Lishui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lishui (homonymie).
Lishui
丽水
Image illustrative de l'article Lishui
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province Zhejiang
Statut administratif Ville-préfecture
Maire Liu Xiping (刘希平)
Code postal Ville : 323000[1]
Indicatif 0578[1]
Démographie
Population 2 506 600 hab. (2004)
Densité 145 hab./km2
Géographie
Coordonnées 28° 27′ 00″ N 119° 55′ 00″ E / 28.45, 119.91666728° 27′ 00″ Nord 119° 55′ 00″ Est / 28.45, 119.916667  
Superficie 1 729 800 ha = 17 298 km2
Divers
PIB par habitant 10 554 yuans (2004)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte administrative de Chine
City locator 14.svg
Lishui

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine
City locator 14.svg
Lishui

Lishui (丽水 ; pinyin : Líshuǐ) est une ville du sud-ouest de la province du Zhejiang en Chine. Sa juridiction est limitrophe de celles de Quzhou, Jinhua et Taizhou au nord, Wenzhou au sud-est, et de la province du Fujian au sud-ouest. Lishui signifie « la belle eau » en chinois.

Historique[modifier | modifier le code]

Pendant la Grande famine entre 1958 et 1961, l'universitaire chinois Yang Jisheng indique que les données officielles estiment le nombre de morts non naturelles à 13 000, ce chiffre serait sous-estimé selon l'auteur[2].

Subdivisions administratives[modifier | modifier le code]

La ville-préfecture de Lishui exerce sa juridiction sur neuf subdivisions - un district, une ville-district, six xian et un xian autonome :

  • le district de Liandu - 莲都区 Liándū Qū ;
  • la ville de Longquan - 龙泉市 Lóngquán Shì ;
  • le xian de Jinyun - 缙云县 Jìnyún Xiàn ;
  • le xian de Qingtian - 青田县 Qīngtián Xiàn ;
  • le xian de Yunhe - 云和县 Yúnhé Xiàn ;
  • le xian de Suichang - 遂昌县 Suíchāng Xiàn ;
  • le xian de Songyang - 松阳县 Sōngyáng Xiàn ;
  • le xian de Qingyuan - 庆元县 Qìngyuán Xiàn ;
  • le xian autonome she de Jingning - 景宁畲族自治县 Jǐngníng shēzú Zìzhìxiàn.

Ceux-ci sont encore divisés en 64 bourgs (y compris un bourg de minorité She), 128 cantons ethniques (y compris 6 cantons de minorité She) et 5 sous-districts.

Économie[modifier | modifier le code]

Les montagnes n'arrêtent en rien les autorités de la zone de développement économique de Lishui : elles ont fait raser 108 sommets pour créer une zone industrielle de 14,5 km² qu'elles ont vendue en 2002[3]. Quatre ans plus tard, près de 200 usines étaient en activité, employant 30 000 ouvriers migrants. L'administration locale a investi 6,4 milliards d'euros dans l'infrastructure de sa région. Pour atteindre 500 000 habitants d'ici à 2020 - soit un doublement de la population de la ville -, elle projette d'aménager une seconde zone industrielle plus importante.

Controverse[modifier | modifier le code]

Dans le district administratif de Suichang, à la suite d'un article publié dans The economic observer dénonçant la compagnie Kan (凯恩特种材料股份有限公司) pour avoir racheté une entreprise d'état locale à un prix nettement inférieur (890 000 RMB) à sa valeur estimée (actifs totaux: 136 millions RMB / actifs net: 7.09 millions RMB), le Bureau de Sécurité Publique (en chinois : 公安局) lista le nom de son auteur, le journaliste Qiu Ziming, à des fins d'arrestation pour avoir "entâché la réputation de la compagnie Kan". Le journaliste reçoit alors un soutien de la société, de son journal The economic observer ainsi que des autorités.

Le 29 juillet 2010, le Bureau de Sécurité Publique révoque se décision. À présent, le journal se réserve le droit de poursuivre ses options juridiques vis-à-vis de la compagnie Kan pour avoir tenté de supprimer la surveillance de ses activités par le public - ainsi que pour avoir porté de fausses accusations contre le journaliste-reporter Qiu Ziming.

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Codes postaux et téléphoniques du Zhejiang, (en) China Zip Code/ Telephone Code, ChinaTravel
  2. Yang Jisheng, Stèles. La Grande famine en Chine, 1958-1961, p. 455
  3. National Geographic France Juin 2007 p. 68

Liens externes[modifier | modifier le code]