Liste de périphrases désignant des villes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

[1]La liste des surnoms de villes recense les surnoms, sobriquets et les slogans attribués aux villes et villages, officiels ou non, pour les autochtones, les étrangers ou par leur office de tourisme.

Sommaire

Capitales culturelles, industrielles ou agricoles[modifier | modifier le code]

Beaucoup de villes, en particulier françaises, se sont proclamées capitale régionale ou nationale, voire internationale, de quelque chose.

Lieu de naissance[modifier | modifier le code]

Certaines communes sont surnommées d'après la création, le développement d'une invention, industrie, d'un phénomène qui s'y est déroulé.

Surnoms comptables[modifier | modifier le code]

Surnoms comparatifs[modifier | modifier le code]

D'autres communes sont surnommées en comparaison d'une autre ville réputée.

Athènes[modifier | modifier le code]

Chicago[modifier | modifier le code]

Florence[modifier | modifier le code]

Manchester[modifier | modifier le code]

Paris[modifier | modifier le code]

Rome[modifier | modifier le code]

Venise[modifier | modifier le code]

Washington[modifier | modifier le code]

Personnalité, héros du folklore[modifier | modifier le code]

D'autres communes sont surnommées en fonction d'une personnalité y ayant vécu, y étant née :

Liste exhaustive[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]

Villes de Chine[modifier | modifier le code]

  • Shanghai
    • le plus grand bordel du monde (au temps des concessions européennes)

Villes d'Inde[modifier | modifier le code]

Villes de Japon[modifier | modifier le code]

  • Osaka
    • Le garde-manger de la nation, La Venise de l'Orient.


Asie Mineure et Proche-Orient[modifier | modifier le code]

Villes d'Irak[modifier | modifier le code]

  • Bagdad
    • La ville des Mille et une nuits

Villes d'Israël[modifier | modifier le code]

  • Jérusalem
    • La ville trois fois sainte ; la Ville sainte
    • la Ville de cuivre et d'or
    • La Cité de David

Villes de Jordanie[modifier | modifier le code]

  • Pétra
    • La cité de grès rose

Villes du Liban[modifier | modifier le code]

  • Baalbek
    • le chef-d'œuvre romain
  • Beyrouth
    • Paris de l'Orient
    • La ville qui refuse de disparaître
    • La ville qui ne meurt pas
  • Byblos
    • le berceau de l'écriture

Villes de Syrie[modifier | modifier le code]

Villes de Turquie[modifier | modifier le code]

  • Bursa
    • La ville verte
  • Antioche
    • Couronne de l'Orient
  • Istanbul
    • La Magnifique
    • La Sublime Porte
    • La Porte du Bonheur
    • La Nouvelle Rome
  • İzmir
    • La Perle de l'Ionie

Afrique[modifier | modifier le code]

Villes d'Afrique du Sud[modifier | modifier le code]

Villes d'Algérie[modifier | modifier le code]

  • Alger
    • Alger la blanche ou Icosium ou Mezghenna ou El Bahdja
    • La ville de Sidi Abderrahmane
    • El Mahroussa (La bien gardée) avant l'invasion française)
    • El Assima (la capitale)
  • Annaba
    • La coquette
  • Batna
    • La capitale des Aurès
  • Béjaïa
    • Bougie
  • Biskra
  • Blida
    • La ville des roses ou la capitale de l'orange (en Algérie)
  • Bou-Saâda
    • La cité du bonheur
  • Constantine
    • La ville des ponts suspendus
    • La ville du savoir et des savants (en arabe مدينة العلم والعلماء)
    • La ville de la passion et du grand air (en arabe مدينة الهوى والهواء)
    • La Jérusalem du Maghreb[6]
  • El-Oued
    • La ville aux mille coupoles
  • Guelma
    • La ville du 8 mai 45
  • Oran
    • El Bahia
    • La ville de Sidi el Houari
    • La capitale du Raï
  • Mascara
  • Sétif
    • El Alia (la haute)
  • Skikda
    • La capitale de la fraise (en Algérie)
  • Tamanghasset
    • Tam
  • Tizi Ouzou
  • Timimoun
    • L'oasis rouge
  • Tlemcen
    • La perle du Maghreb
    • La ville de Sidi Boumédiène
    • La ville d'art et d'histoire (selon Georges Marçais)
    • La Jérusalem du Maghreb (pour les juifs)
    • La ville impériale

Villes du Cameroun[modifier | modifier le code]

Villes de la République du Congo[modifier | modifier le code]

Villes de la République démocratique du Congo[modifier | modifier le code]

Villes d'Égypte[modifier | modifier le code]

Villes du Mali[modifier | modifier le code]

Villes du Maroc[modifier | modifier le code]

  • Casablanca
    • La City
    • La Capitale économique du Maroc
    • La ville blanche
  • Chefchaouen
    • La ville bleue
  • Al Hoceïma
    • Villa Sanjurjo (en référence au général espagnol Sanjurjo)
    • Viya (diminutif de "Villa Sanjurjo")
    • La Perle de la Méditerranée
  • Essaouira
    • La Cité des Alizés
    • La Mariée de l'Atlantique
    • La Ville des Pêcheurs
    • La Bien Dessinée (nom littéral en arabe)
    • La Charmeuse
    • La Ville Blanche
    • La Ville des Arts
    • La Cité vénérable
    • La Baraka Gnawia
    • Le Vauban de l'Afrique
    • The Wind City (la ville du vent)
  • Fès
    • La raffinée
    • La Prestigieuse
    • La Ville Essentielle
    • La Capitale Spirituelle
    • l'Athènes de l'Afrique
    • La Perle du monde arabe
    • La Florence de l'Afrique
  • Ifrane
    • La Suisse Marocaine
    • La Chamonix Marocaine
  • Marrakech
    • La Ville des Sept Saints
    • La Perle du Sud
    • La Cité Ocre
    • La Ville Rouge
    • L'Almoravide
    • La Mosaïque du monde
    • La Porte du Sud
    • La Capitale Touristique
  • Meknès
    • La ville de Moulay Ismaïl
    • Meknes L'Ismaélienne
    • Meknes des Oliviers
  • Moulay Idriss Zerhoun
    • La ville sainte
  • Safi
    • Little Morocco
  • Tanger
    • La Perle du détroit
    • La Mariée du Nord
    • La Perle du Nord
    • La Ville des Ambassadeurs
    • La Porte de l'Atlantique
  • Tétouan
    • La Colombe Blanche
    • La Petite Jérusalem
  • Agadir
    • La ville de la baie

Villes du Sénégal[modifier | modifier le code]

  • Gorée
    • La Porte de L'aller sans retour(en référence à la traite négrière)

Villes du Tchad[modifier | modifier le code]

  • Sarh
    • La ville verte

Villes de Tunisie[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

Villes d'Allemagne[modifier | modifier le code]

  • Hambourg
    • La porte du monde (en référence à son statut de fondateur de la Ligue Hanséatique, ainsi qu'à sa devise "Tor zur Welt" (Entrée sur le monde) et à son important port, le Hamburger Hafen)
  • Munich
    • La capitale secrète de l'Allemagne
  • Ratisbonne
    • La ville la plus septentrionale d'Italie

Villes d'Autriche[modifier | modifier le code]

  • Vienne
    • L'impériale
    • La ville verte
    • La capitale de la musique
  • Innsbruck
    • La Capitale des Alpes

Villes de Belgique[modifier | modifier le code]

  • Ath
    • La cité des géants
    • La capitale du pays vert/des collines
  • Durbuy
    • La plus petite ville du Monde
  • Gand
    • La Cité des comtes
  • Liège
    • La Cité Ardente,
    • la ville aux 100 clochers
    • l'Athènes du Nord
    • Le Petit Paris
    • La petite France des bords de Meuse (Jules Michelet)
    • Un petit coin de France perdu en Belgique (Alexandre Dumas)
  • Redu
    • Le village du livre
  • Spa
    • La Perle des Ardennes
  • Tournai
    • La ville aux cinq clochers (dont quatre sans cloche)
  • Visé
    • La cité des oies

Villes de Croatie[modifier | modifier le code]

Villes d'Espagne[modifier | modifier le code]

  • Cadix
    • La petite tasse d'argent
  • Cordoue
    • La capitale andalouse (du fait de son statut de capitale du Califat Andalou)

Villes de France[modifier | modifier le code]

Villes de Grande-Bretagne[modifier | modifier le code]

  • Aberdeen
    • La cité du granite (The granite city)
  • Birmingham
    • La deuxième cité (The second city)
  • Bradford
    • La cité de laine (Woolopolis ; la cité avait une industrie de laine importante)
  • Brighton
    • Londres sur la mer (London by the sea)
  • Coventry
    • La cité des trois flèches (The city of three spires)
  • Édimbourg
    • L'Athènes du nord (The Athens of the North)
    • La vielle fumeuse (Auld Reekie, scots)
  • Glasgow
    • La belle place verte (The Dear Green Place)
  • Londres
    • Le melting pot anglais
  • Liverpool
    • la ville des Beatles
    • l'étang (The Pool)
  • Manchester
    • La cité de coton (Cottonopolis ; la cité avait une industrie de coton importante)
    • Madchester (pour sa vie nocturne et sa scène rock)

Villes de Grèce[modifier | modifier le code]

Villes de Hongrie[modifier | modifier le code]

Villes d'Irlande[modifier | modifier le code]

  • Derry
    • La ville vièrge
  • Dublin
    • La ville aux mille et une portes colorées
  • Galway
    • La ville des tribus
  • Limerick
    • La ville du traité

Villes d'Italie[modifier | modifier le code]

  • Bologne
    • La rouge, l'érudite et la grasse (la rossa, la dotta e la grassa; rouge aussi bien pour sa couleur politique historique, érudite pour son université ayant accueilli les plus grands, et grasse puisqu'on y trouve les meilleures tables d'Italie)
    • La capitale des Tortellini
    • La ville aux deux Tours
  • Bozen (= Bolzano)
    • La porte aux Dolomites (partout dans le monde)
    • La Capitale des Alpes
    • La ville des vignobles (dans les pays germanophones)
    • La ville de Walther (Walther von der Vogelweide, dans les pays germanophones)
    • La Capitale de Noël (en Italie)
    • La Capitale du Speck (jambon typique du Tyrol du Sud, dans les pays où le speck est connu)
    • L'allemande/La germanique (parce qu'elle est la capitale du Tyrol du Sud, la région la plus germanophone d'Italie, en Italie)
  • Lecce
    • La Florence du Sud/La Florence baroque pour la richesse l'architecture de style baroque du centre-ville
  • Meran (= Merano)
    • La ville sur le Passer (la rivière qui traverse la ville, en Italie et dans les pays germanophones)
  • Brixen (= Bressanone)
    • La ville de l'évêque (dans le Tyrol du Sud)
  • Florence
  • Naples
    • La cité parthénopéenne
  • Rome
  • Venise
    • La cité des Doges
    • La Sérénissime
    • La cité des amoureux

Villes du Luxembourg[modifier | modifier le code]

Villes des Pays-Bas[modifier | modifier le code]

Villes de Pologne[modifier | modifier le code]

  • Cracovie
    • l'ancienne capitale des rois de Pologne
  • Varsovie
    • Paris oriental
    • la ville-phénix
  • Wrocław
    • La Venise polonaise
    • La petite Venise

Villes du Portugal[modifier | modifier le code]

Villes de Russie[modifier | modifier le code]

  • Moscou
  • Saint-Pétersbourg
    • La Venise du Nord (en raison du grand nombre de rivières et canaux)
    • Piter (Питер) (appelée familièrement par ses habitants)
    • Capitale du Nord (pour les Russes)

Villes de Suède[modifier | modifier le code]

Villes de Suisse[modifier | modifier le code]

  • Berne
    • La ville des ours
    • La ville fédérale
  • Genève
    • La Rome Protestante
    • La Cité de Calvin
    • La Ville du bout du Lac
    • La plus petite des grandes capitales
  • Zurich
    • La Capitale économique
  • Bienne
    • La Capitale horlogère
  • Chevenez
    • Capitale mondiale de la Saint-Martin

Villes de République tchèque[modifier | modifier le code]

Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

Villes du Canada[modifier | modifier le code]

Alberta[modifier | modifier le code]
  • Calgary
    • La ville du Stampede
    • La ville aux troupeaux
    • La ville des cheikhs aux yeux bleus
Colombie-Britannique[modifier | modifier le code]
  • Surrey
    • La capitale de la disparition des automobiles en Amérique du Nord
  • Vancouver
    • Venise du Canada
  • Victoria
    • Londres du Pacifique
Ontario[modifier | modifier le code]
  • Grand Sudbury
    • La capitale du Nickel
  • Toronto
    • La ville reine
    • Hogtown (à cause de son abattoir, hog « porc »)
    • Toronto the Good, ou « Toronto la sage », référence à la tradition conservatrice de la ville.
    • Hollywood North, faisant référence au fait que beaucoup de productions télévisuelles et cinématographiques nord-américaines sont tournées dans la ville.
  • Windsor
    • Tijuana nord
    • The City of Roses (La ville des roses)
Québec[modifier | modifier le code]
  • Amos
    • Le berceau de l'Abitibi
  • Boucherville
    • La Venise du Canada
  • Drummondville
  • Granby
    • La Princesse des Cantons de l'Est
  • Matane
    • La Capitale mondiale de la crevette
  • Montréal
    • La ville aux cent clochers (ou aux mille clochers)
    • La ville des saints
    • La ville du péché
    • L'Amsterdam de l'Amérique du Nord
    • La Cité lumière
    • Le réverbère
    • La grande île
    • La métropole
  • Québec
    • La Capitale de la Belle Province
    • La Vieille Capitale
    • La Vieille ville
    • La capitale nationale
    • Le grand village
    • La Belle ville
    • La Ville des fonctionnaires
    • Le Gibraltar de l'Amérique
  • Saint-Pacôme
    • La Capitale du roman policier
  • Salaberry-de-Valleyfield
    • La Venise du Québec
  • Sherbrooke
    • La Reine des Cantons de l'Est
  • Victoriaville
    • Le berceau du développement durable au Québec
    • La Capitale de la poutine
  • Warwick
    • La Capitale des fromages fins du Québec

Villes des États-Unis d'Amérique[modifier | modifier le code]

  • Austin
    • The Live Music Capital of the World (la capitale mondiale de la musique live)
  • Baltimore
    • Charm City
    • Mob Town
  • Bay City
    • Mural City
  • Bangor, Maine
    • The Queen City (la ville reine)
  • Buford Population: 1, Plus petite ville des États-Unis, Vendu le 5 avril 2012.
  • Boston
    • Beantown
    • The Walking City (la cité piétonne)
    • The City on the Hill (la cité sur la colline)
    • The Hub (le centre)
    • The Athens of America (l'Athènes de l'Amérique)
    • Puritan City (la ville puritaine en référence à ses fondateurs)
    • The Cradle of Liberty (le berceau de la liberté en référence à l'insurrection anti-anglaise qui y débuta de 1776 et mena les États-Unis à l'indépendance.)
  • Buffalo
    • The Queen City (la ville reine)
  • Charlotte, Caroline du Nord
    • The Queen City (la ville reine)
  • Chicago
    • The Onion
    • The Windy City (La ville des vents)
    • The City in a Garden (La ville dans un jardin)
    • The Second City (Deuxième ville - fait référence à la reconstruction de la ville après le Grand incendie de 1871 et au fait que Chicago ait été de 1890 à 1990 la deuxième plus grande ville des États-Unis en termes de population)
    • La capitale mondiale des gratte-ciel
    • The House Music Capital of the World (La capitale mondiale de la House music)
    • The City of big Shoulders (La ville aux larges épaules)
    • La capitale du crime (pendant les années 1930)
  • Cincinnati
    • The Queen City (la ville reine)
  • Denver
    • The Mile-High City (la ville dont l'altitude est d'1 mile)
  • Détroit
    • La capitale mondiale de l'automobile (Motor City ou Motown)
    • Rock City
  • Helena, Montana
    • The Queen City (la ville reine)
  • Houston
    • The Space City (la ville de l'espace)
  • Las Vegas
    • La cité aux mille tentations ou la ville du péché (Sin City)
  • Los Angeles
    • La cité des anges
    • The City by the Bay (« La Cité au bord de la Baie »)
  • Minneapolis-Saint Paul
    • Les villes jumelles (The Twin Cities)
  • La Nouvelle-Orléans
    • the Big Easy
  • New York
    • La grosse pomme (Big Apple)
    • La ville qui ne dort jamais.
  • Philadelphie
    • The City of Brotherly Love (la ville de l'amour fraternel)
  • Pittsburgh
    • Steeltown (La ville de l'acier)
  • Saint-Louis
    • Gateway City (gateway = passage, ouverture, entrée)
    • Gateway to the West
    • Mound City
  • San Antonio
    • Alamo City
    • Countdown City
    • River City
  • Military City, États-Unis
    • Saytown
  • San Francisco
    • The City by the Bay (la ville sur la baie)
    • Fog City (la ville brouillard)
  • Seattle
    • The Queen City (la ville reine. Surnom officiel entre 1869 et 1981)
    • Emerald City (la ville émeraude. Surnom officiel depuis 1981)
    • La ville pluvieuse (The Rainy City)

Villes du Mexique[modifier | modifier le code]

Amérique du Sud[modifier | modifier le code]

Villes d'Argentine[modifier | modifier le code]

Villes du Brésil[modifier | modifier le code]

Villes de Colombie[modifier | modifier le code]

Villes du Pérou[modifier | modifier le code]

  • Arequipa
    • La ville blanche ('la Ciudad Blanca'), la ville du printemps éternel
  • Cuzco
    • Le nombril du monde (traduit du Quechua)
  • Lima
    • La ville des rois ('La Ciudad de los Reyes')

Océanie[modifier | modifier le code]

Villes de Nouvelle-Zélande[modifier | modifier le code]

  • Auckland
    • the City of Sails (la ville des voiles en raison des très nombreux yachts qu'on peut admirer dans la baie)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Abidjan la manhattan des tropiques
  2. a et b Brochure des musées de Mulhouse - Page 2
  3. a et b L’Écho mulhousien no 271, septembre 2005 : « Mulhouse, la Manchester Française ».
  4. Sète : le site de l'Office de Tourisme
  5. Brantôme, Venise du Périgord
  6. http://www.univ-paris13.fr/en/details/25-Conference-Benjamin-Stora.html
  7. Sur le site www.angers.fr
  8. site officiel www.angers.fr
  9. Scénario. D’aménagement Des Abords De L’UFR Lettres D’Angers. Dossier d’analyse paysagère sur le site de INH, consulté le 9 avril 2010.
  10. Jacques Maillard, Angers, XXe siècle, Angers, éd. Ville d’Angers,‎ 2000, 317 p. (ISBN 2-85575-070-9 et 2-85575-075-X), p. 125.
  11. Élisée Reclus, Nouvelle géographie universelle : La Terre et les hommes, vol. 2 : La France, Paris, Hachette,‎ 1877, p. 577–578.
  12. Angers, métropole verte + diaporama. sur le site de Tout Angers, consulté le 9 avril 2010.
  13. « Laissez-vous conter Angers », sur vpah.culture (consulté le 15 avril 2010)
  14. « Connaissez-vous Jean Jacques ? Un jeune homme dans la ville. », sur ac-grenoble.fr (consulté le 29 novembre 2012)
  15. La Venise du Berry, in Toute vie a son charme, Giselle Barbotin, 1923 ; Dans la Venise du Berry, Lucien Poyet, H. Gaignault, Issoudun, 1946
  16. « Avignon, cité des Papes », sur avignon-et-provence.com (consulté le 29 novembre 2012)
  17. Site de la mairie de La Bouille
  18. Le site de l'office de tourisme de Chamonix-Mont-Blanc
  19. [1]
  20. Aperçu historique de la ville sur le site officiel du Grand Dijon.
  21. « Giverny : le village des peintres », sur gralon.net (consulté le 29 novembre 2012)
  22. http://www.ouest-france.fr/2008/11/10/loire-atlantique/-N2M.-Malakoff-Basse-Indre-73-78--54847838.html
  23. En octobre 1874, Hippolyte de Villemessant est invité par son ami Jean-Baptiste Daloz à une partie de chasse dans son domaine du Touquet. Émerveillé par le décor qu’il qualifie d’« Arcachon du Nord », il donne l’idée au propriétaire de lotir une partie de son domaine, d’en faire une station balnéaire et de lui donner le nom de « Paris-Plage ». C’est ainsi qu’en 1882, Jean-Baptiste Daloz crée le premier lotissement, aujourd’hui à l’ouest du boulevard Daloz. De retour à Paris, il écrit dans Le Figaro : :« À quatre kilomètres d’Étaples et à l’embouchure de la Canche, abritée par une forêt de sapins de 1 000 hectares, se trouve une plage plus belle que Trouville. Si Dieu me prête vie, je veux faire de ce pays un Arcachon du Nord. Avant peu le Touquet sera le rendez-vous favori de nos baigneurs parisiens et j’aurai résolu d’une façon pratique le fameux problème Paris-Plage ».
  24. Au début du XXe siècle, à la naissance du tourisme en France, les destinations alors inconnues font l'objet de campagnes publicitaires sur de grandes affiches dans les gares. Compte tenu du double attrait de la mer et de la forêt, Le Touquet devient ainsi le « Jardin de la Manche » et l'« Arcachon du Nord »page 9 du journal municipal Le Touquet Magazine de juillet 1996.
  25. Le peintre Édouard Lévêque, qui avait participé à la création de la station, avait inventé en 1911 l'expression « Côte d'Opale ». Le Touquet-Paris-Plage reçoit l'appellation « Perle de la Côte d'Opale » en mai 1931, page 9 du journal municipal Le Touquet Magazine de juillet 1996.
  26. En 1932, la ville fait apposer 630 panneaux sur les principales routes de France, depuis la Côte d'Azur jusqu'au Touquet, en passant par les châteaux de la Loire. Sur chaque panneau, on peut lire « Vous êtes sur la route du Touquet, le Paradis des Sports », Patrick Saudemont, Les 100 ans du Touquet-Paris-Plage, Michel Lafon, octobre 2011, page 96.
  27. Depuis les années 1980, la municipalité s'efforce d'organiser des événements et manifestations tout au long de l'année, ce qui fait du Touquet-Paris-Plage, la « station des quatre saisons », appellation que l'on a retrouvée, de façon figurative, dans l'ancien logo de la commune.
  28. http://www.sudouest.fr/2012/08/15/l-oeil-de-st-trop-au-cap-794879-3246.php
  29. Lyon#Patrimoine architectural.2C culturel.2C historique et gastronomique
  30. Archives du site officiel de la présidence de la République Française - Discours de M. Jacques CHIRAC, Président de la République, à l'occasion du bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République française. Le président de la République Jacques Chirac emploie le terme cité du Bollwerk - « Pourquoi les Mulhousiens renoncent-ils ainsi à une indépendance parfois tumultueuse, chèrement acquise et si souvent défendue ? Une indépendance qui a permis à la « cité du Bollwerk » de traverser sans heurts les nombreux conflits qui ont secoué la plaine du Rhin au cours des siècles et de jeter les bases d’un essor industriel prometteur ? »
  31. L’Écho Mulhousien no 271, septembre 2005 - « Mulhouse, la Manchester Française » : « Mulhouse, la ville aux cent cheminées, a souvent été comparée à Manchester (…) »'
  32. « Amis ! c'est donc Rouen, la ville aux vieilles rues,
    Aux vieilles tours, débris des races disparues
    La ville aux cent clochers carillonnant dans l’air
    Le Rouen des châteaux, des hôtels, des bastilles
    Dont le front hérissé de flèches et d'aiguilles
    Déchire incessamment les brumes de la mer »

    (Victor Hugo, À mes amis L. B. et S.-B., in Les Feuilles d’automne, 1831.)

  33. Surnom donné par les Rouennais à cause de la réputation erronée d'être la plus pluvieuse des villes normandes. Cela a figuré sur des cartes postales dès 1902. Alfred Canel, Blason populaire de la Normandie comprenant les proverbes, sobriquets et dictons relatifs à cette ancienne province et à ses habitants, vol. II, Rouen et Caen, A. Lebrument et Le Gost-Clérisse,‎ 1859, p. 103
  34. Surnom donné par Stendhal qui signifie qu'elle constitue une référence en matière d'architecture gothique comme Athènes en matière d'architecture classique. Stendhal, Mémoires d'un touriste, vol. II, Paris, Michel Lévy frères,‎ 1854, p. 83
  35. Les services municipaux recensent 78 fontaines historiques avant la canalisation.
  36. Site officiel de la ville de Lausanne, page « Lausanne, Capitale olympique » (consulté le 26 janvier 2011).

Articles connexes[modifier | modifier le code]