Lionel Stander

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lionel Stander

Description de cette image, également commentée ci-après

Dans Une étoile est née (1937)

Naissance 11 janvier 1908
New York (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 30 novembre 1994 (à 86 ans)
Los Angeles, Californie (États-Unis)
Profession Acteur

Lionel Stander, né le 11 janvier 1908 à New York et mort le 30 novembre 1994 à Los Angeles, est un acteur américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa carrière débuta dans les années 1930 et se poursuivit pendant un demi-siècle. « Acteur de théâtre dès 19 ans, il se spécialise dans les rôles d'excentriques volontiers bourrus » (Dictionnaire du cinéma américain, Larousse, 1988).

Dans les années 1950, il fut une des victimes du maccarthysme et inscrit sur la liste noire du cinéma.

Roman Polanski lui donne l'opportunité de relancer sa carrière en Grande-Bretagne[1]. Il tourne ensuite très régulièrement en Italie, dans des films souvent en prise avec les tensions sociales et politiques du moment. Il devient une figure populaire du cinéma italien succédant même à Gino Cervi dans le sixième opus des aventures de Don Camillo.

Après la dissolution de l'HUAC[2] en 1975, Lionel Stander peut rentrer aux États-Unis. Scorcese et Spielberg font appel à lui. Il gagne enfin une visibilité internationale en incarnant Max, le domestique, dans la série télévisée à succès Pour l'amour du risque.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

  • Golden Globe 1983 : meilleur acteur dans un second rôle dans la série Pour l'amour du risque.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « C'est seulement à la fin des années 1960 qu'il amorce une seconde carrière en Grande-Bretagne (grâce à Polanski). À partir de 1968 (...), il retrouve une activité régulière » Cf Dictionnaire du cinéma américain, Larousse, 1988.
  2. House Un-American Activities Committee ou littéralement « Commission de la Chambre sur les activités antiaméricaines »

Lien[modifier | modifier le code]