Ligue nationale d'improvisation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir LNI.
Logo

La Ligue nationale d'improvisation (LNI) est un théâtre improvisé québécois créé en 1977. La plupart des participants demeurent des gens de théâtre, comédiens ou humoristes. Cette formule de Ligue d'improvisation sera reprise en France, en Belgique, en Suisse, et en Italie[1], ce qui favorisera des joutes entre ces pays, lors du Mondial d'impro.

Sa dénomination officielle reste le « Théâtre de la Ligue nationale d'improvisation ».

Description[modifier | modifier le code]

Bien que la formule ait évolué au fil des années, certaines constances reviennent : humour, improvisation, règlements qui rappellent ceux de la Ligue nationale de hockey, uniformes, espace théâtral qui rappelle une patinoire et auditoire qui encercle cet espace.

Les participants forment des équipes de quatre joueurs (deux hommes et deux femmes) depuis la saison 2012. (Auparavant, les équipes étaient formées de six joueurs (3 hommes et 3 femmes). La décision de diminuer le nombre de joueurs a été prise afin que chaque joueur ait plus de temps de glace, bien que cette décision ait fait en sorte qu'une douzaine de joueurs de la Ligue ne puissent plus jouer[2].) Un arbitre pige au hasard un carton-thème qui décrit la situation que les participants doivent jouer. 20 secondes sont allouées aux équipes, pendant un caucus préparatoire, pour concevoir les saynètes à jouer. À l'issue du combat, l'auditoire vote pour la meilleure prestation.

Chaque gain vaut un point à l'équipe. Après la partie, l'équipe ayant cumulé le plus de points gagne.

Pendant la prestation, l'arbitre peut « punir » une équipe qui ne respecte pas les règlements du jeu théâtral. Si l'équipe conteste, l'arbitre est obligé de justifier sa décision. L'auditoire peut aussi huer la décision de l'arbitre.

La durée de chaque activité reste variable : de 30 secondes à 20 minutes. Ces temps sont choisis de façon à créer une tension chez les participants, tout en évitant l'ennui parmi l'auditoire.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce théâtre a été créé par Robert Gravel et Yvon Leduc à Montréal à l'automne 1977. Il a connu une popularité sans précédent dans les années 1980. Profitant de cet engouement, plusieurs personnes ont organisé des parties d'improvisation dans leur ville.

Le 20 décembre 1982, la finale de la 6e saison théâtrale de la LNI est diffusée en direct sur les ondes de Radio-Québec. Cet événement devient un point tournant qui annonce une expansion phénoménale ; des équipes et des ligues d'improvisation voient le jour un peu partout au Québec. Par la suite et ce jusqu'en 1988, les saisons de la LNI seront diffusée en direct à la télé sur les ondes de Radio-Québec.

Toujours dans les années 1980, la LNI se déplace pour affronter les meilleurs improvisateurs français. Cette initiative donnera naissance à la Ligue d'improvisation française. Il se produira aussi des affrontements avec des équipes belges et suisses, ce qui donnera naissance à la Ligue d'improvisation belge et à la Ligue d'improvisation suisse.

En 1985, la première Coupe du Monde d'improvisation réunit la France, la Suisse, la Belgique et le Québec dans un tournoi à Montréal et à Québec.

En 2007, au mois d'octobre, le Tournoi des étoiles trôna du 12 au 20 octobre. Plusieurs étoiles de différentes générations s'affrontaient lors de matchs 1 contre 1. Le vainqueur fut Vincent Bolduc contre Simon Boudreault. Bolduc a remporté ce match 9 à 8.

En 2012, au mois de juin, un match des étoiles pour célébrer les 35 ans de la LNI s'est tenu au Stade Olympique de Montréal.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Coupe Charade[modifier | modifier le code]

Championnat[modifier | modifier le code]

Champion compteur[modifier | modifier le code]

Étoile de la saison[modifier | modifier le code]

Recrue de l'année[modifier | modifier le code]

Prix du Public[modifier | modifier le code]

Joueur le plus apprécié par ses pairs[modifier | modifier le code]

Trophée Pierre-Curzi[modifier | modifier le code]

Le trophée Pierre-Curzi récompense les recrues de la Ligue nationale d'improvisation du Québec.

Faisant référence à l'acteur québécois Pierre Curzi, le trophée est remis à la meilleure recrue improvisatrice de la Ligue nationale d'improvisation du Québec qui excelle en ce domaine. Bon nombre d'improvisateurs québécois se sont vu remettre ce prix de la meilleure recrue de l'année :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. L'écho des vestiaires, volume 11, numéro 1 (27 février 2012), "Mot du directeur artistique"

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]