Linguère (titre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Linguère.

Linguère (aussi : linger ou lingeer) était le titre donné à la mère ou à la sœur du souverain[1], dans les royaumes Sérères du Sine, du Saloum et auparavant le Royaume de Baol; et royaumes wolofs du Cayor, du Djolof, du Baol et du Waalo dans l'ancien Sénégal. Le mot « lingeer » signifie « reine » ou « princesse » en langue sérère et langue wolof[2].

Sous le système matrilinéaire de l'Empire du Ghana son rôle était de donner un héritier à l'Empire. En effet dans une société matrilinéaire, ce rôle ne pouvait être confié à une femme non issue de la famille régnante. Le frère le plus âgé devenait empereur tandis que la sœur la plus âgée, la linguère, se chargeait de donner un héritier et de l'éduquer conformément à la volonté de la famille impériale. Dans le Ghana impérial le souverain était donc systématiquement le premier fils de la plus âgée des sœurs du souverain régnant. La première fille de la Linguère impériale devenait Linguère impériale à son tour. Avec ce système la famille impériale s'assurait que le pouvoir restait dans la famille. Aucune querelle de succession n'a été relatée durant l'empire du Ghana, son effondrement serait dû à l'assèchement de la nappe phréatique de Koumbi Saleh. Avec l'islamisation de la classe dirigeante, il fut remplacé par un système patrilinéaire sous l'empire du Mali et du Songhaï qui lui succèdent. Les querelles de succession que connurent ces deux empires rendirent leurs gouvernements plus instables que celui du Ghana.

La Linguère titre bien que généralement donnée à la mère ou la sœur du roi, et parfois la première épouse du roi (la Linguère-Awo), le titre peut également signifier une princesse royale. Dans ce cas, il désigne une femme qui peut retracer descendance royale à la fois de sa lignée paternelle et maternelle. Dans la tradition wolof et sérère, une femme qui peut retracer descendance royale à la fois sur la ligne paternelle et maternelle lui devient automatiquement un Linguère. L'équivalent masculin est Garmi (un homme qui peut retracer descendance royale à la fois sur sa lignée paternelle et maternelle). Il s'agit d'une Linguère (une femme de sang royal pur) qu'un roi chercherait à se marier. Le roi lui-même est un membre de la classe Garmi.

Liste des linguères[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) Kathleen E. Sheldon. Historical dictionary of women in Sub-Saharan Africa, vol. 1, Scarecrow Press, 2005, p. 148 (ISBN 0810853310)
  2. (en) Klein, Martin A. "Islam and Imperialism in Senegal Sine-Saloum, 1847–1914." Edinburgh University Press (1968) pp 11-15 & 262 (ISBN 85224 029 5[à vérifier : ISBN invalide])

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • « linguère, linguer » in Geneviève N'Diaye Corréard (dir.), Les mots du patrimoine : le Sénégal, Éd. des Archives contemporaines, Paris ; Agence universitaire de la francophonie, Paris, Montréal, 2006, p. 327-328 (ISBN 2-914610-33-5)