Ligue nord-américaine de hockey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec North American Hockey League (homonymie).

LNAH

alt=Description de l'image LNAH.png.
Généralités
Création 1996
Organisateur(s) LNAH
Catégorie Semi-professionnel
Lieu Drapeau : Québec Québec
Drapeau de l'Ontario Ontario
Participants 8
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Marquis de Jonquière
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition à venir voir :
Saison 2013-2014 de la LNAH

La Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) est une ligue de hockey sur glace fondée en 1996 au Québec.

Historique[modifier | modifier le code]

La ligue est créée en 1996 à la suite de la fusion de deux ligues : la Ligue senior majeure du Québec qui évoluait dans la région de Montréal et de l'Estrie et la Ligue de hockey semi-professionnelle du Québec qui portait avant la saison 1995-96 le nom de Ligue senior de la Mauricie[1].

À la suite de la fusion la ligue conserve alors le nom de la Ligue de hockey semi-professionnelle du Québec (LHSPQ) et comprend treize équipes : le Blizzard de Saint-Gabriel, les Dinosaures de Sorel, les Dragons du Haut-Richelieu, les Rapides de Lachute, le Nova d'Acton Vale et le 94 de Waterloo qui proviennent de la ligue senior majeur, puis le Grand Portneuf de Pont-Rouge, les Gladiateurs de ville des Laurentides, les Jets de Louiseville, qui eux, proviennent de l'ancienne LHSPQ.

Lors de la fusion, quatre nouvelles concessions se joignent à la ligue, soit les Chacals de la Rive-Sud, les Voyageurs de Vanier, les Papetiers de Windsor et les Coyotes de Thetford Mines. De ces treize équipes seulement deux villes ont encore une concession dans la ligue, soit Sorel et Thetford Mines. Depuis le début de la ligue, 32 villes québécoises au total ont eu l'opportunité d'accueillir une concession de la LHSPQ.

Mario Deguise, ex-président de Hockey Québec, a été le président fondateur de la LHSPQ. Il est demeuré en poste durant deux saisons avant de céder sa place à Serge Leveillée pour les deux années suivantes. Denis Courville prit ensuite la direction de la ligue durant la majeure partie de la saison 2000-2001. Au mois d'avril 2001, Michel Gaudette, ancien gouverneur du Laser de Saint-Hyacinthe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec et ancien président de la Ligue de hockey junior AAA du Québec, lui succède. Ce dernier est encore en poste au début de la saison 2007-08.

Le but de la ligue est de permettre à un plus grand nombre de joueurs québécois issus des niveaux professionnel, junior majeur, universitaire, junior AAA et Midget AAA de pouvoir jouer dans leur région sans avoir à s'expatrier vers les États-Unis ou en Europe pour continuer leur carrière. Cette ligue préconise un style de jeu ressemblant à ce qui était vu dans les années 1970 dans la Ligue nationale de hockey, c'est-à-dire un style robuste avec de solides mises en échec et où l'on peut voir fréquemment de furieux combats entre joueurs. Bien qu'au fil des ans la ligue gagne en popularité, elle perdra plusieurs équipes qui seront forcées de cesser leur activités dû à des problèmes financiers.

LHSPQ[modifier | modifier le code]

À sa seconde saison, la LHSPQ passe de treize à quatorze équipes. La franchise de Louiseville est dissoute, mais deux clubs se joignent à la ligue, soit les Aztèques d'Asbestos et les Condors de Jonquière. Trois concessions sont relocalisées dans une autre ville, ainsi les Voyageurs de Vanier deviennent les As de Québec, les Gladiateurs de Ville des Laurentides deviennent les Chiefs de Sainte-Thérèse et le 94 de Waterloo est désormais connu sous le nom du Blitz de Granby. Finalement les Dragons du Haut-Richelieu restent en place mais changent leur nom pour celui des Dragons d'Iberville. Pour la nouvelle saison, la LHSPQ ajoute également deux rencontres au calendrier, le faisant ainsi passer de 36 à 38 matchs par équipe.

La saison 1998-99 n'est pas en reste face aux changements de la saison précédente. La LHSPQ se voit privée des As de Québec pour la saison dû à une suspension et quatre autres équipes doivent déménager. Le Blizzard de Saint-Gabriel est transféré à Joliette, Sainte-Thèrèse passe à Laval, Iberville part pour Saint-Laurent et finalement les Chacals de la Rive-Sud deviennent le Garaga de Saint-Georges-de-Beauce. Les dirigeants de la Ligue décident également de ramener le nombre de rencontres à 36.

En 1999-2000, la ligue revient à 14 formations avec le rétablissement de la franchise de Québec. Cependant ceux-ci déménagent et deviennent alors le Caron & Guay de Beaupré. Autre déménagement, celui de Lachute qui devient les Rapides de LaSalle. La LHSPQ modifie encore une fois son calendrier et revient à 38 matchs.

Outre le fait que la ligue augmente le nombre de rencontres à 44, aucun changement n'est apporté lors de la saison 2000-01.

Le Promutuel de Rivière-du-Loup fait son apparition en 2001-02 et porte à 15 le nombre d'équipes évoluant dans la ligue, ce qui constitue alors un record. La franchise du Caron & Guay déménage à Charlesbourg, Saint-Laurent devient les Dragons de Verdun et le Nova d'Acton Vale, quant à lui, est transféré et prend le nom du Cousin de Saint-Hyacinthe.

En 2002-03, le Mission de Joliette déménage à Saint-Jean-sur-le-Richelieu. Un nouveau commanditaire et une fusion municipale font naître le Paramédic de Saguenay à partir des Condors de Jonquière.

LHSMQ[modifier | modifier le code]

La ligue change de nom en 2003 et prend celui de Ligue de hockey senior majeur du Québec. Ils établissent le nombre de matchs par saison à 50. Deux équipes disparaissent en raison de problèmes financiers, le Rapides de LaSalle et les Aztèques d'Asbestos. L'équipe de Québec est vendue et renommée le Radio-X de Québec. Léo-Guy Morrisette devient propriétaire d'un nouvelle franchises, les Vikings de Trois-Rivières, ce qui porte le nombre d'équipes à 14. Un remaniement des divisions est alors effectué et on retrouve donc deux divisions de sept équipes chacune. De plus l'équipe de Windsor est relocalisée et devient le Saint-François de Sherbrooke.

La saison suivante, la ligue devient professionnelle et change de nom pour devenir la Ligue nord-américaine de hockey.

LNAH[modifier | modifier le code]

Saison 2004-2005[modifier | modifier le code]

Au début de la saison 2004-05, seulement 10 formations étaient encore en activité dans la « nouvelle » ligue, soit le Radio X de Québec, le Mission de Sorel-Tracy, le Saint-François de Sherbrooke, le Prolab de Thetford Mines, les Dragons de Verdun, le Garaga de Saint-Georges, le Cousin de Saint-Hyacinthe, le Caron et Guay de Trois-Rivières, les Chiefs de Laval et le Fjord de Saguenay. Cependant, après seulement 24 matchs, l'équipe du Saguenay fait faillite. La ligue sort gagnante de la saison de lock-out que connut à ce moment la LNH, ayant réussi à faire signer des contrats à certains joueurs de la LNH, dont le plus connu est Donald Brashear qui s'aligna avec Québec.

Saison 2005-2006[modifier | modifier le code]

La LNAH commença la saison 2005-06 avec seulement neuf formations, et le Cousin de St-Hyacinthe changea de nom pour devenir le Cristal.

Saison 2006-2007[modifier | modifier le code]

À l'aube de la saison 2006-07, le Cristal de St-Hyacinthe changea encore une fois de nom pour devenir le Top Design. Les Dragons de Verdun-Montréal furent dissous et les Chiefs de Laval relocalisés à Saint-Jean-sur-Richelieu pour devenir les Summums-Chief[1].

Saison 2008-2009[modifier | modifier le code]

Au début de la saison 2008-09, un total de 10 équipes compose la LNAH, mais seulement 9 ont participé à la présente saison, à cause de la suspension de la franchise de Sorel-Tracy. Le Radio X de Québec déménage à Pont-Rouge et devient le Loïs Jeans et les Summums-Chiefs de St-Jean-sur-Richelieu sont achetés par le 98.3 FM de Saguenay et y déménagent. Le 98.3 FM, qui évoluait dans la Ligue Centrale de Hockey Senior AA du Québec (LCH), passa de celle-ci à la LNAH. Également en 2008, à la suite du retrait du commanditaire du Top Design de St-Hyacinthe pour des raisons de santé, l'organisation change de nom pour devenir les Chiefs de St-Hyacinthe[2]. Le 23 janvier 2009, le Poutrelles Delta de Sainte-Marie ont annoncé qu'ils se retiraient de la ligue[3].

Saison 2009-2010[modifier | modifier le code]

Au printemps 2009, les Chiefs de St-Hyacinthe sont dissous. Les autres équipes restent en place et sept équipes composent alors la LNAH : Pont-Rouge, Thetford-Mines, St-Georges, Trois-Rivières, Rivière-du-Loup, Saguenay et Sherbrooke. Le 11 février, le Lois Jeans de Pont-Rouge sont exclut des activités de la ligue, pour défaut de paiement[4].

Saison 2010-2011[modifier | modifier le code]

Au printemps 2010, une nouvelle franchise s'ajoute à la LNAH. En effet, la ville de Sorel-Tracy revient dans la LNAH après deux saisons d'absence[5]. Puisque la franchise de Pont-Rouge avait été dissoute, la liste de joueurs qui appartenait à cette équipe a été donnée au GCI de Sorel-Tracy. Le CIMT de Rivière-du-Loup change de nom pour devenir les 3L de Rivière-du-Loup[6] et le CRS Express de Saint-Georges devient le Cool FM 103,5 de Saint-Georges[7].

Saison 2011-2012[modifier | modifier le code]

À nouveau, la ligue compte sept formations. Le GCI de Sorel-Tracy devient le HC Carvena de Sorel-Tracy[8] et le Saint-François de Sherbrooke est vendu, puis déménage et devient le Wild de Windsor[9],[10].

Saison 2012-2013[modifier | modifier le code]

Pour une première fois une équipe de la LNAH s'installe à l'extérieur de la province de Québec. En effet, le Wild de Windsor est vendu, puis déménage à Cornwall en Ontario. L'équipe porte le nom des Riverkings de Cornwall[11].

Saison 2013-2014[modifier | modifier le code]

La LNAH prend de l'expansion alors qu'une huitième formation s'ajoute à la ligue. La nouvelle franchise est située à Valleyfield et porte le nom des Braves de Valleyfield[12]. L'équipe ne dispute cependant que onze rencontres avant d'être tranféré à Laval pour devenir les Braves de Laval[13]. Le HC Carvena de Sorel-Tracy change de nom et devient les Éperviers de Sorel-Tracy[14] et le Caron et Guay de Trois-Rivières change de nom et devient le Viking de Trois-Rivières[15].

Joueurs[modifier | modifier le code]

Parmi tous les joueurs ayant évolué dans la LNAH et ses précédents appellations, certains ont réussi à dépasser la barre des 500 points au cours de leur carrière dans la LNAH. Le tableau ci-dessous présente ses joueurs ; les cases des joueurs qui sont en couleur sont celles des joueurs encore en activité dans la ligue et les équipes citées ne sont pas obligatoirement les équipes où ils jouent actuellement mais celles où ils jouaient au moment d'atteindre les 500 points[16].

Liste des joueurs avec plus de 500 points
Joueur Équipe S PJ B A Pts Gardien adverse Date
Benoît, MathieuMathieu Benoît Mission de Sorel-Tracy 11 505 310 435 745 Boisclair, DanielDaniel Boisclair (Saint-Georges) 13/12/2007
Cloutier, KévinKévin Cloutier CRS Express de Saint-Georges 10 429 247 484 731 Guerrera, DavidDavid Guerrera (Saguenay) 26/02/2010
Duval, MartinMartin Duval Cousin de Saint-Hyacinthe 10 402 250 411 661 Farion, ChrisChris Farion (Granby) 24/10/2003
Landry, YannickYannick Landry CIMT de Rivière-du-Loup 12 547 219 432 651 Michaud, OlivierOlivier Michaud (Thetford Mines) 29/01/2010
Tremblay, YannickYannick Tremblay Saint-François de Sherbrooke 12 489 255 356 611 Deschênes, FrédéricFrédéric Deschênes (Saint-Georges) 10/12/2010
Chiasson, DominicDominic Chiasson Marquis de Saguenay 11 466 287 323 610 Houle, MartinMartin Houle (Rivière-du-Loup) 13/11/2010
Laliberté, SimonSimon Laliberté Caron et Guay de Trois-Rivières 12 439 216 390 606 Gourdeau, FrancisFrancis Gourdeau (Rivière-du-Loup) 07/03/2010
Morin, ClaudeClaude Morin Radio X de Québec 8 381 206 391 597 Racine, Jean-FrançoisJean-François Racine (Sherbrooke) 22/12/2007
Laliberté, HuguesHugues Laliberté Cousin de Saint-Hyacinthe 11 344 219 351 570 Laniel, Jean-FrançoisJean-François Laniel (Trois-Rivières) 19/12/2003
Saint-Pierre, DavidDavid Saint-Pierre Mission de Sorel-Tracy 8 354 191 379 570 Pelletier, JonathanJonathan Pelletier (Saint-Hyacinthe) 04/11/2007
Deschênes, ChristianChristian Deschênes HC Carvena de Sorel-Tracy 12 476 206 361 567 filet désert (Trois-Rivières) 13/01/2012
Maltais, DominicDominic Maltais Saint-François de Sherbrooke 10 388 236 314 550 Gingras, MaximeMaxime Gingras (Trois-Rivières) 27/09/2008
Vermette, FrédéricFrédéric Vermette Garaga de Saint-Georges 10 341 217 328 545 Lavoie, DanyDany Lavoie (Rivière-du-Loup) 17/10/2003
Paul, DenisDenis Paul Chiefs de Laval 7 260 204 314 518 Hamelin, HugoHugo Hamelin (Granby) 16/02/2003
Sbrocca, ChristianChristian Sbrocca Mission de Sorel-Tracy 9 319 169 341 510 Gingras, MaximeMaxime Gingras (Trois-Rivières) 16/03/2007

Équipes[modifier | modifier le code]

Équipes actuelles[modifier | modifier le code]

Équipe Ville Aréna Capacité Première saison
Riverkings de Cornwall Cornwall, Ontario Cornwall Civic Complex 4 800 2012-2013
Marquis de Jonquière Saguenay, Québec Palais des Sports de Saguenay 3 200 2008-2009
Braves de Laval Laval, Québec Colisée de Laval 3 609 2013-2014
3L de Rivière-du-Loup Rivière-du-Loup, Québec Centre Premier Tech 3 000 2008-2009
Cool FM 103,5 de Saint-Georges Saint-Georges, Québec Centre Lacroix-Dutil 2 975 1998-1999
Éperviers de Sorel-Tracy Sorel-Tracy, Québec Colisée Cardin 3 037 2010-2011
Isothermic de Thetford Mines Thetford Mines, Québec Centre Mario-Gosselin 2 500 1996-1997
Viking de Trois-Rivières Trois-Rivières, Québec Colisée de Trois-Rivières 3 546 2004-2005

Anciennes équipes[modifier | modifier le code]

Depuis la création de la ligue, plusieurs équipes déménagèrent où se virent attribuer un nom différent dû à un nouveau commanditaire. Ainsi certaines équipes vécurent longtemps et d'autres moins, voire une seule saison dans certains cas.

Trophées et honneurs[modifier | modifier le code]

Trophées[modifier | modifier le code]

Cette section présente l'ensemble des trophées remis aux joueurs et personnalités de la ligue

Trophées individuels
Trophée Introduction Disparition Récipiendaire 2013-2014
Trophée Claude Larose
 Joueur le plus utile à son équipe
1996 - Marco Cousineau (Trois-Rivières)
Trophée Éric Messier
 Meilleur défenseur
1996 - Nicolas Dumoulin (Trois-Rivières)
Trophée Guy Lafleur
 Meilleur marqueur
1996 - Dominic Léveillé (Jonquière)
Trophée Maurice Richard
 Meilleur buteur
1996 - Grégory Dupré (Sorel-Tracy)
Trophée Serge Léveillée (entraîneur)
 Meilleur entraîneur
1996 - Alain Côté (Trois-Rivières)
Trophée Jonathan Delisle
 Joueur démontrant le meilleur Leadership
2006 - Tommy Lafontaine (Trois-Rivières)
Trophée des médias
 Joueur le plus utile des séries éliminatoires
1996 - Pier-Olivier Pelletier (Jonquière)
Trophée du meilleur gardien de but 1996 - Marco Cousineau (Trois-Rivières)
Trophée du joueur le plus gentilhomme 1999 - Thomas Beauregard (Trois-Rivières)
Trophée de la recrue offensive 1998 - Maxime Villemaire (Thetford Mines)
Trophée de la recrue défensive 2000 - Marco Cousineau (Trois-Rivières)
Trophée Gaston Gagné
 Avancement de sa cause et de la ligue
2004 -
Trophées collectifs
Trophée Introduction Disparition Récipiendaire 2013-2014
Coupe Rampes Design
 Équipe de la saison régulière avec le plus de points
1996 - Viking de Trois-Rivières
Trophée Mario Deguise
 Champion de l'Ouest
1996 2004 -
Trophée de la Division Centrale
 Champion de la Division Centrale
1996 1999 -
Trophée Serge Léveillée
 Champion de l'Est
1996 2004 -
Trophée Gilles Lefebvre
 Meilleure organisation de la ligue
1996 -
Coupe Canam
 Vainqueur des séries
1996 - Marquis de Jonquière

Équipe d'étoiles[modifier | modifier le code]

Champions[modifier | modifier le code]

Le vainqueur des séries éliminatoires se voit remettre la Coupe Canam, anciennement Coupe Futura.

Vainqueur de la Coupe
Saison Vainqueur
1996-1997 Blizzard de Saint-Gabriel
1997-1998 Rapides de Lachute
1998-1999 Blizzard de Joliette
1999-2000 Rapides de LaSalle
2000-2001 Mission de Joliette
2001-2002 Chiefs de Laval
2002-2003 Chiefs de Laval
2003-2004 Dragons de Verdun
2004-2005 Radio X de Québec
2005-2006 Saint-François de Sherbrooke
2006-2007 Summum-Chiefs de Saint-Jean-sur-Richelieu
2007-2008 Caron et Guay de Trois-Rivières
2008-2009 Lois Jeans de Pont-Rouge
2009-2010 CRS Express de Saint-Georges
2010-2011 Saint-François de Sherbrooke
2011-2012 Isothermic de Thetford Mines
2012-2013 Marquis de Jonquière
2013-2014 Marquis de Jonquière

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Ligue Nord-Américaine de Hockey - Historique », sur LNAH.com- auteur = Mathieu Boulay et Martin Lavoie (consulté le 1er mai 2011).
  2. Mylène Richard, « Les Chiefs de Saint-Hyacinthe sont nés », sur Le Courrier de St-Hyacinthe (consulté le 1er mai 2011).
  3. « Le Poutrelles Delta cesse ses activités », sur LNAH.com,‎ 23 janvier 2009 (consulté le 1er mai 2011).
  4. « Pont-Rouge exclu des activités de la LNAH », sur LNAH.com,‎ 11 février 2010 (consulté le 1er mai 2011).
  5. « Sorel-Tracy de retour au sein de la LNAH », sur LNAH.com,‎ 18 mai 2010 (consulté le 1er mai 2011).
  6. François Drouin, « Les 3L de retour à Rivière-du-Loup », sur infodimanche.com,‎ 12 mai 2010 (consulté le 1er mai 2011).
  7. Guillaume Gilbert, « Le CRS Express fait place au COOL FM 103,5 de Saint-Georges ! », sur coolfm.lnah.com,‎ 29 juin 2010 (consulté le 1er mai 2011).
  8. Voici maintenant le HC CARVENA de Sorel-Tracy
  9. Le Saint-François devient le HC de Windsor
  10. Se sera le Wild de Windsor
  11. Les Riverkings font une entrée remarquée
  12. Valleyfield se joint à la LNAH
  13. (fr) Les Braves quitte pour Laval, article sur lnah.com.
  14. Le HC Carvena devient les Éperviers de Sorel-Tracy
  15. Le Caron et Guay devient le Viking de Trois-Rivières
  16. « Le club des marqueurs de 500 points », sur LNAH.com (consulté le 1er mai 2011).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]