Liste de funiculaires en Suisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Funiculaire de la Madonna del Sasso à Locarno

La Suisse, pays au relief tourmenté, possède un grand nombre de funiculaires, moyen de transport idéal pour vaincre de fortes déclivités.

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier funiculaire de Suisse entra en service le 16 mars 1877 entre Lausanne et Ouchy. Par la suite, le L-O, surnommé la « Ficelle », a d'abord été converti en chemin de fer à crémaillère (13.04.1958), puis en métro automatique m2 (27.10.2008).

Actuellement, le plus ancien funiculaire suisse est le Giessbachbahn (GbB) qui relie le Grand hôtel de Giessbach au débarcadère situé sur le Lac de Brienz.

Il est intéressant de souligner qu'entre 1934 (funiculaire Unterwasser––Iltios) et 1975 (reconstruction du Saint-Gall–Mühlegg), aucun funiculaire n'a été construit dans le pays, alors que 9 lignes étaient démantelées durant la même période !

Tableau des funiculaires[modifier | modifier le code]

Sigle et compagnie Localisation Mise en service Gares (inférieure/supérieure) Longueur Dénivelé Rampe max. Remarques Photo
BB Bürgenstockbahn Nidwald-coat of arms.svg Nidwald 08.07.1888 Kehrsiten – Bürgenstock 934 m 440 m 580 ‰ buergenstock-bahn.ch
BE Bienne–Evilard Berne-coat of arms.svg Berne 20.01.1898 BienneEvilard 920 m 242 m 355 ‰ aujourd'hui FUNIC
BLM Bergbahn Lauterbrunnen–Mürren Berne-coat of arms.svg Berne 14.08.1891 LauterbrunnenGrütschalp 1 421 m 685 m 606 ‰ supprimé le 24.04.2006, remplacé par un téléphérique Camera.svg
BM Bienne–Macolin Berne-coat of arms.svg Berne 02.06.1887 BienneMacolin 1 681 m 438 m 322 ‰ aujourd'hui FUNIC Camera.svg
BrB Braunwaldbahn Glaris-coat of arms.svg Glaris 06.08.1907 LinthalBraunwald 1 294 m 588 m 640 ‰ braunwald.ch Camera.svg
CG Cossonay–Gare Vaud-coat of arms.svg Vaud 28.08.1898 Cossonay-GareCossonay-Ville 1 219 m 133 m 130 ‰ cossonay.net
Db Dolderbahn Zurich-coat of arms.svg Zurich 13.07.1895 Zurich Römerhof – Waldhaus Dolder 805 m 100 m 178 ‰ supprimé le 27.08.1972, remplacé par un chemin de fer à crémaillère
DBB Dietschibergbahn Lucerne-coat of arms.svg Lucerne 10.08.1912 Lucerne – Dietschiberg 1 243 m 186 m 249 ‰ hors service depuis le 30.09.1978
DBG Drahtseil-Bahn Gütsch Lucerne-coat of arms.svg Lucerne 22.08.1884 Lucerne – Gütsch 173 m 84 m 531 ‰ actuellement hors service
DEG Drahtseilbahn Engelberg–Gerschnialp Obwald-coat of arms.svg Obwald 21.01.1913 Engelberg – Gerschnialp 512 m 266 m 680 ‰ aujourd'hui Bergbahnen Engelberg-Trübsee-Titlis (BET)
DIH Drahtseilbahn Interlaken–Heimwehfluh Berne-coat of arms.svg Berne 21.07.1906 Interlaken – Heimwehfluh 486 m 102 m 590 ‰ heimwehfluh.ch
DMB Drahtseilbahn Marzili-Stadt Bern Berne-coat of arms.svg Berne 18.07.1885 Berne Marzili – Bundesterrasse 105 m 32 m 323 ‰ marzilibahn.ch Camera.svg
DPB Davos–Parsenn-Bahn Grisons-coat of arms.svg Grisons 17.12.1931 Davos-Dorf – Höhenweg 1 860 m 662 m 477 ‰ parsenn.ch Camera.svg
02.12.1932 Höhenweg – Weissfluhjoch 2 188 m 444 m 310 ‰
DSB Davos – Schatzalp-Bahn Grisons-coat of arms.svg Grisons 24.12.1899 Davos-Platz – Schatzalp 702 m 304 m 473 ‰ schatzalp.ch
DSS Drahtseilbahn Schwyz–Stoos Schwytz-coat of arms.svg Schwytz 19.08.1933 SchlattliStoos 1 361 m 703 m 781 ‰ stoos.ch
DUI Drahtseilbahn Unterwasser–Iltios St.Gallen-coat of arms.svg Saint-Gall 26.07.1934 Unterwasser – Iltios 1 195 m 428 m 457 ‰ toggenburgbergbahnen.ch Camera.svg
FLMS Funicolare Locarno–Madonna del Sasso Tessin-coat of arms.svg Tessin 01.03.1906 LocarnoMadonna del Sasso 811 m 173 m 300 ‰ maggioreevalli.ticino.ch Camera.svg
FMB Funicolare Cassarate–Monte Bré Tessin-coat of arms.svg Tessin 16.06.1908 Cassarate – Suvigliana 196 m 102 m 605 ‰ montebre.ch
17.02.1912 Suvigliana – Monte Bré 1 403 m 522 m 475 ‰
FPR Funiculare Piotta–Ritom Tessin-coat of arms.svg Tessin 01.07.1921 Piotta – Piora 1 360 m 782 m 878 ‰ FFS jusqu'en 2000 ; ritom.ch
FüB Fürigenbahn Nidwald-coat of arms.svg Nidwald 25.05.1928 Harissenbucht – Fürigen 376 m 201 m 730 ‰ hotel-fuerigen.ch ; actuellement hors service
GB Gurtenbahn Berne-coat of arms.svg Berne 12.08.1899 Wabern bei Bern – Gurten Kulm 1 045 m 260 m 330 ‰ gurtenbahn.ch Camera.svg
GbB Giessbachbahn Berne-coat of arms.svg Berne 21.07.1879 Giessbach See – Giessbach 333 m 93 m 320 ‰ giessbach.ch Camera.svg
HB Harderbahn Berne-coat of arms.svg Berne 15.05.1908 Interlaken – Harder Kulm 1 435 m 737 m 640 ‰ fait partie du groupe des Jungfraubahnen : jungfraubahn.ch Camera.svg
HT Engelberg–Hotel Terrasse Obwald-coat of arms.svg Obwald 30.08.1905 Engelberg – Hôtel Terrasse 133 m 47 m 372 ‰ hors service depuis 1993 ; démoli en 2008
KWO Gelmerbahn Berne-coat of arms.svg Berne 11.11.1926 Handegg – Gelmersee 1 030 m 450 m 1 060 ‰ ouvert au public dès le 04.08.2001 ; grimselwelt.ch
LAS Les Avants–Sonloup Vaud-coat of arms.svg Vaud 14.12.1910 Les Avants – Sonloup 515 m 180 m 545 ‰ aujourd'hui MVR, groupe Golden Pass Camera.svg
LO-LG Lausanne-Ouchy Vaud-coat of arms.svg Vaud 16.03.1877 OuchyLausanne-Flon 1 485 m 105 m 130 ‰ supprimé le 13.04.1958, remplacé par un chemin de fer à crémaillère
Lausanne-Gare 04.12.1879 Lausanne-GareLausanne-Flon 318 m 31 m 127 ‰ supprimé le 01.10.1954, remplacé par un chemin de fer à crémaillère
LS Lausanne–Signal Vaud-coat of arms.svg Vaud 18.10.1899 Lausanne-Vallon – Signal de Sauvabelin 468 m 112 m 280 ‰ supprimé le 31.10.1948
LSF Lufseilbahnen Saas-Fee Valais-coat of arms.svg Valais 19.12.1984 FelskinnMittelallalin 1 455 m 465 m 481 ‰ saas-fee.ch Camera.svg
LTB Ligertz–Tessenberg-Bahn Berne-coat of arms.svg Berne 08.06.1912 GléressePrêles 1 183 m 379 m 400 ‰ vinifuni.ch Camera.svg
MMB Muottas-Muragl-Bahn Grisons-coat of arms.svg Grisons 09.08.1907 Punt Muragl – Muottas Muragl 2 170 m 705 m 539 ‰ muottasmuragl.ch
MPF Moléson–Plan Francey Fribourg-coat of arms.svg Fribourg 1998 Moléson-VillagePlan Francey 1 351 m 411 m 518 ‰ moleson.ch
MS Lugano–Monte S. Salvatore Tessin-coat of arms.svg Tessin 27.03.1890 Lugano – Pazzallo 815 m 212 m 372 ‰ montesansalvatore.ch Camera.svg
Pazzallo – Monte S. Salvatore 815 m 839 m 610 ‰
MSG Mühleggbahn St. Gallen St.Gallen-coat of arms.svg Saint-Gall 14.12.1893 Saint-Gall – Mühlegg 309 m 68 m 228 ‰ supprimé le 05.11.1949, remplacé par un chemin de fer à crémaillère
07.05 1975 retour à un funiculaire 319 m 68 m 228 ‰ muehleggbahn.ch Camera.svg
NB Niesenbahn Berne-coat of arms.svg Berne 15.07.1910 Mülenen – Schwandegg 2 107 m 976 m 660 ‰ niesen.ch
Schwandegg – Niesen Kulm 1 388 m 667 m 680 ‰
RfB Reichenbachfall–Bahn Berne-coat of arms.svg Berne 08.09.1899 ReichenbachReichenbachfall 707 m 244 m 617 ‰ reichenbachfall.ch Camera.svg
RhW Rheineck–Walzenhausen St.Gallen-coat of arms.svg SG AppenzellRE-coat of arms.svg AR 27.06.1896 RheineckWalzenhausen 1 245 m 267 m 260 ‰ supprimé le 01.05.1958, remplacé par un chemin de fer à crémaillère
RW Ragaz–Wartenstein St.Gallen-coat of arms.svg Saint-Gall 01.08.1892 Bad Ragaz – Wartenstein 788 m 208 m 311 ‰ supprimé le 25.10.1964
SATEB S.A. des Transports Émosson–Barberine Valais-coat of arms.svg Valais 1920 Le Châtelard – Château-d'Eau 1 310 m 693 m 870 ‰ FCB (CFF) jusqu'en 1975 ; ouvert au public 1935-1968 ; hors service 1968-1975
03.07.1991 Pied du Barrage – Lac d'Émosson 261 m 140 m 727 ‰ chatelard.net
SBB Standseilbahn Sedrun Grisons-coat of arms.svg Grisons 18.10.1997 Mira – Las Rueras 150 m 64 m 466 ‰ alptransit.ch
SbB Sonnenbergbahn Lucerne-coat of arms.svg Lucerne 05.05.1902 Kriens – Sonnenberg 380 m 210 m 425 ‰ erlebnis-sonnenberg.ch
SMA Seilbahn Mürren–Allmendhubel Berne-coat of arms.svg Berne 16.12.1912 Mürren – Allmendhubel 536 m 258 m 610 ‰ schilthorn.ch Camera.svg
SMC Sierre–Montana–Crans Valais-coat of arms.svg Valais 28.09.1911 SierreSaint-Maurice-de-Laques 2 375 m 534 m 484 ‰ cie-smc.ch
depuis 1997, plus long funiculaire d'Europe
Saint-Maurice-de-LaquesMontana-Vermala 1 832 m 397 m 396 ‰
16.12.1997 réunification des deux sections 4 191 m 927 m 426 ‰ Camera.svg
SthB Stanserhornbahn Nidwald-coat of arms.svg Nidwald 23.08.1893 Stans – Kälti 1 547 m 264 m 270 ‰ stanserhorn.ch
Kälti – Blumatt 1 090 m 507 m 620 ‰ sections supprimées le 01.09.1974, remplacées par un téléphérique
Blumatt – Stanserhorn 1 276 m 629 m 630 ‰
StMC St. Moritz–Corviglia Grisons-coat of arms.svg Grisons 02.01.1913 Saint-Moritz – Chantarella 456 m 164 m 453 ‰ deux compagnies séparées à l'origine, réunifiées depuis le 01.01.1938
19.12.1928 Chantarella – Corviglia 1 630 m 480 m 456 ‰
StMS St-Imier–Mont-Soleil Berne-coat of arms.svg Berne 10.08.1903 Saint-ImierMont-Soleil 728 m 341 m 600 ‰ www.funisolaire.ch
TBB Thunersee–Beatenberg-Bahn Berne-coat of arms.svg Berne 21.06.1889 Beatenbucht – Beatenberg 1 695 m 553 m 400 ‰ niederhorn.ch
TG Territet-Glion Vaud-coat of arms.svg Vaud 19.08.1883 TerritetGlion 632 m 300 m 570 ‰ aujourd'hui MVR, groupe Golden Pass
TLT Funiculaire St-Luc–Chandolin Valais-coat of arms.svg Valais 10.12.1994 Saint-Luc – Tignousa 1 274 m 503 m 552 ‰ funiluc.ch Camera.svg
TMF Territet–Mont-Fleuri Vaud-coat of arms.svg Vaud 30.07.1910 Territet – Mont-Fleuri 422 m 185 m 560 ‰ hors service depuis le 04.11.1992
TPF Neuveville–St-Pierre, Fribourg Fribourg-coat of arms.svg Fribourg 04.02.1899 Fribourg Neuveville – St-Pierre 121 m 60 m 550 ‰ dernier funiculaire de Suisse à fonctionner par contrepoids à eau (eaux usées de la ville !) ; tpf.ch Camera.svg
TPL Funiculaire Lugano-Ville – Lugano-Gare Tessin-coat of arms.svg Tessin 08.11.1886 Lugano-Ville – Lugano-Gare 220 m 53 m 252 ‰ tplsa.ch Camera.svg
Funicolare degli Angioli 24.07.1913 Lugano Piazza Luini – Via Maraini 136 m 53 m 440 ‰ hors service depuis le 04.10.1986
TransN Écluse–Plan Neuchatel-coat of arms.svg Neuchâtel 27.10.1890 Neuchâtel Écluse – Plan 391 m 110 m 384 ‰ www.transn.ch Camera.svg
La Coudre–Chaumont 17.09.1910 La CoudreChaumont 2 091 m 570 m 460 ‰
Fun'ambule 27.04.2001 Neuchâtel UniversitéGare 330 m 46 m 340 ‰ www.2000neu.ch ; propriété de la Ville de Neuchâtel
TSB Treib–Seelisberg-Bahn Uri-coat of arms.svg Uri 30.05.1916 Treib – Seelisberg 1 134 m 330 m 380 ‰ klewenalp.ch Camera.svg
VBZ Polybahn Zürich Zurich-coat of arms.svg Zurich 08.01.1889 Zurich quai de la LimmatEPFZ 167 m 42 m 260 ‰ Polybahn sur vbz.ch Camera.svg
Seilbahn Rigiviertel, Zürich 04.04.1901 Zurich rue de l'Université – rue de Germanie 292 m 75 m 330 ‰ Rigiblick sur vbz.ch Camera.svg
26.05.1979 prolongation jusqu'à Rigiblick 385 m 94 m 390 ‰ Camera.svg
VCP Vevey–Chardonne–Mont Pèlerin Vaud-coat of arms.svg Vaud 24.07.1900 Vevey-Plan – Mont Pèlerin 1 578 m 417 m 540 ‰ aujourd'hui MVR, groupe Golden Pass Camera.svg
ZBB Zuger Bergbahn und Bus Zug-coat of arms.svg Zoug 14.05.1907 Schönegg – Zugerberg 1 261 m 366 m 470 ‰ zbb.ch Camera.svg
ZRH Skymetro Zurich-coat of arms.svg Zurich 09.2003 Airside Center – Dock E 1 138 m 0 m 0 ‰ véhicules sur coussin d'air ; myswitzerland.com
ZSB Zermatt–Sunnegga-Bahn Valais-coat of arms.svg Valais 28.12.1980 Zermatt – Sunnegga 1 520 m 689 m 633 ‰ www.zermatt.ch

Source : Réseau ferré suisse, Secrétariat général CFF, Berne 1997, ISBN 3-905111-21-7 ; disponible sur le site de CFF Historic

Divers[modifier | modifier le code]

Les funiculaires ouverts au public mais sans exploitation professionnelle au sens de la loi sur le transport de voyageurs (LTV)[1] ne se trouvent pas dans la liste. Par exemple, le funiculaire Flims–Caumasee peut être utilisé gratuitement.

De nombreux autres funiculaires ne sont pas ouverts au public et ne sont donc pas repris sur la liste précédente. Ces installations ont été construites par l’armée ou par des entreprises (souvent de distribution d'électricité) et sont destinées au transport des employés et des marchandises. Entre autres, les funiculaires d’Émosson, de Piotta-Ritom et le Gelmerbahn ont été réalisés pour faciliter la construction et l'entretien de barrages hydroélectriques, et ce n'est qu'ultérieurement qu'ils ont été accessible aux voyageurs.

Certaines installations ne comportent qu'une seule voiture, l'autre est remplacée par un chariot lesté faisant office de contrepoids. D'autres funiculaires n'ont qu'une seule cabine, sans aucun contrepoids (Gelmerbahn, Vinifuni, Funicolare degli Angioli) : il conviendrait donc de les considérer comme ascenseurs à plan incliné.

À noter que certains funiculaires comportent une crémaillère, c'est le cas notamment du Territet-Glion (TG), premier du genre, du Marzilibahn de Berne (système Riggenbach) et du Polybahn (système Abt). Ce système est utilisé pour freiner les voitures en cas de rupture du câble de traction. Il arrive alors que ces funiculaires soient confondus avec un chemin de fer à crémaillère.

Enfin, le dernier né des funiculaires suisses, le Skymetro de l'aéroport international de Zurich, innove : chaque voiture articulée triple est maintenue par un coussin d'air au-dessus d'une piste bétonnée ! Tracté par câble, il reste néanmoins un funiculaire. Mais il faut noter que cette installation n'a pas de concession selon le LTV. Il s'agit d'une installation d'aéroport qui est compris dans la concession d'exploitation de l'aérodrome[2].

Traction[modifier | modifier le code]

Souvent mis en service avec une traction par contrepoids à eau, la quasi-totalité des funiculaires sont aujourd'hui dotés d'un système de traction électrique. Cependant, le Neuveville–St-Pierre (aujourd'hui ligne F du réseau urbain fribourgeois) utilise encore les eaux usées de la ville pour faire contrepoids. Dans la majorité des cas, la machinerie qui tracte les cabines se situe dans la gare supérieure, mais certains funiculaires, tels Ritom (FPR) et le Fun'ambule de Neuchâtel, ont leurs machines dans la station aval.

Superlatifs[modifier | modifier le code]

  • Le plus raide avec une voiture : Gelmerbahn (KWO) : 1 060 ‰ (soit plus de 100 % !)
    Le plus raide avec deux voitures : Le Châtelard – Château-d'Eau (SATEB) : 870 ‰
    Le moins raide : Skymetro (ZRH) : 0 ‰ (en palier)
  • Le plus long : SierreMontana-Vermala (SMC) : 4 191 m
    Le plus court : Marzilibahn Bern (DMB) : 105 m
  • Le plus ancien (en service) : Giessbachbahn (GbB) : 21.07.1879
    Le plus récent : Vinifuni GléressePrêles (LTB) : 17.05.2004 (après rénovations)
  • Selon le Guinness Book, l'escalier de service du funiculaire du Niesen (NB) serait le plus long escalier du monde. Chaque année se déroule une course à pied[3] à laquelle les concurrents doivent gravir les 11 674 marches[4].

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. LTV
  2. Loi fédérale sur l’aviation LA
  3. www.niesenlauf.ch
  4. [1]

Sur les autres projets Wikimedia :