Ligue nationale féminine de hockey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ligue nationale féminine de hockey

Description de l'image  NationalWomensHockeyLeague.gif.
Généralités
Création 1998
Disparition 2007
Catégorie Élite
Lieu Drapeau des États-Unis États-Unis - Drapeau du Canada Canada
Participants 10
Statut des participants Professionnelles
Site web officiel

La ligue nationale féminine de hockey - LNHF (en anglais : National Women's Hockey League - NWHL) est une ligue professionnelle féminine de hockey sur glace en Amérique du Nord. La ligue est en activité entre 1998 et 2007. La ligue fonctionne neuf saisons avant qu'elle soit dissoute après la saison 2006-07.

La création de la LNHF[modifier | modifier le code]

La ligue est créée avec le leadership du maire de la ville de Brampton en Ontario : Susan Fennell (en). Lors de sa création en 1998, la LNHF remplace l'ancienne Central Ontario Women's Hockey League (COWHL). Cette COWL décline et chute à trois équipes en 1997-98[1].

La LNHF est officiellement nommée le 16 février 1999 avec Al Dawson comme premier président de la ligue[2].

Les premières années[modifier | modifier le code]

Dès ses débuts, la nouvelle LNHF a six équipes en Ontario et quatre équipes dans la région de Montréal au Québec[3]. La Ligue se compose de deux divisions : la Division de l'Est et la Division de l'Ouest[3]. (La Division Ouest sera appelée quelques saisons plus tard la Division Centrale)[4]. Chacune des équipes jouent 35 matchs par saison. À la fin de la saison, il y a des séries éliminatoires et une championne LNHF est officiellement couronnée[3].

Les franchises originales sont :

Division de l'Est[modifier | modifier le code]

Division Centrale[modifier | modifier le code]

Dans la saison inaugurale 1998-99, les Aeros de North York remporte le championnat de la Division Ouest tandis que le Wingstar de Montreal remporte celui de la division Est[5]. Lors de la finale des séries éliminatoires de fin de saison, les Thunder de Brampton battent 5-2 le Wingstar de Montréal et deviennent les championnes de la ligue[6].

La saison 1999-2000 débute le 11 septembre 1999[7]. Les Panthères de Sainte Julie gagnent de justesse le championnat de la division de l'Est sur le Wingstar de Montreal. Dans la Division Ouest ce sont les Aeros de Beatrice qui sont les championnes de Division.

Classement général en fin de saison 1999-2000[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Division de l'est
Rang Équipe PJ V D N BP BC Pts
1 Panthères de Sainte Julie 35 20 8 7 109 68 47
2 Wingstar de Montréal 35 18 7 10 116 62 46
3 Raiders d'Ottawa 35 9 20 6 61 109 24
4 Mistral de Laval 35 7 23 5 78 177 19
Division de l'Ouest
Rang Équipe PJ V D N BP BC Pts
1 Aeros de Beatrice 40 35 3 2 217 37 72
2 Thunder de Brampton 40 29 5 6 208 64 64
3 Chiefs de Mississauga 40 21 13 6 133 79 48
4 Clearnet Lightning 40 4 33 3 44 249 11
5 Sting de Scarborough 40 3 34 3 49 170 9

Source[8]

Lors des séries éliminatoires de fin de saison 1999-2000, les Aeros de Beatrice jouent contre les Panthères de Sainte-Julie dans le match de championnat de la LNHF. Dans le deuxième match de la finale, Cherie Piper marque le but gagnant avec 9:06 minutes à disputer en première période, et la gardienne Lauren Goldstein obtient le blanchissage pour les Aeros[9]. Avec leur victoire de 1-0, les Aeros de Beatrice gagnent le championnat de la ligue[10].

Honneurs individuels de la saison 1999-2000[modifier | modifier le code]

Distinctions dans la division Est
  • Joueuse attaquante MVP de la division de l'Est : Caroline Ouellette, Wingstar Montréal
  • Joueuse défense MVP de la division de l'Est : Isabelle Chartrand (en) , Le Mistral de Laval
  • Meilleure marqueuse de la division de l'Est : Caroline Ouellette, Wingstar de Montréal
  • Meilleure gardienne de la division de l'Est : Marie-France Dansereau et Josée Cholette, toutes les deux du Wingstar de Montréal
  • Entraîneur de l'année dans la division de l'Est : Sébastien Gariépy des Panthère de Sainte Julie,
Distinction dans la division Ouest
  • Joueuse attaquante MVP dans la division Ouest : Angela James, Aeros de Beatrice
  • Joueuse défenseur MVP de la division Ouest : Géraldine Heaney (en), Aeros de Beatrice
  • Meilleure marqueuse de la division de l'Ouest : Karen Nystrom (en), Thunder de Brampton
  • Meilleure gardienne dans la division de l'Ouest : Kendra Fisher et Lauren Goldstein, les deux du Aeros de Beatrice
  • Entraîneur de l'année dans la division Ouest : Ken Dufton, Aeros de Beatrice

Source[11]

L’expansion vers l'ouest[modifier | modifier le code]

En 2000-01, une équipe est créée à Vancouver : les Griffins de Vancouver (en). La nouvelle équipe joue des matchs d’exhibition à domicile et sur la route. Les couts de déplacement sont exorbitants.

Classement général en fin de saison 2000-01[modifier | modifier le code]

Division de l'Est
Rang Équipes PJ V D N BP BC Pts
1 Wingstar de Montréal 40 30 6 4 163 63 64
2 Panthères de Sainte-Julie 40 22 15 3 168 102 47
3 Raiders d'Ottawa 40 11 25 4 78 150 26
4 Mistral de Laval 40 5 33 2 68 261 12
Division de l'ouest
Rang Équipe PJ V D N BP BC Pts
1 Aeros de Beatrice 40 35 2 3 222 48 73
2 Thunder de Brampton 40 30 7 3 223 82 63
3 Chiefs de Mississauga 40 21 16 3 107 97 45
4 Sting de Toronto 40 8 29 3 82 168 19
5 Clearnet Lightning 40 5 34 1 77 219 11
Matchs d'exhibition
rang Équipe PJ V D N BP BC Pts
Griffins de Vancouver 18 14 4 0 91 43 28

Source[12]

Les séries éliminatoires se déroulent en mars et la finale est de deux matchs où le nombre de buts marqués couronne l'équipe championne de la ligue:

18 mars 2001
Panthères de Sainte Julie 2-2 Aeros de Beatrice
19 mars 2001
Aeros de Beatrice 8-1 Panthères de Sainte Julie

Les Aeros remportent le titre basé sur le nombre de buts marqués[13].

Classement général en fin de saison 2002-03[modifier | modifier le code]

En 2002–03, deux autres équipes de l'ouest (à Edmonton et à Calgary) se joignent à la ligue : L'Oval X-Treme de Calgary et le Chimos d'Edmonton (en). Les nouvelles deux équipes jouent leurs matchs réguliers dans une nouvelle Division avec les Griffins de Vancouver (en). Cette dernière équipe ferme ses portes à la fin de la saison.

Division de l'Est
Rang Équipes PJ V D N DP BP BC Pts
1 Wingstar de Montréal 36 18 15 3 0 83 81 39
2 Raiders d'Ottawa 36 13 20 1 2 96 122 29
3 Avalanche du Québec 36 10 20 5 1 87 120 26
Division centrale
Rang Équipes PJ V D N DP BP BC Pts
1 Aeros de Beatrice 36 32 3 1 0 201 54 65
2 Thunder de Brampton 36 27 9 0 0 152 71 54
3 Chiefs de Mississauga 36 19 13 3 1 122 111 42
4 Telus Lightning 36 0 34 1 1 54 236 2
Division de l'Ouest
Rang Équipe PJ V D N DP BP BC Pts
1 Oval X-Treme de Calgary 24 23 1 0 0 83 81 39
2 Griffins de Vancouver (en) 24 10 13 0 1 82 92 21
3 Chimos d'Edmonton (en) 24 3 20 0 1 35 132 7

Source[14]

La finale des séries éliminatoires oppose l'Oval X-Treme de Calgary aux Aeros de Beatrice. L'Oval X-treme de Calgary remporte le match 3-0 et gagne le Championnat NWHL 2002-03[15].

Championnats canadiens de 2003[modifier | modifier le code]

L'Oval X-Treme de Calgary représentant l'Alberta et le Thunder de Brampton représentant l'Ontario s'affrontent en finale du Championnat national Esso 2003[16]. L'Oval X-Treme de Calgary gagne la finale par un score de 6-3 devant plus de 1100 supporteurs au Saskatchewan Place Arena[16]. Samantha Holmes (en) marque deux but tandis Colleen Sostorics et Delaney Collins (en) obtiennent chacune deux mentions d'aide[16]. Avec cette victoire, l'équipe de Calgary reçoit la Coupe Abby Hoffman[16]. Dana Antal (en) du Oval X-Treme Calgary et Jayna Hefford du Thunder sont élues ex-quo joueuses de la finale[16].

Scission et création de la WWHL[modifier | modifier le code]

En 2004-05, une nouvelle ligue de l'Ouest est créée avec deux des clubs LHNF (Chimos d'Edmonton et Oval X-Treme de Calgary) et de 3 nouvelles équipes : Les Breakers de la Colombie-Britannique (en), les Whitecaps du Minnesota et le Prairie Ice de la Saskatchewan (en)[17].

Classement général en fin de saison 2004-05[modifier | modifier le code]

Division de l'Est
Rang Équipe PJ V D N DP BP BC Pts
1 Axion de Montréal 36 24 9 2 1 140 85 51
2 Raiders d'Ottawa 36 14 19 2 1 101 128 31
3 Avalanche du Québec 36 5 25 4 2 53 132 16
Division Centrale
Rang Équipe PJ V D N DP BP BC Pts
1 Thunder de Brampton 36 30 3 2 1 165 70 63
2 Aeros de Toronto 36 24 6 4 2 142 68 54
3 Ice d'Oakville 36 13 15 6 2 97 99 34
4 Telus Lightning 36 4 28 4 0 72 189 12

Source[17].

Lors de la finale des séries éliminatoires, l'Aeros de Toronto bat 5-4 l'Axion de Montréal en tir de barrage[17]. L'Aeros de Toronto gagne pour la première fois de son histoire, le championnat de la LNHF[17].

Classement général en fin de la saison 2005–06[modifier | modifier le code]

Division de l'Est
Rang Équipe PJ V D N DP BP BC Pts
1 Raiders d'Ottawa 36 21 8 4 3 122 77 49
2 Axion de Montréal 36 14 17 3 2 100 122 33
3 Avalanche du Québec 36 4 28 2 2 58 135 12
Division Centrale
Rang Équipe PJ V D N DP BP BC Pts
1 Lightning de Durham 36 23 6 5 2 107 74 53
2 Thunder de Brampton 36 19 12 5 0 113 97 43
3 Ice d'Oakville 36 20 14 1 1 118 100 42
4 Aeros de Toronto 36 13 17 4 2 114 127 32

Source[18]

La finale des séries éliminatoires de 2005-06 marque la victoire serrée de l'Axion de Montréal 1-0 sur le Thunder de Brampton[17]. L'Axion de Montréal remporte le championnat de la NWHL[17].

Le projet de fusion avec la WWHL[modifier | modifier le code]

Après de multiples discussions en 2006, la LHNF et la WWHL décident de se fusionner pour 2007 mais cette fusion tombe vite en désuétude[3]. Les deux ligues n'arrivent pas à s'entendre sur un calendrier commun pour les séries éliminatoires de fin de saison[3].

Classement général en fin de la saison 2006-07[modifier | modifier le code]

Une seule division maintenant dans la Ligue.

CWHL
Rang Équipe PJ V D N DP BP BC Pts
1 Dolphins d'Etobicoke 20 15 1 2 2 87 66 64
2 Aeros du Mississauga 21 15 5 0 1 107 51 31
3 Thunder de Brampton 16 8 8 0 0 71 66 16
4 Ice d'Oakville 17 6 8 1 2 40 53 15
5 Axion de Montréal 13 6 6 0 1 66 56 13
6 Avalanche du Québec 12 2 8 2 0 41 91 6
7 Raiders d'Ottawa 11 2 8 0 1 25 54 5

Source[19]

La finale du Championnat 2006-07 se conclue par une victoire écrasante 4-0 du Thunder de Brampton sur sa rivale Axion de Montréal qui défendait son titre de championne de la saison précédente[20]. Le Thunder de Brampton remporte le championnat de la LNHF.

La fermeture de la ligue[modifier | modifier le code]

Après la saison 2006-07, la ligue est en difficulté financière[21]. À cette époque, les propriétaires des équipes essuient de lourdes pertes financières et ne sont pas en mesure d’élaborer un plan d’affaires assez solide pour assurer l’avenir de la ligue[21]. La Ligue est dissoute dans l'indifférence au cours de l'été 2007.

La disparition de la LNHF laisse les joueuses d’élite canadiennes et américaines sans ligue professionnelle où exercer leur talent[21]. En septembre 2007, un groupe de joueuses autour de Lisa-Marie Breton se joint à un projet visant à créer une nouvelle ligue d’élite administrée par les joueuses ( la Ligue canadienne de hockey féminin crée quelques semaines plus tard).

Équipes couronnées championnes LNHF[modifier | modifier le code]

L'équipe championne de la saison reçoit la Coupe de la LNHF. Les différentes équipes championnes au cours de l'histoire de la ligue sont :

Saison Champion Finaliste Lieu
2006-07 Thunder de Brampton Axion de Montréal Brampton
2005-06 Axion de Montréal Thunder de Brampton Brampton
2004-05 Aeros de Toronto Axion de Montréal Brampton
2003-04 Oval X-Treme de Calgary Thunder de Brampton Brampton
2002-03 Oval X-Treme de Calgary Aeros de Beatrice Brampton
2001-02 Aeros de Beatrice Thunder de Brampton Brampton
2000-01 Aeros de Beatrice Panthères de Sainte-Julie Brampton
1999-2000 Aeros de North York Panthères de Sainte-Julie Brampton

Les joueuses notables dans la LNHF[modifier | modifier le code]

Meilleure marqueuse de buts[modifier | modifier le code]

Meilleure défenseur[modifier | modifier le code]

Meilleure gardienne de but[modifier | modifier le code]

  • 1998-99 - Lauren Goldstein (moyenne de 0,52 en 19 matchs) et Kendra Fisher (moyenne de 1,14 en 24 matchs) toutes les deux du Aeros de North York[23].
  • 1999-2000 - Kendra Fisher (moyenne de 0,72 en 19 matchs) et Lauren Goldstein (moyenne de 1,14 en 21 matchs) du Aeros de Beatrice[24].
  • 2000-01 -
  • 2001-02 -
  • 2002-03 -
  • 2003-04 -
  • 2004-05 -
  • 2005-06 -Desi Clark du Lightning de Durham (moyenne de 1,74 en 18 matchs) et Robyn Rittmaster des Raiders d'Ottawa ( moyenne de 1.76 en 17 matchs)[25]
  • 2006-07 -

Équipes d'étoiles LNHF[modifier | modifier le code]

Saison 1998-99[modifier | modifier le code]

Première équipe d'étoiles de la division Est
Attaquante, Annie Desrosiers, Le Mistral de Laval
Attaquante, Nancy Drolet (en), Montréal Jofa-Titan
Attaquante, Caroline Ouellette, Wingstar de Montréal
Défenseur, Isabelle Chartrand (en), Le Mistral Laval
Défenseur, Isabelle Surprenant, Montréal Jofa-Titan
Gardienne, Marie-France Morin, Raiders d'Ottawa
Deuxième équipe d'étoiles de la division Est
Attaquante, Dana Avery, Raiders d'Ottawa
Attaquante, Mai-Lan Le, Montréal Jofa-Titan
Attaquante Julie Pelletier, Le Mistralde Laval
Défenseur, Anik Bouchard, Le Mistral de Laval
Défenseur, Nancy Robitaille, Winstar de Montréal
Gardienne, Vania Goeury, Le Mistral Laval et Marie-Claude Roy, Montreal Jofa-Titan

Source[26]

Première équipe d'étoiles de la division Ouest==
Attaquante, Andria Hunter (en)

, Chiefs du Mississauga

Attaquante, Angela James, Aeros de North York
Attaquante, Vicky Sunohara, Thunder de Brampton
Défenseur, Sue Merz (en)

, Thunder de Brampton

Défenseur, ------------------------------
Gardienne, Jen Dewar, Chiefs du Mississauga
Deuxième équipe d'étoiles de la division Ouest
Attaquante, Lori Dupuis (en), Thunder de Brampton
Attaquante, Annie Fahlenbock,Chiefs du Mississauga
Attaquante, Jayna Hefford, Thunder de Brampton
Défenseur, Carol Cooper, Chiefs du Mississauga
Défenseur, Gillian Ferrari, Aeros de North York
Gardienne, Kendra Fisher, Aeros de North York

Source[27]

saison 1999-2000[modifier | modifier le code]

Première équipe d'étoiles de la division Est
Attaquante, Caroline Ouellette, Wingstar de Montréal
Attaquante, Nancy Drolet, Panthères de Sainte-Julie
Attaquante, Annie Desrosiers, Le Mistral de Laval
Défenseur, Thérèse Brisson, Wingstar de Montréal
Défenseur, Isabelle Chartrand, Le Mistral de Laval
Gardienne, Marie-France Morin, Raiders d'Ottawa
Deuxième équipe d'étoiles de la division Est
Attaquante, Mai-Lan Lê, Panthères de Sainte-Julie
Attaquante, Isabelle Aubé, Raiders d'Ottawa
Attaquante, Nadine Bourdeau, Raiders d'Ottawa
Défenseur, Anik Bouchard, Le Mistral de Laval
Défenseur, Lyne Landry, Raiders d'Ottawa
Gardienne, Josée Cholette, Wingstar de Montréal


Première équipes d'étoikes de la division Ouest
Attaquante, Angela James, Aeros de Beatrice
Attaquante, Jayna Hefford, Brampton Tonnerre
Attaquante, Amy Turek, Aeros de Beatrice
Défense, Geraldine Heaney, Aeros de Beatrice
Défense, Cheryl Pounder, Aeros de Beatrice
Gardienne, Kendra Fisher, Aeros de Beatrice
Deuxième équipe d'étoiles de la division Ouest
Attaquante, Andria Hunter (en), Chiefs de Mississauga
Attaquante, Vicky Sunohara, Thunders de Brampton
Attaquante, Stéphanie Kay, Aeros de Beatrice
Défenseur, Becky Kellar, Aeros de Beatrice
Défenseur, Nathalie Rivard, Chiefs de Mississauga
Gardienne, Sami Jo Small, Thunders de Brampton


Source[11]

Saison 2000-2001[modifier | modifier le code]

Saison 2001-02[modifier | modifier le code]

Saison 2002-03[modifier | modifier le code]

Saison 2003-04[modifier | modifier le code]

Saison 2004-05[modifier | modifier le code]

Saison 2005-06[modifier | modifier le code]

Saison 2006-07[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Five Teams Added to COWHL
  2. (en) New Beginning for Senior AAA Hockey
  3. a, b, c, d et e (en) National Women’s Hockey League
  4. (en) A league of their own!
  5. (en) Final NWHL Regular Season League Standings - 1998/99
  6. (en) Brampton Thunder Capture Central Canadian Championship
  7. (en) NWHL Schedule for the 1999-2000 Season
  8. (en) Andrew Podnieks, Collins gem Hockey Facts and Stats 2009-10, Harper Collins Publishers Ltd, Toronto, Canada, page 545. ISBN 978-1-55468-621-6
  9. (en) Beatrice Aeros vs Sainte-Julie Panthères
  10. (en)[1999-2000 NWHL Playoffs]
  11. a et b (en) NWHL Announces All Star Team
  12. (en) Andrew Podnieks, Collins gem Hockey Facts and Stats 2009-10, Harper Collins Publishers Ltd, Toronto, Canada, pages 547 et 548. ISBN 978-1-55468-621-6
  13. (en) NWHL Finals
  14. (en) Andrew Podnieks, Collins gem Hockey Facts and Stats 2009-10, Harper Collins Publishers Ltd, Toronto, Canada, page 549. ISBN 978-1-55468-621-6
  15. (en) Collins gem Hockey Facts and Stats 2009-10, page 549, Andrew Podnieks, Harper Collins Publishers Ltd, Toronto, Canada, ISBN 978-1-55468-621-6
  16. a, b, c, d et e (en) Esso Canadian National Championships 2003
  17. a, b, c, d, e et f (en) Collins gem Hockey Facts and Stats 2009-10, pages 550 et 551, Harper Collins Publishers Ltd, Toronto, Canada, ISBN 978-1-55468-621-6
  18. (en) Collins gem Hockey Facts and Stats 2009-10, page 550, Andrew Podnieks, Harper Collins Publishers Ltd, Toronto, Canada, ISBN 978-1-55468-621-6
  19. (en) Andrew Podnieks, Collins gem Hockey Facts and Stats 2009-10, Harper Collins Publishers Ltd, Toronto, Canada, pages 551. ISBN 978-1-55468-621-6
  20. (fr) Le Thunder de Brampton remporte le championnat de la LNHF
  21. a, b et c (en) Sharing the hockey dream
  22. (en) Angela James MVP of NWHL Western Division
  23. (en) Goalie Standings
  24. (en) Goalie Standings
  25. (en) NWHL Stats
  26. (en) 1998-99 Eastern Division All-Star Team
  27. (en) 1998-99 Western Division All-Star Team