Lindsay Wagner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lindsay Wagner

Description de cette image, également commentée ci-après

Lindsay Wagner au Salon international de la bande-dessinée de San Diego en 2008

Nom de naissance Lindsay Jean Wagner
Naissance (64 ans)
Los Angeles, Californie,
États-Unis
Nationalité américaine
Profession actrice, productrice
Films notables Super Jaimie
Site internet Site officiel

Lindsay Jean Wagner est une actrice américaine, née le à Los Angeles en Californie aux États-Unis. Elle est principalement connue dans les années 1970 pour son interprétation du rôle de Jaimie Sommers dans la série télévisée Super Jaimie pour laquelle elle a remporté l'Emmy de la meilleure actrice dans une série dramatique en 1977.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est née le à Los Angeles en Californie, sa mère est Marilyn Louise (née Thrasher) et son père William Nowels Wagner[1]. La jeune Lindsay Jean n'a que sept ans lorsque ses parents divorcent et elle déménage avec sa mère à Eagle Rock, juste à côté de Pasadena, au nord-est de Los Angeles.

Ensuite, elles déménagent à Portland dans l'Oregon avec Ted Bell, le beau-père de Lindsay, où elle est inscrite au lycée David Douglas High School et commence à jouer dans un certain nombre de pièces de théâtre. Elle étudie également à l'université d'Oregon, mais sa dyslexie l'oblige à abandonner les études au bout d'un an.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Après avoir vécu avec le capitaine Daniel M. Yoder jusqu'à son départ au Vietnam, Lindsay Wagner a été mariée et divorcée quatre fois au producteur de musique Allan Rider (1971-1973), à l'acteur Michael Brandon (1976-1979), au cascadeur Kingi Henry (1981-1984) — qu'elle a rencontré sur le tournage de Super Jaimie et avec qui elle a eu deux fils Dorian (né en 1982) et Alex (en 1986) — et au producteur de télévision Lawrence Mortorff (1990–1993).

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

À Los Angeles, Lindsay Wagner travaille en tant que mannequin souvent avec sa tante Linda Gray, la Sue Ellen Ewing de Dallas, alors mariée à son oncle Ed Thrasher, et apparaît pour la première fois dans le rôle d'une hôtesse dans une émission télévisée Playboy After Dark (1969-1970), avec Hugh Hefner[1].

Sa carrière d'actrice commence véritablement en 1971 dans un épisode intitulé Million Dollar Buff de la série Auto-patrouille (Adam-12). Mais elle se fait réellement remarquer grâce à cinq différents rôles dans la série Docteur Marcus Welby (Marcus Welby, M.D.) qui durera jusqu'en 1975. Entre-temps, en 1973, elle décroche d'autres rôles secondaires dans des films comme Two People et The Paper Chase, , ainsi que dans la série 200 dollars plus les frais (The Rockford Files) en 1975.

L'homme qui valait 3 milliards et la naissance de Super Jaimie[modifier | modifier le code]

En 1975, Lindsay Wagner apparait pour la première fois sous les traits de Jaimie Sommers, ancienne professionnelle de tennis et ex-petite-amie de Steve Austin dans L'Homme qui valait trois milliards (The Six Million Dollar Man). Dans les épisodes 19 et 20 (La femme bionique) de la seconde saison, Jaimie Sommers est gravement blessée dans un accident de saut en parachute. À la demande de Steve Austin, elle est à son tour opérée afin de pouvoir bénéficier de plusieurs implants bioniques (un bras, une oreille et deux jambes). Malheureusement, suite à des complications, elle finit par succomber... Néanmoins, elle réapparait dans les épisodes 1 et 2 de la troisième saison (Le retour de la femme bionique) où l'on découvre qu'elle est amnésique et vivante.

En 1976, Jaimie finit par intégrer sa propre série télévisée, Super Jaimie (The Bionic Woman), durant 3 saisons et 58 épisodes.

Ce sera le plus grand rôle de Lindsay à la télévision et aussi le dernier sous contrat avec Universal Studios.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Anonyme, « Lindsay Wagner Biography », sur Bio. (consulté le 22 mars 2011)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]