifs futils.
en Russie, surtout en Sibérie. Ils étaient accusés de dissidence sur jugement sommaire.
au Canada. Ils étaient soupçonnés de participer à l'effort de guerre italien.
aux États-Unis. Ils étaient soupçonnés de participer à l'effort de guerre japonais.
au Canada. Ils étaient soupçonnés de participer à l'effort de guerre japonais.

Prisonniers de fiction[modifier | modifier le code]

  • John Caffey :
à la prison de Cold Mountain. Le film La Ligne verte l'a rendu célèbre dans le monde anglo-saxon, puis dans le monde occidental.
à l'île d'If. Le roman le Comte de Monte-Cristo l'a rendu célèbre dans le monde francophone. Les différents films et feuilletons télévisés, dont il est le héros, l'ont rendu célèbre dans le monde occidental.
  • Andy Dufresne :
à la prison imaginaire de Shawshank. Le film Les Évadés l'a rendu célèbre dans le monde anglo-saxon, puis dans le monde occidental.
en France. Sa célébrité, dans le monde francophone, lui échoit à la suite de la publication des romans Arsène Lupin, gentleman-cambrioleur et 813. Les différents films et feuilletons télévisés, dont il est le héros, l'ont rendu célèbre dans le monde occidental.
au « village ». Ses tentatives d'évasion dans la série télévisée le Prisonnier l'ont rendu célèbre dans le monde anglo-saxon et dans le monde francophone.
à la Bastille. Le roman éponyme Rocambole de Ponson du Terrail l'a rendu célèbre dans le monde francophone et a donné lieu au style d'écriture rocambolesque.
Personnage principal du feuilleton télévisé Prison Break
au Bagne de Toulon. Le roman les Misérables l'a rendu célèbre dans le monde francophone. Les différents films et feuilletons télévisés, dont il est le héros, l'ont rendu célèbre dans le monde occidental.

Les différents films et feuilletons télévisés, dont il est le héros, l'ont rendu célèbre dans le monde occidental.

à Azkaban. Le roman et le film Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban le rende célèbre dans le monde entier. D'ailleurs le prisonnier d'Azkaban, c'est lui. D'autres détenus d'Azkaban sont aussi plus ou moins célèbres, dont Barty Croupton Junior ou La cousine de Sirius Black lui-même : Bellatrix Lestrange.
Dans la célèbre bande dessinée de Lucky Luke, quatre frères ( Joe, William, Jack et Averell ) habillés en uniforme de prisonniers à rayures jaunes et noires s'échappent constamment de la prison au nez du chien, de garde Rantanplan.

Articles connexes[modifier | modifier le code]