Liste de Stoff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lors de la Seconde Guerre mondiale, les Allemands ont développé des substances particulières destinées à la propulsion des premiers avions-fusées ainsi que des premiers missiles. Ces substances, particulièrement dangereuses, faisaient l'objet de recherches et de mises en œuvre pointues pour l'époque, rendues possibles par l'utilisation massive de prisonniers internés en camp de concentration (tel celui de Dora). Elles étaient désignées par des noms de code en une lettre, dont le sens pouvait éventuellement varier selon le contexte. En allemand, « Stoff » signifie à peu près la même chose que « matériel » ou « substance », à travers sa traduction en tant que calque de l'anglais « stuff » (en anglais : « substance »), la forme allemande découle ultérieurement de l'ancien français estoffe (tissu ou matériel). Stoff a donc un éventail aussi large de significations, allant de « substance chimique » à « chiffon », selon le contexte. De tels noms de code étaient déjà en vigueur lors de la Première Guerre mondiale mais avec un sens souvent différent : le T-Stoff, par exemple, désignait le bromure de xylyle C8H9Br pendant la 1re Guerre mondiale (un gaz de combat utilisé notamment dans des obus sur le front russe, où il fit 9 000 morts[1]), mais un carburant pour avions-fusées pendant la 2de Guerre mondiale.

La liste qui suit se réfère uniquement aux noms de code et aux substances utilisés pendant la 2de Guerre mondiale.

Liste des « Stoff » de la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Henri Leval, « Quel combat contre l'arme chimique » p. 681 sur le site du Ministère des affaires étrangères et européennes