Liste d'entreprises installées à Boulogne-Billancourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Boulogne-Billancourt.

En 2006, avec 936 nouvelles entreprises créées, Boulogne-Billancourt se plaçait comme la ville des Hauts-de-Seine la plus attractive en termes de créations d'emplois, devant les communes de Neuilly-sur-Seine (690 entreprises nouvelles) et d'Asnières-sur-Seine (534 entreprises)[1]. Bien que placée en deuxième position des villes les plus attractives en Île-de-France[2], elle reste très loin derrière Paris, où 28 917 entreprises sont apparues en 2006. La même année, la ville hébergeait plus de 12 000 entreprises, soit le deuxième plus grand parc francilien, après la capitale française[3] (295 420 établissements[1]). Parmi ces entreprises, on compte des sièges sociaux, principales succursales ou sièges France de grands groupes où dominent les acteurs de la communication sous toutes ses formes:

Classement par domaine d'activité[modifier | modifier le code]

Mécanique et construction[modifier | modifier le code]

Chimie et santé[modifier | modifier le code]

Informatique et formation[modifier | modifier le code]

(en novembre 2010, l'annuaire des Pages Jaunes comptabilisait 170 SSII.)

Télécommunication[modifier | modifier le code]

Audiovisuel[modifier | modifier le code]

En novembre 2010, l'annuaire des Pages Jaunes comptabilisait à Boulogne 120 entreprises de production audiovisuelle.

Publicité[modifier | modifier le code]

En août 2010, l'annuaire des Pages Jaunes comptabilisait 121 agences de publicité à Boulogne.

Information et presse[modifier | modifier le code]

Finance, immobilier et jeux d'argent[modifier | modifier le code]

Alimentation[modifier | modifier le code]

    • La Bananeraie de Michel & Augustin (laitages et biscuits)
    • Urban Food (soupes fraiches de la marque Greenshoot, sorbets en tube et pâte à tartiner)
    • Yoplait France (laitages)

Distribution et logistique[modifier | modifier le code]

    • CAT Compagnie d'affrètement et de transport, société de logistique issue de Renault
    • Dorotennis, marque de mode sportive pour femmes, filiale depuis 2008 du groupe californien BCBG Max Azria (Dorothée Bis et Manoukian)
    • Kalidea, plates forme de commerce électronique par abonnement (CanalCE, Mesavantages.net, Fidecity, Tribalista)
    • La Poste (siège) et sa Direction des Clientèles Financières ainsi que le Centre des Mandats et Titres Optiques de Western Union.
    • GIE Les Passages, association de 58 locataires commerçants gérée par Ségécé(6,5 millions de chalands par an, 167 M€ de c.a. en 2010)
    • Maersk, logistique maritime
    • Ünkut, marque de streetwear

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [PDF] « Panorama : Le tissu économique des Hauts-de-Seine », consultable à partir du site des Hauts-de-Seine
  2. Site officiel de Boulogne-Billancourt, « La création d'entreprises », (page consultée le 3 mars 2008)
  3. Site officiel de Boulogne-Billancourt, « Le tissu économique », (page consultée le 3 mars 2008)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Recensement des entreprises boulonnaises de plus de cinquante salariés établi par la Maison de l'Emploi de la ville.