Lincoln Gordon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lincoln Gordon

Abraham Lincoln Gordon ( 10 septembre 1913[1], New York[1]. – 19 décembre 2009[2]) était un ambassadeur États-Unis au Brésil (1961 - 1966) et le 9e président de la Johns Hopkins University (1967 - 1971).

Biographie[modifier | modifier le code]

Gordon a connu une carrière à la fois au gouvernement et dans le milieu universitaire, en devenant professeur de relations économiques internationales à l'Université de Harvard dans les années 1950, avant de tourner son attention aux affaires étrangères. Après sa démission en tant que président de l'Université Johns Hopkins[1], il est demeuré actif dans des institutions telles que le Brookings Institution jusqu'à sa mort.

Bibliography[modifier | modifier le code]

Anglais[modifier | modifier le code]

  • A New Deal for Latin America (1963)
  • Growth Policies and the International Order (1979)
  • Energy Strategies for Developing Nations (1981)
  • Eroding Empire: Western Relations with Eastern Europe (1987)
  • Brazil's Second Chance: En Route toward the First World (Brookings Institution Press, 2001).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Justin B. Jones, « Gordon (Lincoln) 1913- : Papers 1963-1971. Special Collections. The Milton S. Eisenhower Library. The Johns Hopkins University. », Johns Hopkins University,‎ 2007 (consulté le 24 novembre 2008)
  2. Robert D. McFadden, “Lincoln Gordon Dies at 96; Educator and Ambassador to Brazil.” New York Times. 21 décembre 2009. http://www.nytimes.com/2009/12/21/us/21GORDON.html?_r=1

Liens externes[modifier | modifier le code]