Liste de familles nobles de Venise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les familles nobles de Venise se classent en trois groupes selon leur ancienneté :

Case Vecchie[modifier | modifier le code]

Les Case Vecchie (« maisons anciennes »), le noyau des premiers nobles vénitiens fut composé des familles tribunices[1], dites apostoliques qui furent tribuns chacune d'une des douze îles. Elles furent présentes en 697 à la nomination du premier doge de Venise. Ensuite, il y eut les quatre familles dites évangéliques[2], qui avaient participé à la fondation du monastère de San Giorgio Maggiore. Enfin, neuf autres familles furent présentes à Venise depuis les temps les plus anciens[3](depuis des temps antiques).

Case Nuove[modifier | modifier le code]

Il y eut alors les Casade Nova (« maisons nouvelles »), accueillies dans la noblesse avant que la loi ferma l'accès au patriziato en 1320.
Parmi elles les familles :

  • entrées de droit au Maggior Consiglio[4] lors de sa clôture en 1297 ;
  • s'étant établies après la chute de Constantinople[5] en 1229 cooptées en 1298.
  • s'étant établies après la chute d'Acre[6] en 1291 cooptées en 1303 ;
  • s'étant distinguées dans la guerre avec Gênes, cooptées en 1310[7].

Case Nuovissime[modifier | modifier le code]

Enfin, il y eut les Casade novissime (« maisons les plus nouvelles »), qui ont eu accès au patriziato de façon exceptionnelle à l'occasion de la guerre de Chioggia[8] de 1381, quand les nécessités militaires et financières de l'État avaient donné accès au Grand Conseil à ceux qui s'étaient particulièrement distingués dans la défense de la République.

Pendant des siècles complètement inaccessibles, le corps nobiliaire s'est ouvert à de nouvelles familles, lorsque, avec le déclin de la puissance vénitienne, l'État se mit à vendre l'accès au titre patricien pour remplir les caisses publiques. Ainsi se constitua donc la troisième et dernière classe de patriciens par trois vagues :

  • les familles cooptées[9] entre 1646 et 1669 ;
  • les familles cooptées[10] entre 1684 et 1718 ;
  • les famille de terre ferme cooptées après 1775[11].

Sur les autres projets Wikimedia :

La liste des familles nobles de Venise provient du Matricule de la noblesse patricienne tel que trouvé dans le Recueil imprimé en 1682; y furent ajoutées celles confirmées par le règne autrichien en 1818.

Certaines familles y étaient depuis plusieurs siècles, d'autres y avaient été agrégées pendant la dernière guerre de Candie ou par simple honneur.

Famille nobles par honneur[modifier | modifier le code]

Il s'agit généralement de familles royales, princières, ducales, grand-ducales ou ayant donné un pape.


Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Les familles en gras sont restées dans la noblesse jusqu'à la fin de la République en 1797.
Celles qui sont soulignées en ont été depuis la clôture du Maggior Consiglio en 1297 : elles forment l'épine dorsale du Conseil et sont au nombre de 86.

A[modifier | modifier le code]

B[modifier | modifier le code]

C[modifier | modifier le code]

D[modifier | modifier le code]

E[modifier | modifier le code]

F[modifier | modifier le code]

G[modifier | modifier le code]

H[modifier | modifier le code]

  • Haoldo (jusque 1432) (ou Aoldi)

I[modifier | modifier le code]

L[modifier | modifier le code]

M[modifier | modifier le code]

N[modifier | modifier le code]

O[modifier | modifier le code]

P[modifier | modifier le code]

Q[modifier | modifier le code]

R[modifier | modifier le code]

S[modifier | modifier le code]

T[modifier | modifier le code]

V[modifier | modifier le code]

W[modifier | modifier le code]

Z[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l et m familles fondatrices (Tribunices) de la cité de Venise, dites apostoliques
  2. a, b, c, d et e famille évangéliques cofondatrices de Venise
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j Familles présentes à Venise depuis des temps antiques
  4. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai, aj, ak, al, am, an, ao, ap, aq, ar, as, at, au, av, aw, ax, ay, az, ba, bb, bc, bd, be, bf, bg, bh, bi, bj, bk, bl, bm, bn, bo, bp, bq, br, bs, bt, bu, bv, bw, bx, by, bz, ca, cb, cc, cd, ce, cf, cg, ch, ci, cj, ck, cl, cm, cn, co, cp, cq, cr, cs, ct, cu, cv, cw, cx, cy, cz, da, db, dc, dd, de, df, dg, dh, di, dj, dk, dl, dm, dn, do et dp Familles assimilées aux Tribunizie lors de la clôture du Maggior Consiglio
  5. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o et p Familles cooptées en 1304 après la chute de Constantinople
  6. a, b, c, d, e, f et g Familles cooptées en 1304 après la chute d'Acre
  7. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y et z Famille cooptées en 1310 pour bons services durant la guerre de Gênes de 1294-1298 et suite à la conspiration avortée de Tiepolo
  8. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac et ad Familles annoblies après la guerre de Chioggia de 1381
  9. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai, aj, ak, al, am, an, ao, ap, aq, ar, as, at, au, av, aw, ax, ay, az, ba, bb, bc, bd, be, bf, bg, bh, bi, bj, bk, bl, bm, bn, bo, bp, bq, br, bs, bt, bu, bv, bw, bx, by et bz Familles cooptées entre 1646 et 1669
  10. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai, aj, ak, al, am, an, ao, ap, aq, ar, as, at, au, av, aw, ax, ay, az, ba et bb Familles cooptées entre 1684 et 1718
  11. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k Familles intégrées selon la loi du 19 mars 1775
  12. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag et ah nobles apparus après 1682
  13. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k Maisons souveraines, pontificales ou principautaires agrégées
  14. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p et q Famille agréé pour son mérite

Familles ou Maisons agréées en sus entre 1297 et par le Maggior Consiglio[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]