Liste d'enclaves et d'exclaves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette liste recense les enclaves et exclaves des pays du monde.

En géographie politique, une enclave est un territoire totalement entouré par un pays étranger ; une exclave est un territoire qui n'est pas contigu au reste du pays auquel il est politiquement rattaché.

Niveau international[modifier | modifier le code]

Pays enclavés dans un autre[modifier | modifier le code]

Les trois pays suivants sont totalement enclavés à l'intérieur d'un autre :

Les trois pays suivants ne sont pas totalement enclavés à l'intérieur d'un autre car ils possèdent une frontière maritime leur permettant d'accéder aux eaux internationales, mais, étant entourés par un seul pays étranger, ils sont souvent considérés comme enclavés :

Enclaves[modifier | modifier le code]

Frontières nationales[modifier | modifier le code]

Carte de la frontière au niveau des enclaves entre l'Inde et le Bangladesh (le haut de la carte est orienté vers l'est).
Allemagne 
Argentine 
Arménie 
Australie 
Autriche 
Azerbaïdjan 
  • Barkhudarli, enclave en Arménie (occupée par celle-ci depuis 1989).
  • Karki, enclave en Arménie (occupée par celle-ci depuis 1989).
  • Ashagi Askipara, enclave en Arménie (occupée par celle-ci depuis 1989).
  • Yaradullu (en), village possédant deux enclaves en Arménie (occupées par celle-ci depuis 1989).
  • Yukhari Askipara, enclave en Arménie (occupée par celle-ci depuis 1989).
Bangladesh 
Belgique 
Bosnie-Herzégovine 
Croatie 
Chypre 
Émirats arabes unis 
Espagne 
France 
Inde 
Italie 
Kirghizistan 
Malawi 
Oman 
Ouzbékistan 
Pays-Bas 
Russie 
Tadjikistan 
Uruguay 

Frontières maritimes[modifier | modifier le code]

Les régions suivantes sont intégralement entourées de zones de haute mer :

Afrique du Sud 
Australie 
Brésil 
Chili 
États-Unis 
France 
Japon 
Norvège 
Portugal 
Royaume-Uni 
Haute mer 
ces zones de haute mer sont intégralement entourées par la zone économique exclusive d'un pays :

Exclaves n'étant pas des enclaves[modifier | modifier le code]

Frontières terrestres[modifier | modifier le code]

Les exclaves suivantes possèdent au moins une frontière terrestre avec un autre territoire.

Angola 
Azerbaïdjan 
Croatie 
Espagne 
Plazas de soberanía, exclaves au Maroc (qui les revendique) : Ceuta (accessible par la ZEE espagnole), Melilla, îles Alhucemas, Peñón de Vélez de la Gomera, îles Zaffarines
États-Unis 
France 
Oman 
Pays-Bas 
Royaume-Uni 
Timor Oriental 
Russie 

Frontière maritimes[modifier | modifier le code]

Les exclaves suivantes sont des territoires nécessitant de traverser la haute mer ou la zone économique exclusive (ZEE) d'un autre pays pour être rejoints depuis le territoire métropolitain. Les ZEE ne sont pas des zones de souveraineté pleine, mais plutôt de droits souverains et de juridiction fonctionnelle.

Australie 
Danemark 
Équateur 
Espagne 
États-Unis 
France 
Guinée équatoriale 
Inde 
Kiribati 
Norvège 
Pays-Bas 
Portugal 
Royaume-Uni 
Haute mer 
15 zones des océans sont constituées de régions de haute mer entourées par les ZEE de divers pays. 4 de ces zones sont également des enclaves, les 11 autres sont des exclaves formées par les ZEE des pays suivants :

Niveau interne[modifier | modifier le code]

Capitales[modifier | modifier le code]

La liste suivante recense les capitales d'État possédant un statut propre (district fédéral, autonomie, etc.) et enclavée dans une autre entité administrative (par exemple, Paris étant entouré par la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne, elle n'est pas comprise dans cette liste). Elle mentionne entre parenthèses l'entité dans laquelle la capitale est enclavée.

Enclaves administratives intérieures[modifier | modifier le code]

Allemagne 
Le Land de Brême (y compris l'exclave de Bremerhaven) est enclavé dans le land de Basse-Saxe.
Autriche 
Le district de Lienz est séparé du reste du Land de Tyrol par le Land de Salzbourg et le territoire italien.
Belgique 
Espagne 
États-Unis 
France 
Suisse 

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]