Linn LM-1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Linn LM-1

La Linn LM-1 est la première boîte à rythmes à avoir utilisé des échantillons numériques de sons de batterie.

Conçue par Roger Linn à la fin des années 1970, annoncée par Linn Electronics en 1979[1], c'est aussi la première boîte à rythmes programmable. Elle dispose d'une polyphonie de 12 sons, et utilise des échantillons de 28 kHz[2]. Elle a été commercialisée entre 1980 et 1983; seulement 525 unités ont été produites[3].

La Linn LM-1 a été utilisée par des musiciens tels que Phil Collins, Stevie Wonder, Gary Numan, Depeche Mode, The Human League, Jean-Michel Jarre, John Carpenter, Todd Rundgren, Prince, Vangelis, The Art of Noise,Phoenix (groupe)[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]