Lion de Saint-Marc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Lion de Saint-Marc est la représentation de l'évangéliste saint Marc sous la figure du lion ailé du tétramorphe. Elle est souvent ornée d'une auréole, accompagnée d'un livre ou d'une épée, placé entre ses pattes avant. L'épée signifiant un état de guerre et le livre un état de paix.

Il est le symbole de la ville de Venise et anciennement de la République de Venise. Il apparaît également dans le pavillon militaire et le pavillon de commerce de l'Italie. Le Lion de Saint-Marc est aussi le symbole du prix de la Mostra de Venise, le Lion d'or, et de la compagnie d'assurance Generali.

Symbolisme[modifier | modifier le code]

Selon la tradition, Saint Marc était en voyage à travers l'Europe, il est arrivé à la lagune de Venise, où un ange lui apparut et lui dit : « Pax tibi Marce, evangelista meus. Hic requiescet corpus tuum. » (« Que la paix soit avec toi, Marc, mon évangéliste. Ici, ton corps va reposer. ») Cette tradition (peut-être apocryphe) a été utilisée comme justification par Rustico da Torcello et Bon da Malamocco en 828 pour avoir volé les restes de Saint Marc dans sa tombe à Alexandrie, et en les translatant à Venise, où ils ont finalement été inhumés dans la basilique Saint-Marc[1].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) Hellovenezia, « The Lion of St. Mark, the symbol of Venice » (consulté le 5 juillet 2013) : « When St. Mark’s body was adventurously transferred to Venice from Alexandria in Egypt and he was adopted as the city’s patron saint, the evangelist’s lion on a blue field was also adopted, with six decorations on a red band standing for the sestieri, namely the six districts into which Venice was divided, as it still is. ».