Liste d'ordinateurs de fiction

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page constitue une liste non exhaustive de personnages d'ordinateurs présents dans des fictions.

L'ordinateur est un personnage récurrent de la culture populaire, notamment, mais pas exclusivement, dans le domaine de la science-fiction.

Littérature[modifier | modifier le code]

Avant 1950[modifier | modifier le code]

Années 1950[modifier | modifier le code]

  • The Machines, des ordinateurs positroniques qui gèrent le monde dans la nouvelle Conflit évitable d'Isaac Asimov (1950).
  • EPICAC (1952), dans Player Piano de Kurt Vonnegut, ordinateur qui régit l'économie américaine, également présent dans d'autres récits de cet auteur.
  • Un ordinateur sans nom, dans la nouvelle de Fredric Brown La réponse (1954).
  • Multivac, un super-ordinateur mondial imaginé par Isaac Asimov et présent dans nombre de ses nouvelles entre 1955 et 1975.
  • La calculatrice centrale de la ville éternelle de Diaspar dans La Cité et les Astres d'Arthur C. Clarke (1956).
  • L'AC cosmique, l'ordinateur ultime de la fin des temps dans la nouvelle La Dernière Question d'Isaac Asimov (le nom vient d'analog computer; voir aussi AC's ancestor, Multivac) (1959).

Années 1960[modifier | modifier le code]

Années 1970[modifier | modifier le code]

  • TECT, dans plusieurs livres de George Alec Effinger. Les ordinateurs de ce nom dans les livres de cet auteur n'ont pas forcément de rapports les uns avec les autres.
  • Maxine, dans My Lady of the Diodes par Roger Zelazny (1970)
  • UniComp, un ordinateur central qui régit toute vie terrestre dans This Perfect Day, par Ira Levin (1970).
  • Les bandes Müller-Fokker dans The Muller-Fokker Effect, par John Sladek (1971). Ces bandes magnétiques servent à stocker la personnalité d'un individu...
  • HARLIE, dans HARLIE avait un an, par David Gerrold. (1972)
  • Dora, ordinateur-vaisseau dans Time Enough for Love, par Robert A. Heinlein (1973).
  • Minerva, dans Time Enough for Love, par Robert A. Heinlein (1973).
  • Extro, dans le roman The Computer Connection par Alfred Bester(1975)
  • First Universal Cybernetic-Kinetic Ultra-micro Programmer (FUCKUP), dans la trilogie Illuminatus, par Robert Anton Wilson (1975)
  • Peerssa, ordinateur de bord doté de la personnalité d'un homme du même nom, dans A World Out of Time par Larry Niven. (1976)
  • Proteus IV, l'ordinateur violeur dans le roman et dans le film Demon Seed, par Dean Koontz. (1976)
  • L'ordinateur central, dans les romans et les nouvelles se déroulant dans les Eight Worlds, par John Varley (1977 à 1998)
  • Com-pewter, une parodie d'ordinateur malveillant dans la série Xanth par Piers Anthony (1977 et ensuite).
  • Obie, une intelligence artificielle capable de modifier des régions de la réalité par Jack L. Chalker dans sa série Well World (1977)
  • Well World, l'ordinateur central responsable de la simulation d'un nouvel univers entier, dans le roman du même nom par Jack L. Chalker.
  • IMP, dans le roman Plus, par Joseph McElroy (1977)
  • TOTAL, le réseau militaire dans Up the Walls of the World par James Tiptree Jr (1978).
  • Marvin, un robot dépressif du Guide du voyageur galactique de Douglas Adams (1978)
  • ZORAC, l'ordinateur de bord embarqué sur l'ancien vaisseau spatial dans The Gentle Giants of Ganymede et la série correspondante par James P. Hogan. (1978) Aussi dans la même série il y a VISAR (l'ordinateur qui gère le quotidien des géants) ainsi que JEVEX, l'ordinateur principal exécutant la même tâche pour la colonie humaine.
  • Googleplex Star Thinker dans Le Guide du voyageur galactique de Douglas Adams, qui peut calculer la trajectoire de chaque particule de poussière d'un blizzard de cinq semaines de Dangrabad Beta . (1979)
  • Spartacus, une intelligence artificielle délibérément créée pour tester la possibilité d'un comportement hostile vis-à-vis des humains, de James P. Hogan intitulé The Two Faces of Tomorrow (1979).

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

  • Turing Hopper, une Intelligence Artificiel Personnalisé qui devient un cyber-détective dans You've Got Murder et les autres livres des séries mystérieuses de Donna Andrews. (2002)

Un-sorted[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Années 1950[modifier | modifier le code]

Années 1960[modifier | modifier le code]

Années 1970[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

  • Red Queen, AI du film Resident Evil (2002)
  • Vox, un ordinateur holographique dans la version moderne de La Machine à explorer le temps. (2002)
  • I.N.T.E.L.L.I.G.E.N.C.E. dans Team America: World Police (2004)
  • E.D.I (Extreme Deep Invader) l'ordinateur de bord dans Furtif (2005)
  • V.I.K.I., (Virtual Interactive Kinetic Intelligence), dans le film I, Robot (2004)
  • Lucile, ordinateur de bord du vaisseau Mars 1 dans le film Planète rouge (2000)
  • Jarvis (Just A Rather Very Intelligent System), l'intelligence artificielle commandant notamment les différentes fonctions de l'armure d'Iron Man (2008)
  • ARIIA (Autonomous Reconnaissance Intelligence Integration Analyst), l'ordinateur top secret du Département de la Défense dans L'Œil du mal (2008)

Radio[modifier | modifier le code]

Années 1970[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

  • Alarm Clock, un réveil avec AI avec d'autres applications intégrées comme réfrigérateur et télévision, The Mainframe, un ordinateur de recouvrement du super-département de l'environnement ainsi que Executive et Dreamer dans 1994 une comédie satirique de la BBC de William Osborne et Richard Turner. (1985)
  • ANGEL 1 et ANGEL 2, gardiens auxiliaires de l'environnement, l'ordinateur de bord Freewill ainsi que Solaria D, Custodian, Sentinal et Earthvoicede la série Earthsearch de James Follett. (1980 - 1982)
  • Hab une parodie de HAL 9000 apparaissant dans la série the Son of Cliché radioécrit par Rob Grant et Doug Naylor. (1983 - 1984)

Années 2000[modifier | modifier le code]

Téléfilms et séries[modifier | modifier le code]

Années 1960[modifier | modifier le code]

  • WOTAN (Will Operating Throughout ANalogue) dans l'épisode de la série Doctor Who intitulé The War Machines (1966).
  • L'ordinateur bibliothécaire, dans Star Trek et l'ordinateur sans nom qui pilote le vaisseau Enterprise (1967)
  • Le General, dans la série Le Prisonnier (1967).
  • Landru, dans Star Trek (épisode The Return of the Archons, 1967)
  • Vaal, dans Star Trek (épisode The Apple, 1967)
  • M5, un ordinateur expérimental, dans Star Trek (The Ultimate Computer, 1968)
  • L'Oracle, dans Star Trek (épisode For the World is Hollow and I Have Touched the Sky, 1968).

Années 1970[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

  • Daedalus, Icarus, Hélios et Morpheus, quatre intelligences artificielles intervenant comme des personnages à part entière mais non matérialisés, dans le jeu vidéo Deus Ex.
  • Cabal (Computer Assisted Bio-engineered Artificial Life-form) ordinateur du NOD et EVA(Environnement Visuel Actif) du GDI dans Soleil de tibérium.
  • GlaDOS, intelligence artificielle de la série Portal, promettant un gâteau à Chell, personnage principal.
  • Ix, ordinateur démon qui régie la ville d'omikron dans Omikron the Nomad Soul
  • 0D-10, AI dans le chapitre futuriste du jeu Live A Live. Déterminé à tuer les humains à bord du vaisseau pour 'restaurer l'harmonie', son nom vient de 'odio', un mot espagnol pour 'haine', une référence à Hal 9000.
  • 343 Guilty Spark, du jeu Halo, et sa suite Halo 2
  • 2401 Penitent Tangent, dans Halo 2
  • ADA, du jeu "Zone of the Enders".
  • CABAL (Computer Assisted Bio-engineered Artificial Life-form) dans Command and Conquer: Tiberian Sun, Command and Conquer: Renegade et Command and Conquer: Tiberian Dawn.
  • Central consciousness, ordinateur-gouverneur dans Total Annihilation.
  • Cortana, l'ordinateur de bord du Pillar of Autumn dans Halo: Combat Evolved.
  • Dr. Carroll dans le jeu Perfect Dark sur Nintendo 64.
  • Durga/Melissa/Yasmine l'ordinateur de bord du Apocalypso dans Alternate Reality Game I Love Bees (démos de Halo 2)
  • Durandal, une des trois AI du jeu Marathon
  • EVA, Electronic Video Agent dans Brotherhood of Nod dans Command & Conquer (voir plus haut).
  • Le Catalyseur, une très ancienne IA dans la série de jeux vidéo de science-fiction Mass Effect, qui a créé et contrôle les Moissonneurs, le principal ennemi du jeu.
  • Leela and Durandal (Marathon 2 and Marathon: Infinity), les deux autres AI dans Marathon.
  • Lycoris, le prototype dans le jeu .hack//AI Buster. (2005)
  • La mascotte de l'équipe de basketball "Hectic Hackers" dans "Backyard Basketball".
  • Pokédex base de données de tous les Pokémons apparaissant dans toutes les versions du jeu.(1996)
  • PRISM, "la toute premiere machine sensible" dans le jeu A Mind Forever Voyaging par Steve Meretzky.
  • SHODAN, l'adversaire du joueur dans System Shock et sa suite System Shock 2.
  • Thiefnet computer, Bentley l'ordinateur-tortue dans la série Sly Cooper.
  • Traxus IV, A.I. dans le jeu Marathon
  • Tycho, une AI dans Marathon
  • XERXES l'ordinateur de bord qui est sous le controle de The Many dans le jeu System Shock 2.
  • Aura and Morganna de la série .hack.
  • Xenocidic Initiative, l'ordinateur qui s'est construit lui-même dans Terminal Velocity
  • PETs, (pour PErsonal Terminal) dans Megaman Battle Network.
  • Dvorak,(en hommage a l'informaticien du même nom) dans Tom Clancy's Splinter Cell: Chaos Theory
  • IDA (Intelligence Défensive Automatisée ou EDI en anglais, pour Enhanced Defense Intelligence), dans la série de jeux vidéo de science-fiction Mass Effect. C'est l'intelligence artificielle qui gère le fonctionnement du SSV Normandy SR-2, vaisseau commandé par le Commandant Shepard.

Jeux de société et jeux de rôle[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]