Liquidation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections « liquidation » redirige ici. Pour la liquidation boursière, voir Service de règlement différé.

La procédure de liquidation judiciaire est applicable à toutes entreprise commerciale, artisan, commerçant ou personnes morales. Il y a liquidation lorsqu il y a un état de cessation de paiement, soit lorsque les actifs présents ne peuvent faire face au passif exigible.

Pour qu'il puisse y avoir liquidation judiciaire il faut que le redressement judiciaire ne soit pas ou plus possible conformément à l'article 640 du code de commerce.

Liquidation simplifiée[modifier | modifier le code]

La liquidation simplifiée est régie par la loi du 26 juillet 2005, dans le but d'être plus rapide et moins onéreuse.

Ce type de liquidation devient obligatoire lorsqu'il n y a qu'un salarié, qu il a un C.A hors taxes inférieure à 300 000 euros et l'absence d'actifs immobilier.

La liquidation simplifiée est en revanche facultative lorsque le nombre de salarié est compris entre 1 et 5 et que le C.A hors taxes est compris entre 300 000 euros et 750 000 euros.

La procédure de liquidation judiciaire simplifiée doit être clôturée au plus tard un an après l'ouverture de la liquidation par le tribunal.

La phase de liquidation d'une société intervient après sa dissolution.

La première chose est de nommer un liquidateur qui aura pour rôle de :

  1. vendre les biens, récupérer les créances et payer les dettes ;
  2. convoquer les associés pour les informer de la situation ;
  3. établir les comptes de liquidation.

Parfois, des contrôleurs de la liquidation sont nommés en sus.

La clôture de la liquidation est suivie du partage entre les associés de l'éventuel boni de liquidation.

Ensuite, les comptes de liquidation sont déposés au greffe du Tribunal de commerce afin que la société soit radiée du registre du commerce et des sociétés. Elle perd ainsi sa personnalité morale.

L'avis de clôture de la liquidation doit être publié dans un journal d'annonces légales afin d'être porté à la connaissance des tiers.

Liquidation judiciaire[modifier | modifier le code]

Nombre de défaillances d'entreprises en France (redressements et liquidations judiciaires).

La liquidation judiciaire intervient sur décision du tribunal qui constate d'une part la cessation de paiements c'est-à-dire lorsque le passif exigible est supérieur à l'actif disponible de l'entreprise, et l'impossibilité de son redressement.

Le tribunal désigne alors un juge-comissaire, un liquidateur judiciaire et un représentant des salariés. La désignation d'un liquidateur judiciaire par le tribunal implique le dessaisissement de l'ancien dirigeant ; cette décision est inscrite sur le K-bis de l'entité si elle est immatriculée auprès du greffe d'un tribunal.

Le liquidateur exerce à la place de l'ancien dirigeant, ses droits et actions sur son patrimoine, le temps de la liquidation. De plus, il se doit par période trois mois de tenir informer le ministère public, juge commissaire et l'ancien dirigeant de l'évolution de la liquidation.

Dans le cadre d'une liquidation d'un fonds de commerce le but du liquidateur et de trouver un preneur ou repreneur pour pouvoir récupérer un maximum d'argent pour rembourser les dettes des précédents dirigeants.

Sur Paris, lors de la liquidation judiciaire, les repreneurs doivent se manifester via une offre sous pli cacheté déposé, soit au tribunal de commerce, soit chez le mandataire judiciaire.

En général, une date d'audience est définie pour que les différents prétendants puissent être témoins de l'ouverture des plis.

Après cette ouverture de pli, le juge peut rendre une ordonnance, et donc désigner celui qui remporte le fonds de commerce, ou bien, si plusieurs offres sont proches les unes des autres, peut décider d'un second tour.

Sur Paris, il n est pas possible de modifier le montant de son offre lors de l'audience, contrairement à se qui se pratique en banlieue.

Le fonds de commerce qui est en liquidation judiciaire passe devant le juge dans l'activité prévue par le bail. Lors de l'audience, le propriétaire des murs peut accepter une despécialisation, ou accorder un changement d'activité.

Le jugement de clôture pour insuffisance d'actif sans sanction emporte l'interdiction pour les créanciers de reprendre les poursuites.

Voir aussi[modifier | modifier le code]