Liliom (pièce de théâtre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Liliom (théâtre))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Liliom.

Liliom est une pièce de théâtre hongroise de Ferenc Molnár créée en 1909.

Argument[modifier | modifier le code]

Liliom travaille comme bonimenteur de foire. C'est un fainéant, un homme à la dérive, mais qui jouit d'un grand succès auprès des femmes. Elles ne savent rien lui refuser. C'est ainsi qu'il rencontre Julie, une petite bonne aux yeux naïfs. C'est le grand amour. Un jour, il apprend qu'elle attend un enfant, leur enfant. Mais il accepte de participer à un casse avec son ami criminel Ficsúr. Sa patronne, Mme Muskat, refuse de lui venir en aide financièrement. Le casse tourne mal, Ficsúr s'enfuit mais Liliom se suicide pour échapper à la police.

C'est alors que des agents de la « police céleste » viennent le chercher, Liliom monte vers le paradis, il arrive à un immense commissariat où un agent moustachu lit, méfiant, le grand quotidien de l'actualité divine. Il est condamné à 16 ans de purgatoire. Liliom désire avant tout savoir si son enfant qui va naître, est un garçon ou une fille. Puis, ayant appris que ça allait être une fille, il demande à redescendre sur Terre pour s'en occuper…

Réception[modifier | modifier le code]

La pièce est un échec en Hongrie, mais elle est mise en scène à Broadway en 1921, avec Joseph Schildkraut et Eva Le Gallienne, et connaît le succès. Ivor Novello reprend le rôle en 1926 à Londres, avec Charles Laughton[réf. nécessaire].

Orson Welles joue Liliom avec Helen Hayes pour la radio en 1939. En 1940, Burgess Meredith, Ingrid Bergman et Elia Kazan reprennent la pièce à New York.

C'est en 1945 que Richard Rodgers et Oscar Hammerstein II créent une adaptation musicale de la pièce, sous le titre de Carousel. L'action est transposée dans le Maine à la fin du XIXe siècle.