Liste d'affaires criminelles françaises

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La liste d'affaires criminelles françaises présente de manière non exhaustive, des affaires criminelles françaises, c'est-à-dire dont le déroulement s'est significativement réalisé en France.

Liste partielle[modifier | modifier le code]

Année[Note 1] Département(s)[Note 2] Affaire Résumé Commentaire Culp.[Note 3]
1358 Paris Affaire Jean Baillet Assassinat de Jean Ier Baillet, trésorier du futur roi Charles V le 14 janvier 1358. CR
1410-1414 Paris Affaire Cabard et Miquelon Série de meurtres – cent quarante-trois, dit-on – attribués à Barnabé Cabard et Pierre Miquelon, et qui auraient été perpétrés rue du Mont-Saint-Hilaire[1].,[2] L'affaire, possédant sans doute un fond de vérité, a donné naissance à la légende, persistante à Paris jusqu'au XIXe siècle, d'un barbier tuant ses victimes avec son rasoir avant d'entreposer les corps dans une cave qu'il partage avec son voisin, pâtissier, réputé pour ses succulents pâtés, qu'il confectionne en fait à partir de la chair des malheureuses victimes…
1419 Seine-et-Marne Affaire Jean sans Peur Assassinat de Jean sans Peur, duc de Bourgogne, par Tanguy du Châtel et Jean Louvet, le 10 septembre 1419 sur le pont de Montereau. CR
1429-1430 Affaire Jeanne d'Arc Hérésie. Jeanne est condamnée au bûcher. Jeanne, réhabilitée, est devenue une héroïne de l'histoire de France, et une sainte de l'Église catholique. IR
1436-1440 Loire-Atlantique Affaire Gilles de Rais Hérésie, sodomie et meurtres de « cent quarante enfants, ou plus » imputés à Gilles de Rais, compagnon de Jeanne d'Arc. Gilles de Rais deviendra au fil des siècles un personnage légendaire, symbolisant le Mal, l'ogre des contes.
1455 Paris Affaire François Villon Mort d'un prêtre, Philippe Sermoise, tué au cours d'une rixe par le poète François Villon, le 5 juin 1455. Villon, de par sa vie chaotique, est le prototype du poète maudit. CR
1572 Paris Affaire Coligny Assassinat de l'amiral de Coligny le 24 août 1572. L'affaire est le prélude au Massacre de la Saint-Barthélemy. CR
1588 Loir-et-Cher Affaire du Duc de Guise Assassinat, sur ordre du roi Henri III, du duc de Guise, le 23 décembre 1588 à Blois. L'affaire inspirera, plus de trois siècles plus tard, un classique (1908) du cinéma muet. CR
1589 Hauts-de-Seine Affaire Jacques Clément Assassinat du roi Henri III le 1er août 1589 à Saint-Cloud. Le roi meurt le lendemain. Le coupable est écartelé. CR
1594 Paris Affaire Jean Châtel Tentative de régicide sur la personne d'Henri IV, le 27 décembre 1594. Châtel est écartelé. L'attentat est cause de l'expulsion des jésuites hors de France. CR
1598 Franche-Comté (région) Affaire Françoise Secrétain Sorcellerie.
1603 ca. Paris, Manche, Ille-et-Vilaine Affaire Ravalet Adultère et inceste. Les coupables sont décapités.
1605 ca.-1611 Bouches-du-Rhône Affaire Gaufridi Sorcellerie. Louis Gaufridi, curé des Accoules, reconnu coupable d'avoir séduit, en utilisant la sorcellerie et la magie, Madeleine Demandolx de La Palud, est brulé vif le 30 avril 1611 à Aix-en-Provence.
1610 Paris Affaire Ravaillac Assassinat du roi Henri IV le 14 mai 1610. Ravaillac est écartelé. CR
1632 Vienne Affaire des Démons de Loudun Ensorcellement du couvent des Ursulines de Loudun par le prêtre Urbain Grandier, qui sera condamné au bûcher.
1646 ca. Doubs Affaire Adrienne d'Heur Sorcellerie.
1665 Paris Affaire Tardieu Meurtre du lieutenant criminel Jacques Tardieu et de son épouse, le 24 août 1665 rue de Harlay[3].,[4]
1667 Hérault Affaire de la Marquise de Ganges Assassinat de Diane de Joannis de Chateaublanc, marquise de Ganges, laquelle meurt le 5 juin 1667 à Ganges. L'affaire inspire notamment une œuvre (1813) du marquis de Sade et un récit d'Alexandre Dumas (ca. 1840). CR
1679-1682 Paris Affaire des Poisons Série d'empoisonnements sous le règne de Louis XIV. La marquise de Brinvilliers est décapitée puis brûlée et La Voisin est condamnée au bûcher. L'affaire a, jusqu'à nos jours, inspiré ou a fait partie de l'intrigue de plusieurs œuvres de fiction.
1689 Paris Affaire Le Brun Meurtre de la dame Mazel le 27 novembre 1689 rue des Maçons. Le Brun, le fidèle domestique, est accusé à tort, et meurt avant que le véritable coupable ne soit découvert et n'avoue[5].
1696-1699 Paris Affaire Tiquet Tentative d'assassinat sur la personne de son mari par Angélique-Nicole Carlier, femme Tiquet, le 8 avril 1699. Une première tentative, trois ans plus tôt, est mise au jour. Malgré les suppliques du mari auprès du roi, madame Tiquet est condamnée à avoir la tête tranchée en place de Grève, l'un de ses hommes de main à la pendaison et l'autre aux galères perpétuelles[6].
1720 ca.-1726 Affaire Deschauffours Établissement d'un « réseau pédophile » et meurtre supposé. Deschauffours, condamné pour « sodomie », est condamné au bûcher.
1730 Var Affaire Girard-Cadière Sorcellerie. Le procès suscite de nombreux commentaires parmi les auteurs de l'époque et les historiens.
1756 ca.-1758 Saint-Domingue Affaire Mackandal Série d'empoisonnements. François Mackandal, un esclave marron, est condamné au bûcher. Mackandal, personnage entouré de légendes, deviendra par la suite un symbole la résistance au système esclavagiste.
1757 Yvelines Affaire Damiens Tentative de régicide sur la personne de Louis XV, le 5 janvier 1757 au Château de Versailles. Damiens est la dernière personne à subir le supplice de l'écartèlement (réservé aux régicides), sous l'Ancien Régime. CR
1761 Haute-Garonne Affaire Calas Suicide de Marc-Antoine Calas le 13 octobre 1761 à Toulouse. Son père, Jean Calas, maquille la scène en meurtre pour éviter que le corps de son fils ne soit « traîné sur la claie ». L'affaire a pour fond le conflit religieux entre protestants et catholiques, et est restée célèbre notamment par l'intervention de Voltaire. IR
1762 Somme Affaire Leroi de Valines Empoisonnement à l'arsenic de plusieurs personnes, dont son père et sa mère qui en meurent, par Charles-François-Joseph Leroi, écuyer, alors âgé de seize ans, de juin à septembre 1762 à Valines. Le jeune homme est condamné au bûcher[7]. CR
1777 Paris Affaire Desrues Empoisonnement (avec du poison mélangé à du chocolat) d'une mère et son fils en janvier et février 1777. Desrues est condamné à la roue en place de Grève, son corps est brûlé et ses cendres dispersées. CR
1779 ca.-1782 Ariège Affaire Ferrage Série de viols dans la région de Cescau. Blaise Ferrage, surnommé l'« ogre de Gargas[8] », qui se serait livré à des actes de cannibalisme, est condamné à la roue et à ce que son corps soit exposé aux fourches patibulaires[9].,[10] L'affaire a donné lieu à des légendes locales.
1785-1792 Eure-et-Loir, Loiret, Loir-et-Cher, Essonne Les Chauffeurs d'Orgères Série de brigandages et de meurtres commis principalement dans la région de la Beauce par une bande organisée de « chauffeurs ». Les « chauffeurs de pâturons » sont des bandes de criminels qui s'introduisaient de nuit chez les gens et leur brûlaient les pieds sur les braises de la cheminée pour leur faire avouer l'endroit où ils cachaient leurs économies. Assez répandue durant l'Ancien Régime, on trouve des exemples de cette pratique jusqu'au XXe siècle. CR
1789 Oise Affaire Billon Attentat coûtant la vie à au moins une vingtaine de personnes, perpétré par l'horloger Louis Michel Rieul Billon, mécontent d'avoir été exclu d'une compagnie d'arquebusiers, le 13 décembre 1789 à Senlis. Billon meurt, avec plusieurs soldats, dans l'explosion de sa maison[11].,[12]
1791 Paris Affaire Pelletier Vol avec violence – la victime reçoit plusieurs coups de couteau – sur la voie publique, le 14 octobre 1791. Pelletier est, après l'adoption du Code pénal de 1791, le premier condamné à mort exécuté au moyen de la guillotine. La foule, habituée à des exécutions capitales pouvant durer parfois des heures, est déçue de la rapidité et de l'efficacité de l'exécution de Pelletier grâce à la toute nouvelle machine, et hue le bourreau Sanson. CR
1793 Paris Affaire Charlotte Corday Assassinat de Marat, député montagnard à la Convention, le 13 juillet 1793. L'affaire inspire notamment un tableau de Louis David, peint en 1793, c'est-à-dire l'année-même du crime. CC
1795-1796 Nord Affaire Moneuse Série de brigandages et de meurtres commis par des « chauffeurs » dans le Nord et l'actuelle province belge du Hainaut. CD
1796 Seine-et-Marne Affaire du Courrier de Lyon Attaque de la malle-poste allant de Paris à Lyon, dans la nuit du 27 au 28 avril 1796 près de Vert-Saint-Denis, au cours de laquelle deux postillons sont tués. Trois hommes sont condamnés à mort et guillotinés. L'affaire, survenue à l'époque du Directoire, débouche, avec l'exécution de Joseph Lesurques, sur ce qui semble être une erreur judiciaire, et devient un symbole d'une justice expéditive et approximative. Elle est à l'origine d'un arrêté de décembre 1868 concernant le bénéfice du doute et la réhabilitation des condamnés reconnus innocents après leur mort[13]. Plusieurs œuvres s'en sont inspirées, dont un film, sorti en 1937.
1804 Vosges Affaire des Cardinaux de Vittel Suspicion de meurtres, suite à la découverte d'ossements le 10 mars 1804 à Vittel. Cinq membres d'une famille sont reconnus coupables et sont exécutés. Selon des avis d'experts contemporains, les ossements retrouvés auraient été, en fait, très anciens et auraient daté de l'époque mérovingienne. IR
1805-1830 Ardèche L'Auberge rouge Série d'assassinats qui auraient été commis sur des voyageurs par les époux Pierre et Marie Martin, propriétaires d'une auberge à Peyrebeille, commune de Lanarce. L'affaire inspire notamment un film de Claude Autant-Lara en 1951 (et un autre remake en 2007). CD
1814-1820 Rhône Affaire Lelièvre Usurpation d'identité, empoisonnement supposé de ses épouses successives, et enlèvement d'enfant. Pierre Étienne Gabriel Lelièvre, dit Chevallier, est condamné à l'échafaud[14].,[15]
1814 Paris Affaire Dautun Meurtre de Jeanne-Marie Dautun le 16 juillet 1814 rue de la Grange-Batelière no 7 et, en novembre de la même année, d'Auguste Dautun, dont le corps est dépecé et dont les morceaux sont retrouvés dispersés dans Paris. Charles Dautun, neveu de la première et frère de la seconde victime, est reconnu coupable[16].,[17]
1817 Aveyron Affaire Fualdès Assassinat sauvage d'Antoine Bernardin Fualdès, ancien procureur impérial du département de l'Aveyron, le 19 mars 1817 à Rodez[18]. L'affaire défraye la chronique judiciaire de la France de la Restauration. S'y mêlaient des considérations politiques, puisque la victime était accusée d'être bonapartiste, que ses agresseurs étaient dans la mouvance royaliste et que le premier procès les condamnant à mort fut cassé à la fin de l'année 1817. Victor Hugo en parle dans Les Misérables et Balzac y fait également allusion. CD
1820 Paris Affaire Louvel Assassinat du duc de Berry, dans la nuit du 13 au 14 février 1820[19]. CC
1822 Isère Affaire du Curé Mingrat Viol et assassinat de Marie Gérin épouse Charnalet par le curé Antoine Mingrat, la nuit du 8 au 9 mai 1822 dans le presbytère de Saint-Quentin. Condamné à mort par contumace, Mingrat trouve refuge en Sardaigne[20].
1823 Hauts-de-Seine Affaire Castaing Assassinat crapuleux, par empoisonnement, d'Auguste Ballet, le 1er juin 1823 à Saint-Cloud. CD
1824 Essonne Affaire Léger Meurtre d'une fillette de douze ans, Aimée-Constance Debully, accompagné d'acte d'anthropophagie, commis par Antoine Léger, le « loup-garou de la grotte Charbonnière », le 10 août 1824 à Itteville (ancien département de Seine-et-Oise)[21].
1824 Paris Affaire Papavoine Meurtre, sous les yeux de leur mère, de Charles et Auguste Gerbod – ou Gerbault –, âgés respectivement de six et cinq ans, le 10 octobre 1824 dans le bois de Vincennes. Louis-Auguste Papavoine, reconnu coupable du crime, est condamné à l'échafaud[22].,[23]
1825 Indre-et-Loire Affaire Courier Assassinat du pamphlétaire Paul-Louis Courier, le 10 avril 1825 près de Véretz[24]. L'affaire inspire un film, sorti en 1949. CC
1825 Paris Affaire Cornier Meurtre par une domestique d'une fillette de dix-neuf mois, le 4 novembre 1825 rue de la Pépinière. Déclarée coupable d'homicide volontaire commis sans préméditation, Henriette Cornier est condamnée aux travaux forcés à perpétuité et à la flétrissure[25].,[26]
1827 Paris Affaire de l'Abbé Contrafatto Abus sexuels sur une fillette de cinq ans, Hortense Le Bon, le 29 juillet 1827 rue Coquenard no 9. Dom Giuseppe (Joseph) Contrafatto, un Sicilien, est condamné aux travaux forcés à perpétuité et à la flétrissure[27].
1827 Paris Affaire Ulbach Assassinat d'Aimée Millot, bergère d'Ivry, par Honoré Ulbach, le 25 mai 1827[28]. L'affaire a notamment inspiré Victor Hugo. CC
1829-1831 Ardennes, Yvelines Affaire Benoît Assassinat de sa mère le 9 novembre 1929 à Vouziers et, le 22 juillet 1831 à Versailles, de son compagnon (à lui), auquel il se serait confié du meurtre et qui l'aurait fait chanter, par Théodore Frédéric Benoît, un jeune homme de dix-neuf ans[29].,[30] Condamné pour parricide, Benoît évite d'avoir le poignet coupé – peine qui vient d'être abolie pour ce type de crime –, et est conduit à l'échafaud les pieds nus et en chemise, et la tête couverte d'un voile noir. L'affaire inspire en 1995 la pièce Hyènes de Christian Siméon.
1829-1835 Yvelines, Seine Affaire Lacenaire Série de vols et meurtres. Le personnage de Lacenaire, poète-assassin, est évoqué, notamment, dans le film de Marcel Carné Les Enfants du paradis (1945), et sa vie en inspire un autre, sorti en 1990. CC
1832 ? Affaire Claude Gueux L'affaire inspire une nouvelle à Victor Hugo. CD
1833-1851 Morbihan Affaire Jégado Série d'assassinats par empoisonnement commis en Bretagne. CC
1835 Calvados Affaire Pierre Rivière Meurtre par un jeune paysan normand de sa mère, sa sœur et son frère, à coups de serpe, le 3 juin 1835. L'affaire donne lieu à une des premières tentatives d'explication clinique scientifique d'un crime. Un mémoire écrit par Rivière fait l'objet, en 1973, d'un séminaire dirigé par Michel Foucault, qui donne lieu à un ouvrage collectif. Le récit est adapté au cinéma en 1976 sous le titre Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma sœur et mon frère…. CC
1835 Paris Affaire Fieschi Attentat dirigé contre Louis-Philippe et la famille royale, coûtant la vie à dix-huit personnes, le 28 juillet 1835, boulevard du Temple. CD
1836 Paris Affaire Alibaud Tentative d'assassinat du roi Louis-Philippe, le 25 juin 1836 aux Tuileries. CC
1838 Paris Affaire Soufflard et Lesage Meurtre de Mme Renault, le 5 juin 1838 rue du Temple no 31[31].
1838 Ain Affaire Peytel Assassinat supposé de l'épouse d'un critique littéraire et de son domestique, le 1er novembre 1838 à Belley. Peytel, malgré le soutien, entre autres, d'Honoré de Balzac et Alphonse de Lamartine, sera conduit à l'échafaud. CD
1840 Corrèze Affaire Lafarge Empoisonnement d'un homme par son épouse le 14 janvier 1840 à Beyssac. CD
1847 Gironde Affaire Lesnier Mort suspecte de Claude Gay, un septuagénaire, en novembre 1847 à Le Fieu. L'instituteur Jean-François Lesnier est reconnu coupable du crime[32]. Lesnier échappe de peu à la peine de mort et est envoyé au bagne durant sept ans avant d'être rejugé et acquitté en 1855.
1850 Saône-et-Loire Affaire Montcharmont Meurtres de deux personnes, dont un policier, à deux jours d'intervalle, par un braconnier de Saint-Prix. CC
1855-1861 Ain Affaire Dumollard Série de viols et d'assassinats de jeunes domestiques dans la Côtière de l'Ain. CC
1857 Paris Affaire Verger Assassinat de l'archevêque de Paris par un prêtre, le 3 janvier 1857. CD
1859 Rhône Affaire des Assassins de Saint-Cyr Viol et triple meurtre sur les personnes des dames Gayet, dans la nuit du 14 au 15 octobre 1859 à Saint-Cyr-au-Mont-d'Or. CD
1867 Seine-et-Marne Affaire Avinain Assassinat d'Isidore Vincent et d'un dénommé Duguet. L'affaire est restée célèbre pour la phrase « Messieurs, n'avouez jamais ! N'avouez jamais ! », prononcée par Avinain avant son exécution. CD
1869 Haut-Rhin Affaire Troppmann « Massacre de Pantin » : meurtre de huit membres de la famille Kinck. Le souvenir de l'affaire se conserve durant plusieurs décennies. Redureau, en 1913, étant par exemple baptisé, après ses crimes, le « Troppmann de quinze ans »[33]. CC
1870 Dordogne Affaire de Hautefaye Torture et mise à mort par immolation d'Alain de Monéys, le 16 août 1870 à Hautefaye, par plusieurs villageois. L'affaire se situe dans le contexte de la guerre franco-allemande et des passions exacerbées qu'elle a provoquées dans la population d'une petit village, à la suite d'un malentendu. CD
1877-1884 Savoie, Paris, Seine-Saint-Denis Affaire Albert Pel Série d'assassinats par empoisonnement. Pel, reconnu coupable d'un seul meurtre, est soupçonné d'en avoir commis quatre autres. CD
1877-1901 Vienne Affaire Monnier La « séquestrée de Poitiers » : séquestration par sa mère durant vingt-quatre ans, dans des conditions épouvantables, de Blanche Monnier. L'affaire n'est découverte que le 23 mai 1901[34]. La chronique de l'affaire est relatée par André Gide en 1930.
1880 Paris Affaire Menesclou Viol et meurtre d'une fillette de quatre ans, dont le corps est ensuite dépecé et en partie brûlé, par un jeune homme d'une vingtaine d'années, Louis Menesclou, le 15 avril 1880 rue de Grenelle[35].
1882 Yvelines Affaire Fenayrou « Crime du Pecq » : assassinat de Louis Aubert par les Fenayrou. CD
1887 Paris Affaire Pranzini « Triple assassinat de la rue Montaigne » : meurtres crapuleux de deux femmes et une fillette le 18 mars 1887. L'affaire reste associée à Thérèse Martin, future sainte Thérèse de Lisieux et future docteur de l'Église, qui pria, avant son entrée au carmel, dans l'espoir de la conversion de Pranzini avant son exécution, et pour laquelle cette expérience sera déterminante. CD
1889 Paris Affaire Gouffé « Malle sanglante de Millery » : assassinat crapuleux, le 26 juillet 1889, de Toussaint-Augustin Gouffé, huissier, par le couple Michel Eyraud et Gabrielle Bompard. L'affaire figure, avec ses rebondissements donnant lieu à des « scoops » avant la lettre du Petit Parisien, parmi les plus médiatisées de la seconde moitié du XIXe siècle en France. CC
1891-1892 Paris Affaire Ravachol Série d'attentats anarchistes. CC
1892-1894 Paris Affaire Émile Henry Attentats anarchistes, le 8 novembre 1892 rue des Bons-Enfants et, le 12 février 1894, au café Terminus, gare Saint-Lazare.
1894-1898 Ain, Allier, Ardèche, Côte-d'Or, Drôme, Haute-Loire, Isère, Rhône, Savoie, Tarn, Var Affaire Vacher Série de meurtres commis dans le sud-est de la France entre mai 1894 et juin 1897. Condamné en 1898 pour un seul meurtre – celui du jeune Victor Portalier, le 31 août 1895, à Bénonces dans l'Ain –, Vacher, surnommé le « Tueur de bergers », avouera en tout onze meurtres, et il sera soupçonné d'en avoir commis une trentaine, voire plus. L'affaire donne l'occasion d'effectuer l'un des premiers exemples de profilage criminel. Pendant le déroulement de l'affaire, une loi est votée, obligeant d'avertir le suspect de son droit à requérir les services d'un avocat durant la procédure[Note 4]. L'affaire a donné lieu à des débats sur le thème « santé mentale et criminalité » et interroge sur la problématique du vagabondage à la fin du XIXe siècle. L'affaire a notamment inspiré, en 1976, le film Le Juge et l'Assassin. CC
1894 Rhône Affaire Caserio Assassinat du président Sadi Carnot le 24 juin 1894 à Lyon. Le président meurt le lendemain. CC
1898-1906 Pas-de-Calais La Bande Pollet Meurtres, vols, rackets, torture et autres méfaits dans le nord de la France et en Belgique. CD
1901 Var, Alpes-Maritimes Affaire Vidal Agressions, meurtres d'une prostituée et d'une employée de magasin par Henri Vidal, un hôtelier d'Hyères[36].
1902-1920 Paris Les Apaches[Note 5] Gangstérisme. Les Apaches, du moins, en 1902, la rivalité entre Leca et Manda, deux souteneurs, autour de la figure d'Amélie Élie, une prostituée, inspirent le film Casque d'or (1952) de Jacques Becker. CR
1905-1908 Drôme Les Chauffeurs de la Drôme Actes de brigandage suivis d'assassinats entre Valence et Romans-sur-Isère. CC
1907 Paris Affaire Soleilland Viol et meurtre d'une fillette de onze ans, Marthe Erbelding, le 31 janvier 1907. L'affaire ravive le souvenir de l'affaire Menesclou, vingt-sept ans auparavant. Soleilland est condamné à mort, mais gracié par le président Armand Fallières, abolitionniste, ce qui déchaîne la presse et la colère populaire. L'affaire aurait eu pour conséquence de repousser de trois quarts de siècle l'abolition de la peine de mort, qui était alors débattue au Parlement et portée entre autres par Jean Jaurès et Aristide Briand. CC
1910 Seine-Maritime Affaire Jules Durand Meurtre, au cours d'une rixe ayant pour cadre une grève, le 9 septembre 1910, de Louis Dongé, qui meurt le lendemain. Durand, un syndicaliste, est dans un premier temps condamné à mort, puis finalement innocenté. L'affaire fera grand bruit dans le monde ouvrier havrais au début du XXe siècle, suscitant les réactions, entre autres de Jean Jaurès et Anatole France. L'un des avocats de Durand est le futur président René Coty. ID
1910 Paris Affaire Liabeuf Assassinat d'un policier, le 8 janvier 1910, par un cordonnier s'estimant avoir été condamné à tort pour proxénétisme. L'affaire suscite dans la capitale une fièvre « liabouviste », les anarchistes et une frange du mouvement social y voyant un crime politique, au contraire de l'essentiel de la presse. CC
1911-1912 Paris, Val-de-Marne, Val-d'Oise, Oise La Bande à Bonnot Série de braquages et de meurtres. Les méfaits de la bande inspirent notamment un film, sorti en 1968. CC
1913 Loire-Atlantique Tuerie du Landreau Meurtre de sept personnes le 30 septembre 1913, dans le village de Bas-Briacé, commune du Landreau. Un adolescent de quinze ans, Marcel Redureau, avoue être l'auteur des faits[33]. L'affaire intéresse notamment Gide, qui publie à son sujet en 1930 un recueil de documents
1914 Paris Affaire Caillaux Assassinat du directeur du Figaro Gaston Calmette, le 16 mars 1914, par l'épouse de Joseph Caillaux, irritée par une campagne de presse dirigée contre son mari, ministre des Finances du gouvernement Doumergue. Le président de la République fait une déposition au cours du procès. Henriette Cailleaux sera finalement acquittée, son crime étant considéré comme un crime passionnel. ID
1914 Paris Affaire Raoul Villain Assassinat du leader socialiste Jean Jaurès, le 31 juillet 1914. ID
1915-1919 Yvelines Affaire Landru Assassinat de onze femmes entre février 1915 et janvier 1919 à Vernouillet et à Gambais. L'affaire inspire notamment Monsieur Verdoux (1947), film de Charlie Chaplin et, plus explicitement, un film de Claude Chabrol, sorti en 1963. CD
1923 Ille-et-Vilaine ?, Paris ? Affaire Seznec Disparition du notable Pierre Quéméneur dans la nuit du 25 au 26 mai 1923. CD
1925 Bouches-du-Rhône Affaire Sarrejani Meurtre par un avocat escroc de l'un de ses complices et de la maîtresse de celui-ci le 20 août 1925 dans la région d'Aix-en-Provence. L'affaire inspire un film, sorti en 1974. CC
1927-1949 Vienne Affaire Marie Besnard Mort, à Loudun, de plusieurs personnes qu'une femme est soupçonnée d'avoir empoisonnées à l'arsenic. ID
1932 Paris Affaire Gorgulov Assassinat du président Paul Doumer le 6 mai 1932. CC
1933 Sarthe Affaire Papin Meurtre, par deux employées de maison, de leur patronne et de sa fille le 2 février 1933 au Mans. L'affaire, dans laquelle on a pu voir un drame lié à la lutte des classes sociales, aurait notamment inspiré la pièce Les Bonnes de Jean Genet. CC
1933 Paris Affaire Violette Nozière Empoisonnement des membres de sa propre famille par une jeune femme, le 21 août 1933. L'affaire a notamment inspiré, en 1977, un film de Claude Chabrol. CD
1934 Haute-Savoie Affaire Stavisky Mort dans des circonstances suspectes d'Alexandre Stavisky, le 8 janvier 1934 à Chamonix. L'affaire entraîne un scandale politico-financier et contribue à la chute du gouvernement Camille Chautemps et au déclenchement des émeutes antiparlementaires du 6 février 1934. Elle inspire un film d'Alain Resnais, sorti en 1974. AS
1937 Yvelines, Seine-et-Marne Affaire Weidmann Enlèvements et meurtres de six personnes, du 21 juillet au 27 novembre 1937. Weidmann est le dernier à avoir été guillotiné en public en France. CC
1938 Ille-et-Vilaine Affaire Pilorge Meurtre d'un jeune Mexicain, Nestor Escudero, par Maurice Pilorge le 6 août 1938 dans un hôtel de Dinard. Pilorge est guillotiné à Rennes le 4 février 1939. L'affaire, qui semble avoir marqué l'écrivain Jean Genet, est mentionnée – du moins le nom de Pilorge –, notamment dans Notre-Dame-des-Fleurs.
1940-1943 Manche Affaire Marie-Louise Giraud Vingt-sept avortements illégaux dans la région de Cherbourg. Giraud est la seule femme – mais non la seule personne[37] – à avoir été guillotinée pour ce motif en France. CC
1941-1944 Paris Affaire Petiot Assassinat de vingt-sept personnes durant l'Occupation, à Paris. L'affaire inspire notamment un film, sorti en 1990. CC
1944 Paris Affaire Bernardy de Sigoyer Assassinat de l'épouse d'un riche Parisien par celui-ci, en mars 1944. CD
1945-1951 Paris Gang des Tractions Avant Gangstérisme. Pierre Loutrel, dit « Pierrot le Fou », Émile Buisson, René Girier, dit « René la Canne »… Le gang inspire plusieurs films, dont Le Bon et les Méchants en 1976 et René la Canne en 1977. CR
1946 Indre Affaire Carteron Assassinat de la famille Carteron le 21 juillet 1946 aux « Ajoncs-Barrats » (Bommiers). NL
1946 Indre Affaire Mis et Thiennot Assassinat d'un garde-chasse le 29 décembre 1946 à Mézières-en-Brenne. CD
1947 Maine-et-Loire Affaire Leloy Assassinat, à coups de hache, d'un homme par son épouse le 10 décembre 1947 à Baugé. CC
1951 Paris Affaire Dubuisson Assassinat de son fiancé par une étudiante en médecine, Pauline Dubuisson, le 17 mars 1951. CC
1951 Loiret Affaire Chevallier Assassinat, par sa femme jalouse, du député et secrétaire d'État Pierre Chevallier, le 12 août 1951 à Orléans. ID
1952 Alpes-de-Haute-Provence Affaire Dominici Meurtre de trois membres d'une famille anglaise, Jack, Anne et Elizabeth Drummond, dans la nuit du 4 au 5 août 1952 à Lurs. L'affaire inspire notamment un film de 1973, avec Jean Gabin dans le rôle du patriarche Gaston Dominici. NL
1954 Paris Affaire Fesch Braquage suivi du meurtre d'un gardien de la paix, commis le 25 février 1954. Depuis son exécution au moyen de la guillotine, Fesch est considéré par certains catholiques comme un exemple de rédemption. CC
1954-2007 Var, Alpes-Maritimes Affaire Millet Le 3 avril 1954 à Hyères Albert Millet assassine Elisa Maggiorana la tante son amoureuse Paulette 15 ans. Le 13 juin 1979 il tue à coup de poignard sa femme Fernande Valentin aide-soignante. Le 17 février 2002 à Nice il blesse à coup de poignard sa compagne Gisèle. En novembre 2007 à Hyères, il blesse sa compagne Chantal et abat son amant Christian Fernandez 41 ans, et suicide peu après. CC
1956 Meuse Affaire du Curé d'Uruffe Assassinat par le prêtre catholique Guy Desnoyers de sa maîtresse de dix-neuf ans, enceinte de ses œuvres, le 3 décembre 1956 sur la route qui mène à Pagny-la-Blanche-Côte. CC
1959 Seine-et-Marne, Val-de-Marne Affaire Georges Rapin Crimes perpétrés par « Monsieur Bill ». CC
1961-1979 Affaire Jacques Mesrine Gangstérisme. CR
1961 Rhône Affaire Deveaux Assassinat d'une fillette de sept ans le 7 juillet 1961 à Bron-Parilly dans la proche banlieue lyonnaise. Cas d'erreur judiciaire : Deveaux, rejugé, est acquitté en 1969. Le second procès est à l'origine en France de la loi sur l'indemnisation des personnes acquittées, relaxées ou bénéficiaires d'un non-lieu, ayant subi une détention qui a provoqué pour elles un préjudice d'une particulière gravité. ID
1964 Essonne Affaire Lucien Léger Meurtre de Luc Taron, onze ans, le 27 mai 1964 dans les bois de Verrières-le-Buisson. CD
1965 Paris Affaire Ben Barka Enlèvement de l'homme politique marocain Mehdi Ben Barka, le 29 octobre 1965. AS
1966 Cher Affaire Monique Case « Affaire du Bois Bleu » : assassinat de Georges Ségretin, chef de bureau à la Société générale, à La Guerche. Monique Case se voit accusée du meurtre et est détenue plus d'un mois avant que le véritable assassin, Ernest Rodrigues, ne soit démasqué. IC
1967 Moselle Affaire Volz Viol et meurtre de Solange Kintzinger, âgée de neuf ans, le 13 mars 1967 à Basse-Yutz. CC
1967 Somme Affaire Olivier Meurtre par un ouvrier agricole des deux enfants Demarle, Pierrette et Lucien, âgés respectivement de douze et dix ans, le 17 juin 1967 à Amiens. CC
1967 Yvelines Affaire Maillart Enlèvement et assassinat d'Emmanuel Maillart, sept ans, par un adolescent de quinze ans, le 4 décembre 1967 à Versailles. CC
1969 Paris Affaire de la Pharmacie Delaunay Braquage sanglant de la pharmacie Delaunay, coûtant la vie à deux personnes et en blessant deux autres, le 19 décembre 1969. Pierre Goldman, reconnu coupable dans un premier temps, voit l'arrêt de la cour d'assises cassé. Il sera assassiné dix ans plus tard. À la suite du procès Goldman, des personnalités intellectuelles ou artistiques de gauche, telles que Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Simone Signoret ou Maxime Le Forestier – qui écrira sur lui sa chanson La Vie d'un homme – prennent fait et cause pour lui. CD
1971-1993 Cher, Pyrénées-Orientales, Aude Affaire Patrick Tissier Série de viols et meurtres. CC
1971 Aube Affaire Buffet et Bontems Prise d'otages, dont deux sont exécutés, le 21 septembre 1971 à la prison de Clairvaux. L'affaire, qui débouche en 1972 sur l'exécution des deux hommes, Buffet et Bontems, aura une influence sur l'un des deux avocats de ce dernier, Robert Badinter, convaincu que son client n'a tué personne, et qui sera moins de dix ans plus tard le principal artisan de l'abolition de la peine de mort en France. CC
1971 Alpes-Maritimes Affaire Ben Yanes L'« Égorgeur de Gattières » : agression d'une mère et meurtre de sa petite fille de sept ans le 28 septembre 1971. CC
1972 Pas-de-Calais Affaire de Bruay-en-Artois Assassinat de Brigitte Dewèvre, seize ans, le 6 avril 1972. Des militants d'extrême gauche profitent de l'appartenance à la bourgeoisie de deux suspects mis en cause pour transformer cette affaire en symbole de la lutte des classes dans une région touchée alors par la fermeture des mines de charbon, mais les deux suspects sont finalement libérés, faute de preuves. AS
1972 Seine-Saint-Denis Procès de Bobigny Avortement d'une jeune fille mineure suite à un viol, à l'époque où l'avortement est encore pénalisé. L'affaire connaît un énorme retentissement et contribue à l'évolution vers la dépénalisation (1975) de l'interruption volontaire de grossesse. CD
1973-1976 Oise Affaire Barbeault Série de meurtres commis par Marcel Barbeault, le « Tueur de l'ombre », dans la région de Nogent-sur-Oise. CC
1974 Bouches-du-Rhône Affaire Ranucci Meurtre de Marie-Dolorès Rambla, huit ans, le 3 juin 1974 à Marseille. L'affaire a inspiré le livre, adapté au cinéma, Le Pull-over rouge, instillant le doute quant à la culpabilité de Ranucci, lequel livre (et film) a pu peser dans les débats concernant l'abolition de la peine de mort en France, et en tout cas sur l'opinion. CD
1974 Bouches-du-Rhône Affaire Djandoubi Enlèvement, torture et meurtre d'Élisabeth Bousquet en juillet 1974 dans la région de Marseille. Djandoubi est le dernier condamné à mort exécuté en France. CC
1975 Charente-Maritime Affaire Mauvillain Meurtre d'une dame âgée le 9 janvier 1975 à La Rochelle. Condamné à dix-huit ans de réclusion fin 1975, Mauvillain est rejugé et acquitté dix ans plus tard. IC
1975 Rhône Affaire du Juge Renaud Assassinat du juge François Renaud le 3 juillet 1975 à Lyon. Renaud est le premier magistrat à être assassiné depuis l'Occupation en France. Sa vie a inspiré le film Le Juge Fayard dit Le Shériff (1977). NL
1975 Vaucluse Tuerie de La Goulue Tuerie de la crêperie La Goulue à Avignon, le 14 avril 1975, coûtant la vie à cinq personnes, le couple de gérants et trois clients. Le crime ne sera jamais élucidé. AS
1975 Nord Affaire Carrein Meurtre de la petite Cathy, huit ans, le 27 octobre 1975 à Arleux. Avant-dernier condamné à mort exécuté, peu avant Djandoubi. CC
1976 Aube Affaire Patrick Henry Enlèvement et meurtre de Philippe Bertrand, huit ans, le 30 janvier 1976 à Troyes. « La France a peur ». Affaire centrale dans les débats concernant l'abolition (1981) de la peine de mort en France. CC
1976 Paris Affaire De Broglie Assassinat commandité du député Jean de Broglie le 24 décembre 1976. CD
1976 Isère Affaire Matencio Enlèvements et meurtres de Christian Leroy chauffeur de car 24 ans, Muriel Trabelsi mère célibataire 21 ans, le 22 juin 1976 à Grenoble, puis Olga 21 ans, par Joël Matencio. Il a prétendu agir pour le compte du groupe terroriste imaginaire "Brigades Rouges groupe 666". CD
1977 Alpes-Maritimes Affaire Le Roux Disparition d'Agnès Le Roux, riche héritière d'un casino à Nice. Le corps n'a jamais été retrouvé. L'affaire inspire un film d'André Téchiné, sorti en 2014. CD
1978 Paris Affaire Empain Enlèvement le 23 janvier 1978 à Paris, suivi de sa séquestration jusqu'au 28 mars, du baron Empain, riche héritier et président du groupe Empain-Schneider. CC
1978 Seine-Maritime Affaire Duprat Assassinat, dans un attentat à la voiture piégée, de l'homme politique d'extrême-droite François Duprat, le 18 mars 1978 près de Caudebec-en-Caux. AS
1978 Bouches-du-Rhône Tuerie du Bar du Téléphone « Massacre de la Saint-Gérard » : fusillade, coûtant la vie à dix personnes, le 3 octobre 1978 à Marseille. AS
1978-1979 Oise Affaire Lamare Le « Tueur de l'Oise » : série de meurtres commis par Alain Lamare, gendarme modèle. NL
1979-1987 Paris, Yvelines Action directe Série d'attentats et d'assassinats, dont ceux de Georges Besse et du général René Audran, par un groupe terroriste. CD
1979-1988 Bouches-du-Rhône, Gard Affaire Tangorre Une série de viols de 1979 à 1981 à Marseille, puis 2 viols en 1988 près de Nîmes. L'affaire est très médiatisée, et des intellectuels prennent la défense de Tangorre, parmi lesquels Pierre Vidal-Naquet, Marguerite Duras et Françoise Sagan ou les hommes politiques Robert Badinter, Albin Chalandon, Jean-Claude Gaudin ou Dominique Baudis. Tangorre récidivera, montrant qu'ils semblent avoir eu tort. CD
1979-1998 Vosges, Haut-Rhin Affaire Fruminet Meurtre de trois femmes, la première en 1979, la deuxième et la troisième en novembre 1998. CC
1979 Paris Affaire Goldman Assassinat de Pierre Goldman – jugé dix ans plus tôt dans l'Affaire de la Pharmacie Delaunay – le 20 septembre 1979. AS
1979 Yvelines Affaire Boulin Suicide suspect du ministre du Travail du gouvernement Barre retrouvé mort le 30 octobre 1979 dans un étang de la forêt de Rambouillet. NL
1979-1980 Hérault, Var Affaire Recco Meurtre de trois caissières en décembre 1979 à Béziers et de trois autres personnes, dont une fillette de onze ans, en janvier 1980 à Carqueiranne. CC
1980-1987 Marne Les Disparus de Mourmelon Disparition de jeunes appelés. L'adjudant Pierre Chanal, principal suspect, se suicide à l'aube de son procès. CC
1980 Paris Affaire Althusser Meurtre de son épouse par le philosophe Louis Althusser, le 16 novembre 1980. ID
1981-1986 Paris Le Gang des Postiches Série de braquages avec prise d'otages par des gangsters déguisés du 6 octobre 1981 au 14 janvier 1986. CC
1981-1997 Paris Affaire Guy Georges Le « tueur de l'Est parisien » : série de sept assassinats de femmes. CC
1981 Paris Affaire Sagawa Assassinat d'une étudiante néerlandaise, suivi d'actes de cannibalisme par Issei Sagawa, surnommé le « Japonais cannibale », le 11 juin 1981. Considéré comme malade par les experts psychologues français, Sagawa est renvoyé dans son pays d'origine où, libre, il parvient à exploiter la publicité faite à son crime. NL
1981 Bouches-du-Rhône Tuerie d'Auriol Exécution de Jacques Massié, chef du Service d'action civique des Bouches-du-Rhône, et de toute sa famille – en tout sept personnes, dont un enfant – le 18 juillet 1981 près d'Auriol. L'affaire, qui se situe dans le contexte de la victoire des socialistes aux élections de 1981, précède de peu la dissolution du Service d'action civique. CC
1981 Bouches-du-Rhône Affaire du Juge Michel Assassinat du juge d'instruction Pierre Michel le 21 octobre 1981 à Marseille. CD
1982-1992 Haute-Corse Le Gang de la Brise de mer Série de braquages. AS
1982 Bouches-du-Rhône Affaire Marletta Viol et meurtre de Christelle Bancourt, une fillette de douze ans, en juin 1982 à Marseille. CD
1982 Paris Attentat de la Rue des Rosiers Attentat antisémite visant un restaurant de la rue des Rosiers, le 9 août 1982. AS
1983-1987 Meurthe-et-Moselle Affaire Jacques Maire Disparition de deux femmes en 1983 et en 1985, et meurtre d'une troisième en 1987 dans la région de Dombasle-sur-Meurthe. Soupçonné, Jacques Maire est acquitté au terme d'un troisième procès. ID
1983 Vaucluse Tuerie du Sofitel d'Avignon[38] Tuerie ayant eu lieu dans la nuit du 4 au 5 août 1983 à Avignon, coûtant la vie à sept personnes.
1983 Haute-Corse Affaire Massimi Assassinat du secrétaire général de la Haute-Corse Pierre-Jean Massimi le 13 septembre 1983. AS
1983 Gironde, Paris Affaire Cardon Meurtre du couple Aran en octobre 1983 à Pessac, suivi en novembre à Paris du meurtre d'un policier et, peu de temps après, d'une prise d'otages. CC
1983 Tarn-et-Garonne Affaire Habib Grimzi Meurtre d'un touriste algérien par défenestration d'un train, le 14 novembre 1983 à Castelsarrasin, par trois candidats à l'engagement à la Légion étrangère, pour des motifs racistes. Le film Train d'enfer réalisé par Roger Hanin, sorti au cinéma en 1985, relate cette affaire. CC
1984 Vosges Affaire Grégory Meurtre de Grégory Villemin, quatre ans, retrouvé ligoté dans la rivière La Vologne. Un suspect, membre de la famille, est par la suite abattu par le père de la victime, puis la mère de la victime est à son tour suspectée d'avoir tué son enfant. L'affaire Grégory, du fait de l'atrocité du crime et avec ses multiples rebondissements, est sans doute l'affaire criminelle la plus médiatisée de la seconde moitié du XXe siècle en France, et reste à ce jour une énigme. L'affaire suscite notamment l'intérêt de l'écrivain Marguerite Duras qui, se montrant persuadée de la culpabilité de la mère de la victime, justifie en même temps l'acte dont elle la suppose coupable. NL
1984-1987 Paris Affaire Thierry Paulin et Mathurin Série d'assassinats, d'une vingtaine de vieilles dames, du 5 octobre 1984 au 25 novembre 1987 dans la région parisienne. Paulin, atteint par le sida, meurt avant de pouvoir être jugé. L'affaire inspire un film, sorti en 1994. CC
1984-1992 Var, Finistère, Vaucluse, Moselle, Alpes-de-Haute-Provence Affaire Heaulme Le « Routard du crime » : série d'au moins huit assassinats. CC
1984 Paris Affaire Subra-Hattab-Sarraud Assassinats crapuleux de deux hommes, le 7 et le 17 décembre 1984, par deux jeunes gens, une jeune fille leur servant d'« appât ». L'affaire inspire un livre, L'Appât, dont est tiré un film du même titre, sorti en 1995. CC
1985 Meurthe-et-Moselle Affaire Weber Meurtre de Bernard Hettier par son ancienne maîtresse en juin 1985. CD
1985 Paris Affaire Cons-Boutboul Assassinat commandité de Jacques Perrot par sa belle-mère Marie-Elisabeth Cons-Boutboul, le 27 décembre 1985. CD
1985-1986 Charente, Somme, Tarn-et-Garonne Affaire Bourdin-Fasquel Enlèvement, séquestration et viol de sept jeunes femmes, dont deux sont assassinées, entre décembre 1985 et février 1986. CC
1986-1988 Savoie, Haute-Savoie, Var Affaire Succo Série de crimes (meurtres, viols, cambriolage) commis en Savoie par l'Italien Roberto Succo, une première fois interné en Italie pour avoir tué son père et sa mère. L'affaire inspire notamment une pièce de Koltès, créée en 1990, et un film, sorti en 2001. CR
1986 Moselle Affaire Dils Meurtre de deux enfants, Cyril Beining et Alexandre Beckrich, le 28 septembre 1986 à Montigny-lès-Metz. Patrick Dils, d'abord reconnu coupable du crime, est finalement acquitté, l'erreur judiciaire ayant été reconnue. La présence probable de Francis Heaulme sur les lieux du crime permet, en tant qu'élément nouveau, à Dils d'être libéré au bout de quinze années de détention, bien que Heaulme n'ait jamais avoué le meurtre des deux garçons. IC
1987 Hérault Affaire Dandonneau Assassinat d'un marginal dans un simulacre d'accident de voiture le 6 juin 1987 pour toucher sa propre assurance-vie. CC
1987 Nord Affaire Deulin Suicide considéré dans un premier temps comme suspect de Janine Deulin, le 20 juin 1987 dans une ferme de Maroilles. ID
1987-2001 Yonne, Marne, Ardennes, Loire-Atlantique Affaire Fourniret Enlèvements, viols et assassinats d'au moins sept jeunes filles par Michel Fourniret et son épouse du 11 décembre 1987 au 5 mai 2001 en France et en Belgique. CC
1987-2002 Gironde, Landes Affaire Cazaux Série de viols commis par Roland Cazaux, surnommé « le Chat ». CC
1987 Gard Affaire Greiner Viol et meurtre d'Evelyne Boucher 16 ans le 8 décembre 1987 à Villeneuve-les-Avignon par Robert Greiner pompier. CD
1988 Indre-et-Loire Affaire Reviriego Meurtre et dépeçage de Françoise Gendron par son amie Sylvie Reviriego, le 12 décembre 1988 à Tours. CC
1988-1990 Meurthe-et-Moselle Affaire Negroiu Meurtres par empoisonnement le 16 février 1988 à Custines de son mari Gérard Helluy 68 ans, et de Raymond Jactel à Vandœuvre-lès-Nancy 82 ans le 14 décembre 1990, par Rodica Negroiu aide-soignante d’origine roumaine. CD
1989 Haute-Garonne Affaire des Paras de Francazal Viol et meurtre de trois femmes et meurtre d'un garde-chasse par quatre appelés parachutistes déserteurs du camp militaire logistique situé près de la base aérienne 101 Toulouse-Francazal, en mai ou juin 1989. CC
1989-1999 Vendée, Loire-Atlantique Affaire Tallineau Meutre de sa compagne Catherine Charuau 23 ans en décembre 1989 à Oulmes par Didier Tallineau. Et meurtre de Carole Le Yondre une étudiante infirmière 20 ans à Châteaubriant le 19 juillet 1999, dans la cave de son bar. CC
1989-2001 Eure Affaire Lechien 3 viols et 36 agressions sexuelles sur ses élèves par Marcel Lechien instituteur de CP à Cormeilles. L'alerte avait pourtant été donnée dès 1996. CD
1990 Vaucluse Profanation du cimetière de Carpentras Profanation de sépultures juives au cimetière de Carpentras dans la nuit du 8 au 9 mai 1990. CC
1990 Yvelines Affaire du Pasteur Doucé Enlèvement et assassinat du pasteur Joseph Doucé, défenseur des minorités sexuelles, dont les pédophiles, en juillet 1990. NL
1990-1991 Val-de-Marne, Paris, Essonne Affaire Roy Assassinat de Paul Bernard agent d’assurances 46 ans le 11 octobre 1990 à Draveil. Assassinat de Gilbert Duquesnoy astrologue "mage Nathaniel" le 22 octobre 1990 à Champigny-sur-Marne. Meurtre de Hugues Moreau chef d’entreprise de revêtement mural le 17 novembre 1990 à Paris dans le 16e. Et tentative d'assassinat de Bruno Giraudon le 8 octobre 1991 à Villeneuve-Saint-Georges par Rémy Roy. Surnommé "le tueur du minitel" car il entrait en contact et prenait rendez-vous avec ses victimes par l'intermédiaire du minitel rose homosexuel pour les tuer après une mise en scène sadomasochiste. CD
1991 Alpes-Maritimes Affaire Turquin Disparition et assassinat supposé de Charles-Édouard Turquin, huit ans, le 21 mars 1991 à Nice. CD
1991 Alpes-Maritimes Affaire Omar Raddad Meurtre de Ghislaine Marchal, veuve financièrement aisée, retrouvée le 24 juin 1991 dans la cave de sa villa sur les hauteurs de Mougins. Une inscription sur la porte de la cave, en lettres de sang, « Omar m'a tuer », conduit à l'inculpation du jardinier, Omar Raddad, lequel bénéficiera d'une grâce présidentielle partielle. L'affaire intrigue par son côté romanesque, et la phrase « Omar m'a tuer » est bien vite réutilisée sous l'une ou l'autre forme et appliquée à des événements qui, le plus souvent, n'ont pas grand chose à voir avec l'affaire d'origine. L'affaire inspire un film sorti en 2011. CD
1991 Lot-et-Garonne Affaire Nolibé Meurtre de Caroline Nolibé, 18 ans, le 31 juillet 1991 à Clairac par Philippe Guendouze. CD
1991 Pyrénées-Orientales Affaire Guibal Assassinat par immolation d'Anne-Marie Roudil à Perpignan le 18 mars 1991, par Michel Guibal un ancien amant jaloux. CC
1991-1992 Meurthe-et-Moselle Affaire Aiutino Série d'assassinats, de trois jeunes femmes, par Vincenzo Aiutino, surnommé l'« Homme aux cinquante affaires », du 6 août 1991 au 25 février 1992 dans une cave de Longwy. CC
1991 Bouches-du-Rhône Affaire Daalouche Meurtre d'un revendeur d'héroïne, le 29 mai 1991 dans un bar marseillais. Condamné dans un premier temps à une peine de quatorze ans de réclusion, Daalouche est finalement acquitté en 1999 à l'issue d'une procédure de révision. IC
1992-2002 Oise, Loire, Pas-de-Calais Affaire Haddouche Empoisonnement de Gilles Canette 45 ans professeur de français à Beauvais le 30 novembre 1992. Un viol à Beauvais en juin 1995. Egorgement de Léo Capon retraitée 73 ans à Beauvais le 21 juin 2002. Tentative de viol de Liliane D. à Boulogne-sur-Mer le 4 juillet 2002. Empoisonnement de Sylvain Rome technicien audiovisuel 32 ans le 15 juillet 2002 à Saint-Étienne. Et agression de Liliane Michaud 82 ans le 13 septembre 2002 à Beauvais par Jacquy Haddouche. CD
1992 Seine-Maritime Affaire Kaas Meurtre de Sylviane Kaas le 5 avril 1992 à Anneville-Ambourville. André Kaas, son époux, passe trois ans en prison avant d'être innocenté. ID
1993 Ain Affaire Jean-Claude Romand Assassinat des membres de sa famille par un homme leur ayant caché pendant dix-huit ans sa vie réelle. L'affaire inspire un livre, L'Adversaire, dont est tiré un film du même titre, sorti en 2002. CC
1993 Alpes-de-Haute-Provence Affaire Roman-Gentil Meurtre et viol de Céline Jourdan, sept ans, le 26 juillet 1988 à La Motte-du-Caire. Didier Gentil et Richard Roman, deux marginaux, sont accusés du meurtre. Roman est acquitté après plusieurs années de détention provisoire. ID
1993-1997 Hérault Affaire Missé Toubé Viol et meurtre de Annie Monneron 29 ans préparatrice en pharmacie le 28 février 1993 à Montpellier et entre novembre 1996 et juin 1997 trois autres viols et une tentative sous la menace d'une arme par David Missé Toubé. CD
1993 Aube Affaire Dubois Meurtre de Denise Descaves, principale au collège Pierre Brossolette le 21 avril 1993, à Troyes par le principal adjoint Pierre Dubois. CD
1993 Hauts-de-Seine Affaire de la Maternelle de Neuilly Prise d'otage d'une classe d'enfants le 13 mai 1993 dans une maternelle de Neuilly-sur-Seine par un homme s'identifiant sous les initiales « H.B. » – pour Human Bomb – et menaçant de se faire sauter. Tous les enfants sont saufs ; l'auteur des faits est tué au cours d'un assaut du RAID. Charles Pasqua est alors ministre de l'Intérieur. Le maire de Neuilly Nicolas Sarkozy, futur président, intervient dans les négociations avec le preneur d'otages. CR
1993 Paris Affaire Christian Didier Assassinat de l'ancien chef de la police de Vichy René Bousquet le 8 juin 1993. CC
1993-2005 Paris Affaire Trémeau Patrick Trémeau, surnommé le "violeur des parkings", viole 13 femmes dans les parkings souterrains des 11e et 20e arrondissements d'avril 1993 à mars 1995. Libéré en mai 2005, il agresse ou viole 3 autres femmes de juin à septembre 2005 dans les 16e et 19e arrondissements. CC
1993-1994 Val-de-Marne, Hauts-de-Seine Affaire Lastennet Assassinat de cinq dames âgées, du 24 août 1993 au 8 janvier 1994 à Chevilly-Larue, Thiais, Boulogne-Billancourt et Bourg-la-Reine. CC
1994 Sarthe Affaire Leprince « Massacre de Thorigné » : meurtre le 5 septembre 1994 de Christian Leprince, sa femme Brigitte et deux de leurs filles, âgées de dix et six ans. CD
1994 Var Affaire Yann Piat Exécution de la députée UDF ex-FN du Var Yann Piat à Hyères. Elle avait dénoncé les compromissions de certains hommes politiques locaux avec le grand banditisme. CC
1994 Seine-Maritime Affaire de la Josacine empoisonnée Émilie Tanay, neuf ans, en garde chez Jean-Michel et Sylvie Tocqueville, à Gruchet-le-Valasse meurt suite à l'ingestion de Josacine® empoisonnée au cyanure le 11 juin 1994. CD
1994 Isère Affaire de l'Ordre du Temple solaire Quarante-huit personnes de cette secte sont retrouvées mortes le même jour dans deux lieux en Suisse puis, un an plus tard, seize personnes sont retrouvées mortes dans le Vercors, en France. L'affaire a été un facteur majeur du durcissement de la lutte contre les sectes en France. CR
1994 Paris Affaire Rey-Maupin Équipée meurtrière d'un couple d'étudiants, Florence Rey et Audry Maupin, coûtant la vie à trois policiers et un chauffeur de taxi, le 4 octobre 1994. Maupin meurt lui aussi de ses blessures. Des responsables politiques, dont le ministre de l'Intérieur Charles Pasqua, relancent alors le débat sur la peine de mort, en se déclarant personnellement favorable pour son rétablissement, en particulier pour « ceux qui assassinent des responsables des forces de l’ordre ». CC
1994 Bouches-du-Rhône Affaire du Vol Air France 8969 Détournement, par des membres du GIA, d'un avion, suivi d'une prise d'otages, entre le 24 et le 26 décembre 1994, qui se termine à Marseille par la mort de quatre terroristes et de trois passagers, au cours d'un assaut du GIGN. CR
1994 Oise Affaire Le Scrill Meurtre par étranglement le 5 janvier 1994 à Lamorlaye du jockey Christophe Le Scrill par sa femme Nathalie, dont il était séparé. CC
1995-1999 Bas-Rhin, Yvelines, Eure Affaire Poirson Série de viols et de meurtres commis par Louis Poirson, surnommé « Rambo ». CC
1995 Bas-Rhin Affaire Moog Meurtre de Carole Prin, 37 ans enceinte, le 16 mai 1995, à Strasbourg, par son compagnon, Roland Moog projectionniste. CC
1995 Rhône Affaire Bruyas Assassinat de Vincent Bébien 47 ans, son épouse Odette 46 ans, et 2 de leurs enfants Vincent Salvator 21 ans et Aline 16 ans, le 30 mai 1995, à Saint-Andéol-le-Château dans leur maison incendiée, par leur gendre, Eric Bruyas. Tuerie de Saint-Andéol CD
1995 Yvelines Tuerie de Louveciennes Assassinat de membres de sa propre famille par Alexi Polevoi, âgé de dix-sept ans, le 26 février 1995 à Louveciennes. CD
1995 Paris, Rhône Affaire Khaled Kelkal Série d'attentats coûtant la vie à huit personnes et faisant plusieurs dizaines de blessés, commis du 11 juillet au 29 septembre 1995 en Île-de-France et en région Rhône-Alpes. L'auteur des faits, membre du GIA, est tué par l'EPIGN. CR
1995 Var Tuerie de Cuers Assassinat de membres de sa propre famille par Éric Borel, un adolescent de seize ans, le 23 septembre 1995, suivi d'une tuerie de masse et du suicide de l'auteur des faits. CR
1995-2001 Pyrénées-Orientales Meurtres de la gare de Perpignan Meurtre de quatre jeunes filles, disparues dans le quartier de la gare à Perpignan. Marc Delpech est condamné pour le dernier crime sans que sa culpabilité ne puisse être prouvée dans les premières affaires. CC
1995 Seine-et-Marne Affaire Boulai Meurtre le 16 septembre 1995 à Vaux-le-Pénil de Donald Davila 34 ans, sa conjointe Stéphanie Sané 21 ans et leurs 2 enfants, par Edgar Boulai. CD
1996 Nord Gang de Roubaix Braquages, meurtre et tentative d'attentat du 27 janvier au 29 mars 1996. CC
1996 Haut-Rhin Affaire Cretello Meurtre d'Angela et Alain Hay en avril 1996 à Rosenau. CC
1996 Paris Affaire Traoré Agression de six femmes, dont deux décèdent, par Mamadou Traoré, surnommé le « Tueur aux mains nues », entre avril et octobre 1996. CC
1996 Yvelines Affaire Ambras Meurtre de Willy Pomonti 69 ans, dans sa maison à la Celle-Saint-Cloud du 15 au 16 avril 1996 avec cambriolage et tortures par Michel Ambras. CD
1996 Savoie Affaire Pignal Meurtre de Anne-Marie Pignal riche veuve 76 ans, dans sa maison à Brison-Saint-Innocent le 31 décembre 1996, poignardée par son fils adoptif Hugues Pignal, assisté de Jean-Claude Hardy et Patrick Balland. CD
1996 Ille-et-Vilaine Affaire Dickinson Viol et meurtre d'une jeune collégienne britannique, Caroline Dickinson, en juillet 1996 dans l'auberge de jeunesse de Pleine-Fougères. Les prélèvements d'ADN ont confirmé la culpabilité d'un suspect réfugié aux États-Unis. Ces tests ont aussi disculpé, très tôt dans l'affaire, un sans domicile fixe qui avait pourtant avoué le meurtre devant les policiers puis seul face au juge d'instruction. CC
1996 Affaire Sophie Toscan du Plantier L'épouse du célèbre producteur de cinéma français Daniel Toscan du Plantier est retrouvée assassinée à quelques pas de sa résidence de vacances à Schull, le 23 décembre 1996 en Irlande. AS
1997-1998 Yvelines Affaire Malèvre Assassinat de six patients d'un hôpital de Mantes-la-Jolie. Il sera plus d'une fois fait allusion à cette affaire, avec sans doute trop d'empressement, dans des débats concernant l'euthanasie. CD
1997-1999 Essonne, Aveyron Affaire Stranieri Série de quatre assassinats et une tentative avortée de novembre 1997 à mars 1999 à Viry-Châtillon et à Bez-de-Naussac. CC
1997 Aisne Affaire Hennequin Meurtre des directeurs et de la réceptionniste du Grand Hôtel à Saint-Quentin, le 20 janvier 1997. CC
1997 Pas-de-Calais Affaire Jourdain Viol et meurtre de quatre jeunes filles dans la nuit du 11 au 12 février 1997, alors qu’elles se rendent au carnaval du Portel par Jean-Michel et Jean-Louis Jourdain. CC
1998 Loiret Affaire Zawadzki Meurtre par empoisonnement à Sougy le 11 mars 1998 de Jean-Paul Zawadzki par sa femme Nicole avec l'aide de son amant le docteur Michel Trouillard-Perrot. CC
1998 Mystère sur l'île Moustique Meurtre de Suzie Mostberger le 27 février 1998 dans les Caraïbes. AS
1998 Corse-du-Sud Affaire du Préfet Érignac Assassinat du préfet de Corse, Claude Érignac à Ajaccio. CD
1999-2001 Maine-et-Loire Affaire du Réseau pédophile d'Angers Abus sexuels sur vingt-sept enfants âgés de six mois à douze ans. CD
1999-2000 Bas-Rhin Affaire Plumain Meurtre de trois femmes et agression d'une quatrième par Jacques Plumain, surnommé le « Fantôme de Kehl », entre octobre 1999 et mai 2000. CC
1999 Calvados Affaire Godard Disparition mystérieuse en mer du docteur Godard, de son épouse et de ses deux enfants. NL
1999 Haute-Vienne, Somme, Pas-de-Calais Affaire Rezala Meurtre de trois femmes par Sid Ahmed Rezala, le « Tueur des trains ». CC
1999 Meurthe-et-Moselle Affaire Sedrati Assassinats de trois personnes par Nadir Sedrati, le « Dépeceur du canal » à Nancy. CD
1999 Tarn Affaire Lund Meurtre d'Evelyne Lund-Wilkinson le 29 décembre 1999 à Rayssac, au lieu-dit « La Veaute » par son mari Robert Lund. CD
1999-2003 Ain Affaire Belkacem Meutre par empoisonnement de Jacques Brunet, vétérinaire le 23 février 1999 par sa maîtresse Jamila Belkacem à Bourg-en-Bresse, puis tentative d'assassinat par empoisonnement de son mari René Maillard le 24 février 2003, par l'intermédiaire de Donia sa fille ainée de 17 ans. Utilisait le pseudonyme Myriam Maillard. Surnommée la «Mante religieuse», la «croqueuse d'hommes», la «femme fatale». CD
1999 Gers Tuerie de Monfort Assassinat le 20 mai 1999 de deux couples de Néerlandais, dans la ferme de Artie et Marianne Van Hulst "la Boupillère" à Monfort et la sœur Dorothea Nieuwenhuis et son mari Johan par Kamel Ben Salah employé par les Van Hulst pour des travaux de peinture. CD
1999-2009 Bouches-du-Rhône Affaire Prévost 6 viols et 3 agressions sur des adolescentes ou de très jeunes femmes, de 11 à 22 ans à proximité d'établissements scolaires par Jean-Jacques Prévost. CC
2000 Yonne Les Disparues de l'Yonne Viols et meurtres de plusieurs jeunes femmes handicapées mentales par Émile Louis. Certains corps n'ont jamais été retrouvés. L'enquête, abandonnée, a été relancée par les médias audiovisuels et l'affaire a pu ainsi être résolue. CC
2000 Loire-Atlantique Affaire Sécher Viol prétendu d'une adolescente en février 2000 à La Chapelle-Saint-Sauveur. Sécher passe sept ans en prison, puis est innocenté, après que son accusatrice avoue avoir menti. IC
2000 Haute-Garonne Affaire Viguier Disparition de Suzanne Viguier le 27 février 2000. L'époux de la disparue, suspecté dans un premier temps de l'avoir tuée, est finalement acquitté. CD
2000 Vaucluse Affaire Alessandri Mort suspecte de Richard Alessandri, tué par balle dans son lit, le 16 juillet 2000 à Pernes-les-Fontaines. L'épouse de la victime, Edwige Alessandri, est condamnée à l'issue de trois procès. Elle clame toujours son innocence après avoir purgé sa peine de prison. Un procès en révision doit se tenir, de nouveaux éléments ayant été versés au dossier[39]. CD
2001 Hérault Affaire Christian Poucet Assassinat du président du CDCA européen dans les locaux de sa société le CDCI à Baillargues. EC
2001 Yonne Affaire Azzedine Guessoum Un père de trente-huit ans étrangle sa femme et ses deux enfants de cinq et trois ans le 9 janvier 2001 à Subligny, avant de mourir avec sa mère dans l'incendie volontaire de sa maison. CR
2001 Pas-de-Calais Affaire d'Outreau Abus sexuel sur mineurs. L'affaire, qui démarre en février 2001, débouchera sur la reconnaissance de l'innocence de la majorité des accusés. L'affaire, qui débouche sur un constat d'erreur judiciaire, donne l'occasion de souligner certains dysfonctionnements de la justice. Elle inspire notamment un film, sorti en 2011. IC
2001 Essonne, Val-de-Marne Affaire Bonnal Deux braquages, coûtant la vie à six personnes, dont deux policiers, commis par Jean-Claude Bonnal, surnommé « le Chinois », le 6 octobre 2001 à Athis-Mons et dix jours plus tard au Plessis-Trévise. CD
2001 Indre-et-Loire Tuerie de Tours Fusillade commise par Jean-Pierre Roux-Durraffourt et faisant quatre morts et sept blessés le 29 octobre 2001 à Tours. CC
2001 Moselle Affaire Krauth Viol, meurtre et incinération de Karine Schaaff 16 ans le 22 juillet 2001 à Bitche par Stéphane Krauth avec la complicité de sa compagne Péroline Garino. CC
2001-2002 Hauts-de-Seine Affaire Sagno Meurtre et viol au pied du pont de Neuilly de Marie-Agnès Bedot 45 ans le 1er décembre 2001 et meurtre de Maria-Judith Araujo le 22 mai 2002 par David Sagno SDF. Marc Machin condamné à tort pour le premier meurtre est innocenté. CC
2002 Haute-Garonne Affaire Alègre Série de meurtres et de viols commis par Patrice Alègre. CC
2002 Somme Affaire Kulik Viol, meurtre et incinération d'Élodie Kulik dans la nuit du 10 au 11 janvier 2002. CR
2002 Hauts-de-Seine Tuerie de Nanterre Tuerie coûtant la vie à huit personnes, commise par Richard Durn le 27 mars 2002, au terme d'une séance du conseil municipal à la mairie de Nanterre. CR
2002 Loiret Affaire Paul Voise Agression d'un retraité le 18 avril 2002 à Orléans. Survenue à trois jours du premier tour de l'Élection présidentielle de 2002, l'affaire a un impact médiatique considérable, et plusieurs journalistes ont avancé l'idée qu'elle avait pu jouer un rôle dans l'élimination surprise au premier tour du candidat socialiste Lionel Jospin, devancé par le candidat du Front national, Jean-Marie Le Pen. NL
2003 Haute-Savoie Affaire Flactif « Tuerie du Grand Bornand » : assassinats du promoteur Xavier Flactif, de sa compagne et de ses trois enfants. Le film Possessions, sorti en 2011, relate cette affaire. CC
2003 Affaire Marie Trintignant Meurtre de l'actrice Marie Trintignant, décédée des suites de coups portés par son compagnon, le chanteur Bertrand Cantat. CC
2003 Pas-de-Calais Affaire Lejeune Meurtre de Monique Lejeune à Coulogne, par Béatrice Matis, une ancienne compagne de son mari Claude. CD
2003 Alpes-Maritimes Affaire Audibert Le 12 octobre 2003, au Mas Sandrine Autret 33 ans battue à mort, par son compagnon Frédéric Audibert. Il laisse mourir Antoine leur bébé, et le fait dévorer par ses chiens. CD
2003-2006 Ardèche, Isère et Drôme le Gang des souris vertes Nombreux cambriolages commis dans des banques, et braquages de véhicules de transport de fonds. Les chefs étaient Laurent Cocogne et Serge Quemin. ou « gang des lessiveurs », d'abord appelé « gang des mécanos ». Laurent Cocogne se suicide par balle lors de son arrestation. CC
2003-2009 La Réunion Affaire Verbard Prise d’otages, séquestration, viols et agressions sexuelles. CC
2004 Bas-Rhin Affaire Bodein Enlèvement, séquestration et meurtre, accompagnés d'actes de torture, sur deux filles de neuf et quatorze ans et d'une jeune femme de trente-huit ans par Pierre Bodein. Pierre Bodein est le premier détenu en France à être condamné à la perpétuité réelle. CC
2004 Corrèze Affaire Bondonny Assassinat commandité du chasseur Marius Lac le 25 août 2004, faisant suite à une affaire d'empoisonnement d'animaux. Roland Bondonny se suicide avant de pouvoir être jugé. CR
2004 Yonne Affaire Treiber Assassinat de Géraldine Giraud (fille de l'acteur Roland Giraud) et de Katia Lherbier le 1er novembre 2004 à Villeneuve-sur-Yonne. Jean-Pierre Treiber, le principal suspect, après une évasion rocambolesque, se suicide avant qu'il ne puisse être jugé. L'affaire est très médiatisée, du fait de la célébrité du père de l'une des deux victimes et de multiples rebondissements. CR
2004 Alpes-Maritimes Affaire Ashley-Cooper Meurtre d'Anthony Ashley-Cooper, 10e comte de Shaftesbury, en novembre 2004 à Cannes, par son beau-frère Mohamed M'Barek. CC
2004 Pyrénées-Atlantiques Affaire Dupuy Meurtre d'une aide-soignante et d'une infirmière dans la nuit du 17 au 18 décembre 2004 à l'hôpital psychiatrique de Pau par Romain Dupuy. NL
2005 Seine-et-Marne Affaire Cremel Meurtre de Nelly Cremel, trente-neuf ans, en juin 2005, près de Reuil-en-Brie par Patrick Gateau et Serge Mathey. L'affaire, qui est le fait d'un récidiviste et d'un complice, amène à poser question sur la libération conditionnelle, et est exploitée politiquement par Nicolas Sarkozy, futur président. CC
2005 Côtes-d'Armor Affaire Kernoa Viol et meurtre de Mathilde Groguennec, 18 ans, le 26 juin 2005, au Teknival de Carnoët, par Alain Kernoa. CC
2005 Essonne Affaire Cayez Viol et meurtre de Audrey Jouannet, 24 ans, le 13 septembre 2005, à Soisy-sur-Seine, par son concierge Jean-Luc Cayez, violeur récidiviste. CC
2005 Haute-Corse Affaire Luciani Meurtre de Joseph Vincensini patron de la boîte de nuit l’Oasis, le 24 janvier 2005 décapité à Corte, par Xavier Luciani patron du restaurant l’Échiquier, avec l'aide de sa compagne Nathalie Battesti serveuse dans son restaurant, son neveu Sébastien Giudicelli, Joseph Sabiani toxicomane, et Dominique Pasqualaggi professeur d’archéologie terroriste indépendantiste. Pour effacer sa dette de jeu de poker d'environ 50000 euros, et par vengeance. CC
2005 Paris Affaire Brouns Meurtre et dépeçage de Christelle Leroy, 26 ans, et de son fils Lucas 5 ans, le 20 février 2005, par son employeur et amant Béranger Brouns. CC
2006 Hauts-de-Seine, Essonne Affaire du Gang des barbares Enlèvement, puis séquestration et torture pendant trois semaines d'Ilan Halimi, un jeune vendeur juif, dans un appartement puis une cave de Bagneux. La victime succombe à ses blessures pendant son transfert à l'hôpital après avoir été relâchée à Sainte-Geneviève-des-Bois. Plus d'une vingtaine de personnes sont impliquées. L'affaire suscite une vive émotion, y compris au plus haut niveau de l'État, du fait de l'antisémitisme des auteurs du crime et des conditions de séquestration et de mort du jeune homme. Elle inspire un film, d'Alexandre Arcady, sorti en 2014. CC
2006 Charente-Maritime Affaire Courjault « Affaire des bébés congelés » : meurtres de trois de ses nouveau-nés avoués par Véronique Courjault, suite à la découverte de deux bébés dans le congélateur familial à Séoul. Une grande partie des débats, au cours du procès, traiteront du trouble de déni de grossesse. CC
2007 Hauts-de-Seine Affaire Brahim Déby Meurtre du fils du président tchadien Idriss Déby le 2 juillet 2007 à Courbevoie. CD
2007 Nord Affaire Evrard Abus sexuel sur un jeune garçon de cinq ans le 15 août 2007 à Roubaix par Francis Evrard. La chaîne de télévision France 2 obtient l'autorisation de filmer le procès, pour une émission diffusée le 14 octobre 2010. CC
2007 Charente-Maritime Affaire Mendes Viol, meurtre et incinération à Saint-Sulpice-de-Royan le 27 avril 2007 de Jennifer Charron 21 ans serveuse par Jose Nuno Mendes Abrantes. Abdelaziz Seridi ancien compagnon de Jennifer est finalement mit hors-de-cause. CR
2008 Haute-Garonne Tuerie de la Magdelaine Meurtre de membres de sa famille et de l'amie de l'un d'eux par un père en instance de divorce le 10 juillet 2008, à La Magdelaine-sur-Tarn. Il tente de se suicider d'une balle dans la tête deux jours plus tard, au moment d'être arrêté, et meurt peu de temps après. CR
2008 Affaire Ophélie Bretnacher Disparition d'une étudiante française à Budapest en Hongrie. Sa famille et son fiancé déposent une plainte pour son meurtre qui n'est pas élucidé. AS
2010 Vendée Tuerie de Pouzauges Meurtre de quatre enfants et de leur mère, âgée de trente-cinq ans, le 31 mai 2010. Le père, Emmanuel Bécaud, un médecin de campagne de trente-quatre ans, est retrouvé pendu dans le salon. CR
2011 Loire-Atlantique Affaire Dupont de Ligonnès La « Tuerie de Nantes » : quintuple meurtre des membres d'une même famille en avril 2011 à Nantes. Le père, dont tout porte à croire qu'il a survécu, est suspecté. EC
2011 Loire-Atlantique Affaire Meilhon Meurtre de Laetitia Perrais 18 ans, dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011, à La Bernerie-en-Retz par Tony Meilhon. CC
2012 Haute-Garonne, Tarn-et-Garonne Affaire Merah Série d'attentats coûtant la vie à sept personnes, commis par Mohammed Merah, du 11 au 22 mars 2012 à Toulouse et Montauban. Il est tué au cours d'un assaut du RAID. L'affaire fait l'objet d'une importante couverture médiatique pendant la campagne pour l'élection présidentielle de 2012. CR
2012 Haute-Savoie Tuerie de Chevaline Meurtre de trois membres d'une famille britannique d'origine irakienne le 5 septembre 2012 à Chevaline. Un cycliste français est également abattu. Deux fillettes, membre de la famille décimée, survivent. L'affaire, suscitant une large couverture médiatique autant en France qu'en Grande-Bretagne, a rappelé l'Affaire Dominici, soixante ans plus tôt. EC
2013 Paris Affaire Clément Méric Mort, au cours d'une rixe, d'un jeune militant d'extrême gauche le 5 juin 2013. L'annonce de la mort de Méric déclenche une vague d'indignation et des manifestations dans plusieurs villes de France. EC
2013 Pyrénées-Orientales Affaire Benitez Disparition mystérieuse d'Allison Benitez et de sa mère Marie-José à Perpignan le 14 juillet 2013. L'enquête se poursuit malgré que le principal suspect, le père et le mari des victimes se soit donné la mort début août 2013. EC
2013 Paris Affaire Dekhar Attaques à main armée en novembre 2013. L'affaire ravive le souvenir de l'Affaire Rey-Maupin, vingt ans plus tôt, et du « troisième homme » de ladite affaire. EC

Bibliographie[modifier | modifier le code]

XVIIIe siècle et avant[modifier | modifier le code]

  • François Gayot de Pitaval, Causes célèbres et intéressantes, avec les jugemens qui les ont décidées, Paris, 1739-1750, 20 vol., continué par de J.C. de La Ville, Paris, 1769, 4 vol. Rééd. Amsterdam, Van den Berghen – Liège, Bassompierre, 1775. Et continué par Richer, Amsterdam, Michel Rhey, 1771-1788, 22 vol.
  • Nicolas-Toussaint Des Essarts, Causes célèbres, curieuses et intéressantes, de toutes les cours souveraines du royaume, avec les jugemens qui les ont décidées, Paris, 1773-1789, 196 vol.

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

XXe et XXIe siècles[modifier | modifier le code]

  • Collection « Histoire et documents. Les Grandes Affaires criminelles » aux éditions De Borée. Plusieurs volumes, consacrés aux affaires criminelles s'étant déroulées dans tel ou tel département : Frédéric Boudouresque, Les Grandes Affaires criminelles de l'Ain, 2004 ; Bruno Dehaye, Les Grandes Affaires criminelles de l'Aisne, 2008 ; etc.
  • Renaud Thomazo, Les Grandes Affaires criminelles, Paris, Larousse, coll. « Les Documents de l'Histoire », 2011.

Émissions de radio[modifier | modifier le code]

Émissions de télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Année ou période durant laquelle le ou les crimes ont ou sont supposés avoir été perpétrés.
  2. Selon le ou les lieux où le ou les crimes ont été ou sont supposés avoir été perpétrés.
  3. Culpabilité du principal accusé ou groupe d'accusés :
    • pour les affaires qui ont été jugées, d'après le dernier verdict prononcé :
    CC (Culpabilité Confirmée) : L'accusé a été déclaré coupable alors que son avocat (ou, à défaut, l'accusé lui-même) n'avait pas plaidé l'acquittement
    CD (Culpabilité Déclarée) : L'accusé a été déclaré coupable alors que son avocat (ou, à défaut, l'accusé lui-même) avait plaidé l'acquittement
    ID (Innocence Déclarée) : L'accusé a été acquitté mais aucune preuve irréfutable de son innocence n'avait été versée au dossier
    IC (Innocence Confirmée) : L'accusé a été acquitté et au moins une preuve irréfutable de son innocence avait été versée au dossier
    NL (Non-Lieu) : Non-lieu
    • pour les affaires qui ne seront jamais jugées, d'après les preuves irréfutables connues du grand public :
    CR (Culpabilité Réputée)
    IR (Innocence Réputée)
    • EC (enquête En Cours) : L'enquête est toujours en cours
    • AS (Aucun Suspect) : L'enquête est terminée et n'a permis d'identifier aucun suspect, et/ou le crime a été prescrit
  4. Loi du 8 décembre 1897.
  5. Le terme « Apaches », en l'occurrence, ne désigne pas une affaire criminelle en particulier, ni une organisation criminelle particulière, mais plutôt un type de criminels de l'époque. Le terme est une création de la presse.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Pierre Miquelon et Barnabé Cabard », dans Ch. Dupressoir, Drames judiciaires. Scènes correctionnelles. Causes célèbres de tous les peuples. Première série, Paris, Librairie ethnographique, 1849, p. 149-154.
  2. Horace Raisson, « Le barbier de la cité », dans Le Figaro, 31 janvier 1856, p. 2-4.
  3. « Le lieutenant-criminel Tardieu et Marie Ferrier, sa femme. Leur assassinat », dans J.-B.-J. Champagnac, Chronique du crime et de l'innocence…, 1833, Tome 2, p. 225-232.
  4. Arlette Lebigre, Les Dangers de Paris au XVIIe siècle. L'Assassinat de Jacques Tardieu, lieutenant criminel au Châtelet, et de sa femme, Paris, Albin Michel, 1991.
  5. François Gayot de Pitaval, « Innocent condamné sur des indices, Et sa mémoire justifiée », dans Causes célèbres et intéressantes avec les jugements qui les ont décidées. Tome troisième, Nouvelle édition, corrigée & augmentée, Liège, Bassompierre - Amsterdam, Van den Berghen, 1775, p. 296-375. En ligne sur Internet Archive.
  6. François Gayot de Pitaval, « Madame Tiquet. Condamnée pour avoir entrepris d'avoir fait assassiner M. Tiquet, son mari », dans Causes célèbres et intéressantes, avec les jugements qui les ont décidées. Tome IV, La Haye, Jean Neaulme, 1748, p. 3-38. En ligne sur Internet Archive.
  7. « LXIe cause. Quelles sont, en matiere criminelle, les caractères & les effets d'un soupçon juridique ? », dans Nicolas-Toussaint Des Essarts, Causes célèbres, curieuses et intéressantes… Tome onzieme, Paris, Lacombe, 1774, p. 115-200.
  8. En Hautes-Pyrénées.
  9. « Parlement de Languedoc. Anthropophage condamné à mort », dans Gazette des tribunaux. Tome XV, Paris, 1783, p. 73-75. En ligne sur Gallica.
  10. Jean-Pierre Allinne, L'Anthropophage des Pyrénées : Le Procès de Blaise Ferrage, violeur et assassin à la fin du XVIIIe siècle, Pau, Cairn, coll. « Histoire d'un crime », 2005 (ISBN 2350682684).
  11. Affreuse vengeance d'un particulier de Senlis qui a fait perir plus de 60 personnes. Estampe, en ligne sur Gallica.
  12. Jean-Claude Flament, Billon l'horloger fou, Senlis 13 décembre 1789, Delattre, 2011, 112 p. (ISBN 2-36464-007-5).
  13. « 1796 : L'Affaire du courrier de Lyon » sur le site des Archives de Seine-et-Marne.
  14. Me Boullée, Procédure instruite devant la cour d'assises du Rhône, contre Lelièvre dit Chevallier, …, Lyon, Théodore Pitrat, 1820, 202 p. En ligne sur Google books.
  15. « Procès de Lelièvre, dit Chevallier », dans Causes criminelles célèbres. Tome premier, p. 291-375.
  16. « Dautun et Girouard », dans Edme-Théodore Bourg (dir.), Répertoire général des causes célèbres anciennes et modernes, rédigé par une société d'hommes de lettres, Paris, Louis Rosier, 1834, troisième série, tome 1, p. 1-44.
  17. « Procès de Dautun et Girouard », dans Causes criminelles célèbres. Tome premier, p. 377-420.
  18. « Procès des assassins de Fualdès », dans Causes criminelles célèbres. Tome premier, p. 5-200.
  19. « Chapitre II Assassinat de Monseigneur le duc de Berry » et « 14. Mort de S.A.R. le duc de Berry », dans Charles-Louis Lesur, Annuaire historique universel pour 1820, Paris, Fantin - Librairie Grecque-Latine - Treuttel et Wurtz…, 1821, p. 27-39 et 718-720. En ligne sur Gallica.
  20. « Procès du curé Mingrat », dans Causes criminelles célèbres. Tome second, p. 289-390.
  21. « Antoine Léger - Le loup-garou de la grotte Charbonnière - 1824 », sur le site Guillotine.
  22. Notices historiques sur Papavoine et Fort : le premier, prévenu de l'assassinat des deux enfants Gerbault, … le second, d'attentat à la vie de M. Véry,… Par un avocat, Paris, Librairie française et étrangère, 1824, 32 p, p. 7-19. En ligne sur Gallica.
  23. « Procès de Papavoine », dans Causes criminelles célèbres. Tome premier, p. 201-290.
  24. « septembre 1-3. Tours. Cours d'Assises. - Assassinat de Paul-Louis Courier », dans Charles-Louis Lesur, Annuaire historique universel pour 1825, Paris-New York, A. Thoisnier-Desplaces, 1826, p. 232-235. En ligne sur Gallica.
  25. « 24. Cours d'assises. Affaire d'Henriette Cornier », dans Charles-Louis Lesur, Annuaire historique universel pour 1826, Paris-New York, A. Thoisnier-Desplaces, 1827, p. 218-220. En ligne sur Gallica.
  26. « 24 juin 1826 : condamnation d'Henriette Cornier pour homicide volontaire sur enfant », sur le site La France pittoresque, 24 juin 2012.
  27. « Procès de l'abbé Contrafatto », dans Causes criminelles célèbres. Tome quatrième, p. 105-190.
  28. « La bergère d'Ivry », dans Ch. Dupressoir, Drames judiciaires. Scènes correctionnelles. Causes célèbres de tous les peuples. Première série, 1849, p. 185-189.
  29. « juin 11. Cour d'assises. Jeune homme de dix-neuf ans, accusé : 1° de parricide sur sa mère ; 2° d'assassinat sur la personne de son ami âgé de dix-sept ans », dans Ulysse Tencé, C. L. Lesur (dir.), Annuaire historique universel pour 1832…, Paris, Thoisnier-Desplaces, 1834, p. 286.
  30. « L'Affaire Benoît » (extrait), émission de la série En votre âme et conscience, sur le site de l'Ina.
  31. « Soufflard et Lesage. Assassinat de la dame Renault, au Temple », dans A. Fouquier, Causes célèbres de tous les peuples, Paris, Lebrun, 18??, 10e livraison.
  32. « Le Fieu. Projet de tournage d'un film sur l'affaire Lesnier », sur IDD-Infos.
  33. a et b « Les terribles assassinats de Bas-Briacé - Marcel Redureau - 1913 » sur le site Guillotine.
  34. Philippe Poisson, « La séquestrée de Poitiers - Genèse d'un fait divers médiatisé ». Blog, 13 septembre 2009.
  35. « Le crime de la rue de Grenelle », dans Le Petit Parisien du 18 avril 1880, p. 2-3 (Menesclou y est par erreur appelé « Monescloux »). En ligne sur Gallica.
  36. Philippe Artières, Dominique Kalifa, Vidal, le tueur de femmes. Une biographie sociale, Paris, Librairie académique Perrin, 2001.
  37. Désiré Piogé, un homme, fut lui aussi conduit à l'échafaud, le 22 octobre 1943, pour trois avortements.
  38. Michel Rosso, La Tuerie du Sofitel d'Avignon, Paris, Fleuve noir, coll. « Crime Story », 1993, 221 p.
  39. « Edwige Alessandri sera jugée une quatrième fois pour le meurtre de son mari », sur le site France Bleu.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Crimino corpus : « plateforme d'édition scientifique pour l'histoire de la justice, des crimes et des peines ».