Lina Kostenko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lina Kostenko en 2006.

Lina Kostenko (ukrainien: Ліна Василівна Костенко), née le 19 mars 1930 à Rjychtchiv, dans l'oblast de Kiev, est une femme de lettres et une poétesse ukrainienne. Elle a été récompensée de plusieurs prix littéraires ukrainiens, dont le Prix national Taras Chevtchenko (1987) et le Prix Antonovich.

Kostenko est une des principales représentantes d'un mouvement dissident de poètes ukrainiens dans les années 1960. Ce groupe a commencé à se manifester dans les années 1950, et atteint son apogée au début des années 1960. C'est dans les années 1950 que Lina Kostenko publie ses premiers poèmes, principalement dans la presse écrite.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lina Kostenko naquit le 19 mars 1930, à Rjychtchiv, dans la région de Kyïv, dans une famille des professeurs. En 1936, sa famille déménaga à Kyïv où Lina termina l'école secondaire.

Ses parents lui inculquèrent des principes de la morale, des goûts esthétiques et éthiques. Son père était toujours un exemple pour elle et c'est lui qui connaissait 12 langues, qui pouvait enseigner toutes les matières à l'école au plus haut niveau. Il fut arrêté comme ennemi du peuple et envoyé loin de sa famille pour 10 ans. La petite Lina ne put pas accepter cette action du pouvoir et ne pouvait pas comprendre pourquoi on avait humilié son père si intelligent et bon.

Dans les années d'après-guerre, Lina a commenca à fréquenter l'atelier littéraire auprès de  l'Union des écrivains d'Ukraine. Ses talents, sa beauté aristocratique, sa curiosité, sa vision du monde et son savoir de décrire ce qu'elle vit, restèrent pour toujours dans la mémoire de ses amis et de ses enseignants.

En 1946, Lina publia ses premiers poèmes. Elle entra à l'Institut Pédagogique M. Gorki (aujourd'hui l'Université pédagogique M. Drahomanov) à Kyïv, mais elle le quitta et commença à étudier à l'Institut de littérature M. Gorki à Moscou. Lina Kostenko termina cet Institut en 1956, et l'année suivante, elle publia son premier recueil de poésies « Les Rayons de la terre ». Le deuxième recueil « Les Voiles » fut publié en 1958 et en 1961 sortit encore un livre intitulé « Le Voyage du cœur ».

En 1962, son nouveau recueil de poèmes « L'Intégrale des étoiles » fut rejeté par la censure idéologique et il ne vit pas le monde.

On a interdit à Lina Kostenko de publier ses livres ce qui mêma mené à la disparition de son nom des journaux. La poétesse écrivait « dans le tiroir ». C'est à cette période-là que « Berestetchko »« Maroussia Tchouraï » et les poèmes qui entrèrent dans les recueils « Au-dessus des rives du fleuve éternel » et «L'Originalité» furènt écrits. 

En 1963, en collaboration avec A. Dobrovolsky, Lina Kostenko créa le scénario du film  « Vérifiez vos montres »

En 1989 le recueil d'«Œuvres choisies » fut publié.

En . Kostenko fut  la premièr lauréat du Prix littéraire et artistique international Olena Teliga. En outre, en 1992, le président de l'Ukraine lui décerna le prix d'honneur et en mars 2000, la poétesse fut décorée de l'Ordre du Prince Yaroslav le Sage de V degré.

Les implications philosophiques et historiques nous font penser dès les premiers poèmes de L. Kostenko et continuent à le faire aujourd'hui. Elle est aussi auteur des livres suivants : « Lyutizh », « Le Puits de Tchyhyryn », « Une ancienne chapelle à Lemechi », « Knyaz Vasylko », « Tchador de Maroussia Bohouslavka », « Horyslava-Rohnida », « Le Triptyque des Drevlianes » et du poème dramatique « Élégie sur les frères non-d'azov » dans lesquels le lecteur peut trouver plein de faits historiques.

En 2010, « Les Notes d'un fou ukrainien », le premier roman en prose de Lina Kostenko, fut publié. Un programmeur de 35 ans cherche à surmonter les problèmes de communication dans la société actuelle.

En février 2011, un nouveau recueil de poèmes « La Rivière d'Héraclite » et aussi un autre recueil « Madonna des intersections » parurent. Ils réunirent des poèmes écrits avant et des nouveaux textes.

En 2012, l'écrivain reçut aussi l'insigne « L'écrivain d'or de l'Ukraine ».  

Œuvres[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]