Limax maximus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Limace léopard (Limax maximus) est une grande espèce de limace appartenant à la famille des Limacidae.

Description[modifier | modifier le code]

La limace léopard a une longueur d'environ 13 cm[1], certains auteurs lui donnent même une longueur maximum de 20 cm[2]. La limace léopard est de couleur grise ou brun clair. Son bouclier est moucheté de taches noires d’environ 3 mm, et ces taches sont alignées et peuvent ressembler à des rayures longitudinales sur la queue. Ces limaces ont une longévité de 2 ans et demi à trois ans.

Répartition et Habitat[modifier | modifier le code]

L’espèce est principalement répandue en Europe centrale, mais peut également se trouver dans les latitudes tempérées du monde. Cette limace vit en milieu humide, à proximité des cours d’eau, mais aussi dans les forêts, les jardins et les parcs. La limace tachetée se nourrit principalement de végétation tendre (plantes abîmées, fanées ou mortes), de mousse, de champignons, de bois morts, mais aussi parfois de congénères morts.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Comme la majorité des gastéropodes, ces limaces sont hermaphrodites et ont donc à la fois les organes génitaux masculins et féminins. La maturité sexuelle est atteinte à un peu plus d’un an et demi, et chaque individu pourra procréer deux fois dans sa vie, la première ponte ayant lieu vers Juillet/Août pendant la deuxième année de l’individu, puis entre Juin et Juillet la dernière année. Les comportements prénuptiaux peuvent différer énormément selon les espèces, mais l’accouplement reste semblable : le couple commence par escalader un arbre ou une construction, puis se suspend dans le vide à l’aide d’un fil de mucus. Chaque partenaire fait alors pendre son organe génital (de couleur blanc bleuté) vers le bas, et ceux-ci s’enroulent pour permettre la fécondation. La ponte comporte une à trois centaines d’œufs selon la taille et l’état de santé de la mère. Les œufs sont légèrement allongés, de 4 à 5 mm de diamètre, et éclosent entre 19 et 45 jours selon les conditions climatiques, et peuvent être détruits par de nombreux prédateurs qui en sont friands.

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce Limax maximus a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1758.

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

La limace léopard est appelée aussi "limace tachetée", "limace cendrée", "grande loche grise", "guémace" (particulièrement en Bourgogne[3]) ou encore "grande limace cendrée" ou "grande limace grise"[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fechter und Falkner, S.186
  2. Kerney et al. 1983, S.183
  3. Limax maximus Linnaeus, 1758 dans le site Flore de France
  4. (en) Derwent, Thesaurus of agricultural organisms: pests, weeds and diseases, Volume 1 . Derwent Publications, Ltd. Éditions CRC Press, 1990. 1529 pages. ISBN 0412372908, 9780412372902. Rechercher dans le document numérisé

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Klaus Bogon.Biologie des mollusques terrestres, de l'écologie, l'habitat protectionp. 404, Nature Verlag, 1990 ISBN 3-89440-002-1 Augsbourg
  • Tireurs Rosina et Gerhard Falkner:molluscsp 287, mosaïque-Verlag. Munich 1990 (Steinbach guide nature 10) ISBN 3-570-03414-3
  • Michael P. Kerney, RAD Cameron & Jürgen H. Jung:Les escargots terrestres. Europe du Nord et centrale,p. 384, Paul Parey, Hambourg et Berlin, 1983 ISBN 3-490 - 17918-8

Liens externes[modifier | modifier le code]

Taxinomie :

Autres liens :