Lin (textile)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lin textile)
Aller à : navigation, rechercher
Étoffe de lin retrouvée à Qumran.

Le textile de lin, ou toile de lin, est une étoffe issue de cultivars de lin textile (ou lin fibre), de la plante Linum usitatissimum L.

Fabrication[modifier | modifier le code]

Fauchage et ballotage mécaniques de lin en Belgique, été 2009. On peut voir sur le côté gauche le lin en rouissage.

Cette étoffe s'obtient par macération des tiges de lin (rouissage) à même le sol sous l'action des intempéries, afin d'en extraire les fibres. Ces fibres sont ensuite broyées et raclées pour en retirer la partie ligneuse (teillage) puis peignées afin qu'elles soient filées et enfin tissées pour constituer une toile.

La France est le principal pays d'Europe à cultiver le lin textile (ou lin fibre), essentiellement en Flandre, en Picardie, en Normandie, en Bretagne et dans le Pas-de-Calais.

Une partie importante de la production est réalisée en Europe de l'Est mais il existe toujours une production de grande qualité et plus locale en Irlande, Italie et Belgique.

Les procédés de transformation ont évolué : ils respectent l’environnement et ne produisent pas de déchet mais des produits dérivés dont pâte à papier, paillettes, graines et huile de lin, etc.

Grâce aux nouveaux traitements de finissage comme easy care et notamment défroissables, le lin conserve au fil du temps ses qualités, il ne se déforme pas et ne peluche pas.

De nos jours, cette toile sert à la fabrication de vêtements, de linge de maison ou de tissus d'ameublement.

Historique[modifier | modifier le code]

D'après une récente découverte, les plus anciennes traces de la culture du lin date d'il y a plus de 36 000 ans, en Géorgie occidentale[1]. Cependant, l’identification des fibres et même l’interprétation des auteurs au sujet de leurs trouvailles ont été mis en doute. De toute manière, les fibres coloriées retrouvées dans la fouille provenaient sûrement du lin sauvage[2].

Cultivé depuis 9000 ans en Asie mineure [3] , le Linum usitatissimum a été utilisé par l’homme d’abord pour produire de l’huile, et plus tard, comme textile, destiné à produire des objets utilitaires et des vêtements [4]. Cette innovation s’est produite pendant le néolithique, dans un même espace géographique, le sud du Levant, avant l’apparition de la poterie [5] , et coïncide avec le passage progressif d’un mode de vie basé sur la chasse et la cueillette à l’élevage et l’agriculture, liés à la sédentarité et à la naissance des divinités [6] .

Le lin a été introduit en Europe, il y a 2 000 ans. Les Babyloniens et les Égyptiens utilisaient des cordes en lin. Les fines bandelettes entourant les momies des pharaons étaient aussi en lin. Il en fallait près d'un kilomètre pour momifier un adulte.

Caractéristique[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une fibre végétale issue d'une culture demandant peu d'engrais et de pesticides.

Sa qualité de fibre naturelle en fait une étoffe anallergique, isolante et lui donne la propriété d'être un régulateur thermique (isolant l’hiver, respirant l'été). Résistante à la lumière et à l’eau, elle peut s'utiliser dans des pièces humides (salle de bain) ou s'exporter à l'extérieur de la maison (« lin outdoor » dans coussins, housses de fauteuil, nappes de terrasse). Mélangée à d'autres fibres, elle se prête à des textures variées (stretch avec élasthanne, transparence du « lin dévoré » avec viscose et polyester, « maille de lin » souvent associée à de la laine)[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les plus anciennes fibres textiles retrouvées en Géorgie sur Le Figaro du
  2. Bergfjord C, Karg S, Rast-Eicher A, Nosch ML, Mannering U, Allaby RG, Murphy BM, Holst B., Comment on "30,000-year-old wild flax fibers"., Science. 2010 Jun 25;328(5986):1634, www.sciencemag.org/content/328/5986/1634.2.full; Richard Harris, « These Vintage Threads Are 30,000 Years Old », NPR, September 30, 2011, www.npr.org/templates/story/story.php?storyId...
  3. In Tell Ramad in Syrien wurden in einer auf 6.200 bis 6.100 v. Chr. datierten Siedlungsschicht Leinsamen gefunden, die der Größe dem Gemeinen Lein näher sind. “Gemeiner Lein – Wikipedia, de.wikipedia.org/wiki/. Gemeiner_Lein
  4. Fouilles de Nahal Hemar, près de l'extrémité méridionale de la mer Morte, une grotte occupée il y a environ 9000 ans. V. Ofer Bar-Yosef; Muzeʼon Yiśraʼel, A cave in the desert, Nahal Hemar : 9000-year-old finds, Jerusalem, 1985
  5. Pre-Pottery Neolithic B - Wikipedia, en.wikipedia.org/wiki/Pre-Pottery_Neolithic_B
  6. J. Cauvin, Naissance des divinités, Naissance de l’agriculture. La révolution des symboles au Néolithique, Paris, CNRS 1994
  7. Stéphane Thebaut, La maison France 5, 4 janvier 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]