Limu o Pele

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Limu.
Fragment de Limu o Pele du Kīlauea à Hawaï, États-Unis.

Le Limu o Pele ou Limu, terme hawaïen signifiant littéralement en français « algue de Pélé », est un type de roche volcanique, plus précisément de verre volcanique, qui se présente sous la forme d'un pétale de quelques centimètres[1],[2]. Très fin, celui-ci est translucide, ce qui permet d'observer des bulles de gaz volcaniques piégées à l'intérieur, et de couleur brune à verte[1].

Formation[modifier | modifier le code]

Explosion phréatomagmatique sur la côte du Kīlauea, à Hawaï, produisant des Limu o Pele.

Ces fragments se forment lorsqu'une coulée de lave fluide, généralement de type pāhoehoe, entre dans un plan d'eau agité de vagues[1],[2]. Les vagues, déferlant à la surface de la coulée, provoquent un choc thermique entre l'eau et la lave[1],[2]. Celle-ci explose, émet des paquets de lave incandescente qui peuvent piéger de l'eau en retombant[1],[2]. Cette eau va bouillir et former une bulle de lave dont le Limu o Pele constitue un fragment[1],[2].

Le Limu o Pele peut aussi voir naissance lors d'éruptions sous-marines comme sur le Lōʻihi.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en) « VHP Photo Glossary: Limu », United States Geological Survey (consulté le 13 février 2012)
  2. a, b, c, d et e (en) « Hot spot explosive eruptions », Monterey Bay Aquarium Research Institute (consulté le 13 février 2012)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :