Lissemys punctata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lissemys punctata

Description de cette image, également commentée ci-après

Lissemys punctata

Classification selon TFTSG
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Chelonii
Ordre Testudines
Sous-ordre Cryptodira
Famille Trionychidae
Sous-famille Cyclanorbinae
Genre Lissemys

Nom binominal

Lissemys punctata
(Bonnaterre, 1789)

Synonymes

  • Testudo punctata Bonnaterre, 1789
  • Testudo granulosa Suckow, 1798
  • Testudo scabra Latreille in Sonnini & Latreille, 1801
  • Testudo granosa Schoepff, 1801
  • Testudo granulata Daudin, 1801
  • Trionyx coromandelicus Geoffroy Saint-Hilaire, 1809
  • Emyda vittata Peters, 1854
  • Emyda granosa intermedia Annandale, 1912

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 16/02/95

Lissemys punctata est une espèce de tortues de la famille des Trionychidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre[1] :

Lissemys punctata5.jpg
Lissemys punctata2.jpg

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon TFTSG (23 novembre 2012)[2] :

  • Lissemys punctata andersoni Webb, 1980
  • Lissemys punctata punctata (Bonnaterre, 1789)
  • Lissemys punctata vittata (Peters, 1854)

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été au préalable décrite par Lacépède en 1788, mais les travaux correspondant ont été invalidés par l'ICZN en 2005.

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Bonnaterre, 1789 : Tableau encyclopédique et méthodique des trois règnes de la nature, Erpétologie. Panckoucke, Paris, p. 1-71.
  • Peters, 1854 : Ubersicht der auf seiner Reise nach Mossambique beobachteten Schildkröten. Bericht Bekanntmachung Verhandlungen Königlich-Preussischen Akademie der Wissenschaften zu Berlin, vol. 1854, p. 215–216 (texte intégral).
  • Webb, 1980 : The identity of Testudo punctata Lacépède, 1788 (Testudines, Trionychidae). Bulletin du Musée National d’Histoire Naturelle, Paris, ser. 4, vol. 2, p. 547–557.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]