Lipót Fejér

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Fejér

Lipót Fejér

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Lipót Fejér (debout à droite) face à Constantin Caratheodory

Naissance 9 février 1880
Pécs (Autriche-Hongrie)
Décès 15 octobre 1959 (à 79 ans)
Budapest (Hongrie)
Nationalité Flag of Hungary (1920–1946).svg Hongrois
Champs Mathématiques
Institutions Université de Budapest
Université Babeş-Bolyai
Diplôme Université de Budapest
Renommé pour Noyau de Fejér
Somme de Fejér
Théorème de Fejér

Lipót Fejér, né le 9 février 1880 à Pécs et mort le 15 octobre 1959 à Budapest, est un mathématicien hongrois. Il a publié un théorème de convergence remarquable pour les séries de Fourier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né sous le nom de Leopold Weiss, il décide de changer son nom vers 1900 afin de lui donner une consonance plus hongroise[1].

Pendant sa thèse, il publie le théorème portant désormais son nom, sur la convergence des séries de Fourier.

Il enseigne en Hongrie, à l'université de Budapest de 1902 à 1905, à celle de Cluj (alors dans le royaume de Hongrie) de 1905 à 1911, puis est nommé à la chaire de mathématiques de l'université de Budapest. Il travaille principalement sur l'analyse harmonique, la théorie du potentiel.

Il a aussi été directeur de thèse de John von Neumann, Paul Erdős, George Pólya et Pál Turán.

Note[modifier | modifier le code]

  1. Tout comme le terme allemand weiss, le mot fejér signifie blanc en hongrois.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]